Naviguer : Accueil > Business News F1, Exclusif > Blog article: Accord 2013 – Les propositions financières

Accord 2013 – Les propositions financières

Posté le 20 mars 2012 dans la catégorie : Business News F1, Exclusif

Dimanche la bombe a explosé dans le paddock de Melbourne, provoquant une réunion de l’intégralité des équipes de Formule 1. L’objet est ce fameux « Accord 2013 » qu’aurait signé Ferrari et Red Bull, en échange d’une part dans la holding de tête de la Formule 1, Delta Topco selon toute vraisemblance, en vue d’une introduction en bourse à l’horizon 2014.

Le document envoyé par CVC Capital, la semaine dernière à chacune des équipes présente en 2012 propose une partie essentiel et à la base des négociations des futurs Accords Concordes : L’argent.

Selon les nouvelles propositions financières, chaque équipe ayant remporté un titre de champion du monde des constructeurs et qui n’a pas changé de nom de châssis aura une prime de 7.5 millions d’euros (10 millions de dollars). En outre, chaque équipe ayant remporté le championnat des constructeurs depuis 2000 gagnera un supplément de 3.75 millions d’euros (5 millions de dollars) par titre et chaque équipe qui a participé à chaque année depuis 2000 sans changer son nom gagnera également  3.75 millions d’euros (5 millions de dollars).

Un paiement annuel spécial pour l’obtention d’un double titre (constructeur et pilote) de  26.5 millions d’euros (35 millions de dollars) est annoncé, sur la même base de ne pas avoir changé de nom depuis 2008. Ferrari touche une prime de 1 millions d’euros environ supplémentaire, pour chaque titre remporté depuis 2000.

Enfin, les 12 équipes (et non plus 10 comme aujourd’hui) toucheront une part de 47,5 % des bénéfices avant intérêts et impôts entre 2013 et 2020 de la Formule 1 (environ 600 millions d’euros). Le chiffre d’affaire de la F1 en 2011 est fixé à 1,17 milliards d’euros environ.

Articles connexes :

5 Commentaires pour “Accord 2013 – Les propositions financières”

  1. Shogun_971 dit:

    logique mais pas équitable. Les grds seront toujours devant niveau sous. ce n’est pas juste. Moi j’aurais aimé un système dasn lequelle les différences de budget ne dépasserait pas 50 million entre la plus riche et la moins pourvue des équipes, de façon à rebattre les cartes à chaque saison et à recréer à chaque saison un vrai championnat avec chacun disposant (sensiblement) des même moyen, donc théoriquement capable de se construire une position dominante sur la base de l’intelligence et non plus des sous.


  2. Tarod dit:

    Tout à fait d’accord, les revenus des droits TV ne devraient pas aggraver l’écart qu’il y a déjà entre les petites et les grandes écuries :!:


  3. EstebanF1 dit:

    La vie est injuste, la F1 n’échappe pas à cette règle, pour moi l’un des points positifs est qu’une équipe historique sera toujours privilégiée… Il faut sauver le soldat WILLIAMS :roll:


  4. Zdek69 dit:

    Ça va être la guerre entre écuries … De quoi laisser à Bernie le champ libre pour négocier avec les écuries les unes après les autres cad en position de force ..

    À quand une gestion à la nba …


  5. Shogun_971 dit:

    Ou bien la FOTA décide de quitter la discipline et de n’y laisser que Ferrari et RBR et STR bien sur!



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu