Naviguer : Accueil > Archive by category 'Actualités'

F1 2013 : vers un budget moteur plafond et plus d’essais

2 janvier 2011 | 6 commentaires
Catégorie : Actualités, Technique F1

budget plafond moteur en 2013 ? L’arrivée du prochain moteur 2013 occupe beaucoup les esprits des motoristes. En effet la dérive des coûts inquiète certain acteur. Le chiffre de 100 millions doit toutefois être réduit à 30 millions d’euros pour le développement du prochain bloc. Mais ses coûts doivent être mesurés.

C’est la volonté de la FIA qui étudie le principe d’un budget plafond pour ce moteur afin d’empêcher les constructeurs de profiter de la situation d’un nouveau règlement : « Nous devons empêcher qu’un des fabricants franchisse la ligne en investissant énormément d’argent pour le développement de son moteur. » lance Mark Gallagher sur le blog F1Fanatc.co.uk.

Mais l’autre aspect qui risque de changer sera les essais privés. En effet, l’objectif de la FOTA étant de proposer un bloc moteur fiable, une demande de journées supplémentaires en fin d’année 2012 a été demandé auprès de la FIA. «Je serais surpris d’apprendre qu’il ne sera pas discuter le principe de tests supplémentaires entre la FIA, FM et la FOTA.  J’imagine que, sur le principe, des essais supplémentaires en Novembre et Décembre 2012 sont une bonne solution. » Conclu Gallagher.

F1 – Red Bull entre VW et son propre moteur en 2013

29 décembre 2010 | 3 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses

Webber - Red Bull« Nous sommes en stand-by pour un partenariat intéressant » avait déclaré il y a quelques temps le patron de Red Bull, Dietrich Mateschitz. Toutefois, Christian Horner précise qu’il sera possible pour l’équipe d’avoir des options ouvertes pour l’avenir.

Ayant prolongé jusqu’en 2012 son contrat moteur avec Renault Sport, Red Bull Racing étudie fortement deux options : un moteur VW/Audi et la conception de son propre moteur.

Le 5 Novembre dernier, le patron de Red Bull avait indiqué qu’il n’était pas impossible que Red Bull Racing dispose de sa propre motorisation en l’horizon 2013 (voir ici). Mais, quelques jours auparavant, une rumeur précisant que le groupe VW a été approché par RBR, McLaren et Williams (voir ici).

Les liens entres le groupe VW et Red Bull étant très fort, le lien n’est pas impossible si l’équipe F1 maintient son rythme en 2011 et 2012. « Avec la vision de Didi sur Red Bull, tout est possible » conclu Horner sur le site autrichien Laola.at.

HRT : « Le Cosworth ne rentrait pas dans la Toyota »

27 décembre 2010 | 7 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses

hispania Racing Team - HRTHispania Racing Team fabriquera bien sa propre monoplace pour 2011. Pas un produit dérivé du bureau d’étude Formtech (ex Super Aguri), mais une monoplace originale développée sous la houlette de Geoff Willis.

Réellement la prochaine Hispania sera un mécano technique qui bénéficiera de l’apport de plusieurs fournisseurs. Une solution de rechange pour remplacer le fiasco Toyota. Selon José Ramon Carabante, « Le Cosworth ne rentre pas dans la Toyota. » et pire « Le contrat avec Cosworth ne peut pas être rompu, cela aurait été possible si le moteur avait été en manque de fiabilité. Ce n’était pas le cas. » lance le patron espagnol.

Avec le recul, le cas Lotus Racing-Cosworth laisse donc songeur : HRT n’a pas d’argent pour rompre un contrat, c’est désormais sûr.

F1 – La famille Chapman soutien Lotus Cars !

23 décembre 2010 | 7 commentaires
Catégorie : Actualités

Volte face de la famille Chapman autour du nom de Lotus en Formule 1. Autrefois, soutien de Tony Fernandes au début de l’aventure, la famille du fondateur Colin Chapman s’annonce en faveur de Lotus Group dans la bataille autour de l’utilisation du nom Lotus, au point qu’elle préférerait même que le nom de Team Lotus ne revienne pas en Formule 1 !

Loin le temps ou Clive Chapman avait offert la casquette historique de Colin Chapman à Tony Fernandes et affirmé son soutien au début de l’aventure.  Dans un communiqué publié ce jeudi, la famille Chapman indique être solidaire de l’action du PDG de Group Lotus, Dany Bahar.

La famille Chapman est impressionnée par le développement au sein du Groupe Lotus, et il est très reconnaissante envers Proton pour les investissements considérables qu’ils sont faits, pour garantir un avenir solide à l’usine de Hethel.

En 2010, la famille Chapman et Classic Team Lotus (dirigé par Clive Chapman) ont été heureux d’appuyer le Groupe  Lotus à bien des égards. En consultation avec Proton, il s’agissait de soutenir l’utilisation du nom de Lotus en Formule Un, qui a été autorisée par le Groupe Lotus.

La famille Chapman a été impressionnée par les réalisations de Lotus Racing en tant que nouvelle équipe, et apprécié son respect pour l’histoire de l’équipe Lotus. Toutefois, la licence d’utilisation du nom de Lotus a été arrêtée et les choses ont changé.

En 2010, la famille Chapman, selon les besoins, a clairement fait savoir à ceux qui sont impliqués qu’elle préférerait que le nom de Team Lotus ne doit pas être utilisé en Formule Un. effet, les assurances à cet effet ont été reçues.

L’identité de Team  Lotus représente l’héritage de Colin Chapman, qui a été conservé par la famille Chapman et investi dans Classic Team Lotus. L’association de Groupe Lotus avec Lotus Racing était une histoire est très appréciée et tout à fait approprié, d’autant qu’il est en accord avec la façon dont les choses ont été du temps de Colin Chapman.

La famille Chapman est impatiente de continuer à apporter son soutien au Groupe Lotus, qui est l’entité Lotus en cours, créée par Colin Chapman et Hazel. Après tout, la marque Lotus est de la responsabilité du Groupe Lotus, et Hethel est la maison de Lotus. « 

Team Lotus Black and Gold Show Car

23 décembre 2010 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités

Team Lotus a présenté sa livrée noir et or qui aurait dû être utilisée en 2011, mais abandonné entre temps, suite à l’accord entre Lotus Cars et Renault F1 Team.

Team Lotus a donc abandonné le concept pour revenir aux couleurs Vert et Or de 2010, mais propose un show-car utilisant le dessin gagnant (que nous vous avions présenté il y a quelques jours)

team-lotus Black Gold Show car

Le design est l’oeuvre de Raphael Campos et peut être consulté en cliquant ici

F1 – Adrian Newey et Ferrari

23 décembre 2010 | 8 commentaires
Catégorie : Actualités

Selon l’Express.de, Ferrari aurait fait une offre à Adrian Newey pour rejoindre Maranello. Une « proposition indécente » selon les dire de Luca di Montezemolo. Sollicitation toutefois refusé par l’ingénieur anglais. Pour la énième fois d’ailleurs.

Adrian Newey est l’ingénieur de plus cher du marché. On estime qu’il a cumulé depuis les années 90 un salaire de 90 millions de dollars (voir le graphique ci-dessous). Aujourd’hui son salaire est estimé à 7,5 millions d’euros annuels (sur une base de 10 millions de dollars négocié en 2006 avec Red Bull Racing). Il est estimé que la proposition de Ferrari tournerait autour de 10 millions d’euros annuels.

Newey Career F1

Toutefois,  Ferrari n’est pas à sa première tentative pour approcher Adrian Newey. Retour en 1993/1994. A l’époque, Ferrari étant dans une phase de reconstruction et Jean Todt était au commande. Le français, souhaitant remplacer John Barnard au poste de directeur technique, avait dressé deux noms sur une liste pour l’avenir de l’équipe : Ross Brawn et Adrian Newey. A l’époque, Newey était payé 250.000 dollars par Williams. Une proposition de 1 millions de dollars de Ferrari va redistribuer les cartes et pousser Williams à augmenter le salaire de son ingénieur star. Officiellement, Marigold, son épouse ne souhaitait pas vivre en Italie.

Ensuite, Todt c’est tourné avec Ross Brawn avec le succès que l’on sait. Mais, avec le retour en grâce d’Adrian Newey chez Red Bull Racing, l’intérêt de l’équipe italienne pour le génie anglais est sérieux. D’autant que l’organigramme technique avec l’introduction de Pat Fry redonne un accent anglais au village de Maranello. Reste à savoir si Newey franchira le pas un jour. Lui qui n’a jamais travaillé qu’avec des équipes basés en Angleterre.

Vitaly Petrov prolonge chez Renault en 2011 et 2012

22 décembre 2010 | 44 commentaires
Catégorie : Actualités, Transferts

Vitaly PetrovCe mercredi, chez lui, Vitaly Petrov a convoqué une conférence de presse. Le jour du pilote russe pour annoncer son programme 2011 et 2012.  La rumeur indiquait depuis quelques temps qu’il resterait chez Renault, rebaptisé Lotus Renault GP. Ce qui a été confirmé.

« Nous sommes très heureux de confirmer que Vitaly restera avec nous pour 2011 et 2012, afin que lui et l’équipe puisse s’appuyer sur sa prometteuse campagne 2010. (…) Robert (Kubica) constitue un repère remarquable pour l’équipe et nous sommes certains que Vitaly se rapprochera de ce niveau de performance l’année prochaine. » lance Eric Boullier.

Gérard Lopez indique ceci à propos de la reconduction de Petrov : « La saison dernière, il a montré à plusieurs reprises qu’il a clairement le potentiel de bien faire. C’était juste une question de tout mettre ensemble pendant les week-ends, course après courses et ce sera le cas en 2011. En outre, grâce à Vitaly et l’équipe, la Russie est ouverte sur la Formule 1. Au cours des derniers mois, nous avons établi des liens étroits avec ce pays et avec certaines de ses entreprises les plus solides. »

Petrov est lui très content de continuer l’aventure et reconnait la pression sur ses épaules : « Je suis très heureux de continuer avec l’équipe et fier de représenter Lotus Renault pour 2011 et 2012.  J’ai beaucoup appris sur ce sport, les circuits et la voiture cette année. Cela va m’aider à améliorer encore plus à l’avenir. Je suis très heureux de travailler avec cette grande équipe une fois de plus et je suis persuadé que je fournirais de bons résultats. Je suis prêt à relever le défi. »

Notons que d’après nos informations, Vitaly Petrov ne payera pas son volant en 2011 et 2012. Mais, son image apportera des sponsors Russes. Une réelle différence par rapport à 2010.

Virgin confirme Jerome D’Ambrosio

21 décembre 2010 | 5 commentaires
Catégorie : Actualités, Transferts

De sources anglaises proches de l’équipe Virgin Racing nous pouvons vous dire que Jerome D’Ambrosio sera le second pilote de l’équipe aux cotés de Timo Glock.

L’annonce sera faite dans quelques heures (minutes) et confirmera que le pilote belge sera bien titulaire en 2011.

Jérôme D’Ambrosio :« Je suis ravi d’avoir atteint mon objectif de courir en Formule Un siège avec Marussia Virgin Racing. Quand je suis arrivé dans l’équipe en Septembre de cette année, C’était tout ce que je pouvais espérer. Cela a été aussi une rude épreuve parce qu’il y avait beaucoup de concurrence pour ce volant, mais en même temps je me suis bien avec l’équipe. Je me sens très à l’aise avec eux – ce sont des gens très professionnels et ambitieux et il est excitant de penser que je peux être une partie de l’avenir de l’équipe. Je tiens à remercier tous le monde dans  Marussia Virgin Racing pour la foi qu’ils ont montrés en moi et tout le monde chez Gravity Sport Management pour le soutien qu’ils ont apporté à ma carrière. »

John Booth :« Jérôme avait été sur notre écran radar depuis un certain temps et nous devrions sérieusement l’envisager pour 2011. Nous avions suivi ses progrès en GP2 de près et il était clair qu’il était «à surveiller», mais lorsque nous l’avons mis dans la voiture pour les quatre week-ends de course et le test d’Abu Dhabi, il a dépassé toutes nos attentes. Il c’est parfaitement intégré dans l’équipe et tout le monde a c’est entendu avec lui, y compris nos partenaires et les médias. Mis à part son talent évident au volant d’une Formule Un, c’est un gars jeune et plaisant dans son comportement. Il a obtenu ce volant sur le mérite et je pense que couplée avec Timo et Luiz nous avons le parfait mélange de jeunesse, d’expérience, de vitesse et le potentiel qui nous permettrons d’atteindre nos objectifs la saison prochaine.

Timo a fait un excellent travail pour nous durant notre première saison, souvent dans des circonstances difficiles. Il ne fait aucun doute qu’il nous a aidés à établir une fondation solide pour développer l’équipe. Nous avons hâte d’être dans une bien meilleure position pour livrer la voiture qu’il mérite en 2011.

Enfin, je tiens à remercier Lucas di Grassi pour le rôle important qu’il a joué dans l’établissement de l’équipe. Il a beaucoup contribué à notre développement et nous lui souhaitons plein succès dans sa future carrière, dont nous ne doutons pas quelle sera des plus excitantes. « 

Lotus Cars et sa City Car pour 2013

19 décembre 2010 | 6 commentaires
Catégorie : Actualités

lotus-city-carLotus Cars ne prépare pas qu’une gamme de voiture de sport pour 2015. Lors du Salon de Paris, un 6ème prototype a été présenté, mais n’a pas soulevé un intérêt important de la presse. Pourtant, il sera lui aussi lancé en 2013. Ce sera une citadine.

Proton a donné son feu vert pour la production de cette voiture qui débutera sa carrière en Octobre 2013. Basé sur une nouvelle plate forme intégrant parfaitement une motorisation hybride, la City Car sera propulsée par un 3cyl de 1,2L, additionné à un moteur électrique (avec batterie Lithium-ion) d’une puissance total de 220 cv ! Vitesse maxi estimée : 170KM/  et une transmission à une seule vitesse. Ce qui signifie que le moteur n’est qu’une assistance secondaire.

L’autonomie de ce modèle d’un peu plus de 3m de long sera de 500km. Lotus prévoit de fabriquer trois versions : une pour l’Asie, une pour l’Europe et une version plus sportive.

F1 – L’intéressante idée Thaïlandaise

18 décembre 2010 | 3 commentaires
Catégorie : Actualités

Mark Webber Thaïlande Red BullMark Webber est arrivé hier à Bangkok pour rencontrer sa majesté Rama IX. Ensuite, l’objectif du pilote australien et de Red Bull est de réaliser un road show sur l’avenue Ratchadamnoen Klang face à 10.000 personnes. Un accueil fantastique que n’a pas manqué de signaler Webber en conférence de presse.

La présence de Red Bull en Thaïlande n’est pas anodine. Le copropriétaire de la marque autrichienne étant l’homme d’affaire Chaleo Yoovidhya (49% + 2 % pour son fils) d’origine thaïlandaise et disposant d’une fortune estimé par Forbes à 4 milliards de dollars en 2009. Il est considéré comme la personne la plus riche du pays.

Il est toutefois intéressant de constater comment le Bangkok Post présente cet événement. Le quotidien rappelle que L’idée de transformer l’avenue Ratchadamnoen en une piste de course n’est pas nouvelle. Le Prince Birabongse Bhanudej Bhanuban – plus connu sous le nom de Prince Bira – avait prévu de fermer les routes dans la région de Sanam Luang et Ratchadamnoen en 1939 pour un « Grand Prix de Bangkok ».

Mais le rêve du Prince Bira a été anéanti quand la Seconde Guerre mondiale a éclaté.

L’ensemble de la présentation laisse entendre qu’un projet de circuit F1 pourrait séduire le pays pour organiser un Grand Prix urbain à l’avenir. Intéressant à suivre donc…

GP France : Jouanno rencontre les membres de la FFSA aujourd’hui

17 décembre 2010 | 12 commentaires
Catégorie : Actualités

gp-de-france

La ministre des sports, Chantal Jouanno va rencontrer les responsables de la Fédération Française du Sport Automobile aujourd’hui pour parler de l’avenir du Grand Prix du France de Formule 1.

Dans un tchat avec les internautes sur le journal en ligne 20Minutes.fr, hier, la ministre a répondu à cette question :

Bonjour madame la ministre.

Quel avenir voyez-vous pour les sports mécaniques auto F1 nouveau circuit prevu selon Monsieur le président en 2011 pour remplacer Nevers-Magny-Cours?

Prevoyez-vous un remplacement du circuit Carole en IDF ou une remise à niveau ? Pouvez-vous agir afin que les préfets ne bloquent pas certaines compétitions de cross simplement sur leur propre envie personnelle?

Etant la nation où il ya le plus de licenciés moto, comment se fait il qu’on organise qu’un moto Grand Prix par an contre 3 pour l’Espagne et Italie, et qu’on en parle jamais de ce sport à la télé même publique?

Merci d’avance et bonnes fêtes

Kingkoala

Chantal Jouanno:«  L’enjeu de la F1 est simple. La question est moins celle du circuit que des sommes d’argent demandées par l’organisation du Grand Prix de Formule 1. L’argent public ne pouvant pas financer des bénéfices privés, c’est une question que je vais poser demain à la Fédération de sports automobiles… »

QPR : Ecclestone évince Briatore

17 décembre 2010 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités, Business News F1

Bernie Ecclestone devient le propriétaire de l’équipe de football des Qeens Park Rangers en rachetant les parts de son ami Flavio Briatore, portant ainsi sa participation à 62% dans le capital du club.

Le problème majeur dans le club était les relations entre Flavio Briatore et Neil Warnock, le gestionnaire du club. L’homme d’affaire italien s’impliquait trop dans le club et il y avait des craintes des autres actionnaires à ce sujet. Ecclestone a agi immédiatement la nuit dernière. « J’ai maintenant environ 62% du club et je suis ici principalement pour appuyer ce que Neil à fait. » lance Bernie Ecclestone au Daily Star.

Depuis le mois d’octobre les manœuvres autour de l’actionnariat du club se sont fait sentir. Il est entendu que Briatore cherchait à vendre ses parts à Vijay Mallya (voir ici), mais il y a un mois, une rumeur sérieuse à Londres indiquait qu’Ecclestone (avec l’association probable de Briatore, mais c’est désormais faux), souhaitait prendre jusqu’à 70% du capital du club afin d’en prendre le contrôle, afin de contrer une offensive de Mittal (20% du capital), qui était très hostile envers l’italien.

Le montant de la transaction n’est pas connu, mais pourrait tourner autour de 20/25 millions d’euros. En 2007, l’italien avait mis sur la table 5 millions d’euros environ pour 20% du capital du club.

Aujourd’hui, le club semble dirigé par Bernie Ecclestone (62%) et le clan Mittal (38%).

VW visera une fourniture moteur à l’horizon 2013

15 décembre 2010 | 6 commentaires
Catégorie : Actualités

VW F1 2013Il semblerait que le groupe VW est de plus en plus intéressé par la Formule 1 depuis l’annonce, la semaine dernière, par la FIA du nouveau règlement techniques sur les moteurs.

Le porte parole du groupe allemand, Stefan Moser a déclaré que, pour le moment : « VW n’a pas de plans pour le moment » et rejette tout projet d’achat d’une équipe à terme : « Les risques financiers sont considérables. La seule chose qui pourrait être discuté est la fourniture de moteurs, car VW est bon dans la fabrication de moteurs. »

Le patron de Cosworth, Mark Gallagher a indiqué à l’agence Bloomberg que l’industrie automobile va de nouveau s’intéresser à la F1 : « Il y a des signes que l’industrie automobile commence à sortir de ses jours sombres. La Formule 1 sera plus sexy pour les faire revenir. »

Les responsables du groupe allemand VW ont assisté à près de 20 réunions avec la FIA et la FOTA depuis près d’une année pour définir le règlement du moteur 2013.

F1 – Genii Capital recadre déjà Lotus Cars ?

14 décembre 2010 | 21 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses

Genii CapitalIl semble que Lotus Cars ne soit qu’un simple sponsor de Renault F1 Team en 2011. Selon nos informations, aucun pourcentage n’a été pris par le constructeur anglais dans l’équipe. Aujourd’hui, Genii Capital dispose de la propriété du Renault F1 Team depuis quelques temps. Ce que rappelle d’ailleurs Eric Boullier dans une intéressante interview dans le site 422race.com

A propos de l’annonce de Dany Bahar qui confirme qu’Eric Boullier restera directeur de l’équipe et est-ce que Lotus Cars aura un représentant dans l’équipe. La réponse est claire : « Non, rien ne changera. Genii Capital commande l’équipe et c’est pourquoi il n’y aura pas de changement de gestion. »

Sachant que dans le droit anglais, 25% du capital représente une minorité de blocage dans les décisions, si le fonds luxembourgeois « commande l’équipe », cela signifie surtout que Lotus Cars n’a aucune part dans l’équipe. Notons que Genii Capital a racheté le reste des actions de l’équipe à Renault.

Boullier estime que Lotus est le sponsor principal et le confirme à deux reprises dans son intervention : « Lotus est l’un de nos sponsors et, en tant que sponsor principal, il a le droit de figurer dans le nom de l’équipe, comme l’exige la réglementation. Il n’y aura donc aucun changement du point de vue commercial. » Surtout, il répète à propos du souhait de Lotus Cars de garder Vitaly Petrov en 2011 : « Je le répète, ils sont les sponsors, les partenaires et ce n’est pas eu qui déciderons qui ils veulent. (…). Si nous pouvons satisfaire les désirs de Dany Bahar (Lotus Cars), ce sera positif, mais la décision sera prise par l’équipe. »

La réaction est sèche et le début de l’aventure un peu trouble entre les deux parties. En effet, il est tout à fait possible que Genii Capital estime que le marketing de Proton/Lotus Cars est agressif et exagéré. Dany Bahar parle beaucoup depuis quelques jours. Peut être trop. Mais les patrons sont Genii Capital et Eric Boullier…

F1 2011 : Les nouvelles règles FIA

14 décembre 2010 | 13 commentaires
Catégorie : Actualités

FIAHier en fin d’après midi, la FIA a publié le règlement sportif et technique de l’année 2011. Il y a quelques changements à signaler :

Coté  paddock

Limitation du travail de nuit, avec l’instauration d’un couvre-feu à partir de 0H00 jusqu’à 6h00 (si les essais libres débutent à 10h du matin) ou 1h00 jusqu’à 7h00, si la séance débute à 11h. Notons que la FIA accordera 4 exceptions durant l’année.

Toutefois, si la course est suspendue et ne peut être reprise, tous les pilotes qui n’ont pas été en mesure de changer leurs pneus auront une pénalité de 30 secondes. Les pilotes n’ayant absolument pas changé de pneus seront exclus de la course.

Les pilotes resteront comme commissaire l’an prochain avec de nouveau pouvoir pour sanctionner les pilote, y compris en imposant une suspension d’une course. Le directeur de course aura le pouvoir de fermer la voie des stands pour des raisons de sécurité.

Dépassement dans les stands sont interdit. (Sauf si une voiture est à l’arrêt ou abandonnera).

Coté technique

Les transmissions devront désormais faire 4 courses et non plus 5. Avec la possibilité d’avoir un remplacement sans pénalité, si prématuré (comme aujourd’hui).

Interdiction du F-Duct et du Double diffuseur.

Coté pneumatique, Pirelli fournira à chaque pilote 3 trains de pneus sec pour la EL1 et EL2 qui retourneront au fournisseur après chaque session. Ensuite 8 séries de pneus seront disponible pour le reste du week end. Avec sanction si les deux spécifications de gomme sèche ne sont pas utilisées en course.

Coté sportif

Confirmation de la règle des 107%, qui prévoit l’exclusion de la course les voitures trop lente en qualification.

Coté dépassement, « les manœuvres de nature à gêner les autres pilotes, tels que plus d’un changement de direction pour défendre une position, les manœuvres délibérés d’une voiture au de là de la piste ou tout autre changement anormal de direction ne sont pas autorisés.

Drapeau bleu : si un pilote retardataire n’est pas dépassé une première fois, les drapeaux bleues seront agités pour lui signaler qu’il faut doit être passé. Chaque pilote qui ignorera les drapeaux bleus sera signalé aux Commissaires Sportifs.

Voir aussi les autres règles en cliquant ici et le règlement sportif (voir ici) et technique (voir ici)

F1 – (sur) le principe de la taxe carbone

13 décembre 2010 | 22 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses

gaz-a-effet-de-serreCritiquer sans expliquer c’est comme parler pour ne rien dire. Dans l’Equipe, la ministre des sports et ex-ministre de l’écologie, Chantal Jouanot a soumis l’idée d’une taxe carbone compensatoire pour la Formule 1, insistant sur le fait que la discipline devrait être plus active en matière d’environnement. Avec une proposition :

« J’ai proposée à Jean Todt, d’entamer des discussions sur une compensation carbone pour toutes les courses. » Mais cela veux dire quoi et quelle est la situation actuelle ?

Le principe de compensation carbone

Sur le principe de la taxe carbone, le système de compensation, né en 2009 suite au Grenelle de l’Environnement 2007, indiquait que l’idée était de faire en sorte que les personnes les plus fragiles puissent bénéficier de compensations. L’objectif est notamment de facilité d’acceptation économique et social d’une taxe carbone en compensant les hausses de coûts subies par les ménages et les entreprises. » Traduction : on donne une taxe psychologique pour ensuite la récupérer pour éviter d’être moins compétitif. A l’époque, dans les bureaux de Bercy, siège du ministère de l’économie et du budget, on indiquait que la mesure, de recette redistribuée, « ne rapportera rien aux caisses de l’Etat. » Alors à quoi bon faire de la compensation qui n’apporte rien de spécifique ?

L’application sur les circuits

Dans le principe, la compensation doit permettre, comme l’indique dans son commentaire flibustouf : « Une idée pour la F1 serait par exemple de planter 1.000 palmiers à proximité du circuit de Bahrein à chaque passage. « Pourtant, cette idée est une fausse bonne idée selon Rue89 (voir ici).

L’industrie F1 paie déjà une taxe carbone

La ministre estime que la Formule 1 ne contribue pas à l’écologie. En 2001, la Grande-Bretagne a mis en place un Impôt sur le changement climatique. Cette taxe pèsent à la fois sur les particuliers et les entreprises. Ce dispositif vise seulement à dissuader les entreprises d’utiliser des énergies fortement polluantes. Cet impôt a permis de réduire de 17% les émissions de gaz à effet de serre entre 1990 et 2007. Sachant que 8 équipes sur 12 sont établis de l’autre coté de la Manche cela représente une avancée à signaler.

Une taxe carbone pour le sport ?

La proposition de la ministre de l’écologie (oups des sports pardon) est intéressante car,  elle permet de poser la question suivante : est-ce que le principe annoncé pour la Formule 1 sera appliqué pour le sport ? Ce qui signifie que les travaux pour accueillir les JO d’Hiver d’Annecy ne seront pas polluants ? Ni la construction des stades pour l’Euro 2018 ? Sachant que toutes manifestations sportives font gonfler la consommation de CO2 du pays hôte, est-ce que le principe de compensation sera suffisant ?. A moins, que les partisans du grand complot mondial présentent la chose comme un concept d’acceptation du principe d’une « taxe » par des fédérations puissantes, alors que les Etats n’arrivent pas à se mettre d’accord depuis le Sommet de Copenhague…

Alambiqué comme proposition…

Tom Walkinshaw 1946 – 2010

12 décembre 2010 | 2 commentaires
Catégorie : Actualités, Histoire F1

Tom WalkinshawIl avait 64 ans et le Cancer l’a emporté après une longue période de lutte contre la maladie. Après la chute de son empire TWR, qu’il avait fondé en 1977, il était devenu propriétaire du petit constructeur australien Elfin.

Pilote sur circuit en Angleterre, Walkinshaw fonde en 1977, TWR (Tom Walkinshaw Racing) et débute la base d’un empire qui propulsera sa fortune à 150 millions de dollars à la fin des années 90. TWR préparera des BMW, Mazda et Rover V8 pour les courses de Touring Cars de l’autre coté de la manche. Dans les années 80, il cofondera Jaguar Sport avec le constructeur anglais afin de faire revenir le félin aux 24h du Mans. TWR et Jaguar gagneront la course à deux reprises en 1988 et 1990. Mais son châssis gagnera aussi en 1996 et 1997 avec un moteur Porsche via le Joest Racing. Sa société sera aussi maître d’œuvre de la fameuse XJ220 (et de son avatar TWR), mais aussi de l’Aston Martin DB7 et de la Renault Clio V6, ainsi que diverses Holden australiennes.

L’implication logique en Formule 1 date de 1991. Flavio Briatore l’a embauché comme directeur sportif de l’équipe Benetton.  D’une main de fer, il codirige une équipe promis aux succès et qui remportera en 1994 le titre pilote avec Michael Schumacher. Après un projet en Indycar en 1993, TWR se tourne, avec l’aide de Flavio Briatore, vers la Formule 1 pour prendre la direction de l’équipe Ligier. Walkinshaw héritera de  la direction de l’équipe en 1995 et 1996 avant de vendre ses parts et acheter pour 6 millions de dollars 51% d’Arrows International. Il en deviendra le propriétaire l’année suivante et fera venir Damon Hill et son numéro 1. La monoplace dessinée par Frank Dernie, s’inspire d’un dessin prévu pour la Ligier et propulsée par le fragile V10 Yamaha. La saison sera décevante, mais l’équipe anglaise et le champion du monde en titre ont quand même faillit remporter le Grand Prix d’Hongrie en 1997.

En 1998, Arrows est propulsé par un moteur TWR/Hart et débute sa chute. Le V10 Hart et la monoplace conçu par John Barnard est jolie, mais manque de développement. Damon Hill parti, Mika Salo le remplacera aux cotés de Pedro Diniz. En 1999, Barnard développe une petite évolution avant de partir chez Prost GP, et Pedro de la Rosa et Tora Takagi, fort de leurs millions de dollars tiendront la saison. Cette année là, TWR se rapproche de Toyota, mais surtout vend ses parts à une banque : Morgan Grenfell Private Equity  via un mystérieux Prince Malik. L’équipe est évaluée à 150 millions de dollars à l’époque. Un argent qui attire les litiges et qui fondra comme neige au soleil.

En 2000, alors que les Arrows sont propulsées par le V10 Supertec et pilotée par Jos Verstappen et Pedro de la Rosa, Pedro Diniz obtient 700.000 dollars de dommage pour rupture de contrat. Mika Salo remportera 1,5 millions de dollars environ pour les mêmes raisons. L’année 2000 restera la meilleure depuis 1997. Le budget est de 67 millions de dollars et les performances sont au rendez vous bien. Sauf que tout va mal. En 2001, la signature avec le moteur Asiatech représente une solution économique, ainsi que l’affaire du rachat des actifs (châssis surtout) de Prost GP sous le label Phoenix GP,  avec son ami Charles Nickerson. Triste épisode uniquement financier et sans intérêt sportif.

Le début de saison 2002. Verstappen viré, au profit d’un Heinz Harald Frentzen, la nouvelle Arrows est propulsée par un coûteux V10 Ford. Mais le manque d’argent devient chronique et l’équipe mettra la clé sous la porte dès le GP de Hongrie. En toile de fonds la bataille entre Walkinshaw et les actionnaires de son équipe deviennent empoisonnants. Une tentative de vente à Red Bull échouera et TWR sera démantelé pour payer les dettes. La fin d’une histoire pour l’Ecossais qui avait aussi été un des créateurs,  sur le modèle de la Formule 1,de la Premiership Anglaise de Rugby en 1999/2000.

Un homme d’affaire dur, contournant souvent les lois, opaque aussi, mais brillant industriel qui a fait travailler plus de 1.500 personnes au sommet de sa gloire dans le secteur de l’automobile et du sport automobile. Adieux à lui.

F1 – Team Lotus reste en vert et or pour 2011

11 décembre 2010 | 8 commentaires
Catégorie : Actualités

team-lotus-logoDans la foulée de l’annonce de l’alliance entre Lotus Cars et Renault F1 Team, Tony Fernandes confirme sur Autosport que son équipe n’évoluera pas dans les couleurs noir et or en 2011, mais reviendra vers le sobre vert et or de cette année.

 » Nous avons déclaré que nous allions courir en noir et or, (…) nous allons donc faire autre chose. Ils (Lotus -Renault GP) ont peint leur voiture noir et or, ils ont fait clairement leurs intentions sur ce front, qu’il en soit ainsi. » lance le propriétaire de Team Lotus à  Autosport.

 » Mais chaque chose malheur est bon, et j’ai reçu des messages de personnes qui suggèrent que, en noir et or, nous ferions la promotion d’une compagnie de cigarettes. Je n’étais pas conscient du fait que JPS [John Player Special] était toujours vendue aux  Royaume-Uni et dans les pays du  Commonwealth. Donc, ai-je besoin de cette controverse?  »

« Et après l’annonce faite hier par la FIA sur les nouveaux moteur pour 2013, cela signifie que la Formule 1 passera au vert ? Alors quoi de mieux comme couleur que le vert Donc, nous avons testé les réactions de nos fans et beaucoup en sont venus vers nous pour dirent que nous devrions rester vert et jaune. Je suis donc 99 pour cent sûr que nous allons être de couleur verte et jaune en 2011. «  Conclu Fernandes.

Team Lotus abandonne donc son concours de livrée engagé depuis un mois. (voir ici)

HRT souhaite vendre jusqu’à 25% de son capital

11 décembre 2010 | 2 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses, Business News F1

L’affaire Hispania Racing Team prend une nouvelle tournure. Après l’annonce de la rumeur de vente du quotidien AS (voir ici), puis le démenti l’après midi même à l’agence Reuters de l’équipe (voir ici), José Ramon Carabante s’explique dans le quotidien sportif….AS…

L’homme d’affaire explique que l’équipe n’est pas à vendre et elle ne l’a jamais été. Mais il concède avoir un problème de financement pour 2011. Toutefois, son argument est que tout le monde est dans le même cas que lui en Formule 1.

Reste que 10, 15 ou 25% de l’équipe sont à vendre, mais Carabante souhaite toujours être majoritaire dans le projet. Les discussions pour cette cession sont en cours avec des groupes ibériques, investisseurs et sociétés, tout en étant délicates et lentes.

Le 13 Mars prochain, à Bahreïn,  il y aura une monoplace HRT sur la grille de départ. La machine 2011 est actuellement en construction en Angleterre et en Allemagne. Mais, l’homme d’affaire insiste qu’il a besoin d’aides. Jouant sur l’aspect « fibre patriotique. »

Alors, pourquoi investir en Formule 1 pour agir de la sorte ? Pour faire des affaires ? Voici la réponse de Carabante : « Bien sûr que non, on ne fait pas de la Formule 1 pour de l’argent, tout ce que vous pouvez gagner est investit dans l’amélioration de la voiture, la Formule 1 ouvre ses portes dans le monde entier, c’est un support pour d’autres entreprises. »

FIA : Réglement 2011, 2012 et moteur 2013

10 décembre 2010 | 5 commentaires
Catégorie : Actualités

Logo FIALe CMSA a approuvé l’introduction d’une nouvelle spécification moteur à partir de 2013, soulignant l’engagement de la FIA dans l’amélioration du développement durable et répondre aux besoins de l’industrie automobile. Après plusieurs consultations  avec les motoristes et les experts dans ce domaine, les moteurs seront des quatre cylindres, 1,6 litres à injection haute pression à essence haute jusqu’à 500 bar avec un maximum de 12.000 tr / min.

Les moteurs offriront une réduction de 35% de la consommation de carburants et du systèms de récupération d’énergie, tout en maintenant les niveaux actuels de performance. En 2013, cinq moteurs seront autorisés par pilote, mais ce chiffre baissera à 4 par la suite.

Règlement Sportif et Technique

Un certain nombre de modifications ont été apportées au Règlement Sportif et Technique pour l’année 2011, y compris:

  • - L’article interdisant consignes d’équipe (39,1) est supprimé. Sera rappelé aux équipes que toutes actions de nature à mettre le sport dans le discrédit seront traitées en vertu de l’article 151c du Code Sportif International et d’autres dispositions pertinentes
  • - Amendements à la liste des sanctions Sportifs sont autorisés à être appliquer
  • - Révisions sur la conduite des pilotes en dehors du sport.
  • - Une limite de la largeur de la voie des stands
  • - L’introduction d’un règlement autorisant le Directeur de Course de fermer la voie des stands pendant la course pour des raisons de sécurité
  • - La réintroduction des pneus intermédiaires pour 2011
  • - Les pénalités doivent être appliquées à tout pilote qui ne parvient pas à utiliser les deux spécifications de pneus sec  pendant la course
  • - Un amendement exigeant que les boîtes de vitesses seront  utilisés pour cinq courses consécutives, au lieu de quatre
  • - Clarification sur le moment où les voitures peuvent dépasser la voiture de sécurité
  • - Une amélioration des principes de la réglementation déjà accepté concernant les ailerons mobiles arrière
  • - Une meilleure définition du plan de référence, et le renforcement des essais de déflexion de carrosserie, en particulier à l’avant du plan de référence
  • - L’allocation pour les panneaux anti-intrusion pour protéger les jambes des conducteurs

Modifications au Règlement technique de 2012 ont été apportées dans les domaines suivants:

  • - Les communications d’équipe seront misent à la disposition des radiodiffuseurs
  • - L’inclusion des composés du carburant produit à partir de biomasse
  • - Une limitation de montants de suspensions

Page 28 sur 144« First...10202627282930405060...Last »


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu