Naviguer : Accueil > Archive by category 'Actualités'

Renault et la crise économique

16 décembre 2008 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités, Analyses

La crise étouffe les constructeurs européens et japonais présent en Formule 1. L’Association des constructeurs européens annonce une baisse des ventes de 26% en Novembre, hier les constructeurs français ont tous été admis à l’audience de l’Elysée, pour se voir entendre les mêmes arguments du président de la république entendu lors de son discours du 6 Décembre. Le temps presse et la contradiction est forte.

En effet, les constructeurs français demandent plus d’argent pour leur secteur de Recherche et Développement, voir même une aide globale pour survivre. Mais alors que l’année 2008 se terminait sur une difficulté, Renault annonçait, pour surtout convaincre son pilote double champion du monde, une hausse de son budget de 30%. Mais à l’heure ou l’action en bourse du groupe français à chuté de 82% sur une année, et que l’aumône auprès de l’état est avoué, l’annonce semble être remise en question.

Marca, le quotidien espagnol, aime raconter des histoires, quelque fois intéressantes, d’autres fois désinformatrices. C’est le cas ici, car lorsque le quotidien annonce  » Flavio Briatore a annoncé avec surprise il y a quelques jours « , la vérité se justifie en plusieurs mois, précisément depuis le 17 Septembre. Une erreur dans le temps ? Non une remise en question et un effet d’annonce entendu.

Pourquoi annoncé un tel non événement ? Marca précise que l’annonce est maintenant en contradiction avec la situation économique du constructeur. Les usines sont à l’arrêt, le constructeur dispose d’un énorme stock de voiture à écouler, mais dans le même temps, une hausse est annoncée sur l’argument de la victoire et d’une image écornée. D’ailleurs les récents sondages (dont il faut évidement prendre comme indicateur et non comme vérité parfaite), estime que 70% des Français sont contre une aide de l’Etat envers les constructeurs, mais lorsque l’on creuse plus précisément, nos compatriotes ne pensent qu’a Renault. Souvenir douloureux d’une Régie qui pendant des années a perdue de l’argent et qui a été financée à perte.

En faite, Renault joue son vatout pour 2009, L’objectif est la victoire et le titre pour conquérir des marchés émergeants et renforcé la présence dans ces pays. Hors, le président Sarkozy a bien précisé que son aide financière ne se fera pas pour favoriser des délocalisations. Hors cela semble bien le cas, même masqué de bonne volonté. Sur le même temps, Renault a décidé de baisser son investissement publicitaire pour l’année 2009 au profit de la F1 dans ces pays visés. L’objectif est donc de faire croire, paraitre en forme en temps de crise, au contraire de ses concurrents mal à l’aise avec la crise.

Tout n’est pas rose au pays du losange, Flavio Briatore a signé son contrat jusqu’en 2010, avec une option d’indexation évidente envers Fernando Alonso. La nouvelle réglementation moteur privilégie Renault et donc une dépense supplémentaire pour le secteur moteur, afin de revenir au niveau de ses concurrents, voir les doublés. Mais le discours de Ghosn a toujours été le même :  » Nous devons être prudents quand à l’établissement d’une relation entre les dépenses et les résultats. Ces dernières années, il n’y a pas eu de telles relations. La Formule 1 ne correspond pas à cette idéologie. Chez Renault, nous pensons que ce n’est pas l’argent qui fait gagner, mais la créativité, la motivation et le talent, même si il faut de bonnes ressources financières, mais justes. « 

La situation semble différente, mais tout aussi inquiétante.

Red Bull réduit ses coûts mais pas ses budgets pour 2009

15 décembre 2008 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Analyses

Suite à l’annonce des mesures prises entre la FIA et la FOTA afin de réduire drastiquement les coûts en Formule 1 dès 2009, Red Bull a annoncé que ses mêmes mesures lui ferait économiser jusqu’à 30% de son budget globale (comprenant RBR et STR), mais la réalité des chiffres est tout autre, et la baisse ne se traduira pas de manière si spéctaculaire.

La boisson énergisante a investit en 2008, 200 millions d’euros, avec répartition de 150M€ pour RBR et 50M€ pour STR. De son investissement globale l’équipe annonce une économie de 60 millions d’euros dès 2009, grâce à la nouvelle réglementation.

Hors avec le décompte de deux secteurs extrêmement couteux pour une équipe indépendante, à savoir les moteurs et les salaires pilotes, la baisse entre 2008 et 2009 est significative et chiffrée à 36 millions d’euros !

En effet, le secteur moteur de RBR et STR s’additionnait à 47 millions d’euros, alors que 2009 ce chiffre sera réduit à 20 millions d’euros. Les line Up cumulés des deux équipes étaient en 2008 de 17.5 millions d’euros environ, il ne sera de moins de 8 millions d’euros en 2009.

De plus sur les 50 millions d’euros de Toro Rosso, destinés à payer le moteur Ferrari, les salaires pilotes, les charges de salaires et le divers, la réduction sera importante. Car Red Bull ne signera qu’un chèque de 20 millions d’euros, soit 30 millions d’euros d’économie en vertu d’un principe de rationalisation entre les deux équipes en 2009.

Coté budget les mesures d’économies ne vont pas se faire sentir dans l’immédiat chez RBR, mais plus chez STR. En effet, avec un budget de 85 millions d’euros en 2008, le chiffre baissera fortement en 2009 pour s’établir à 68.1 millions d’euros (-20%). Avec l’apport de 3,7 millions du deuxième pilote. Mais du coté de RBR…

Red Bull dépensera pour son équipe première 120 millions d’euros, mais avec l’arrivée de Trust (+10 millions d’euros), des droits FOM en hausse de 15% et ses revenus événementiels qui seront toujours entre 20 et 25 millions d’euros, le budget de RBR en 2009 s’établira à 182.5 millions d’euros, soit une baisse de seulement 9% !

Pour résumer : Sur une baisse annoncée de 60 millions d’euros, les mesures hors moteurs et salaires pilotes représentent 24 millions d’économie. Mais une équipe comme RBR ne verra son budget baisser que de 9% (18 millions d’euros) alors que STR subira la plus forte baisse du fait de ses coûts plus élevés. Mais en faite les effets des réformes annoncés de sont pas si importante que cela, car l’annonce d’un nouveau sponsor et la hausse mécanique des droits FOM équilibre la chute.

Update 11h30 : D’après un calcul rapide la baisse du budget de l’équipe Williams ne sera que de 9,5% pour 2009.

Honda face à la crise de repreneur

15 décembre 2008 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités, Business News F1

Il est entendu que le constructeur Honda peine à séduire les investisseurs potentiels. Ceux-ci, d’après des rapports économiques, demanderaient des garanties techniques et même financières au constructeur nippon.

Un comble, alors que le constructeur nippon souhaite recentrer (et profité) ses investissements en recherche et développement sur de nouveau concept (l’équipe F1 est dépendante des budgets de R&D), et que son équipe de F1 est à vendre entre 50 et 150 millions de dollars, la crise économique globale touche tout le monde.

Le fond souverain DIC, présenté comme le grand favori, souhaite plus de garanties, car lui-même est sous la pression de son Emirat qui souhaite des investissements plus rentables et moins « d’image ». Une nouvelle idéologie dans le processus et une crise de conscience. David Richard, et Prodrive, lui aussi soutenu par des investisseurs du Moyen-Orient selon toute vraisemblance, souhaite prendre son temps. Combien de temps ?

Une situation qui inquiète Honda qui a décidé de jouer son vatout et sacrifier un investissement à perte pour tourner la page de la Formule 1 le plus vite possible. Le constructeur souhaite aider financièrement le futur repreneur pour l’année 2009, mais pas au-delà. Le dédit peut être estimé à 50 millions de dollars, l’équivalent d’un sponsor principale.

Le chemin de croix ne fait que débuté pour l’équipe, qui de toute manière devra subir dans les prochains mois un plan social radical (-50% de l’effectifs soit une économie de 20M€). Reste que l’avenir est encore flou.

Statu quo du line up Force India 2009, mais…

13 décembre 2008 | 3 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses

Il y a encore quelques jours, Force India hésitait sur son line up 2009 sur les ondes de la BBC. Cette spéculation est définitivement terminée, l’équipe indienne a choisie de conserver son tandem pilote de 2008, à savoir Adrian Sutil et Giancarlo FIsichella. Même Tonio Liuzzi reste, en qualité de troisième pilote de l’équipe. Beaucoup de bruit pour rien.

Racontant tout et son contraire, Vijay Mallya déclare qu’il c’est mal exprimé (à la bonne heure) et que, effectivement son nouveau partenaire technique, à savoir McLaren-Mercedes, lui a soumis quelques conseils, mais la décision a été prise de garder les pilotes actuels. :  » Avec Giancarlo, Adrian et Tonio, nous avons un merveilleux mélange d’expérience et d’ambition. »

Toutefois, nous pouvons nous interroger sur la précédente déclaration. En effet, ce type d’annonce de remise en question signifie souvent, dans le mangement anglo-saxon, que rien n’est acquît et que le moindre écart des deux pilotes titulaires sera sanctionné avec effet immédiat. Une manière de mettre la pression et d’obtenir le maximum de chacun.

Moyen efficace sur un anglo-saxon, mais qui peut être dévastateur sur des latins. Souvent expérience faite c’est conclu par un échec total et un conflit morale très important creusant un fossé difficile à résorber. Ce qui signifie aussi que le maillon faible de l’équipe Force India semble être Giancarlo FIsichella.

Pur spéculation de ma part évidement, mais changer d’avis en 48h n’est pas une manœuvre anodine, même si l’expression est mal donnée, elle reste consciente.

Renault, Red Bull Racing et 2009

12 décembre 2008 | 2 commentaires
Catégorie : Actualités

Renault a annoncé vouloir impulser un nouvel élan pour l’année 2009, en apportant des modifications sur ses moteurs, comme l’ont fait ses concurrents avant lui . Car le constructeur français estime qu’il a perdu en compétitivité durant l’année 2008.

Le fait que Renault puisse être autorisé à apporter ses modifications sur son moteurs 2009 a été accordé à l’unanimité par les équipes lors de la réunion FOTA/FIA. «  La règle de l’unanimité a été conclu sur un accord en vue d’une liste de modifications autorisées sur le moteur Renault de 2009, mais tout les autres moteurs du plateau resterons inchangés. «  Indique un porte parole de la FIA.

Autosport.com indique aussi que Red Bull Racing pourra bénéficier de cette modification, signifiant que l’option 2009 a bien été signée entre les deux parties, sans toutefois en faire de communiqué. Réfutant la rumeur insistante du retour au moteur Ferrari.

Toro Rosso, et si Bruno Senna…

12 décembre 2008 | 11 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses

En continu sur Sébastien Bourdais, il semble que Toro Rosso et Red Bull hésite entre les deux pilotes. En effet, alors que Dietrich Mateschitz annonce clairement son line up STR pour 2009 dès la semaine prochaine, Franz Tost, le nouveau directeur sportif de l’équipe italienne souligne vouloir prendre son temps.

Une habitude de double langage chez Toro Rosso qui masque un désir déjà établit. Sébastien Buemi semble acquit, mais de son coté Takuma Sato estime qu’il ne pourrait pas avoir le volant 2009, pour des raisons financières. Car la question se pose, si Bourdais et Sato n’ont pas l’argent demandé pour obtenir le graal, que décidera Red Bull ?

Question importante, d’autant plus qu’un pilote est de nouveau sur le marché et qu’il est doté d’une enveloppe de 23 millions d’euros via un sponsor pétrolier qui n’a pas apprécié que Honda se désengage au dernier moment. EN effet, après avoir signé avec Trust, Red Bull pourrait bien voir un accord global avec Petrobras et Bruno Senna dans le plan.

Force India remet en cause son line up 2009

11 décembre 2008 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

Finalement en Formule 1 rien n’est définitivement acquit, Force India, songe à son line up 2009 et pense déjà en changer.

 » En ce qui concerne les deux baquets, ils ne sont pas encore fixé «  a annoncé Vijay Mallya à la BBC, remettant en cause Giancarlo Fisichella et Adrian Sutil et surtout leur légitimité contractuelle pour l’année 2009. Une surprise, car l’équipe avant pourtant confirmé ses pilotes en fin de saison, mais c’était sans compté sur la collaboration avec McLaren-Mercedes.

Et, encore une fois, ce même Mallya jurait que l’équipe anglo-allemande n’allait avoir aucune influence sur son line-up. Pourtant…Des spéculations autour de Pedro de la Rosa et surtout autour de Paul Di Resta ont pourtant été bien démarchées. Le croyait-on. Mais l’idée du milliardaire indien est très différente. LA chute de Honda provoque une tentation Button qu’il ne peut ne pas estimer.

Force India se pose en prototype d’une nouvelle génération d’équipe de Formule 1. Le plan de Mallya est réparti sur 5 ans. Un programme débutant dès 2009, avec dans l’idée de faire courir un pilote indien dès 2011.

Les cas Sutil et Fisichella ? Adrian Sutil dispose, d’après son agent d’un contrat solide pour 2009 et il a déjà été approché par McLaren Mercedes l’année dernière. L’allemand pourrait bien rester, tandis que Giancarlo Fisichella ce verrai remettre le million d’euros de son salaire et provoqué une retraite anticipé.

Un moteur standard politique

11 décembre 2008 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités, Analyses

(Note : Article écrit hier avant mon souci technique, merci Amaury pour ton aide) L’affaire du moteur unique et de la rumeur autour de Renault, laisse planer un doute. Un mélo politique, une manipulation médiatique d’influence.

Un véritable bras de fer s’organise autour des moteurs de Formule 1. Au moment ou la FOTA prône l’allongement de la durée de vie des blocs, la FIA souhaite un projet standard. Aider en cela par la crise et la prise de conscience du cas Honda (dans la forme et non dans le fond). Toutefois, hier, une rumeur indiquant que Renault est intéressé par le moteur standard a étonné tout le monde.

Selon la FIA, cinq équipes ont indiquées qu’elles envisageraient de s’inscrire au programme standard FIA, lancé par Max Mosley avec le concours de Cosworth. Le cahier des charges indiquant un minimum de quatre pour atteindre l’équilibre. Signifiant, qu’en plus des équipes privés (RBR/STR/Williams et Force India ?), un constructeur est intéressé.

Malgré tout, il faut aussi penser que depuis une semaine, Max Mosley parle de 12 équipes en Formule 1, et que tout les projets dont il fait la promotion tournent autour d’une perspective de 24 monoplaces, alors que la réalité expose une diminution à 16 monoplaces, voir moine dès 2009. Rendant cette rumeur d’autant plus caduque, qu’elle entre dans un programme politique fondé sur une base simple :

Renault n’a toujours pas confirmé sa présence en 2009 et plus, de manière officielle, rejetant une valse de spéculation autour de sa participation en Formule 1. D’ailleurs, la rumeur indique Renault, mais ce dernier a refusé de commenter son intérêt pour le moteur standard. Mais il serait toutefois logique, car la marque au losange, via Mecachrome, avait postulé pour l’appel d’offre FIA. Allant au bout de son idée de réduction des coûts initier par Flavio Briatore et encourager par Carlos Ghosn, depuis 2005.

Car rappelons que la présence de Renault en Formule 1 n’est pas essentiellement due à ses résultats en piste. Mais à la résultante d’une baisse significative des coûts, afin de rendre l’équipe autonome. Depuis 2006, le budget de l’équipe française restant stable.

Une manœuvre d’appui de la FIA face à la FOTA et son unité, en vue de la réunion de Monaco ce mercredi. Max Mosley et la FIA multipliant les annonces, discrètes ou non (qui a entendu parler de la répartition de 40M€ pour toute les équipes de F1 ? Pourtant c’étant vendredi au beau milieu de l’affaire Honda.) Une nouveauté politique, avec un but bien définit : affaiblir le plus possible la FOTA.

Bourdais vs Sato, opération sponsors

10 décembre 2008 | 3 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses

La chasse aux sponsors est lancée entre Sébastien Bourdais et Takuma Sato. Si le pilote suisse Buemi dispose d’un volant gratuit pour l’année 2009, le second volant sera toutefois bien payant. Mais plus au tarif initial.

Le budget de l’équipe Toro Rosso ayant été volontairement réduit, les 5 millions de dollars souhaité, pourrait se transformer en 3 millions. Mais entre le pilote Japonais et le Français le duel débute à arme égale : les deux pays sont aussi en crise économique, rendant la recherche et la séduction de partenaire financier très difficile.

 » Je suis à la recherche de partenaires, mais dans le contexte de crise économique actuelle, il est difficile de trouver l’argent, et pas seulement en France « , indique Bourdais au magazine allemand Auto Motor Und Sport. Qui estime que la position du pilote hexagonale est plus faible que celle de Sato.

Si Bourdais a du mal à réunir l’argent, Takuma Sato avoue lui aussi, dans la même revue, qu’il a des difficultés pour réunir la somme dans les temps.  » J’ai mon propre argent, mais nous tentons de trouver avec mes agents des sponsors. En ce qui concerne les montants, pour un volant, seules les grandes compagnies peuvent répondre. Mais les convaincre est une campagne longue, et le temps est compté ».

Selon diverses informations, Takuma Sato ne dispose, pour séduire des annonceurs potentiel, que d’un parcours rapide et fortement médiatisé à l’issus de son ultime teste aujourd’hui et demain pour conclure son opération séduction. Ce que la France ne lui accordera évidement pas, du moins je l’espère…

FIAT annonce l’avenir de l’industrie automobile

9 décembre 2008 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

« Lorsque la crise sera achevée, dans grosso modo deux ans, le monde des grands constructeurs généralistes ne comptera plus qu’un seul acteur aux Etats-Unis, un allemand, un « euro-japonais » doté éventuellement d’un pied en Amérique du Nord, un japonais, un chinois et peut-être un joueur européen supplémentaire, » pronostique Sergio Marchionne, dans un entretien à Automotive News . Même s’il ne met pas de noms sur ce dernier carré, on devine sans peine qu’il fait notamment allusion à GM ou Ford, à Volkswagen, Renault-Nissan et Toyota indique les Echos.  » Vous devez faire au moins 5,5 millions ou 6 millions de véhicules par an pour avoir une chance de gagner de l’argent. Ce n’est pas juste le volume total qui compte, mais le niveau atteint avec chaque plate-forme de véhicule. Fiat n’est pas même à la moitié de ça. Et nous ne sommes pas les seuls. Donc nous avons besoin de nous marier, d’une façon ou d’une autre. »

Une révélation forte pour le patron de FIAT qui, de son coté, cherche un partenaire pour une fusion effective et cruciale pour sa survie.

L’annonce relance des projets enterrés avec le temps. Comme un rapprochement avec le groupe PSA, qui lui-même pourrait se rapprocher de BMW. Tout les trois étant encore détenus par des familles.

Le cas Ferrari, restant semi autonome dans le groupe, relancerait l’idée d’une introduction en bourse d’ici deux ans pourrait être relancé.

Qui survivra d’après vous ?

Honda F1 et PSA Peugeot- Citroën

9 décembre 2008 | 3 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses

Parmis les rumeurs les plus intéressantes concernant l’acheteur potentiel de l’équipe Honda F1, le nom de PSA Peugeot-Citroën est cité récemment, indique le site updatef1.com

Même si à la première lecture, l’idée est impossible, les médias anglais y voient un espoir relativement réaliste. La rumeur venant du cycle des projets sportifs du groupe. Car il apparait que le projet 908 sera terminé pour 2010, et que Citroën songe à stopper le WRC vers la même date. Les anglais estimant que Peugeot refais le même cycle sportif que durant les années 80/90, la Formule 1 est donc programmée à moyen terme.

Information à prendre avec des pincettes, les anglais estime que le groupe PSA c’est déclaré intéressée pour Honda F1, mais rien, du moins en France ne prouve les dires. A suivre…

Notre de MarcL : Le projet F1 des années 90 était largement initier par Jean Todt et approuvé par Jacques Calvet, alors PDG du groupe. Toutefois la famille Peugeot n’a jamais accepté l’idée de la Formule 1 comme une fin en soi. Faisant douter de cette rumeur.

McLaren perdra 120 millions d’euros d’ici 2011

8 décembre 2008 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Analyses

La crise économique touche tout le monde, Même McLaren s’attend à une baisse de 120 millions d’euros de son chiffre d’affaires.

« Notre budget sponsoring sera touché, réduit par les compagnies qui nous soutiennent. » à déclaré Ron Dennis au journal Observer. Expliquant que ces budget publicitaire, en ces temps de crise, sont compresser et rationnalisé par anticipation naturelle.  » Nous savons que nous devons encore réduire nos coût pour anticipé l’inévitable baisse des recettes dans les années 2010 et 2011. »

En 2008, le budget de l’équipe McLaren Mercedes était de 340 millions d’euros, 120 millions d’euros provenant de budget publicitaire (dont 60 millions rien que pour Vodafone). Dennis a annoncé que le budget de l’équipe McLaren, d’ici deux années, sera réduit de 120 millions d’euros!

Une annonce forte, car lors de la précédente crise de 2002, l’équipe avait perdue 25 millions d’euros d’espace publicitaire. A l’horizon 2010-2011, McLaren perdra Santander (15 M€), Aigo (8M€), peut être SAP (4M€) et d’autres partenaires largement touchés par la crise économique. Dans le même temps Diageo a prolongé son baille avec l’équipe jusqu’en 2012, Vodafone a confirmé sa présence jusqu’en 2011,  idem pour Mobil 1.

Honda : Les premiers détails de l’avenir

5 décembre 2008 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

Nick Fry, indique qu’il est pleins d’espoirs pour que l’équipe soit toujours présente sur la grille de départ la saison prochaine.

« Dans les 12 dernières heures nous avons fait venir trois personnes sérieuses chez nous et leur suggérer de racheter l’équipe.  » Fry continue  » C’est une situation complètement différente de ce que nous avons vue en Formule 1. Cette équipe est une des mieux placées, avec des valeurs, de grandes ressources, un groupe de personne fantastique, et une voiture conçue par Ross Brawn, qui a gagné beaucoup de championnat du monde. La voiture est prête pour 2009. Je pense que nous allons obtenir les capitaux nécessaires pour continuer. Nous sommes dans l’espoir que cette équipe continue son histoire. Vous savez tout les constructeurs sont frappés par la crise, et par des ventes en baisse. Clairement, des succès sur la piste nous aurait peut être sauvés, mais c’est une issue que beaucoup vise. »

La grande question, après le nom du prochain acheteur de l’équipe, est le cas Button.

 » Jenson a un contrat avec l’équipe «  indique Fry. « Si nous trouvons un nouveau propriétaire, il continuera. Il fait partie intégrante de l’équipe maintenant. C’est un pilote fantastique et de grande valeur, qui rend l’équipe bien plus attirante pour l’avenir. »

Si l’équipe ne peut pas être sauvée, alors Jenson Button sera disponible sur le marché des transferts. Sur le papier, seul le volant Toro Rosso de Sébastien Bourdais est encore disponible. Nick Fry indique que pendant que la recherche active d’un repreneur se déroule, l’équipe continue à travailler sur 2009.

Source : Grandprix.com adaptation TomorrowNewsF1.com

Honda quitte la Formule 1 et effet domino

5 décembre 2008 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités

Honda en Formule 1 c’est fini, le constructeur japonais veut se concentrer sur son cœur de métier. Un début d’effet domino sur la Formule 1…

Vendredi, 17h09 : Max Mosley à l’agence Reuters: « Je ne suis pas étonné je m’attendais à ce qu’un des constructeurs arrêtent ses investissements en Formule 1 pour 2009. Mais je crains un effet domino auprès d’acteur actuellement affaibli par le contexte économique »

16h52 : Jacques Villeneuve indique que « Chez Honda tout est politique »

16h51 : BMW confirme sa présence en Formule 1 en 2009.

16h42 : Honda confirme qu’elle financera le programme 2009 juqsu’à la fin de l’année 2008. Confirmant les essais privés de Décembre programmés à Jerez.

16h36 : Toyota confirme sa présence en Formule 1 en 2009

16h22 : Jenson Button s’estime « choqué par la décision de Honda »

15h33 : Norbert Haug, après le retrait de Honda, annonce que l’engagement de Mercedes est solide pour les prochaines années.

14h46 : La FOTA annonce qu’elle souhaite que le savoir faire de l’équipe Honda ne soit pas dispersée suite a un prochain rachat.

13h25: Selon les rumeurs de l’équipe, environ 500 personnes vont être licenciés si l’équipe est reprise dans les prochains jours.

12h45 : Eddie Jordan : « De ce que je pense et connais, Honda a déjà un acheteur »

11h45 : Bernie Ecclestone estime que le retrait de Honda est un « réveil » sur la situation économique de la Formule 1. Précisant que les fans ne se préocupent pas du nombre de cylindre du prochain moteur de 2010, il veulent voir des voitures sur la piste en 2009.

11h42 : Bernie Ecclestone précise qu’il y a bien plusieurs parties intéressés par l’équipe Honda. Mais seulement deux investisseurs sont fiables. L’argentier précise qu’il a reçu des coups de téléphones de consultation sur la situation de Honda.

10h56 : Le président de Honda fait ses excuses à Jenson Button

10h26 : Nick Fry indique qu’il est plein d’espoir pour 2009. L’équipe sera sur la grille de départ, et précise que en 12h Honda a réunit trois investisseurs et discute actuellement avec eux.

10h17 : La FIA utilise le cas Honda pour définir la situation comme « critique ».

5h : Honda confirme son retrait de la Formule 1

4h32 : Au Sun, un employé dévoile que le personnel de Honda est positif malgré le fait que l’équipe Honda n’existera plus. Estimant qu’il y aura un après Honda bientôt.

1h28 : Honda Motor Co a indiqué que Takeo Fukui, le PDG, fera une conférence de presse vendredi à 13h30 (heure Japon soit 4h30 GMT). Reuters confirme l’idée d’un retrait si aucun repreneur n’est trouvé d’ici Mars 2009.

00h42 : l’agence Reuters, indique que seul Ross Brawn et Nick Fry était au courant de la situation depuis le début de la semaine. La confirmation d’un retrait en temps que sponsor et fournisseur de moteur est ressenti comme un choc. Ross Brawn et Nick Fry ont quitté l’Angleterre pour le Japon afin de négocier les modalités futures.

00h30 : La presse se demande qui sera le prochain constructeur à arrêter les frais de la Formule 1. Toyota est largement citée par la presse anglaise et allemande.

Jeudi, 23h35 : Une annonce confirme que Jenson Button et Rubens Barrichello sont au courant de la situation de Honda depuis Mercredi matin.

23h20 : l’inquiétude monte, si Honda se retire pour des raisons économiques, d’autres peuvent suivre le mouvement. Dans el même temps, le sort de Jenson Button et de Bruno Senna préoccupe la presse anglaise.

22h03 : Le Financial Times dévoile que la veille (Mercredi 3) Ross Brawn a prévenu le personnel de l’équipe F1 de l’arrêt du programme Formule 1 du constructeur Honda, à 19h (GMT). Une vague d’appel du personnel envers les autres équipes pour trouver du travail c’est en suivit. Les équipes ont donc été au courant dès Mercredi soir de l’arrêt de l’aventure F1 de Honda.

Le nom de Dubaï International Capital (DIC) circule comme possible repreneur. Le fond souverain avait déjà été sollicité pour le sauvetage de l’équipe Super Aguri, début 2008.

21h25 : Takeo Fukui, le PDG de Honda, annonce une conférence de presse pour le lendemain Vendredi 5 Novembre

20h47 : Honda fera une annonce le vendredi pour stopper l’aventure F1. La confirmation d’une réunion des cadres l’équipe en fin d’après midi a été confirmée. Au Japon le constructeur hésite encore entre l’arrêt du programme F1 et sa vente partielle. Une rumeur d’une vente gratuite rode dans les rédactions.

Le projet d’une reprise par Ross Brawn, avec un moteur Ferrari comme propulseur pour l’année 2009 est déjà dans les cartons de la spéculation des rédactions.

20h20 : Le délai de la vente de l’équipe est repoussé au mois de Mars 2009. Cependant la fin du développement moteur est déjà annoncée.

19h00 : Des sources signalent que l’équipe Honda F1 est à vendre et ce avant Noël. Sinon l’équipe sera dissoute. IL apparait que le personnel de l’équipe Honda entreprend une recherche d’emplois envers les autres équipes. La rumeur gonfle.

15h37 : Les ventes de Honda USA chutent de 32% par rapport à 2007. Le cours de l’action à la bourse de Tokyo chute de 5%. L’annonce fait suite à une autre annonce de réduction de réduire la production de l’usine de Swidom en Angleterre. Honda ne répond pas à la rumeur d’arrêt de la Formule 1.

14h00 : les ouvriers de Honda F1 stoppent le travaille à l’usine de Brackley.

12h53 : Rumeur d’une réunion critique à Brackley, afin de réévaluer la position de Honda en Formule 1. La rumeur d’une réduction sérieuse du budget, la provocation de départ volontaire débute.

Mercredi, 17h37 : Shuei Nakamoto, le directeur technique 2007 de l’équipe Honda, présent depuis plusieurs années dans le programme F1, quitte l’équipe pour le HRC en Moto GP.

14h51 : Giogio Pantano indique que Bernie Ecclestone lui a précisé qu’il restait un baquet chez Toro Rosso et un chez Honda F1.

11h51 : Honda, qui devait organiser un diné presse avec 40 journalistes dans un restaurant de Oxford cette fin de semaine, a été annulé pour des raisons économique.

[Officiel] Honda se retire de la Formule 1

5 décembre 2008 | 2 commentaires
Catégorie : Actualités

De rumeur hier en début de soirée, à la réalité, Honda étonne le monde par l’annonce de son départ de la Formule 1 ce vendredi. Le constructeur, comme après la crise des années 90 souhaite se concentrer sur son cœur de métier et se sépare d’activité dont il n’a besoin.

 » Nous avons pris la décision de nous retirer de nos activités en Formue 1, de telle sorte que la dernière saison 2008 sera notre dernière participation.  » étonne Takeo Fuku, Président de Honda Motors.  » Cette décision difficile a été rapidement prises suite à l’aggravation de l’environnement, qui dans le monde entier touche l’industrie automobile. Cette crise s’ajoute à un autre problème aux Etats-Unis, une grave crise du crédit et le rétrécissement soudain de l’économie mondiale. »

Le patron de Honda estime que le constructeur doit protéger son cœur de métier et se protégé sur le long terme a cause du manque de visibilité de l’économie. C’est dans cette idée de recentrage que la décision d’arrêter la Formule 1 a été décidée. Toutefois, aucune information sur l’avenir de l’équipe de Formule 1, laissant les rumeurs de dissolution d’ici Mars ou Noel, c’est selon, dans l’air et s’amplifier. Le nom de Honda disparait une nouvelle fois du paysage de la Formule 1.

Bourdais en alternance pour 2009…

4 décembre 2008 | 8 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses

L’annonce de la remise à l’essai, une nouvelle fois, de Takuma Sato, n’inquiète outre mesure Sébastien Bourdais. Ce qui préoccupe le pilote c’est ce tremblement de Toro Rosso sur son contrat depuis fin Juillet.

 » L’option que l’équipe a eu sur moi, est déjà expiré depuis fin Juillet «  a confirmé le pilote français au site autosport.com. En faite, Toro Rosso a repousser cette option à trois reprises : une fois fin Août, l’autre fin septembre, puis une semaine avant le GP du Brésil. Reculant les perspectives de Sébastien Bourdais d’un autre avenir.

La mascarade de concurrence entre lui et Takuma Sato, ressemble à un jeu truqué. Une nouvelle confrontation (le retour de la vengeance ?) entre les deux hommes, laisse une histoire déjà écrite dans le chapitre 2009 de l’équipe Toro Rosso. La main de Red Bull, et de son patron Dietrich Mateschitz, qui ne semble guère supporter que l’hexagone, après avoir accepté sous la menace sa boisson, entreprend une campagne médiatique négative sur ses cannettes. Largement approuvée par la ministre de la santé d’ailleurs. En effet, en France le Red Bull est assimilé à une boisson qui permet aux jeunes de consommer de l’alcool en grande quantité. Une mauvaise image pour le grand public, mais les jeunes adorent. Pour l’instant du moins.

Enfin, voyant les perspectives futures de l’équipe italienne, dont Gerhard Berger a découvert les plans de vente dans la presse quelques jours après avoir déclaré la vente. Laisse penser à une reprise en main musclé du patron autrichien.

Toutefois il reste une solution, qui ne va pas satisfaire grand monde et encore moins les fans, mais qui s’ajoute aux réflexions : l’alternance Sato-Bourdais chez Toro Rosso en 2009, à la manière d’un Brundle-Suzuki en 1995 chez Ligier et d’un Klien-Liuzzi en 2005 chez RBR.

Pantano, en flagrant deni de palmarès

4 décembre 2008 | 3 commentaires
Catégorie : Actualités

 » Je défie quiconque d’avoir un CV aussi bon que le mien. J’ai gagné 2 titres mondiaux, 3 Italiens et 3 Européens en karting, j’ai gagné la F3 Allemande, le GP2 et j’ai toujours été aux avant-postes en F3000. Mais je n’ai pas de baquet en F1, est-ce une blague ?  » déplore Pantano dans les colonnes d’Autosprint.

Une blague ? Évidement que c’est une blague, du moins pour ceux qui ont une mémoire évidement. Giogio Pantano devrait être le seul champion GP2 à ne pas passer à l’étape supérieur l’année suivant son titre. Le pilote italien ne comprend pas, malgré son palmarès. Toutefois l’homme est contradictoire.

Avouant des vérités entendues :  » L’argent est devenu la priorité pour conduire, le talent n’existe plus. Au point où j’en suis, un type dans ma situation doit penser qu’être pilote de course n’est pas avantageux et qu’il vaut mieux choisir un autre métier. «  Que notre Sébastien Bourdais ne pourra que confirmer. Mais aussi un manque flagrant de recul lorsqu’il avoue :  » Je ressens de l’indifférence. Je lis beaucoup de choses sur Senna et Buemi mais qu’ont-ils réussi ? »

Hors si mes souvenirs sont bons, lui non plus n’a pas décroché de titre de F3000 en trois années de présence (2001-2003) et a tout de même réussit à avoir un volant chez Jordan en 2004. Volant qui lui a fait prendre conscience qu’il était moins fort que Nick Heidfeld à l’époque. Donc qu’il n’avait pas le potentiel d’un champion du monde. Pis, il n’a signé son titre de champion GP2 qu’après 4 années de présence !

 » Je pense que je pourrai rouler 6 ou 7 ans en F1. J’aimerais simplement qu’on me laisse faire un essai. Une fois effectué, l’écurie me dirait si je pourrais ou non être un possible champion du monde. J’aurais l’esprit tranquille ».

L’exemple même du pilote qui ne mérite pas un volant de part son manque de professionnalisme, en jouant sur le manque de mémoire des patrons de la Formule 1.

Hublot Big Bang Senna Foudroyante

3 décembre 2008 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

Je suis fan de Ayrton Senna depuis toujours, et fan de montre aussi. Hublot a lancé hier au Japon la Big Bang Senna Foudroyante (zic), seconde pièce créée par le manufacturier suisse avec le nom du mythique champion brésilien et dont une partie des recettes sera reversée à l’Institut Ayrton Senna.

Une série limitée de 500 pièces numérotée et qui porte les couleurs du Brésil. Une magnifique pièce.

En savoir plus sur cette montre sur Le blog des montres.fr

Mercedes vise un pilote espagnol pour 2013

3 décembre 2008 | 2 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses

A l’heure où la France est suspendu à la date du 15 Décembre. L’Espagne pourrait avoir un nouveau pilote en Formule 1 d’ici 5 ans.

Son nom : Roberto Merhi, Age : 17 ans. Connu pour avoir réalisé une deuxième partie de saison 2008 en Formule Renault 2000 Espagne en terminant 2ème du championnat et 4ème de l’Eurocup F.Renault avec un total de 6 pôles, 5 victoires, 21 podiums et 8 meilleurs tours.

Ce jeune homme a la particularité d’avoir signé un contrat de cinq ans avec le constructeur Mercedes. Dans cet accord il est stipulé qu’une option pour un essai en F1 est dûment écrite en vue d’une titularisation.

Souvent de jeune pilote ont une clause similaire dans leur contrat, mais c’est la première fois que cet alinéa stipule une titularisation effective. Prouvant que le constructeur (avec ou sans McLaren) souhaite un pilote ibérique à l’horizon 2012/2013 afin de bénéficier du dynamisme d’un pays que Fernando Alonso cristallise de son aura.

Renault F1 2009 : Alonso vs Briatore

3 décembre 2008 | 2 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses

Depuis le début de la semaine le team Renault entame sa communication pour 2009. Toutefois dans la belle machine à message, un couac discret mais révélateur est venu perturber le bel ensemble. La Corriere Dello Sport le relate :

Flavio Briatore : ” Nous devons lui donner rien moins qu’une voiture rapide pour gagner rapidement. IL est dans notre objectif d’être champion du monde en 2009 avec Fernando et je crois que nous avons de bonnes chances, mais si nous avons une mauvaise voiture, vous ne pouvez pas retenir un pilote.”   Flavio Briatore est optimiste sur l’avenir de Renault. «  Fernando Alonso a renouvelé avec l’équipe française jusqu’en 2010, mais cette ambition n’aurait pas été possible si la prochaine R29 dispose des atouts d’une championne. »

La réponse de Fernando Alonso :  » Il est clair que Flavio est le premier à y croire. Il l’a fait il y a deux ans, mais l’année dernière l’équipe n’était pas au niveau. Flavio est unique en son genre, il donne une grande force et des encouragements à toute l’équipe. Mais parfois, ce qu’il dit ne compte et n’est pas pertinent. » Le double champion du monde est toutefois confiant pour 209, bien que Ferrari et McLaren resterons les favorites.

Voulant couper court à toutes spéculations, le pilote espagnol estime qu’un départ en Formule 1 pourrait être effectif si et seulement si, la FIA impose son système de moteur unique en 2010.


Page 140 sur 144« First...102030138139140141142...Last »


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu