Naviguer : Accueil > Politique, Tomorrow TV > Blog article: Avant Poste – De la politique autour des Accords Concordes

Avant Poste – De la politique autour des Accords Concordes

Posté le 27 mars 2012 dans la catégorie : Politique, Tomorrow TV

L’émission web de TomorrowNewsF1 « TomorrowLine » est revenu Dimanche soir sur les coulisses du Grand Prix de Malaisie qui a vu la victoire de  Fernando Alonso devant Sergio Perez et Lewis Hamilton.

Voir la vidéo ? cliquez ici

Beaucoup de politique autour des Accords Concordes 2013 – 2020.

Samedi, Bernie Ecclestone sur le site Formula1.com avait indiqué qu’il avait signé avec la majorité des équipes de Formule 1, citant Red Bull, Ferrari et McLaren. Reste à savoir pourquoi ses équipes ont signé ses Accords Concordes.

Ferrari a signé car elle a obtenue, en plus d’une part dans la holding de la Formule 1 (2,5%), la possibilité de vendre des châssis à des clients dès 2013. Red Bull a obtenu 1,25% du capital, mais avec une réglementation technique imposant des éléments standards, tout en laissant libre les ingénieurs pour le reste des monoplaces. La doctrine Adrian Newey. McLaren a signé les Accords, car elle souhaite être traité à égalité avec Ferrari.

Un total de 5 équipes n’ont pas signés. Williams, pour la simple et unique raison que Bernie Ecclestone n’aime pas Adam Parr (qui va quitter l’équipe pour finir) et souhaite négocier avec Frank Williams, qui ne souhaite pas négocier avec Bernie Ecclestone. Caterham, Marussia et HRT ne sont pas considérés par Ecclestone, comme indispensable et stratégique pour l’avenir de la Formule 1. Enfin le cas Mercedes.

Exclu du jeu,  le constructeur allemand menace de porter plainte auprès de la Cour Européenne de Justice du Luxembourg, sur la base juridique du Traité de Lisbonne.

En effet, l’article 101 du Traité indique ceci : Tout accord entre entreprise, décision d’association d’entreprise et toute pratique concertées, pouvant prévenir, restreindre ou fausser le jeu de la concurrence dans le marché intérieur par leur objet ou effet est interdit de par la fixation direct ou indirect des conditions commerciales.

Dans les faits, Ecclestone a réalisé des accords avec chacune des parties de manière individuelle, sans concertation globale. La menace de Mercedes est prise au sérieux par certain patron de la FOTA. Dont Martin Whitmarsh, son président qui rappelle que le groupe Daimler est le seul constructeur automobile encore présent en Formule 1 depuis 1994. Une chose est sûr c’est que ce volet commercial de la Formule 1, cache un volet politique.

Petit détail, Bernie Ecclestone a très bien joué médiatiquement son annonce de Samedi. Car il existe une clause de confidentialité sur les Accords Concordes actuel et futur, empêchant une équipe d’affirmer ou non les propos sur ce sujet.

Articles connexes :

Commentaires fermés.


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu