Naviguer : Accueil > Archive by category 'Technique F1'

F1 – Inside Williams FW32

1 février 2010 | 1 commentaire
Catégorie : Technique F1

Voici la troisième équipe de la journée à présenter sa nouvelle monoplace 2010. Williams F1 Team nous dévoile sa nouvelle arme équipée d’un moteur V8 Cosworth : La FW32

Williams FW32

Déjà entrevue la semaine dernière en « spyshot » lors d’un test à Silverstone, la nouvelle monoplace de la structure Grove continue d’avoir un graphisme bleu et blanc. Le nombre de sponsors n’est pas important, mais l’ensemble est joli, fluide, mais prudent et sans agressivité.

La FW32 dispose d’un nez un peu plus haut et plat que sa devancière et l’aileron avant est un peu relevé. La suspension sera à « zéro quille », comme l’an dernier. La base de la coque est incurvée, alors que l’aileron avant dispose d’un système de répartition de flux en forme d’aileron de requin, très intéressant.

Le centre de la monoplace reste classique. Les rétroviseurs sont installés sur la dérive latérale, comme sur la voiture de la Scuderia Ferrari. Les entrés d’air sur les pontons sont similaires à ses concurrentes, ils sont bulbeux et en forme de gouttes d’eau. La prise d’air est identique à la précédente monoplace Williams F1 Team. Pas d’aileron de requin ici, juste une discrète pointe à la base du bord de chute.

La monoplace dispose d’un nouveau design au niveau de son double diffuseur, introduit l’an dernier. Tandis que l’aileron arrière s’inspire de l’équipe Red Bull Racing, avec des dérives dépassant l’axe des roues arrières. Pas de mat central sur la FW32, elle dispose plutôt d’une intégration classique de l’aile arrière.

Suite à la présentation officielle de la nouvelle monoplace de la structure de Grove, Rubens Barrichello a pris le volant de la FW32 sur le tracé de Valencia.

F1 – Toro Rosso débute « une année charnière »

1 février 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Technique F1

La STR5 a été conçue et construite pour être conforme aux règlements techniques de la saison 2010. Mais cela reste une évolution du modèle précédent. La philosophie de la voiture a été déterminée par la réglementation et une optimisation du double diffuseur…

2010  Monoplace  Scuderia  Toro  Rosso  STR5  Sébastien  Buemi  Jaime  Alguersuari

L’équipe s’est attachée à comprendre le fonctionnement du double diffuseur en fin d’année dernière, pour optimiser son design sur la nouvelle née. L’autre particularité reste les pneus. Leur conception est différente et le travail des freins et des suspensions en sont bouleversés.

Enfin, la STR5 adopte un plus grand réservoir. Cela provoque une voiture plus longue que l’année dernière. L’ensemble reste toutefois conservateur et classique. L’équipe devant se concentrer sur sa construction et faire confiance dans un design éprouvé.

Franz Tost a indiqué lors de la présentation de la STR5 que cette dernière était une voiture « charnière » pour la petite Scuderia. Signifiant qu’elle sert de base pour l’avenir. Un démarrage de zéro pour l’équipe italienne en cette année 2010.

La motorisation reste, pour la 4ème année consécutive, le territoire de Ferrari. Un V8 que l’équipe Toro Rosso connaît bien. Pour son futur développement cette année, la fiabilité du bloc sera l’intérêt premier pour l’écurie de Faenza

F1 – Inside Toro Rosso STR5

1 février 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Technique F1

Deuxième équipe de la journée à présenter sa nouvelle voiture 2010, la Scuderia Toro Rosso présente sa première véritable monoplace de son histoire récente : La STR5...

2010  Monoplace  Scuderia  Toro  Rosso  STR5  Sébastien  Buemi  Jaime  Alguersuari

Le graphisme 2010 de la monoplace a évolué par rapport aux dernières années. L’avant est plus rouge qu’auparavant. Mais hormis Red Bull, aucun sponsor n’est à signaler.

A première vue, la STR5 est une évolution de la STR4, elle-même dérivée de la Red Bull RB5. Ce qui semble le cas. Le dessin de la nouvelle monoplace utilise la base de l’évolution (mi-saison) de la précédente monoplace, avec le double diffuseur optimisé et un empattement plus long, du fait d’un plus gros réservoir de carburant. Le budget de l’équipe a augmenté de 30% environ par rapport à 2010.

Les effectifs sont de 257 personnes à ce jour. Cette voiture est considérée comme une base technique pour 2011.

F1 – Inside Mercedes W01

1 février 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Technique F1

Première équipe de la journée à présenter sa nouvelle monoplace 2010, Mercedes GP lance son arme fatale devant permettre à Michael Schumacher et Nico Rosberg de briller cette année…

Les couleurs de la W01 était déjà connues, puisque présentées le 25 janvier dernier à Stuttgart. Mais le design de cette voiture est aussi étonnant. La rumeur indique même qu’il évoluera encore d’ici la première course disputée à Bahreïn.

Le nez de la monoplace est l’élément le plus visible. Plus haut que la Brawn GP de l’année dernière, il est aussi plus cassé et incurvé dans sa base. L’aileron avant ressemble à celui de la voiture précédente, mais ce dernier semblait très efficace. Le dessus de la coque ressemble à celui de la Red Bull Racing RB5. Un gros travail a été aussi effectué sous les jambes du pilote ou la suspension semble être une simple quille, classique.

Le centre de la monoplace est une évolution de la Brawn GP de la saison dernière. Si la boîte à air est de forme triangulaire, les pontons sont similaires à la BGP 001, mais plus long. Réservoir plus gros oblige. Un léger aileron de requin au dessus du capot, mais un travail pour optimiser le flux d’air sur l’aileron arrière. L’équipe avait avouée, en fin d’année dernière, travailler sur ce domaine.

Le double (ou triple selon la rumeur) sera de rigueur. Les quelques photos entrevues ne nous permettant pas de voir plus de détails malheureusement.

Nico Rosberg sera le premier pilote à tester dès 10 heures la nouvelle monoplace.

F1 – Renault lance de nouvelles bases pour 2010

31 janvier 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Technique F1

Renault F1 Team débute une nouvelle ère. Nouveau patron, nouveaux pilotes, nouveau propriétaire. Mais une voiture classique. Intermédiaire même, destinée à poser les bases futures de l’équipe…

renault-f1-team

Le problème de la R29 était son manque d’appuis aérodynamiques. Pour remédier à cela, l’équipe Renault F1 Team a travaillé en soufflerie et via le CFD pour combler le déficit, un effort que Bob Bell juge  » important par rapport à nos concurrent en fin d’année dernière. «  Mais dans l’ensemble la R30 dépasse en calcul la R29.

Les changements sont, comme souvent sous la peau de la carrosserie carbone avec un réservoir plus gros. Le principal travail restera l’aérodynamique. La R30 est conçue autour d’un vrai double diffuseur. Le CFD prend d’ailleurs une part plus importante dans le développement de la dernière née par rapport à 2009.

Un plus gros réservoir, signifie aussi une charge plus lourde. Les freins ont été renforcés, mais comme l’indique James Allison, la philosophie de la monoplace a été axé sur le refroidissement des éléments mécaniques.  » Sans ravitaillement, l’essence qui se trouve dans le réservoir durant la course sera soumis à des températures élevées pendant une période plus longue. Or, lorsque l’essence est chaude, la performance de la voiture chute. Si cette température monte trop, le carburant peut s’évaporer dans le réservoir et empêcher les pompes d’alimenter correctement le moteur. « 

 » L’interdiction de ravitailler change aussi complètement les stratégies de course. Prenons par exemple la nouvelle règlementation qui s’applique lorsque la voiture de sécurité est déployée. L’an passé, toutes les équipes se mettaient en mode d’économie de carburant dès le déploiement de la voiture de sécurité. En 2010, il nous faudra faire exactement le contraire : Brûler l’excès de carburant qui sinon s’accumulerait lorsque la voiture roule lentement. Il faudra nous assurer de ne pas avoir trop d’essence à bord une fois que la voiture de sécurité sera rentrée. « 

L’objectif pour cette R30 ? Faire mieux que la R29.  » Nous n’étions pas compétitifs en fin de saison dernière et il est toujours difficile de faire un énorme bond en avant, après pareil déficit du jour au lendemain. Les premiers roulages et résultats parleront d’eux-mêmes et nous verrons si nos efforts ont été fructueux. Néanmoins, notre objectif est de débuter la saison 2010 en bien meilleure forme qu’en 2009. De plus, quelque soit notre niveau de compétitivité initial, nous prévoyons un programme de développement agressif. Nous sommes confiants et pensons être en mesure de revenir, afin de viser podiums et victoires très rapidement. « 

F1 – Inside Renault R30

31 janvier 2010 | 20 commentaires
Catégorie : Technique F1

Après la Ferrari et la McLaren et avant la Mercedes, la Renault R30 était une des voitures plus attendues par les fans de Formule 1…

2010  Formule  1  Monoplace  Renault  F1  Team  R30

Comme cela a été largement attendu, la nouvelle livrée marque un retour aux classiques de Renault : Jaune et noir. L’écurie au losange a utilisé des couleurs similaires pour son équipe F1 de 1977 à 1985. Des couleurs qui masquent un manque cruel de sponsors sur la voiture.

A la différence des autres monoplaces présentées cette semaine, la R30 a un nez plus rond, moins plat. Mais aussi plus volumineux. L’aileron avant est plus simple aussi, mais il est travaillé dans ses détails aux extrémités et en légère vague.

Sous le nez un espace, déjà vu sur la R29 a été repris afin de canaliser l’air sous la voiture. Ici encore la suspension avant est à « zéro quille ».

Le centre de la monoplace reprend les éléments de design de la R29. Les rétroviseurs sont présents sur la dérive. L’entrée d’air droite, petite, mais très incurvée en dessous, donnant une impression que les pontons sont courts. Sur le capot, une évolution de l’aileron de requin entrevue l’année dernière mais qui ne continue pas vers l’aileron arrière.

Le double diffuseur est de rigueur. L’aileron arrière est classique lui aussi. L’ensemble reste de bonne facture, mais relativement simple.

Du côté des sponsors, si Total et TW Steel sont présents, le reste est vide. Le design de la voiture est plutôt jolie globalement. Mais la voiture n’impressionne pas.

Les débuts de la R30 se dérouleront demain sur le circuit de Valencia.

F1 – Sauber, classiquement pour 2010

31 janvier 2010 | 2 commentaires
Catégorie : Technique F1

L’équipe est une survivante et cela se distingue. Sauber n’a pas fait une grande présentation de sa nouvelle C29 propulsée par un V8 Ferrari. La voiture débutera demain ses essais officiels. Une voiture classique…

c29

Ce qui a étonné le plus, c’est les couleurs. Attendue en noir, selon les rumeurs, la nouvelle C29 est ornée d’une couleur blanche et bleu, à la manière des BMW Sauber (depuis 2006). Le porte-parole de l’écurie n’a pas voulu aller plus loin dans les explications. L’ombre du constructeur allemand est toujours là, mais plus de la même manière. Le budget était très serré. Car si tout le développement du nouveau châssis a été lancé et financé par le constructeur allemand, le soutien s’arrête là.

Techniquement le directeur technique de Sauber, Willy Rampf a déclaré que la nouvelle voiture a été conçue en utilisant l’expérience acquise l’année dernière, quand l’équipe luttait pour obtenir de la performance.  » Le développement de la BMW Sauber C29 s’appuie sur l’expérience de l’équipe l’année dernière et coïncide avec notre amélioration de nos performances dans le dernier tiers de la saison. « 

Le règlement 2010, avec la suppression des ravitaillements en carburant est donc un poids plus important, ils ont d’ailleurs changé plusieurs détails de conception. Mais, Willy Rampf reste discret sur les nouveautés de sa nouvelle monoplace. Se contentant de dire :  » Toutefois, les nouveaux règlements interdisant le ravitaillement pendant la course et stipulant une largeur réduite pour les pneus avant : La conception de la voiture a eu besoin de modifications significatives. « 

Une voiture classique qui prend en compte les contraintes du règlement 2010. Simplement…

F1 – Inside BMW Sauber C29

31 janvier 2010 | 2 commentaires
Catégorie : Technique F1

Ce dimanche, une troisième équipe a présenté sa monoplace 2010, l’équipe BMW Sauber nous dévoile sa nouvelle C29 équipée d’un moteur Ferrari…

2010  Monoplace  Sauber  F1  Team  C29  Pedro  de  La  Rosa  Kamui  Kobayashi

Sur le soleil de Valencia, BMW Sauber dévoile une monoplace intéressante, mais manquant cruellement de sponsors. Malgré le retrait de BMW en fin d’année 2009, cette C29 n’a pas été interrompue dans son développement.

A première vue, l’avant a été très travaillé avec un nez haut et plat, mais surtout des supports d’ailerons courbés, donnant une impression de fragilité, ils sont d’ailleurs très en arrière du nez. Le reste de l’aile avant ressemble à celui de l’écurie Brawn GP l’an dernier. La suspension avant est établie sur un design « zéro quille ». Mais nous pouvons distinguer un petit tunnel de canalisation d’air sous les jambes du pilote, à l’image des Arrows de 2002.

Le centre de la voiture dispose de petites entrées d’air sur les pontons, à l’image de la McLaren MP4-25. Des pontons hauts qui chutent rapidement pour épouser les organes mécaniques. A la base des pontons, un travail aérodynamique a été effectué via un prolongement arrondi. Le capot moteur dispose de la solution BMW Sauber de l’année dernière. L’aileron arrière ressemble à celui de la Red Bull RB5 avec un double support central et des dérives très longues. La voiture est équipée d’un double diffuseur, comme les autres monoplaces.

Ce qui choque sur les images, c’est le coté « blanc » de la monoplace. Aucun sponsor n’apparaît sur la voiture. Le blanc et le bleu (couleur de BMW depuis 2006) sont de mises.

La voiture fera ses premiers essais officiels demain.

F1 – McLaren change de philosophie pour 2010

29 janvier 2010 | 4 commentaires
Catégorie : Technique F1

Une chose est sûre, la nouvelle McLaren MP4-25 est un choc visuel. L’équipe de Woking a choisi un design totalement différent, dicté par les modifications du règlement 2010, mais là aussi… Tout à changer !

2010  Formule  1  Monoplace  McLaren  Mercedes  MP4-25

Comme pour Ferrari, l’objectif ici est une meilleure utilisation du double diffuseur. La MP4-25 a été conçue pour tirer un meilleur parti des avantages aérodynamiques de cette formule. La voiture dispose d’un châssis plus étroit et d’une nouvelle répartition des masses, grâce à l’abandon du Kers. «  Je pense que nous avons appris beaucoup de l’an dernier, nous pouvons opérer plus efficacement «  a indiqué Paddy Lowe, le directeur technique.

Reste que la voiture est impressionnante vers l’arrière du poste de pilotage.  » Une réaction en chaine dûe au plus gros réservoir et à la réintégration de certains mécanismes internes de la voiture. L’un des résultats de ce changement, c’est de se concentrer sur le centre et l’arrière de la monoplace «  a expliqué Tim Goss, le concepteur de la McLaren MP4-25, qui a également précisé que l’aileron de requin est destiné à l’écoulement de l’air et pour le refroidissement.

Un réservoir plus gros, signifie une voiture plus longue. Mais la philosophie McLaren reste avant tout de ne pas trop augmenter l’empattement de la voiture, pour ne pas compromettre le rendement aérodynamique. La McLaren MP4-25 a subi une profonde restructuration des éléments techniques internes. Réussir à offrir un gros réservoir avec une aérodynamique optimale. Voici l’autre défi…

 » Le problème est le poids du carburant «  a confirmé Paddy Lowe qui indique que les freins ont été étudiés, ainsi que la répartition du poids, pour équilibrer le grip général. La présentation effectuée, l’équipe souhaite savoir si la monoplace, au-delà de sa rapidité, sera fiable : «  Au départ, la chose la plus importante est que la voiture soit fiable. Nous voulons nous assurer que nous sommes parfaitement fiables pour la première course. «  Un changement de philosophie chez McLaren…

F1 – Inside McLaren MP4-25

29 janvier 2010 | 6 commentaires
Catégorie : Technique F1

McLaren Mercedes a démarré ce matin la saison 2010 avec le lancement de sa nouvelle monoplace, la MP4-25…

mclaren MP4-25

La dernière née de Woking a été dévoilée sur internet, via le site officiel devant un parterre de journalistes et invités venus découvrir la nouvelle monoplace de la saison 2010.

Les images de profil offre une impression de puissance. A première vue, la ressemblance avec la MP4-10 de 1995 saute aux yeux. Probablement le fait de l’extension du capot moteur. La voiture donne l’impression d’être massive sur les images. Surtout sur l’arrière.

Bien que l’équipe McLaren Mercedes suive la tendance avec le nez haut, et plat, il ne s’inspire pas des autres monoplaces. Le système de suspension avant est à « Zéro Quille » classique. Les rétroviseurs restent aussi placés de manière classique. La partie avant est épurée, et n’a pas de petits ailerons ici et là. Tout est propre !

C’est à partir du milieu de la MP4-25 que les nouveautés sont visibles. D’abords les pontons : Très droits dans leur entrain, incurvés à la base de l’entrée et chutant brutalement en gouttes d’eau, offrant l’impression d’un côté bulbeux au niveau des échappements. Le design des pontons ressemble beaucoup à la Sauber de la saison 2005. Au dessus du capot un « aileron de requin » inspiré de l’équipe Red Bull Racing, rappelle beaucoup celui de la McLaren MP4-10 de 1995. Il est aussi frappant de voir les tuyaux d’échappement, ils sont dans une position latérale assez étonnante. L’ensemble a été dessiné pour épouser au maximum le règlement technique.

L’arrière est quelque peu semblable à la Red Bull Racing RB5, alors que l’approche de la voiture « Vice-Championne » du Monde n’était pas la meilleure pour l’utilisation optimale d’un double diffuseur. La suspension arrière est à tirant, comme sur la monoplace Red Bull.

Suite à sa présentation officielle, la MP4-25 partira du côté de Valencia pour réaliser ses premiers tests officiels avec Gary Paffett, Lewis Hamilton et Jenson Button.

F1 – F10, une (r)évolution technique pour Ferrari

28 janvier 2010 | 5 commentaires
Catégorie : Technique F1

Si lorsque l’on regarde la F10, des airs de F60 semblent évidents, une bonne partie de la conception de la monoplace est partie d’une feuille blanche…

2010  Formule  1  Monoplace  Ferrari  F60

L’objectif ici : Une meilleure utilisation du double diffuseur. Car si la F60 n’avait pas été conçue autour de ce concept, la F10 a été optimisée pour. La transmission est donc beaucoup plus étroite que l’année dernière. Mais, Nikolas Tombazis nous en explique un peu plus :  » A l’avant du véhicule, des changements sont importants. Le châssis est plus haut sur l’avant afin d’améliorer le flux d’air. Ferrari a dû changer ses approches aérodynamiques précédentes avec la suppression des enjoliveurs sur les roues cette année, qui était une composante importante des précédentes réalisations. L’avant de la monoplace a donc été dessinée pour optimiser l’appui.  »

Du côté de l’arrière, Nikolas Tombazis nous précise que le réservoir de la F10 est deux fois plus important que la F60, ce qui signifie que le châssis est plus long. Le système de refroidissement est également différent, à la fois plus long et plus étroit. Le réservoir a été aussi travaillé, pour fournir un flux parfait de l’essence.  » Presque tous les détails sur la voiture ont été révisés par rapport à l’an dernier. L’aérodynamique est très important en Formule 1, mais nous avons également travaillé sur la mécanique. « 

Les freins ont été revus avec Brembo, la suspension a été améliorée et renforcée autour de la contrainte du poids. L’emplacement des suspensions a été optimisé autour de la contrainte de l’empattement long, afin d’offrir un élément compact et efficace. Le châssis est aussi plus rigide.  » La F10 est nouvelle et complètement révisée par rapport à la F60. Nous sommes très satisfaits de notre travail. Je suis convaincu que nous avons réalisé une bonne étude. Je suis impatient pour la première course «  a expliqué l’ingénieur grec.

F1 – Rapprochement Shell – Ferrari pour le moteur

28 janvier 2010 | 1 commentaire
Catégorie : Technique F1

Au-delà du renouveau design de la nouvelle Ferrari F10, le moteur prend une place très importante pour la destinée de cette machine. La Scuderia, en collaboration avec son partenaire Shell, a amélioré le moteur pour optimiser son rendement.

La FIA autorisant des mises à jours, Ferrari en a profité pour combler une lacune importante : 7% de consommation de plus en 2009 qu’un moteur Mercedes-Benz sur un circuit comme SPA et Monza. Un gouffre très important. . « La consommation d’essence cette année joue un rôle très important », indique Luca Marmorini. Le patron du moteur italien avait un cahier des charges à respecter :  » La collaboration avec notre partenaire Shell nous a permis de faire dans ce domaine (consommation) un important pas en avant, »

Ferrari a été en mesure d’améliorer de façon significative plusieurs éléments: « Nous avons changé, pour exemple, le système d’échappement du F10, » lance Marmorini.

Une amélioration est aussi été faite dans le domaine des matériaux, afin de baisser les coûts. La fiabilité, ne devrait pas être touchée. Coté puissance, une amélioration sensible est annoncée, surtout dû au rendement amélioré.

F1 – Inside Ferrari F10

28 janvier 2010 | 1 commentaire
Catégorie : Technique F1

La Scuderia Ferrari a démarré ce matin la saison 2010 avec le lancement de sa nouvelle voiture, baptisée 281 en interne, mais dotée du signe F10 pour le public…

2010  Formule  1  Monoplace  Ferrari  F60

Comme l’année dernière la dernière née de Maranello est dévoilée sur internet, via le site officiel devant un parterre de journalistes et invités venus découvrir la nouvelle monoplace de la saison 2010.

Les images ont été soigneusement choisies pour ne pas montrer l’arrière de la monoplace. Nous pouvons constater un affinement aussi impressionnant que la F60 de l’année dernière. La F10 est fine mais donne l’impression d’être posée sur son train arrière. Côté décoration, le blanc sur les ailerons donne une jolie impression visuelle. L’ensemble est épuré. Classique.

La F10 se distingue par quelques détails intéressants. Toutefois, l’impression de voir une F60 mode Red Bull Racing RB5 se fait sentir. Ferrari garde sa philosophie mais adopte certains principes qui ont fait le succès de la précédente monoplace d’Adrian Newey. Le nez, similaire à la précédente voiture est plus fin, et incurvé sur le dessus de la coque et en dessous. Les rétroviseurs sont montés de la même manière que la F60, tandis que de petites ailettes naissent sur les côtés du cockpit. La F10 est également une zéro quille, comme la F60.

L’arrière de la monoplace est plus massive. La voiture est plus longue, à cause d’un plus gros réservoir, mais le capot moteur est plus volumineux et prolongé par une interprétation de « l’aileron de requin » de l’équipe Red Bull Racing, donnant à l’ensemble une vision bulbeuse. L’aileron arrière est soutenu par deux mats, type « année 70″ étonnant mais donnant une curieuse impression de fragilité. Les pontons, enfin, ressemblent beaucoup à la F60 de l’année dernière, mais ils ont toutefois les extrémités relevées à la manière des Benetton des années 90 et de la Ferrari F399.

Une rumeur affirme qu’une version « B » de cette monoplace est déjà à l’étude dans les bureaux de Maranello pour la mi-saison.

Dans la foulée de sa présentation, Felipe Massa procèdera au « shakedown » de la nouvelle Ferrari sur le circuit privé de la Scuderia à Fiorano. Suite à sa présentation effectuée, la F10 partira du côté de Valencia pour réaliser ses premiers tests officiels avec Felipe Massa et Fernando Alonso. Les prochaines semaines seront intenses pour la Scuderia…

F1 – Une nouvelle règle pneus après la Q3 ? (votre avis)

27 janvier 2010 | 19 commentaires
Catégorie : Technique F1

fota_logoLa saison 2010 accumule rebondissement sur rebondissement. Après les changements de point, l’arrêt des ravitaillements, voici qu’une nouvelle règle pourrait changer les choses. Les pneus.

La FOTA, selon nos amis d’Autosport.com, ont accepté d’introduire un élément stratégique supplémentaire dans les courses, cette année. L’idée est de forcer les pilotes de la Q3 de démarrer la course avec les pneus qu’ils ont utilisés pour se qualifier la veille.

Les équipes n’ayant pas été qualifié en Q3, auront, elles, la possibilité de changer leur stratégie pneumatique pour le dimanche. De la même manière qu’en 2009, le TOP 10 n’avait pas le droit de toucher au réservoir, tandis que les autres si.

Qu’en pensez-vous de cette idée ?

F1 – Lotus présente Omnivore

23 janvier 2010 | 3 commentaires
Catégorie : Actualités, Technique F1

A la recherche de technologie alternative à vous faire découvrir, je vous présente le projet Lotus Omnivore. Qu’est ce qu’un moteur Omnivore ? c’est un moteur pouvant à la fois consommer du « sans plombs », du « diesel » et autre carburants similaires selon le besoin. La première application concrète est apparut chez les militaires pour le développement des Chars de Combats moderne, en remplacement des classiques diesels.

Le bureau d’étude Lotus Engineering a mis au point un moteur pour une voiture de tourisme fonctionnant à l’alcool et essence avec une efficacité quasi égale.

Les technologies alternatives (voir : moteur à 5 temps d’Illmor) donnent des perspectives intéressantes à l’heure où la Formule 1 étudie son moteur de 2013.

F1 – 2011, la fin du double diffuseur

22 janvier 2010 | 3 commentaires
Catégorie : Technique F1

Cela se confirme, le double diffuseur sera interdit en 2011 en Formule 1, selon Autosport.com. Ces diffuseurs ont été controversé l’année dernière, forçant plusieurs équipes à revoir la conception de leurs monoplaces.

Il y a 15 jours, les équipes de la FOTA visaient l’interdiction de ces doubles diffuseurs pour la saison 2011 (voir : double diffuseur interdit en 2011). Le groupe technique de la FIA a donc confirmé cette intention.

En 2010, l’introduction de triples voir quadruples diffuseurs lance une surenchère sur l’appui aérodynamique. En 2011, la suppression de ses « diffuseurs » va permettre d’élaborer des designs très différents.

F1 – 3 secondes pour changer 4 roues ?

21 janvier 2010 | 6 commentaires
Catégorie : Actualités, Technique F1

09f1-03-chinagp-sun-19

La suppression des ravitaillements en 2010 va permettre une accélération des arrêts aux stands. Il n’est pas impossible que des records dans les changements des roues soient battus cette année. Déjà chez Williams F1, la barre des trois secondes aurait été franchie.

« Les gars ont fait des temps sous les trois secondes pour changer un ensemble pneumatique ! » Indique avec enthousiasme la porte parole de l’équipe anglaise, ce jeudi. Les mécaniciens sont donc sur les starting block et s’entrainent durement.

Souvenir de 1993, dernière année ou les ravitaillements étaient interdit en course, l’équipe McLaren avait établie le record pour changer (officiellement) quatre roues : 4,9 secondes. Cette performance sera donc probablement largement battue cette année.

F1 – Le nom des monoplaces F1

19 janvier 2010 | 1 commentaire
Catégorie : Technique F1

Choisir un nom pour sa monoplace est souvent facile ou compliqué. Il existe des logiques depuis longtemps. USF1 va nommer sa voiture d’un simple « Type 1 », cette terminologie n’a pas été utilisée depuis la nuit des temps. Mais suivons la logique des dénominations.

Ferrari est un cas spécifique. Ses monoplaces ont un nom de scène, alors qu’en interne elle dispose d’un code. En 1986, lorsque Ferrari a crée une voiture d’IndyCar pour en faire un outil de négociation des Accords Concorde de 1987, la monoplace se nommait pour la première fois 637. Mais en faite, cette terminologie est le sigle de la transmission. Lorsqu’en 1989, la 639 à boite semi-auto au volant est apparue, John Barnard a donnée le nom de la transmission à la voiture. Cette terminologie restera jusqu’en 2008 avec la 660 (alias F60). Elle sera remplacée par le terme Tipo 281, qui sera la prochaine Ferrari 2010.

Coté McLaren, entre 1966 et 1980, les monoplaces se nommaient « M », première lettre du nom de Bruce McLaren. Lorsque Marlboro fera fusionner l’équipe de Ron Dennis, Project 4, avec McLaren, en 1981 , la terminologie évolua en MP4.

Le cas Sauber est intéressant. La prochaine monoplace se nommera C29, mais d’où vient le « C » ? De Christine, sa femme, tout simplement.

Souvent les noms des monoplaces prennent les initiales des fondateurs. C’est le cas de Franck Williams (FW), Ross Brawn (RB cette année), Vijay Mallya (VM). Ou bien les initiales de la marque : Red Bull (RB), Scuderia Toro Rosso (STR), Renault (R), ou bien même Virgin Racing (VR01).

USF1 nommera donc sa monoplace Type 1, de manière très classique.

F1 – Renault F1 en retard à cause de la météo

18 janvier 2010 | 10 commentaires
Catégorie : Actualités, Technique F1

Renault F1Alors que tous les médias (dont moi) s’acharnent contre les nouvelles équipes, surtout Campos et USF1, à propos des épreuves de crash tests qui n’auraient pas été une réussite. Personne ne parle des autres équipes. Et pourtant rien ne va plus.

D’après des ingénieurs d’une équipe concurrente, fin Décembre ou début Janvier, Renault a raté le crash test frontal avec sa première coque 2010. Celle-ci a été détruite et il faut en produire une nouvelle. Manque de chance, la neige qui c’est abattue sur toute l’Europe, et aussi en Angleterre,  ses trois dernières semaines, a contraint l’équipe à tourner au ralenti.

Ce n’est pas la première fois que l’équipe échoue à l’épreuve. Déjà l’année dernière et en 2005 cela avait été le cas. En 2009, l’équipe avait communiquée ouvertement, indiquant que rien n’était grave et que cela n’allait pas empêcher le Renault F1 Team d’être présent lors des essais privés. Mais le cas de 2010 semble différent. Les intempéries ayant ralenti le processus, Renault est très en retard dans sa préparation.

F1 – Virgin Racing, Cosworth et Marussia

15 janvier 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Business News F1, Technique F1

marussia B2

Le constructeur de voiture de sport russe, Marussia est devenu, le 15 D2cembre dernier, un partenaire de l’équipe Virgin Racing pour une durée de trois saisons.

Constructeur de deux voitures sportives (B1 et B2) hybride,  Marussia et un partenaire idéal pour l’image de Virgin et de son équipe F1, soucieuse de l’écologie. Le prestige de la Formule 1 lui permettra à la marque russe se faire connaitre rapidement. Mais pas sous la forme d’un label sur les moteurs Cosworth, comme entendu il y a quelques jours.

Marussia dispose de liens avec le partenaire moteur de Virgin Racing : Cosworth. En effet, le constructeur de voiture russe et le motoriste ont signé un accord pour la production et le développement de moteur de nouvelle génération pour les voitures, à la fois en Diesel et Essence.

Enfin, l’accord entre Marussia et Virgin Racing concerne aussi la récente Virgin Driver Academy. Un pilote russe dans une F1, reste un objectif à peine voilé par les deux parties.


Page 22 sur 24« First...102021222324


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu