Naviguer : Accueil > Archive by category 'Actualités'

GP Angleterre 2011 – Réunion sur les diffuseurs

9 juillet 2011 | 3 commentaires
Catégorie : Actualités

Depuis environ une heure, une réunion extraordinaire du Groupe Technique se déroule actuellement dans le paddock de Silverstone sur le sujet des Diffuseurs soufflés.

Nous pouvons dire que Renault a menacé de boycott du Grand Prix,  si la FIA ne revient pas en arrière. Ses équipes clientes semblent d’accord avec cette décisions. Tout repose sur la FIA.

Christian Horner a indiqué que la réunion n’a pas changé la situation. Les équpes à moteur Renault resteront à 10%. De son coté Charlie Whiting à la BBC a indiqué « il ne faut pas être dupe sur le principe que Mercedes aurait un avantage. C’est Red Bull qui raconte cela car eux ont quelques choses à perdre. »

A suivre

Diffuseurs soufflés – la FIA tranche pour 10%

9 juillet 2011 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités

La FIA a publiée une nouvelle directive technique ce matin (comme attendue) sur l’affaire des diffuseurs soufflés. La mesure est désormais clarifiée pour tout le monde : 10% de flux de gaz au freinage.

Red Bull a envoyé une lettre ce matin demandant une clarification de la FIA sur les récent événements (voir ici pour en savoir plus), mais la décision est désormais limpide et tranchée : retour à la case départ et obligation de fournir 10% du flux de gaz d’échappements au freinage des monoplaces. Ce qui représente la directive d’origine. Aucune exception n’est prévue.

Ce qui signifie que Renault et Red Bull vont perdre leur avantage, tandis que le système Mercedes-Benz, conçut avec la nouvelle réglementation des 10%, est confirmé.

Source Adam Cooper

Diffuseurs soufflés – discorde et tension à Silverstone

9 juillet 2011 | 6 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses, Technique F1

Belle joute verbale entre Martin Whitmarsh et Christian Horner hier en conférence de presse. Au point de créer une ambiance assez tendu durant les Essais libre et la réunion FOTA qui a suivi. La cause principale étant l’affaire des diffuseurs soufflés et des ajustements de règlement de dernière minute.  La FIA a provoquée une petite réunion, hier soir, sur le sujet avec les motoristes (Mercedes-Benz, Ferrari et Cosworth).

Hier, en conférence de presse, Horner et Whitmarsh se sont affrontés verbalement, se coupant la parole, se répondant dans le bruit et piquant l’autre. Au départ, la FIA n’autorisait que 10% des flux d’échappements, une fois que le pilote lève le pied de l’accélérateur, supprimant ainsi tout avantage du précédent système. Sauf qu’un premier ajustement a remonté le taux à 20% et finalement à 50% réduisant ainsi la mesure. Martin Whitmarsh précise qu’il y a eu 6 directives techniques encadrant ce changement de règlement, pour assurer un consensus non douloureux sur le changement En vain.

Renault a invoqué un problème de fiabilité, si les flux d’échappements étaient inférieur à 50%, ce qui aurait cassé son moteur et donc bouleverser le championnat. La FIA a reculée pour accorder le bénéfice du doute au moteur français. Réduisant ainsi la marge de manœuvre et le bouleversement attendu. Un passe droit ? Pas vraiment, car dans la joute verbale entre le patron de McLaren et celui de Red Bull, Horner a dévoilé que Mercedes-Benz disposait aussi d’un accord qui lui permet d’exploiter ses moteurs sur 4cyl lorsque celui-ci est en sous régime. Une concession accordée par la FIA juste avant le GP d’Angleterre à Mercedes-Benz.

Une situation qui trouble le jeu, car finalement tout le monde fait ce qu’il souhaite et la FIA reste limité dans son action et son contrôle, qu’elle a pourtant provoquée. McLaren et Mercedes estime que 50% du flux d’échappements est toujours un avantage aérodynamique, tandis que son système répondait à la nouvelle règle des 10%.

Charlie Whiting a convoqué une réunion avec les patrons de Ferrari et Mercedes pour parler longuement de cette affaire des 50% accordé à Renault. Mais la situation reste toujours la même pour le moment, et une décision sera prise ce samedi matin avant 11h. Il est toutefois entendu que la tension est t’elle que la Fédération pourrait bien abandonner son intention de remettre en cause le principe du diffuseur soufflés pour 2011. Ou alors, comme la deuxième idée est dans l’air, permettre les 50% pour tout le monde…

Beaucoup d’équipes pensent qu’il faut utiliser les 6 directives techniques et l’expérience de Silverstone pour 2012. C’est d’ailleurs le sentiment général. L’objectif est de repousser le changement de règlement pour 2012 et non dès aujourd’hui. « Il aurait été préférable de traiter ce cas en fin d’année, car vous avez le temps de modifier votre voiture avant le début du championnat et le problème est que beaucoup d’équipes ont développé un système autour de ce point de règlement. Changer a donc un coût humain, d’effort et d’argent et c’est déroutant, pour nous, les fans et cela donne une source de confusion à la Formule 1. C’est donc là ou nous sommes. » Conclu en fin de conférence de presse Christian Horner.

Ferrari, simplement Scuderia Ferrari

8 juillet 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

La pression était trop forte ne l’appelé plus Marlboro Scuderia Ferrari mais désormais Scuderia Ferrari. Après les protestations d’ONG sur la prolongation de contrat entre le manufacturier de tabac et l’équipe italienne jusqu’en 2015, le nom de la marque « au cowboy » a été supprimé au profit du nom originel de l’équipe.

Sur la liste des engagé à Silverstone, vous pouvez lire simplement Scuderia Ferrari. La dernière fois que cela était visible était en 1996 lors du GP du Japon. Malgré tout le contrat est toujours valable, mais chacun y trouvera son intérêt.

« Phillip Morris et Ferrari ont répondu sur les préoccupation exprimés récemment par l’inscription officiel de Ferrari sans le nom Marlboro et cela sera ainsi partout dans le monde. Même si nous ne partageons pas les préoccupations récentes, notre décision est liée à notre responsabilité. Par ailleurs nous évitons un débat inutile et improductif » lance dans le paddock le porte parole de Ferrari, Luca Colajanni.

Ne voulant pas rajouter de l’huile sur le feu, la Scuderia Ferrari souhaitait aussi fêter tranquillement le 60ème anniversaire de sa première victoire en Formule 1 avec José  Froilan Gonzalez au volant de la 375 sur le circuit de Silverstone en 1951.

Ecclestone, les Accords Concordes, Exor – News Corp et les droits TV

8 juillet 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

Dans un entretien avec le New York Times, Bernie Ecclestone sous –entend que la Formule 1 peut-être à vendre, mais que le duo Exor – News Corp n’a pas vraiment entrepris de démarche.

« Il n’y a jamais eu de conversations. Vous savez, si je veux acheter quelque chose, je voudrais savoir si cela est à vendre et essayer de savoir combien il est à vendre. » lance Ecclestone à propos des démarches d’EXOR – News Corp, pour le rachat de la Formule 1 au CVC Capital. Le fond anglais n’exclu pas une vente à très bon prix, mais n’a pas eu d’offre à ce jour. Toutefois, l’argentier de la F1 ne comprend pas la manière dont le duo de la finance a agit pour acquérir son empire. Reste que, si l’opportunité de reprendre son entreprise se présente, Ecclestone le rachèterait.  Mais attention pas de chiffres. La valeur de la Formule 1 estimée à 6 ou 7 milliards n’ont pas d’importance « un gentleman ne parle jamais d’argent, ni de la nuit dernière » So British Bernie.

Si la manœuvre EXOR – News Corp cache un moyen de pression sur les Accords Concordes, la riposte est simple pour Ecclestone : « si ils signent les Accords Concordes rien ne changera et si ils ne signent pas ils toucheront moins. » Alors pourquoi ? Pour moderniser les droits ? Ecclestone précise que les droits TV comprennent aussi une diffusion internet et téléphone mobile, mais que personne ne l’utilise. Un signe Intéressant.

Ecclestone sous-entend qu’il y a un conflit ouvert sur la télévision payante et gratuite entre les équipes. « Le problème est que les équipe s’appuient sur al couverture télévisuelle pour leur commanditaires. Alors s’ils perdent leur sponsoring, il n’y aura jamais assez d’argent pour compenser cela. » Le modèle publicitaire de la Formule 1 doit-il être revu ?

Sienna Miller, News of the World et BskyB , News Corp dans la tourmente

8 juillet 2011 | 2 commentaires
Catégorie : Actualités

Vent de panique pour le Groupe New Corp de Rupert Murdoch. L’un des protagonistes au rachat de la Formule 1, il y a encore quelque mois, va fermer son hebdomadaire tabloïd News of the World. Une indication pour l’avenir.

Une dure semaine pour News Corp.  Après avoir vendu pour 35 millions de dollars le réseau social MySpace (acquit en 2005 pour 580 millions), la société va faire paraitre pour la dernière fois son journal ce dimanche. La pression du gouvernement britannique a eu raison de ses dérives. Mis en cause ces dernières années dans des affaires d’écoutes illégales de personnalités, le tabloïd est cette fois accusé d’avoir piraté des SMS  de victimes de crimes ou de famille proche.

Ce qui est intéressant est que, alors que le petit monde de la Formule 1 était axé sur la rumeur du probable rachat de la discipline par Exor – News Corp, au même moment, 25 personnalités anglaises ont poursuivit News Corp UK sur les écoutes téléphoniques. L’actrice Sienna Miller, avait obtenu début mai 2011, 120.000 euros de dédommagements, une première de l’autre côté de la Manchel.

Le gouvernement Cameron met une pression énorme depuis 100 jours sur le groupe anglo-saxon (propriétaire du The Times et du The Sun). D’ailleurs il est entendu que la fermeture du News of the World permettra de le  sera remplacer,  probablement,  par un « Sunday The Sun » dérivée,  car l’outil est très lucratif. Enfin, le projet d’acquisition de BskyB semble au point mort et l’image globale de News Corp est catastrophique en ce moment.

GP USA Austin – les contres parties écologiques

7 juillet 2011 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités

L’accord de subvention de 25 millions de dollars a été accordé au promoteur Full Throttle Production par le Conseil Municipal d’Austin. Toutefois, des contre partie doivent être respectés. Nous connaissons la partie « écolo » qui consiste a planté environ 800 arbres, mais voici le détail :

  • Les organisateurs du Grand Prix des USA à Austin doivent réunir les conditions suivantes :
  • Le transfert de la course de l’été vers une date plus fraiche dans la saison pour éviter des alertes ozones et pic de CO2
  • Planter des milliers arbres et buissons supportant la sécheresse
  • 25.000 places de parking
  • Navette et parking dans la ville d’Austin pour les spectateurs restants. Obligation de cette navette qui cause moins de pollution.
  • Mise à disposition de douche pour les spectateurs venant à bicyclette et utilisation de toilette à faible consommation d’eau.
  • La production d’électricité se fera par énergie solaire et éolien à un tarif spécial
  • Mise à disposition de 5 ares de terrain pour un parc public
  • Coopération avec l’université du Texas pour étudier l’écologie dans les sports mécaniques
  • Fourniture de 5 millions de dollars pour al recherche dans les technologies vertes dans le sport automobile
  • Arrangement pour organiser une course de voitures électriques
  • Faire vivre les sociétés régionales par des commandes et des contrats

VdeV 2011 – 3h de Dijon : Zollinger en panne

6 juillet 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

Le week-end dernier à Dijon a eu lieu la SERIE V de V FFSA de Dijon qui marquait la mi-saison endurance du championnat d’Europe VdeV. Sur un circuit réputé pour sa rapidité et sa technicité, le Pontissalien David Zollinger a du se contenter de la troisième place suite à quelques incidents techniques.

Renault Sport vise des contrats de 5 ans à partir de 2014

6 juillet 2011 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités

Avec quatre équipes pour 2012, Renault Sport assure son avenir à court terme, mais aussi à long terme. Si le ‘équipe Red bull Racing va prolonger son accord en 2013 avec une option pour 2014 et que Lotus Renault GP dispose d’un accord jusqu’à la fin 2013, il est encore trop tôt pour discuter des nouveaux contrats avec le V6 1600cc Turbo.

En conférence de presse aujourd’hui, Jean François Caubet précise que Renault vise des contrats de 5 ans avec ses futurs partenaires « Nous nous coïnciderons présent sur le long terme en Formule 1 pour des contrats à partir de 2014. Il est trop tôt pour les conclure. Mais les accords se dérouleront à partir de 2014 sur une période de 5 ans. Nous sommes heureux d’être en Formule 1 et très heureux de sa stabilité »

Pour Renault Sport le calcul est simple : plus il y a d’équipes, plus le manufacturier français touchera de l’argent de ses clients pour financer le dévelopement de son V6 Turbo. Le règlement autorise un maximum de 4 équipes par motoriste, une solution qui semble satisfaire Viry Chatillon. Selon les estimations un total de 160 millions d’euros sera touché pour la marque française entre 2014 et 2018 de la part de ses partenaires

Jean François Caubet indique qu’il souhaite des partenariats techniques aussi fructueux qu’avec Red Bull Racing. Mais, plus intéressant, Renault Sport souhaite aussi être un sponsor pour mieux communiqué sur la technologie. L’an dernier, Renault Sport avait un retour d’image intéressant de 1 euros investit pour 3 euros de gain médiatique. Le contrat RBR – Renault pour 2011 et 2012 a été signé suivant une logique de réduction de prix en marge d’une présence de la marque française (c’était avant Infiniti). Cette politique de rabais d’environ 1 ou 2 millions d’euros en échange d’une présence sur la monoplace plus importante, pourrait devenir une norme avec le nouveau moteurs V6.

A moins que le budget marketing de Renault Sport, Actuellement entre 15 et 20 millions annuel soit utilisé pour acquérir des espaces sur les monoplaces. Auxquelles cas,  à quoi bon faire payer ses moteurs ?

Renault discutait avec Williams en 2010

6 juillet 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

Jean François Caubet, président de Renault Sport, a indiqué que les discussions avec Williams remontaient bien à 2010. « Mais pour 2011, c’était trop court et les discussions autour du moteur 2013/2014 ont été un retard supplémentaire. »

L’an dernier, une rumeur avait indiqué que Williams souhaitait obtenir les V8 Renault pour 2011. A l’époque, notre ami Dimitris Papadopoulos (@F1enigma) avait obtenu une réponse assez floue de la part de l’équipe de Grove. Le problème majeur étant le dédit à payer pour Cosworth qui ce montait à 13 millions d’euros pour les saisons 2011 et 2012. Trop coûteux pour l’équipe de Franck Williams, qui a fait ses calculs.

Ce qui est étonnant dans ce timing est que JF Caubet parle de « timing trop court » pour Williams, mais visiblement pas pour Team Lotus. L’équipe de Tony Fernandes n’a pas eu de problème en Septembre pour casser son contrat avec Cosworth, alors qu’elle avait débutée ses discussions en Mai 2010, Comme Williams…

F1 – Les conditions de l’Afrique du Sud

6 juillet 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

Mouvement du coté d’ l’Afrique du Sud. Le Motorsport South Africa (MSA, l’organisme qui contrôle le sport automobile dans le pays, a annoncé ce mercredi qu’elle ne soutiendrait la tenue d’un Grand prix de Formule 1 au Cap que si les organisateurs acceptent de respecter, certaines conditions. MSA, dans son communiqué explique qu’voir un pilote Sud Africain en Formule 1 est primordial pour assurer la viabilité du projet.

« La F1 ne bénéfice que de très peu de soutiens dans les pays où il n’existe pas de pilotes représentant le pays. L’unité nationale passe par le drapeau et la représentation du public. » expique le président de MSA George Nyabadza.

Actuellement, s’il y a des intentions, aucun contrat n’a été signé, même pas un préaccord de réserve de 3,5 millions d’euros, pour obtenir l’attention de Bernie Ecclestone.

Pour l’instant MSA doute de la viabilité pour l’économie locale et l’impact sur les jeunes, ainsi que les coûts exorbitants pour l’économie du pays et des régions.

Un partenaire indien pour la F1 ?

6 juillet 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Rumeurs

La société d’Information Technology (IT) indienne SATYAM Computer Services Ltd , propriété de Mahindra négocie actuellement avec la Formule 1 pour un partenariat global très important qui devrait être annoncé le 30 Octobre prochain en marge du GP d’Inde.

SATYAM est déjà partenaire de la FIFA pour la Coupe du Monde de football (masculine et féminine) 2010 et 2014, ainsi qu’en NBA aux USA. La compagnie indienne vise la Formule 1 comme nouvel axe de sa démonstration technologique afin de faire la promotion de la discipline en Inde, comme elle l’a fait pour la NBA. Il était aussi entendu que SATYAM visait le tennis, car il y a des discussions avec l’ATP et la WTA pour devenir partenaire technologique.

Le deal est estimé entre 35 et 70 millions d’euros sur une durée de 3 à 5 ans

Pirelli souhaite bousculer le règlement 2012

5 juillet 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

Pirelli souhaite modifier les règles du jeu en 2012 concernant l’établissement d’essais privés. En effet, le manufacturier de pneumatique italien ne peut avoir accès aux voitures 2011,  pour améliorer la qualité de ses gommes, mais aux monoplaces vieilles de deux ans, comme l’indique le règlement FIA.

Sauf que ni du côté de la FOTA, ni de la FIA,  la solution semble s’imposer comme un compromis. D’autant que le partenariat avec Toyota est désormais caduc,  pour des raisons techniques. « La voiture (TF109) n’a pas le réservoir de carburant de la bonne taille et il n’y a pas de DRS. Le règlement 2013 va probablement permettre de générer moins d’appuis et une vitesse de pointe accrue, nous avons donc besoin de trouver une solution. » explique Paul Hemery, directeur Motorsprot de Pirelli à Autosport.

La solution d’utiliser toute les monoplaces 2011 est dans l’air, mais reste à trouver une date dans le calendrier 2011.

En plus des questions de tests, Pirelli souhaite engager d’ici septembre, les discussions sur une modification de la règle des pneus en Q3 et l’introduction des pneus de qualification.

Epsilon Euskadi en crise

5 juillet 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

Fin Mars 2011, la société Epsilon Euskadi était dans une situation fortement comprise pour son avenir. L’équipe avait deux mois de liquidité devant elle (Avril et Mai), peut-être trois avec une gestion au couteau, avant que la vente ou la faillite soit annoncée par le gouvernement basque.

Hier, le ministre de l’industrie Basque, Barnabé Undo a présenté au conseil d’administration de la société du Parc Technologique d’Alava (PTA), basé à Minano, des rapports juridiques et économiques sur l’équipe Espilon Euskadi, qui représente un sujet de plus en plus épineux pour le gouvernement local.

La société du Parc Technologique d’Alava (PTA) est détenue à 64% par le gouvernement basque, 33,61% par Diputación Foral de Álava (33,61%) et Vitoria (2,32%) a souscris une garantie hypothécaire allant de 14,6 à 22,5 millions d’euros, pour sauver la face.

Le rapport du ministre de l’économie basque indique que l’aide public pour Epsilon Euskadi était en 2010 de 19,4 millions d’euros et qu’il y a eu des irrégularités pour obtenir un prêt de 16 millions d’euros, sur la base de subvention gouvernementale via le PTA. Le dossier ressort au moment ou le pays basque espagnol cherche à comprendre pourquoi ce parc de technologies perd 5 millions d’euros par année, alors qu’il est largement subventionné depuis près de 5 ans.

Le conseil d’administration du PTA espère qu’Epsilon Euskadi trouve un nouvel actionnaire, sinon il y aura une cession d’actifs.

Williams signe Renault pour 2012 et 2013

4 juillet 2011 | 7 commentaires
Catégorie : Actualités

L’équipe Williams utilisera le V8 Renault Sport en remplacement du Cosworth pour les saisons 2012 et 2013.

L’équipe anglaise a confirmé avoir signé un accord de deux années, avec option pour 2014 avec la marque française. Williams a rompu avec Cosworth sportivement, mais pas dans le business puisque plusieurs projets sont en cours entre les deux sociétés. Toutefois, il est entendu qu’un dédit ait été signé, car le team de Grove avait conclu un accord sur 3 ans avec le motoriste anglais.

L’accord avec Renault Sport permettra aussi à Williams de payer le même tarif le V8 champion du monde 2010 que son Cosworth actuel, soit 6,5 millions d’euros. Cela fera 4 teams équipés par la marque tricolore en 2012 avec LRGP, Red Bull Racing, Team Lotus et donc Williams.

Accord technique entre McLaren et Virgin Racing pour trois ans

4 juillet 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

L’équipe Marussia Virgin Racing a annoncé un accord technique avec l’équipe McLaren.

L’accord qui était en négociation depuis quelques temps comprend un partenariat technique à long terme McLaren Applied Technologies (société fondée en 2004 destinée à fournir une expertise du Groupe McLaren envers des clients). Marussia Virgin Racing aura accès aux installations de Woking, comme par exemple les simulateurs, une méthode de travail et le CFD ainsi que différent logiciel de gestions.

L’équipe assure que le CFD est à la base de son ADN, mais qu’elle utilisera aussi la soufflerie McLaren pour son prochain modèle. Ce nouvel accord va aussi permettre au deux team d’avoir plus d’interaction à l’avenir.

Un accord technique et financier évalué à près de 8 millions d’euros par année sur une période de trois ans minimum.

Virgin Racing achète Wirth Racing Technologies

4 juillet 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

L’équipe a également annoncé qu’elle a acquit les activités de Formule 1 de son ancien partenaire technique WRT (Wirth Racing Technologies)  y comprit l’usine de Barbury, qui sera utilisée par l’équipe pour la saison 2012 et 2013 avant l’établissement d’un plan permettant de construire une usine pour réunir trois filliales de l’équipes, actuellement sous la forme d’un mécano.

Il y a un mois, suite à l’annonce de sa séparation avec Wirth Research, Pat Symonds a été mandaté par l’équipe Virgin pour trouver une usine avant la fin du mois de Juillet, afin de pouvoir travailler sur la monoplace 2012.

Ce rachat s’affirme sous la forme d’une continuité technique, mais représente aussi le fruit d’une indépendance future de l’équipe.

Pat Symonds, consultant technique de l’équipe a joué un rôle majeur dans ses récents accords et continuera d’avoir un rôle de plus en plus important à l’avenir.

Thesan Capital nouveau propriétaire d’HRT

4 juillet 2011 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités

[English Version] L’identité du nouveau propriétaire d’Hispania Racing Team serait Thesan Capital, une société d’investissements basée à Madrid. L’annonce est attendu non pas aujourd’hui,  mais demain selon Cadena Ser.

Le quotidien sport AS avait annoncé qu’une société d’investissement, soutenue par la banque japonaise Nomura serait à la base de l’acquisition d’HRT. Thesan Capital et la banque nippone ont noué un accord sur une base de 200 millions d’euros,  il y a quelques mois,  pour investir dans des sociétés espagnoles à fort potentiel (25% de rentabilité à la vente minimum), mais en difficultés économique. Les secteurs de hautes technologies et immobiliers sont prioritaire pour le nouveau duo.

Ses investissement de Thesan Capital – Nomura sont sur une base de 7 ans,  avec un apport compris entre 20 et 30 millions d’euros (avec aussi rachat de dettes), avec contrôle de l’entreprise (90 à 100% du capital) et avec les anciens patrons encore à la direction.

Ce qui expliquerait que José Ramon Carabante pourrait mettre son fils à la tête de l’équipe au détriment de Colin Kolles.

Update 14h00 : HRT a confirmé que Thesan Capital était devenu  l’actionnaire principal du team espagnol

F1 – HRT vendu ? (annonce demain)

3 juillet 2011 | 9 commentaires
Catégorie : Actualités, Rumeurs

José Ramon Carabante peut-être heureux du deal avec Red Bull et Red Bull Racing sur le cas de Daniele Ricciardio. Il ne sera probablement plus propriétaire de son équipe demain, selon les informations de la presse espagnole.

Banco Popular, la banque réserve de l’équipe,  a vendu vendredi pour environ 24 millions d’euros l’équipe Hispania Racing Team à une entreprise soutenue par la banque japonaise Nomura. L’équipe continuera à se nommer Hispania Racing Team, explique le quotidien sportif AS.

Le 7 Avril dernier, José Ramon Carabante avait admis qu’un consortium était intéressé par son équipe. Mais l’homme d’affaire espagnol ne souhaitait pas vendre son équipe en intégralité. Nous pouvons donc estimer que cette cession, qui devrait être annoncé demain, n’est qu’une prise de participation. A moins….

En Juillet dernier, Carabante avait négocié un prêt de 400 millions d’euros auprès de la Banco Popular, mais cet accord ne pouvait se faire sans la vente dans les 12 mois,  d’actifs de la société Hispania Group. L’équipe HRT était une priorité de la banque espagnole. Le BusinessBook GP 2011 avait estimé à 20 millions d’euros la valeur de l’équipe.

Depuis quelques temps, la Banque Nomura Co Ltd est très active et souhaite développer deux axes  à moyen terme : l’investissement à haut rendement et un fond de 500 millions de dollars pour l’Inde,  qui sera lancée en Septembre, en direction d’infrastructure pour la troisième puissance asiatique.

Sponsoring Ferrari – l’accord subliminal qui fait réagir

3 juillet 2011 | 11 commentaires
Catégorie : Actualités

L’annonce du renouvellement, jusqu’en 2015, du sponsoring de Marlboro envers la Scuderia Ferrari a fait réagir, avec fureur, la très influente association anti-tabac ASH.

Dans un communiqué de presse commun, la directrice générale d’ASH (Action on Smoking and Health), Deborah Arrott , a déclarée que l’accord Marlboro – Ferrari était « un avantage injuste sur les autres équipes qui ne souhaitent plus être contaminés par l’industrie du tabac dans leur parrainage. » Tandis que le professeur John Britton, du Royal College of Physicians (RCP), suggère que le contrat de sponsoring viol la loi anti-tabac de l’Union Européenne et précise que cet accord réside sur le principe de la publicité sublimale, confondant les deux marques dans leur couleur. « Les gens sont conscients que Ferrari et parrainé par Marlboro. »

Pour réagir à ce communiqué The Guardian a contacté Anne Edwards, directrice de la communication du groupe Phillip Morris International, qui a toutefois refusée de commenter sur la valeur de l’accord entre les deux marques.

« Nous croyons que notre accord de partenariat avec Ferrari respecte toutes les lois. Aujourd’hui, il n’y a pas de marque Marlboro sur les Ferrari, ainsi que sur toutes les courses de Formule 1. «

Le nouvel accord entre les deux sociétés permet à la Scuderia Ferrari d’obtenir 100 millions d’euros par année jusqu’en 2015.


Page 4 sur 144« First...23456102030...Last »


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu