Naviguer : Accueil > F1 Leaders > Blog article: Abu Dhabi – la FOTA annule sa réunion

Abu Dhabi – la FOTA annule sa réunion

Posté le 10 novembre 2011 dans la catégorie : F1 Leaders

Les équipes de F1 ont décidé de reporter leur réunion prévue à Abu Dhabi sur l’avenir de la FOTA à une date ultérieure, qui n’a pas encore été précisée. Elle devrait se dérouler en dehors des Grands Prix, probablement à Londres, avant la fin de la saison.

Selon Martin Whitmarsh, il est important que la FOTA reste soudée même s’il avoue aujourd’hui qu’elle pourrait se passer de certaines discussions. « Nous ne serions pas très intelligents si on ne restait pas unis. Nous devons tous dépasser nos égos, laisser le passé derrière nous et aller de l’avant. »

Au menu des discussions à venir de la FOTA, son unité en premier lieu et voir comment gérer ensemble le dossier épineux du RRA et des futurs Accords Concorde. Ross Brawn a même suggéré aujourd’hui que le RRA pourrait être laissé à un cabinet indépendant pour ne pas briser l’unité de la FOTA sur ce sujet sensible.

Concernant les Accords Concorde, la FOTA pourrait compter sur un joker avec la FIA. La Fédération Internationale de l’Automobile aimerait bien avoir son mot à dire, comme la FOTA. « Nous ne voulons pas récupérer les droits (vendus pour 100 ans à Ecclestone, ndlr). Mais nous voulons avoir notre rôle à jouer dans ces droits, dans une certaine mesure, » confirme le porte-parole de la FIA Norman Howell.

Whitmarsh serait heureux si dans les négociations futures les équipes finissaient par avoir une petite partie des actions de la Formule 1. « Dans la plupart des affaires, si vous voulez créer des partenariats efficaces, un peu d’égalité dans ce domaine est utile. Pour le moment les équipes ne sont liées que pour un temps défini au sport via les Accords Concorde. Si les équipes étaient actionnaires, même à petite échelle, alors cela encouragerait tout le monde, ainsi que les investisseurs potentiels, à trouver la continuité. »

Le souhait du patron de McLaren est à l’opposé de la politique d’Ecclestone, que l’on sait hostile à la FOTA. Le grand argentier est plutôt du genre à diviser pour mieux régner. Whitmarsh a donc bien conscience des limites de ce qu’il propose. « Si les petites équipes veulent que le gâteau soit divisé en 12 parts équitables, ce n’est pas réaliste. Mais il nous incombe à nous tous de trouver une solution juste et équitable. C’est un challenge et cela pourrait nous servir dans les négociations, un domaine dans lequel Bernie est très, très fort. »

Source  : NextGen Auto

Articles connexes :

Commentaires fermés.


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu