Naviguer : Accueil > Business News F1 > Blog article: Affaire Gribkowsky : Le CVC demande un audit

Affaire Gribkowsky : Le CVC demande un audit

Posté le 16 février 2011 dans la catégorie : Business News F1

Alors que les événements de Bahreïn mettent en doutes le début de saison 2011, Bernie Ecclestone va avoir à faire à un autre souci majeur. En effet le CVC Capital a décidé de faire un audit sur l’affaire Gerhard Gribkowsky.

Hier soir, la chaîne de télévision Sky News a indiqué que le fond d’investissement anglais a donné une mission d’audit comptable au cabinet Ernst & Young et les avocats de Freshfields Bruckhaus Deringer, afin d’enquêter autour de Delta Topco et le rachat en Novembre 2005 de la SLEC par le CVC Capital Partner.

Selon Sky News cette réaction du fond d’investissement anglais trouve sa raison dans l’arrestation de Gerhard Gribkowsky, qui était le directeur de Delta Topco. L’enquête se concentre sur la cession en Novembre 2005 des 48% que détenait la Bayern LB dans la société SLEC de Bernie Ecclestone.

Selon l’agence Bloomberg l’affaire est curieuse. Aucune plainte n’a été déposé contre Gribkowsky, malgré les concluions du procureur de Munich : « Selon les constatations actuelles, le suspect, a reçu 50 millions de dollars en paiements déguisés via deux accords conseils. »

L’avocat du banquier a indiqué dans un communiqué le 21 Janvier 2011, que son client n’a touché de la Formule 1 que les 50.000 dollars par an de salaire en tant que directeur non-exécutif de la société Delta Topco.

Autre fait intéressant, la banque BayernLB n’a, semble t’il, pas vraiment respecter le principe de la concurrence de dossier dans la vente de sa participation dans la SLEC. Deux cadres indiquent que l’accord CVC – BayernLB a été sous-évalué, selon une lettre envoyée à la banque allemande le 6 Janvier. En effet, le cabinet comptable KPMG avait évalué en 2001 la Formule 1 à près de 5 milliards de dollars, selon Bloomberg, mais en 2003, la banque allemande a déclaré qu’elle n’en valait plus que 3 milliards de dollars et pire, BayernLB a vendu ses 48% en 2005 pour 837 millions  de dollars (soit une valorisation fixée à 1.7 milliards de dollars).

L’enquête de l’audit comptable et juridique commander par le CVC Capital Partner doit aboutir à des conclusions d’ici quelques semaines seulement.

Articles connexes :

Commentaires fermés.


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu