Naviguer : Accueil > Analyses, Note du Mardi > Blog article: [Archive] – Note du mardi TWF1 N°1

[Archive] – Note du mardi TWF1 N°1

Posté le 10 août 2010 dans la catégorie : Analyses, Note du Mardi

Durant toute cette semaine, TomorrowNewsF1 vous fait decouvrir certains textes de sa Newsletter payante TWF1.

Aujourd’hui, la Note du Mardi  du premier numéro de Mai 2010 avec comme sujet : Le Freemium comme concept. Demain, vous découvrirez la rubrique Paddock Spy.

La note du Mardi : Le Freemium comme concept

«  Je suis ainsi convaincu par le «Freemium» : je donne mon produit phare gratuitement et je suis payé ailleurs. Pourquoi ne pas attirer les Chinois avec des billets gratuits, tout en provoquant des dépenses sur des produits annexes ? » Annonce Gérard Lopez, actionnaire majoritaire de l’équipe Renault F1 Team dans une interview dans le quotidien Le Figaro. Un concept intéressant et économiquement réaliste, avec des contraintes.

Le Freemium est un modèle économique associant une offre gratuite, en libre accès, et une offre « Premium », haut de gamme, en accès payant. Des études marketings comportementaux ont ouvert la voie vers ce nouveau modèle. En substance, imaginer que parmi toutes les fonctionnalités de votre service, certaines seront indifférentes à la majorité mais importeront à une minorité, à tel point que cette minorité sera prête à payer pour en bénéficier. Le principe du club. Gérard Lopez connait bien ce modèle pour l’avoir expérimenté avec le logiciel SKYPE, dont il a été actionnaire, qui est un service gratuit de téléphonie sur internet, gagnant de l’argent plus de 500 millions de dollars par an. Comment ?  En vendant sa marque sur des produits dérivés et adapter à son environnement (casque audio etc…).

Les circuits en Formule 1 disposent d’un modèle économique à deux niveaux : Une redevance payée par les organisateurs à Bernie Ecclestone et la vente de billets pour amortir la redevance. Pendant longtemps la logique était là. Toutefois, le GP de Chine, les craintes sur l’Inde et la Corée du Sud de remplir les tribunes inquiètent. Le GP d’Espagne n’a pas fait d’étincelle le week end dernier. Les places à 450 euros en tribune principale ont été bradées à la dernière minute. L’essentiel des tribunes vendues à Barcelone étaient populaires. Un tournant. En contrepartie, la vente de produits dérivés Ferrari et Alonso ont été à la hausse. Une indication intéressante. Le circuit d’Hockenheim vise le même résultat avec le soutient de Sébastian Vettel et surtout de Michael Schumacher.

Avec des Grand Prix subventionnés par les Etats, le principe du Freemium renforcerait le marketing touristique des Grand Prix. Mais ce modèle est fragile et nécessite un véritable investissement de la part des organisateurs pour trouver ces nouvelles rentrées financières. Transformer la Formule 1 comme la NASCAR pourrait être intéressant mais Bernie Ecclestone devra réduire substantiellement ses redevances pour que l’opération soit rentable à terme.

Lire les prochaines Notes du Mardi  dans le nouveau numéro de la Newsletter TWF1 en vous abonnant ici pour 20€/an  ou 3€ par mois

Articles connexes :

Commentaires fermés.


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu