Naviguer : Accueil > Tomorrow TV > Blog article: Avant Poste : Un pilote, un circuit

Avant Poste : Un pilote, un circuit

Posté le 13 octobre 2010 dans la catégorie : Tomorrow TV

L’émission web de TomorrowNewsF1 « TomorrowLine » est revenu dimanche soir sur le Grand Prix de Singapour qui a vu la victoire de Fernando Alonso devant Sébastian Vettel et Mark webber.

Pour voir la vidéo ? Cliquez ici

Un Pilote , un circuit

Le Grand Prix de Russie en 2014. L’information du week-end dernier à t’il un lien avec Vitaly Petrov ? Assurément que oui. Bernie Ecclestone souhaite imposer un modèle simple : un pilote, un circuit.

Dans le même ordre d’idée, si Force India est présent sur la grille de départ et que Bernie Ecclestone soutien l’ex pilote HRT, Karun Chandhok, à bout de bras, le Grand Prix d’Inde se trouve dans une bonne position pour l’avenir. Ce qui est le cas, puisque la course indienne est déjà programmée pour l’an prochain. Alors des questions se posent sur le modèle économique de la Formule 1.

Autre fait : Le prochain GP d’Austin au Texas. Etat disposant d’une forte communauté hispanique. Sergio Perez, nouveau pilote mexicain de Sauber pour l’an prochain, indique que cela pourrait être une grande fête, pour lui et sa communauté. Une déclaration synonyme de bonne nouvelle pour Bernie Ecclestone,  qui pourra voir des tribunes remplies durant le Grand Prix des Etats-Unis. Peut-être que dans six mois un projet de course au Mexique envahira les médias…

Une question toutefois : Si un pilote français ou une équipe française était présent en Formule 1, est-ce que cela favoriserait la tenue d’un Grand Prix de France ? Bernie Ecclestone dit que oui. Assurément nous pouvons dire que non. Ce business modèle ne s’applique que pour les pays en développement, ou neuf pour la Formule 1.

Un profit aussi. Sachant qu’Austin déboursera 20  millions d’euros par année, L’Inde autour de 25 millions et Sotchi déboursera 35 millions d’euros. L’avenir d’un Grand Prix de France à Magny-Cours a donc peu de chance de revoir le jour. L’avenir de la Formule 1 est entièrement tournée vers ses pays émergents pour la Formule 1 et donc des pilotes émergents pour les séduire.

Articles connexes :

2 Commentaires pour “Avant Poste : Un pilote, un circuit”

  1. 13 dit:

    ça peut être bien comme principe, si ça peut permettre de virer des GP comme Valence, Barhein ou Abu Dhabi.
    On pourrait peut-être avoir un retour en Argentine et un GP en Nouvelle-Zélande dans quelques années vu la bonne génération de pilotes océaniques :grin:


  2. Kekemaniak dit:

    Ca nous ferait 6 courses en Allemagne (voire 7 avec Heidfeld) cette saison! :shock:
    Voilà une bonne façon de limiter les coûts. La F1 s’installerait en Allemagne pour presque 2 mois… :mrgreen: :mrgreen:



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu