Naviguer : Accueil > Archive by category 'Actualités'

Fernando Alonso, Renault et 2009

5 novembre 2008 | 3 commentaires
Catégorie : Actualités, Transferts

Comme annoncée par Flavio Briatore dimanche dernier, Renault annoncera son line up 2009. Fernando Alonso sera bien le premier pilote désigné de l’équipe, mais qui sera son équipier est encore l’inconnue.

Fernando Alonso a accepté l’offre de Renault, au moins pour l’instant. La presse espagnole espère toujours un transfert chez Ferrari à la dernière minute. Mais aujourd’hui, le double champion du monde prolongera pour 2009 du moins.

Le journal espagnol Marca, indique que l’équipe travaille déjà sur la prochaine R29. Mais les informations du quotidien sportif reste vague et sans intérêt pour le moment.

Le mystère réside dans le deuxième pilote Renault. Nelson Piquet c’est dis rassurer le week end dernier sur son avenir. Tandis que des informations (des sources proches de Fanaticf1.com pour être précis) indiquent que Di Grassi fait le forcing depuis quelques semaines pour obtenir ce deuxième volant. Renault. Le cas Romain Grosjean semble réglé avec une prolongation chez Campos en GP2. Dernière information, Di Grassi est un pilote Briatore, ce qui est une surprise importante et finalement synonyme de volant en F1 (Rappelons les cas Kovalainen et Piquet Jr), ce qui confirmerait alors, la rumeur de voir Piquet Jr chez Honda en 2009, malgré Bruno Senna.

Bref, Flavio Briatore, dans sa nébuleuse est le maitre des transferts de ses derniers instants.

Force India : 2009 l’année du changement

5 novembre 2008 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

Le site GrandPrix.com s’attend à ce que le patron de Force India, Vijay Mallya, annonce quelques changements dans son équipe avant l’annonce de l’utilisation du pack McLaren-Mercedes en 2009. Il est entendu que l’annonce officielle est prévue pour Lundi 10 Novembre. McLaren est disposé à fournir l’équipe indienne et Mallya est disposé à payer le prix pour se désengager de Ferrari.

Toutefois, l’annonce du projet avec McLaren pourrait avoir deux effets collatéraux : le premier sera en la personne de Colin Kolles, que Mercedes ne souhaite pas voir associer au projet. En effet, l’homme est un proche d’Audi en DTM et il n’est pas populaire à Stuttgart.

Le second, sera Mike Gascoyne, l’actuel directeur technique, partira également vers d’autres horizons. Depuis l’année dernière ni lui ni l’équipe sont satisfait du travail réalisé. Toutefois, même si il n’est pas un créateur, Gascoyne sait rendre des voitures plus compétitive (Jordan 1999, Toyota 2005 et cette année avec Force India). L’équipe Indienne marque une nouvelle ère, mais les termes du contrat ne sont pas encore précis. En effet, personne ne sais actuellement si l’accord est régulier, c’est-à-dire si McLaren fournira durant trois années son pack, ou si le projet s’inspire de Sauber en 2004, c’est-à-dire de crée une base technique pour l’équipe.

Ron Dennis prépare l’avenir de McLaren

4 novembre 2008 | 5 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses, Business News F1

Alors que les médias se demandent si Ron Dennis ne va pas quitter son équipe d’ici la fin de l’année, maintenant que l’objectif de titre de champion du monde est acquit. L’anglais, a dessiné l’avenir de son entreprise dans une conférence de presse et souhaite concurrencer Ferrari au-delà des circuits.

Ron Dennis ne quittera pas McLaren, mais a d’autres ambitions pour cette équipe qu’il a reprise il y a 28 ans :

« Rien de ce qui se passera dans les prochains mois ne sera une conséquence de la journée de dimanche. J’ai encore des ambitions. Il me reste à voir des Grand Prix, simplement parce que j’aime beaucoup le faire. J’aime la course et la vivre depuis le mur des stands.« 

Toutefois, le poste de Directeur Général sera dévolu à Martin Whitemarsh, mais celui-ci sera à l’écoute du quotidien de l’équipe F1 et de l’usine. Dennis précise, lui, qu’il réfléchit l’avenir : «  Je vais dans les mois avenir réfléchir à des choses que je fais. Je vais également me demander pourquoi je les fais. Mais n’interprété pas mes propos.« 

L’avenir de McLaren, sera plus élargie et un intense programme de développement est déjà annoncé : «  je donnerais bientôt mes projets au public. Dans le contexte économique difficile que nous vivons, il est difficile de trouver des capitaux, mais nous avons anticipés ceci et je suivrais toujours avec la même passion la Formule 1.« 

«  Mes fonctions seront en partie développés et en partie limités aussi. Je suis fermement convaincu que cela ne doit pas se limité à l’équipe F1. McLaren est un groupe d’entreprise. Nous avons aussi réussir comme Ferrari.  » : Construire des voitures de sport et devenir une marque.

 » Nous voulons nous établir comme société plus large dans nos activités, pas seulement la Formule 1, mais aussi fabriquer des voitures de sports. Nous voulons être plus qu’une équipe de Grand Prix. Nous faisons cela aussi pour notre survie. Si l’on regarde, nous trouvons de nombreuses entreprises qui ont échouées sur un projet de Formule 1. On ne peut pas indéfiniment maintenir l’équipe comme cela, il faut changer. »

Voilà une confirmation des ambitions de l’idée que McLaren souhaite devenir un vrai constructeur. Mais aussi indépendant envers Mercedes (qui c’est associé avec Aston Martin). Ron Dennis soutient ce projet depuis 10 ans, Mercedes a retardée ses ambitions. Ces déclarations démontrent les relations entre McLaren et Mercedes. Mansour Ojjeh, lors du GP du Brésil a confirmé :  » Ron a deux principaux rivaux dans le paddock : la FIA et Mercedes ».

Ferrari communique mal contre Alonso

4 novembre 2008 | 8 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses

Le président de Ferrari, Luca Di Montzemolo, à demandé que les médias ne parlent plus d’une possible arrivée de Fernando Alonso dans son équipe, parce que Ferrai dispose d’une paire de pilote très solide et rapide.  » Je ne veux pas manquer de respect envers Alonso, ni d’aucun autre, mais nous avons déjà une paire de pilote. Nous l’avons confirmée et cela restera comme telle l’année prochaine. Ces histoires n’existent pas, et j’espère qu’on en parlera plus.  » Affirme l’italien au journal italien la Repubblica.

En effet, Ferrari a confirmé Felipe Massa et Kimi Raikkonen : « nous avons confirmé nos deux pilotes, ainsi que Luca Badoer et Marc Géné. On ne change pas une équipe qui gagne. Et nous avons gagné. » Ajoute Montezemolo.

La déclaration solennelle du patron de la Scuderia arrive à pic. La rumeur d’un échange Alonso et Raikkonen a été très forte hier encore. Mais dans sa déclaration, seule l’année 2009 est confirmé, point de trace de l’année 2010. Ensuite, les rumeurs autours de Fernando Alonso, n’ont que rarement été reliées. Cela ne reste que des informations localisées dans la péninsules ibérique, donc il est étonnant de définir l’agacement de Ferrari.

Enfin, tout en racontant que son équipe est solide, il reconnait que 2008 a été une année ou l’équipe et les pilotes ont fait beaucoup d’erreur. Perdant le titre pilote.

Force India, Mclaren et Ferrari

2 novembre 2008 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

Selon des indications, l’annonce d’un accord effectif entre Force India et McLaren Mercedes devait être annoncée hier, samedi, mais aucun communiqué n’est venu confirmer ce bruit. Apparemment, selon Auto Motor und Sport, Ferrari se dresse au travers de ce projet.

Force India a un accord réelle avec Ferrari pour 2009, mais qui doit être abrogé. Une idée que l’équipe de Silverstone voulait développer, mais il y a plusieurs semaine, Stefano Domenicali a déclaré, que de son coté, il ne voyait pas pourquoi l’équipe indienne ne respecterait pas le contrat. Traduction : Si Force India ne souhaite plus de moteur italien il devront payer pour cela.

Vijay Mallya a indiqué qu’il était d’accord pour offrir un dédit à Ferrari : « Si Ferrari et Force India se séparent pour quelque raison que ce soit, ce sera un au revoir amical. Aux deux partenaires potentiels, j’ai demandé la fourniture du package complet, comprenant les moteurs et boîtes de vitesses, avec le système KERS. Ferrari n’est pas sûre qu’elle peut me l’offrir, c’est pourquoi j’ai été chez McLaren, » pour enchainé : « Ferrari et nous sommes de bons amis. La relation est très forte. C’est pourquoi je suis toujours ouvert dans les négociations avec McLaren. Ferrari le savait dès le départ. Et si Ferrari a eu des coûts supplémentaires avec nous, pour mettre au point les moteurs pour l’année prochaine, alors je me sens obligé de les dédommager pour cela. »

En outre, Mallya a loué les « excellents rapports » qu’il entretient avec Ferrari, il a le même qualifiée de « conviviale ». Mais pourquoi Force India dans cette ambiance si solide, souhaite quitter sa maitresse italienne ? La réponse est simple : Mercedes offre un paquet complet, y compris transmission et KERS, alors que Ferrari n’offre que le moteur et KERS (avec du retard d’ailleurs).

Du coté de la FOTA, Williams a finalement accepter l’introduction des châssis client pour 2009, libérant le dernier niveau de résistance, avec Force India, dans ce domaine. Puis McLaren-Mercedes se tient à distance des problèmes entre l’équipe Indienne et Ferrari. Mais le projet est là, un précontrat surement signé, mais une solution à l’amiable de séparation avec les italiens ne se fera pas.

La clause de libération des moteurs Ferrari est fixée à 10 millions d’euros. Mais uniquement pour le moteur. Hors avec le système KERS et les investissements qui en suivent, l’addition pourrait être relativement salée pour l’équipe Force India. Alors que dans un autre niveau, le projet de Pack complet McLaren est estimé entre 40 et 45 millions d’euros par an (tout compris).

Hamilton, la presse et le milliard

1 novembre 2008 | 5 commentaires
Catégorie : Actualités, Business News F1

The Daily Telegraph, indique que Lewis Hamilton pourrait devenir le premier sportif à gagner 1 milliard de livres, soit 1,27 milliards d’euros, si il remporte le titre de champion du monde de Formule 1 au Brésil demain. (sic)

Hamilton, selon le quotidien anglais aura un revenus cumulé estimer à 127 millions d’euros par an (£100m), grâce à son salaire, et ses sponsors personnels. Largement devant les 31 millions d’euros (1) gagnés l’année dernière par David Beckham et surtout les 91 millions d’euros de Tiger Woods.

Rappelons que les journaux anglais, l’année dernière avaient déjà titré sur les futurs revenus du pilote anglais. Le milliard a été annoncé déjà, son introduction en bourse, son potentiel de marque, tout comme ses revenus 2009.

Toutefois pour 2008, les revenus du pilote, s’il est champion du monde, s’élèveront à environs 25 millions d’euros (Salaire+Primes+Sponsors) (2).

(1) Source France Football

(2) j’avais calculé 18 millions d’euros en février, mais il faut rajouter le contrat de Reebok et sa prochaine McLaren F1 en prime de champion.

Bruno Senna et 2009

1 novembre 2008 | 10 commentaires
Catégorie : Actualités, Transferts

Depuis plusieurs semaines, nous savons que Bruno Senna négocie son entrée en Formule 1 l’année prochaine. L’annonce sera pour la semaine prochaine.

 » Ce n’est pas un secret que je parole avec Honda, Toro Rosso et les autres aussi. Mais rien n’est encore signé. Il est important que les gens le comprennent. «  Indique le jeune homme. Que l’on place volontiers à un poste de pilote titulaire ou d’essais chez Honda (un test est prétendument prévu d’ailleurs ce mois ci) et Toro Rosso.

Toutefois son nom reste magique et les sponsors le suive. Il est entendu que le groupe pétrolier brésilien Petrobras, est très intéresser de placé Senna chez Honda. On parle aussi de la société Embratel. Même si un démenti du pilote laisse planer la rumeur. Autre sponsor soutenant Senna, est Santander et enfin Hublot qui est de plus en plus offensif sur le marché du sponsoring sportif.

Enfin, Bruno Senna, se serait vu offrir 14 millions de dollars pour piloter une Toro Rosso en 2009, a annoncé vendredi Agencia Folha, l’édition sportive du magazine Folha de Sao Paulo.

Renault F1 et la FOTA

31 octobre 2008 | 3 commentaires
Catégorie : Actualités

Premier couac dans la belle unité FOTA ? Cela semble belle est bien le cas. Renault F1 Team bloque les limitations de kilométrage en test privés.

A Sao Paulo, hier, les équipes se sont entendues sur une réduction du nombre de kilomètre en essais privés planifiant à 20.000 km en 2009 le seuil limite. Avec même la possibilité de réduire à 15.000 km.

Mais selon les informations, du magazine Auto Motor und Sport, Renault n’a pas souhaité participer à cette réunion. Flavio Briatore, ayant chargé Steve Nielsen de tout bloquer le processus, alors que la mesures avait été décidés depuis plusieurs semaines. L’équipe souhaitant rester aux 30.000km de cette année.

Selon les rumeurs, ce refus, qui peut paraitre incompréhensible connaissant la stratégie du losange et sa poursuite de réduction de coût en F1, est destiné à favoriser l’apparition d’un moteur standard…Renault-Mecachrome !

Toutefois ce n’est qu’une rumeur, mais force est de constater la timidité de Renault lors du déchainement médiatique autour du projet de moteur standard. Il apparait en faite, que Renault souhaite revenir au top en 2009 mais ne pliera pas sur la réduction du nombre d’essais privés avant 2010, avec pour objectif que la majorité soit inférieur à 70% des votes FOTA (c’est-à-dire que seulement 6 équipes votent pour la réduction à 20.000 voir 15.000km dès 2009).

Réponse Mardi.

RBR avec Ferrari en 2009 ?

30 octobre 2008 | 3 commentaires
Catégorie : Actualités

Les liens entre Force India et McLaren Mercedes étant à l’état de finalisation et en l’attente d’annonce, une spéculation indique que Red Bull Racing pourrait revenir au moteur Ferrari en 2009.

Alors qu’elle était elle aussi en discussion avec Mercedes, selon nos informations, RBR serait tenté d’uniformiser ses machines en 2009 avec le même moteur et délaisser le moteur au losange qui équipait depuis 2007 les Red Bull.

La vente du prochain châssis McLaren à Force India, ouvre la porte à la standardisation (oups pour le mot qui fait mal) des châssis Red Bull Technology, conçues par Adrian Newey. Les avantages sont multiples. Dans un premier temps, les moteurs seront moins couteux en 2009 et à l’avenir, via la convention signé par la FOTA et la FIA, c’est-à-dire 10 millions d’euros à ajouté 5 millions pour le système KERS. Ensuite elle limitera la recherche sur deux châssis, couteux en R&D et en argent.

Mais cela lève un doute. Force India a des doutes sur le projet KERS de Ferrari, qui ne devrait être opérationnelle qu’en Juin ou Juillet 2009. Quid alors d’un client comme Red Bull et Toro Rosso ? Il est évident que le partenaire actuel de RBR, Renault, est aussi en retard dans ce domaine et que l’équipe n’a pas les moyens de développer seul son projet de récupération d’énergie.

Notons que Force India souhaite rembourser Ferrari de ses investissements pour 2009. Mais son contrat stipule, que le dédit d’un désengagement sera de 10 millions d’euros. Rien de plus.

Sébastien Bourdais sous contrat Toro Rosso depuis 2006

30 octobre 2008 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

Alors que son avenir se décide, ou c’est déjà décidé, à l’heure ou j’écris ses lignes, Sébastien Bourdais donne une indication anodine à l’époque mais qui clarifie les choses aujourd’hui sur son avenir.

Dans un entretiens pour le magazine masculin Maximal, le journaliste demande a notre Sébastien national si son arrivée et celle de Red Bull n’était pas coordonnée. Ce à quoi le pilote Toro Rosso a répondu :

«  Non rien à voir ! Mon contrat avait été signé en 2006 quand j’ai fait mes premiers essais avec eux. Après, ils prenaient les options ou pas. Mais je suis très content, car ça me légitimise un peu dans la famille Red Bull. Ca n’était pas très positif que je sois d’un pays ou il n’était pas autorisé ! « .

Donc les essais de 2006 et 2007 étaient bien plus sérieux, car le manceau était déjà sous contrat avec l’équipe Toro Rosso. Déjà deux saisons donc, signifiant aussi que son contrat est aussi sous la forme d’option et, non un contrat d’une année ferme avec option 2009, établit sur la base du document signé en Juillet 2006.

Honda prépare une RA109B

29 octobre 2008 | 5 commentaires
Catégorie : Actualités

Dans un entretient discret, Ross Brawn confirme les efforts de Honda Racing pour 2009. Estimant que le constructeur est en avance dans tous les domaines, au point d’inquiéter même.

Quatre souffleries, un programme KERS terminé, l’équipe Honda sera aussi présente à toutes les séances de travail cet hiver. Du jamais vu pour une équipe. Un coup de force pour Honda qui inquiète même Ferrari dans sa manière de vivre le règlement 2009.

 » Nous avons un plan de marche plein pour cet hiver nous allons tester de nombreux éléments nouveaux «  indique Ross Brawn. Mais une autre indication qui fait peur à ses concurrents et qui précise l’état d’avancement du programme 2009 du constructeur :

 » Comme toute les équipe nous avons allons utiliser une voiture laboratoire et faire courir la nouvelle voiture. Cela est normal et logique. Mais nous concernant, personne ne veux d’ici Janvier divulgué nos secret. Mais il y aura une version B de la voiture 2009 jutes avant le début de saison. »

Signifiant que Honda construit bien deux voitures pour 2009 ? Cela en a tout l’air. Ou alors l’équipe investit dans une monoplace laboratoire plus proche du règlement 2009 qu’une simple adaptation d’un châssis 2008.

En tout cas, l’information est importante, mais incomplète : Qui roulera cet hiver ? Wurz est toujours là, mais les cas Button et Barrichello voir Alonso et Senna doivent être réglés d’ici 15 jours, afin de ne pas prendre de retard dans la préparation. Mais la partie technique a déjà beaucoup plus d’avance que prévus.

Du coté de VW

28 octobre 2008 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

Au moment ou Toyota accuse la chute de ses profits, que Honda annonce une baisse de ses objectifs, idem pour Renault et PSA voir FIAT. Le seul constructeur qui se porte bien reste : VW.

Une exception dans le marasme boursier actuel, indique lesEchos.fr. Le titre Volkswagen s’est envolé de 146,62% ce lundi à la Bourse de Francfort… contre +0,91% pour le Dax. La raison de cet engouement surprenant est à trouver dans les déclarations de Porsche, l’actionnaire majoritaire de Volkswagen, qui veut désormais prendre 75% du capital dès l’année prochaine. Initialement, il était seulement prévu qu’il monte au-delà de 50%, sans plus de précisions.

Porsche a annoncé dimanche dernier qu’il détenait 42,6% du capital du premier constructeur automobile européen, ainsi que des options sur 31,5% supplémentaires. Deux jours avant, la famille Porsche avait annoncé, à grand renfort de trompettes, son étonnante réconciliation. Les deux cousins propriétaires du constructeur automobile de luxe, Wolfgang Porsche et Ferdinand Piëch, sont désormais d’accord sur les modalités du rapprochement des constructeurs. Dans la matinée, le Land de Basse-Saxe a déclaré que la région détenait toujours 20,2% du capital de Volkswagen.

D’aucun pense que cette prise de contrôle offrira à Porsche les moyens de revenir à la compétition, en fonction des règlements techniques futurs.

Update 15h06 : Rupert Stadler, DG de Audi précise qu’il n’est pas question que sa marque fasse de la F1  :  » Il n’est question que AUDI arrive en F1. Un investissement de 500 millions d’euros par an n’est pas nécessaire pour se faire connaitre, c’est simplement trop cher. »

Renault F1 – Bruno Michel directeur général ?

27 octobre 2008 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

Les rumeurs indiquent que Flavio Briatore souhaite restructurer Renault F1 Team dans son mode de gestion. Le futur directeur général de l’équipe français pourrait être Bruno Michel.

Le bras droit de Flavio Briatore depuis dix ans avait assuré la gestion de l’équipe Ligier dans les années 90 avant le rachat de l’équipe par Flavio Briatore. L’histoire retiendra aussi que Michel avait négocié avec Alain Prost pour être copropriétaire du team français Prost GP, avant que le quadruple champion du monde refuse l’offre (1) et que Michel s’en ira gérer les affaires de Flavio Briatore (Supertec, puis le Renault Racing Development).

Dernièrement Michel a été le maitre d’œuvre du GP2 et dispose de 20% du club des Queens Park Rangers, dont il était le directeur.

Briatore souhaite prendre du recul et se concentrer sur la stratégie et le marketing du team Renault, tandis que Bruno Michel dirigera le quotidien de l’équipe à Enstone et Viry.

(1) source Prost Grand Prix, histoires secrètes de Renaud de Laborderie aux éditions Solar

Ferrari répond à la FIA sur le moteur standard

27 octobre 2008 | 2 commentaires
Catégorie : Actualités

Toyota qui menace de partir (pour démentir ensuite une partie de la rumeur, c’est-à-dire son départ et non les 24h du Mans et son programme), la FIA qui justifie son appel d’offre et sa logique. Soit mais qu’en pense Ferrari ?

Après l’annonce de la FIA du moteur standard, Ron Dennis a ironisé :  » Imaginez que Ferrari gagne le titre de champion du monde 2010 avec un moteur powered by Mercedes-Benz ? Cela n’a pas de sens ! « . Ce Lundi, la Scuderia a répondu de manière encore plus cinglante à la FIA :

 » Le Conseil d’administration de Ferrari, tout en confirmant son plein engagement pour une substantielle et nécessaire réduction des coûts, a toutefois exprimé sa forte préoccupation en ce qui concerne les projets d’égalisation ou de standardisation des moteurs, qui priveraient la Formule 1 de sa propre raison d’être, basée sur la compétition et le développement technologique.  » La bombe est lancée ; Ferrari pourrait arrêter la F1 et mettre directement en péril la raison d’être de la discipline. « C’est comme cela que Ferrari explique sa présence ininterrompue depuis la première édition du Championnat du monde de F1 en 1950, poursuit le communiqué de l’écurie transalpine. Si ces éléments ne sont plus d’actualité, le Conseil d’administration s’est réservé le droit d’évaluer, en concertation avec ses partenaires, l’opportunité de maintenir sa présence dans la discipline. « 

La Scuderia lance un message clair à la FIA. Oui à une réduction de courts, non au moteur standard sinon le retrait de la marque la plus prestigieuse de l’épreuve serait effective.

Toyota, objectif Le Mans en 2011 ?

24 octobre 2008 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Analyses

Toyota avait menacé de quitter la Formule 1 si, d’avenir, la Formule 1 adoptait le moteur standard. Mais il est de constater qu’une réflexion sur la relation entre le devenir de la discipline reine et Toyota est dans l’air du temps à Tokyo.

Souvenez-vous, en début d’année 2008, la direction générale du constructeur a exigé de son équipe de F1 des résultats. « Nous avons un délai de grâce de deux ans », concédait à l’époque Tadashi Yamashima. Deux ans de répit, c’est-à-dire que, si le team, basé à Cologne, ne remporte pas de course d’ici la fin 2009, elle quittera la F1.

La saison 2008, avec une 5ème place finale au championnat constructeur, a offert visiblement une année de plus au contrat initial, comme semble l’indiquer Auto Motor und Sport. Mais le spectre de la Sarthe hante toujours le constructeur, qui n’a jamais rempoté l’épreuve, malgré des investissements importants.

« Nous voudrions à nouveau aller aux Mans. La décision finale dépendra de l’évaluation du budget Le Mans. Dans les conditions économiques actuelles, il est peu probable que nous puissions faire de la F1 et un programme d’endurance en même temps. » Indique Yamashina. En effet le contexte économique est critique pour Toyota, qui a vu chuter ses bénéfices de 43% , après la chute du marché américain.

En 1998 et 1999, Toyota avait investi 40 millions d’euros pour sa fameuse GT-One. Audi et Peugeot ont un budget de 80 millions d’euros annuel. Une somme, mais beaucoup moins que les centaines de millions de la F1.

Alors la menace de partir du cercle des teams de Formule 1 à l’horizon 2010 est compréhensible. Mais sachant que Timo Glock a un contrat jusqu’en 2010, avec option en 2011 et que Jarno Trulli disposera de sa dernière année contractuelle en 2009, les références ne manques pas d’interroger sur les intentions du constructeur nippon en Formule 1.

Mercedes Benz en phase de rupture avec Mclaren

23 octobre 2008 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités

Selon le magazine Car Magazine, l’établissement d’ une alliance entre Mercedes et Aston Martin est effectif. Mercedes révèle aussi des ambitions pour obtenir sa propre équipe de F1

Selon un haut responsable du groupe Daimler :  » Notre accord avec McLaren ne durera pas éternellement. Il n’y a pas de remplacement de la SLR prévu avec eux et dès qu’une offre intéressante s’offrira à nous, nous seront intéressés de vendre afin d’être indépendant. « 

L’annonce est importante et fait suite aux rumeurs depuis le début de l’année sur l’ambition de Mercedes Benz de quitter l’équipe de Woking à l’horizon 2010. La raison principale de cette décision est double :

D’abord le non renouvellement du projet SLR, mais aussi les performances de BMW, depuis son rachat de Sauber en 2005. Le conseil d’administration du constructeur à l’étoile, n’arrivant pas à obtenir la majorité de l’équipe de Ron Dennis (malgré plusieurs tentatives de déstabilisation), elle c’est rapprochée de Red Bull durant l’été, selon une rumeur et, les projets de fourniture de Force India vont aussi dans ce sens.

L’annonce confirme l’évolution entre le constructeur allemand et Ron Dennis depuis deux années. L’arrivée d’un nouvel investisseur dans le capital du groupe McLaren, a été mal interprété par le board allemand, et l’affaire d’espionnage contre Ferrari a été l’ultime dommage.

Plus d’informations sur leblogauto.com et Fanaticf1.com

Budget STR 2009, un mensonge anti Bourdais

22 octobre 2008 | 2 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses

Selon le magazine Auto Hebdo, l’équipe Toro Rosso serait en grave difficulté financière et ne pourrait pas prolonger Sébastien Bourdais et lui payé son salaire de l’année prochaine. Hors le découpage de son budget pour 2009 démontre le contraire.

L’hebdomadaire indique le Red Bull Racing ne souhaite pas augmenter son budget envers l’équipe italienne pour 2009. Cette enveloppe est chiffrée en 2008 à 50 millions d’euros sur un budget global (STR et RBR de 200 millions d’euros annuel).

Cette somme sert surtout à payer le moteur Ferrari, 32 millions d’euros en 2008, et les frais d’établissements de l’équipe. Hors l’année prochaine le moteur italienne sera 2 millions d’euros plus couteux. Pire, le système KERS sera facturé 5 millions d’euros supplémentaires. Soit une addition de 39 millions d’euros en 2009.

Hors le deuxième volet des revenus de l’équipe Toro Rosso, les droits FOM, vont augmentés en 2009. Si l’équipe reste 6ème au classement après le GP du Brésil, elle empochera 35 millions d’euros, treize de plus que l’année dernière. Sachant que déjà 8 millions d’euros ont été offert en dédommagement en 2008 à l’équipe Force India.

Si les comptes sont bons, l’équipe STR en 2008 avait un budget déduit de 77 millions d’euros (avec le dédit à Force India). Avec la soustraction du moteur Ferrari il reste donc 45 millions d’euros pour la saison.

En 2009, l’équipe aura donc un budget de 95 millions d’euros (50 millions de Red Bull + 35 millions de droit FOM + 10 millions de partenariats). Avec la soustraction du moteur Ferrari il reste 56 millions d’euros. Donc plus.

Le salaire de Sébastien Bourdais en 2008 est estimé à 1,5 millions d’euros. Hors c’est le même salaire que touchera Vettel chez RBR, sauf que le jeune allemand est un vainqueur de Grand Prix. L’équipe italienne chercherait à faire baisser le salaire du français par tous les moyens.

Voir archives libéllés liste

Update 21h57 : Si nous calculons la fourniture moteur 2009 sur la base des accords entre la FOTA et la FIA, le groupe propulseur Ferrari sera facturé 10 millions d’euros. Auquel il faudra ajouter 5 millions pour KERS, et aucune indication sur la fourniture de la boite de vitesse. Mais le résultat offre environ 75 millions d’euros pour les frais de fonctionements. (Merci Scalaire pour la remarque).

Mclaren fournira des châssis à Force India en 2009

21 octobre 2008 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités

« Si je comprends bien, Force India, va obtenir une monoplace cliente de McLaren pour l’année prochaine » a avoué Gerhard Berger au journal allemand Express.

Le deal entre Force India et McLaren ressemble au projet Prodrive de l’année dernière. L’équipe de Woking fournissant un ensemble châssis/moteur/boite de vitesse à l’équipe anglo-indienne pour environ 45 millions d’euros (tarif demandé à Prodrive). Un accord qui profite de l’incertitude autour de la fourniture de machine complète en Formule 1.

Une révolution pour une équipe qui c’est battue de manière acharnée contre la ventre de châssis complet durant une année, au point de faire un procès contre la Scuderia Toro Rosso auprès de la FIA et d’obtenir de l’argent compensatoire. Mais McLaren réalise un très bon coup politique, en ralliant l’un des deux résistants à l’idée. Williams F1 se retrouvant esseuler face à des constructeurs qui souhaitent, pour des raisons économiques, vendre leurs plans à des équipes indépendantes, actuelles ou futures

Une bonne affaire, aussi, pour Vijay Mallya qui payait déjà 32 millions d’euros ses moteurs Ferrari (avec boite de vitesse), en 2008. Pour le milliardaire indien le calcul était rapide. La Scuderia Ferrari acceptait de lui fournir son système KERS, en échange d’une rallonge de 5 millions d’euros. Avec la hausse du budget moteur, l’addition s’élevait à 39 millions d’euros, rien que pour un ensemble moteur/boite/Kers.

Avec McLaren, la fourniture permettra à l’équipe Force India de faire un bon en avant spectaculaire en termes de performance. Une belle affaire économique et politique pour l’équipe de Woking, mais une mauvaise nouvelle pour Ferrari.

En effet, l’équipe Italienne équipera encore la Scuderia Toro Rosso en 2009, mais le manque à gagner pour 2009 est important. Et, pour sûr que le deal entre McLaren et Force India va faire des émules dans le paddock dans quelques mois.

Autre indication, Mercedes semble toujours en discussion avec une autre équipe pour la fourniture d’un ensemble Moteurs/Kers pour 2009.

ING se rassure et rassure Renault F1

21 octobre 2008 | 2 commentaires
Catégorie : Actualités, Business News F1

En injectant 10 milliards d’euros dans le groupe bancaire ING pour l’aider à traverser la crise financière, l’Etat néerlandais intervient pour la troisième fois dans une banque et espère redonner confiance aux marchés et aux clients des banques. Dimanche soir, le groupe avait annoncé une perte nette de 500 millions d’euros au troisième trimestre.

Malgré les difficultés sur le marché financier, il est toutefois estimé que le parrainage de Renault n’est pas en danger.

Investissement d’ING chez Renault F1 est de 40 millions d’euros (+ 20 millions d’euros de prime si l’équipe termine dans le top 3 du championnat constructeur). Pour une enveloppe globale de 100 millions d’euros par an, auprès de divers circuits. Mais comme RBS, la durée du contrat avec la marque au losange est de trois années, c’est-à-dire que fin 2009 la banque, si la situation s’aggrave, pourrait prendre du recul ou alors réduire la voilure, mais ira jusqu’au bout de son accord.

Il est toutefois étonnant de constater que des marques comme HP, victime de la bourse en 2005, ait pris du recul dans son sponsoring avec Williams. Alors que les banques ont été plus victime des indices et qu’elle maintiennent leurs accords à terme avec les équipes.

Vers un échange Alonso-Raikkonen en 2009 ?

20 octobre 2008 | 4 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses, Transferts

La rumeur est folle, mais elle a pris des proportions importantes dans le paddock de Shanghai, au point qu’elle en devient très sérieuse. Fernando Alonso et Kimi Raikkonen échangerons leur baquet en 2009.

En plus du feuilleton débuté en Mai par Grandprix.com lors du Grand prix de Monaco d’une arrivée chez Ferrari en 2010, la série du ‘transfert de Fernando Alonso chez Ferrari’ s’offre un nouvel épisode : l’échange pur et simple.

Soyons clair, la séparation entre Raikkonen et Ferrari coutera beaucoup d’argent, mais l’ajout d’une clause de rachat à la récente prolongation a ouvert beaucoup d’espoir du coté de Fernando Alonso. Mais une chose est sûre, la phrase la plus répété dans le paddock de Chine était « IL est possible que Alonso arrive chez Ferrari ». Récemment le pilote espagnol avait émis le souhait d’être dans une équipe qui « gagne des courses ».

Toutefois cet échange serait intéressant pour tout le monde. Tout d’abord pour Ferrari, qui pourrait payer une partie du salaire de Raikkonen en 2009.  Car 2010 n’est qu’une simple option annoncée mais non activée. Etant donné que Alonso n’a pas encore répondu à l’offre que lui à fait Renault, malgré son annonce à la BBC vendredi dernier de rester dans l’équipe française. (Voir Paddock Confidences du GP de Chine partie 1), la mauvaise relation entre les pilotes Ferrari est palpables, Luca Di Montezemolo colère devant le manque de performance de l’équipe italienne, annonçant depuis plusieurs semaines un changement important si les titres échappent à Ferrari en 2008. L’ambiance vire au rouge écarlate, l’ombre de Alonso est trop présente au dessus de Maranello.

L’échange Kimi chez Renault n’est pas impossible, l’histoire a démontré une relation antérieure datant de 2006, avec l’affaire du pré contrat. Interlagos va décider du champion du monde, mais aussi du sort de Fernando Alonso…


Page 142 sur 144« First...102030140141142143144


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu