Naviguer : Accueil > Analyses > Blog article: GP d’Australie diffuse un parfum d’illégalité

GP d’Australie diffuse un parfum d’illégalité

Posté le 29 mars 2009 dans la catégorie : Analyses

Sous le soleil frais Australien, Nico Rosberg au volant de sa Williams FW31 domine la journée du vendredi. Derrière lui, les Toyota et les Brawn sont en bonne place malgré la discorde que cause leur diffuseur.

Ces monoplaces intriguent, Fernando Alonso le redoutait en début de saison  » si il y a une équipe qui a trouvé le truc toute les cartes pourront être redistribués ». En ce début de Week end, les Williams, Brawn et Toyota intriguent, pour des motifs techniques. Leurs différentiels ne seraient pas légale, mais chacune de différente manière. Au lieu de suivre à la lettre le règlement, ces trois équipes ont interprétées de manière astucieuses les règles, en exploitant la brèche permettant une zone de 150 mm dans la partie de la structure de crash test qui renforce et prolonge de 25 mm la section centrale du diffuseur. Christian Horner mène, d’emblée, une croisade sur la légalité de ses diffuseurs. Il réussit à convaincre Ferrari et Renault puis BMW Sauber. McLaren ne signe pas la pétition sous prétexte qu’elle estime que la Brawn et la Williams sont légales. Force India s’alignera sur cette décision politique. Ce que ne dit pas l’équipe de Woking c’est qu’elle étudie déjà un diffuseur équivalent pour l’introduire dès le Grand Prix de Barhein.

De son coté Ross Brawn est serein, de par la décision de la FIA qui a confirmé la veille du début de la saison la légalité de son design, il contre-attaque :  » Lorsque nous sommes arrivés ici, nous pensions que notre diffuseur était réglementaire, et la FIA a confirmé notre point de vue. Nous respectons le droit de la concurrence pour contester l’avis de la FIA, mais de toute évidence, les commissaires techniques ont bien compris notre raisonnement et ont confirmés que notre diffuseur est pleinement conforme à la réglementation technique. Je voudrais que la question soit close, mais ce n’est pas ma décision. J’espère que cela ne gâchera pas ce qui va être vécu comme une grande saison. « 

En OFF, le patron de l’équipe Brawn GP dénonce l’attitude de « certaines équipes » qui ont été surprise à espionner la Brawn BGP01 et ses détails techniques lors des essais de Barcelone et Jerez. Il ne prononce pas Renault, qui a rapidement annoncé le développement d’un diffuseur équivalent, ni Red Bull et encore moins Ferrari.

Toutefois, même si la FIA a rejeté l’appel des 4 contestataires, ceux ci font pression sur les commissaires en Australie en cas de forte performance des monoplaces illégales. Aucune hypothèse n’est impossible, mais il est fort probable que cette manœuvre n’aboutisse pas à l’issue du Grand Prix d’Australie. Par contre pour le Grand Prix de Malaisie une réclamation nouvelle pourrait tout faire basculer en faveur des « légalitaires », d’autant plus que la cour d’appel de Paris se réunira après le 14 Avril afin d’entériner le résultat des deux première courses du championnat. Selon les règlements, les équipes ont 7 jours pour introduire une déclaration d’intention pour leur recours, après réception par la FIA de ce recours, une opposition est possible sous les 8 jours après cette réception.

Alors que Brawn en plaisante, l’équipe Williams a porté réclamation contre Ferrari et Red Bull Racing sous le prétexte qui suis : « Ces deux équipes estiment que notre voiture est illégale, alors nous, nous pensons que vu qu’il font cela c’est que leur voiture est aussi illégale ». La plainte n’ayant été qu’une menace, l’ambiance au dessus de Melbourne devient lourde.

Lors des essais libre 2, Jean louis Moncet en direct sur Eurosport a rappelé l’affaire de la Brabham aspirateur de 1978 qui après avoir été autorisée à participer à la course du GP de Suède, l’a remporté (victoire de Lauda), et a été ensuite interdite pour le Grand Prix suivant. Un rappel historique qui peut être mis en parallèle a cette affaire de diffuseur, car le principe de la turbine de la BT46 avait été contesté par Lotus et McLaren à l’époque, avant le Grand Prix de Suède et a été interdit pour des motifs de sécurité. Toutefois, la victoire de Lauda est testée dans les tablettes et n’a pas été annulé.

Tags:

Articles connexes :

Commentaires fermés.


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu