Naviguer : Accueil > Archive by category 'Technique F1'

F1 2012 – « Objectif 7ème place avec la STR7″

6 février 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : F1 Leaders, Technique F1

Le retard. C’est dans cet environnement de temps qu’évolue la Toro Rosso STR7 depuis qu’elle a été finalisée dans les ateliers de Faenza. « Samedi à 10h, quand nous avons chargé la voiture, je n’étais pas convaincu que nous serions ici dans les temps » lance Franz Tost. Il est vrai que la présentation a été aussi retardée de 10 min.

Troisième voiture entièrement conçue par le bureau d’étude de Faenza, la STR7 marque une nouvelle évolution dans l’histoire de l’équipe italienne, propriété de Red Bull. « Nous avons investi beaucoup d’argent pour construire des infrastructures et nous espérons de bons résultats demain. » estime Franz Tost.

L’objectif pour la saison 2012 est simple : « L’objectif est d’être à la 6ème ou la 7ème place ou mieux.  L’an dernier nous avons terminés 8ème, nous espérons donc faire mieux. » Une ambition modeste par rapport à ce qu’avait présenté l’équipe italienne en fin d’année 2011, mais finalement réaliste tant la compétitivité au milieu de la grille sera forte avec Sauber, Williams et Force India.

L’équipe a augmentée ses effectifs. Passant depuis deux ans de 160 à 300 personnes et a réussi à séduire des commanditaires permettant d’augmenter de plusieurs millions d’euros son budget.

F1 2012 – Inside Toro Rosso STR7

6 février 2012 | 6 commentaires
Catégorie : Technique F1

Troisième voiture présentée ce lundi, la Scuderia Toro Rosso lance la STR7 à Jerez (Espagne), devant permettre à Jean Eric Vergne d’inscrire ses premiers points au championnat du monde des pilotes en 2012.

A la manière des autres équipes, la STR7 présente un nez cassé et plat. Surmontant un aileron avant assez volumineux et doté d’un petit aileron, afin d’augmenter l’appui sur les extrémités. Sous le nez, une large dérive en forme de « L » est destinée à canaliser l’air sous la voiture.

La prise d’air est similaire à celle de l’an dernier, tandis que les prises d’air pontons ont une forme triangulaire en se resserrant à la base sur la coque de manière très accentué. Ce qui permet d’offrir un design originale des pontons, avec une gouttière courant le long et en dessous des pontons jusque vers la partie arrière de la monoplace. Le capot moteur se prolonge aussi fortement vers l’aileron arrière et au-dessus de la boite de vitesse. L’arrière est très épuré autour de la suspension.

Les échappements sont visibles sur les côtés, juste au-dessus des bras supérieur de suspension. L’aileron arrière propose un profil d’aile inferieur légèrement incurvé et différent de ce qui a déjà été vu depuis une semaine.

F1 2012 –  » La RB8 et la 4ème génération d’un design débuté en 2009 « 

6 février 2012 | 1 commentaire
Catégorie : F1 Leaders, Technique F1

Il y a une statistique autour d’Adrian Newey qui est sans appel. Après avoir dominé deux années de suite, ses troisièmes monoplaces sont moins efficaces sur la piste et souffrent de problèmes le plus souvent. L’avenir nous dira si la RB8 subira un destin similaire. Quoi qu’il en soit la nouvelle voiture est une héritière de l’idéologie lancée par la RB5 en 2009…

La RB7 ayant été conçue autour du système d’échappements soufflés, Adrian Newey pense que la perte sera plus importante que sur les voitures concurrentes.  » La RB7 a été conçu autour des échappements, cette année, sachant que la position des échappements allaient changer, nous avons dû revenir en arrière et voir comment nous pouvions développer la monoplace autrement. C’est l’un des éléments clés de la hauteur de caisse à l’arrière de la voiture «  lance Adrian Newey.

La RB8 est la 4ème génération d’un design débuté en 2009, en cela, la forme même du châssis est la même que ces dernières années, mais seul le design du nez a été modifié pour épouser la nouvelle réglementation technique.

Pour Adrian Newey, l’équipe Red Bull Racing est encore jeune et compense son manque d’expérience par son envie :  » J’ose espérer qu’avec la confiance cumulée ses dernières années et avec notre amélioration constante, nous pouvons continuer à nous maintenir et à apprendre encore «  explique le directeur technique de Milton Keynes, qui redoute un peu la saison à venir.  » C’est à Melbourne pour les qualifications que nous verrons. Si nous sommes compétitifs, les autres s’en rendront compte rapidement. Par contre, s’il y a deux ou trois équipes du même niveau, ce sera plus difficile de choisir qui sera réellement le plus rapide. « 

Alors, la RB8 rentrera-t-elle dans le rang comme les statistiques annoncées sur les réalisations d’Adrian Newey le montre… Ou alors brisera-t-elle le signe indien en dominant encore et toujours la saison 2012 ?

F1 2012 – Inside Red Bull RB8

6 février 2012 | 14 commentaires
Catégorie : Technique F1

Seconde voiture de la journée  a présenter ses formes, la très attendue Red Bull développée par Adrian Newey et arme de conquête pour Sébastian Vettel : la RB8.

Après deux titres de champion du monde des constructeurs et pilotes, l’équipe autrichienne et son designer star, Adrian Newey étaient attendu au tournant pour cette nouvelle réalisation. Une chose est sûre, elle ne sera pas différente des autres. Son nez avant est également cassé, mais avec une entrée d’air au lieu d’une pente comme sur les autres réalisation des teams. Le système KERS en 2011 ayant été un des principaux talons d’achille de la RB7 à cause des pertes causés par la chaleur, cette prise d’air pourrait être une raison. A suivre.

Le bout du nez est toutefois, à la manière de la Force India, orné d’un mini aileron. L’aileron avant est très travaillé, avec plusieurs petits mini-ailerons devant favoriser l’appui. Sous la coque, une large dérive, similaire à ce qui avait été vu sur l’Arrows de 2002. Cet artifice sera efficace pour guider l’air sous la voiture. Il est toutefois plus important que sur la Ferrari F2012 par exemple.

La boite à air moteur est de facture classique, ainsi que les pontons qui reprennent un design déjà vu l’an dernier. Toutefois, à la différence de ses concurrentes, ses derniers se prolongent vers une bouteille de coca très visible.

L’aileron arrière reprend encore une fois le design commun à toute les autres équipes depuis le début des présentations avec une dérive au centre de l’aile postérieure. Aucune visibilité sur les échappements.

L’ensemble parait plus fin que sur la Ferrari F2012 par exemple. Mais le nez reste toujours cassé, ce qui est étonnant car le profil de la RB7 de l’an dernier pouvait permettre d’entrevoir une nouvelle approche du design de cette RB8, qui reste assez bien finie.

F1 2012 –  » La C31 est une révolution pour Sauber « 

6 février 2012 | 2 commentaires
Catégorie : Technique F1

L’an dernier les débuts de la C30 ont été décevants, mais l’équipe a bien repris la main en fin de saison, permettant à la structure suisse d’être au niveau de l’écurie Toro Rosso et par moment de Force India. L’objectif pour 2012 : Marquer le plus souvent possible des points. Pour cela le team souhaite maintenir un niveau important de développement durant cette saison…

2012  Monoplace  Sauber  F1  Team  C31  F1

Une nouveauté par rapport aux précédentes années pour l’équipe basée à Hinwil qui mise sur cette C31 pour se battre pour la 5ème place du Championnat du Monde des Constructeurs, soit au niveau des écuries Sahara Force India et Lotus F1 Team. Pour cela, il fallait franchir un pas important avec la monoplace 2012, Sauber F1 Team a fait le choix de l’innovation.  » Cette monoplace est révolutionnaire et nous avons eu de nouvelles idées, en particulier sur l’arrière de la voiture  » lance Matt Morris, le chef designer de l’équipe.

La structure sportive suisse a dû améliorer les faiblesses de la C30 et conserver les points forts. D’où le choix de rester avec un nez haut. Conséquence de ce nez cassé mais la coque offre un design transversale le plus minimal possible et présente un profil très dynamique. Une partie du travail a été axé sur le refroidissement avec une optimisation du concept de la C30 qui permet d’avoir une carrosserie très compacte à l’arrière.

L’ensemble du train arrière de cette Sauber F1 Team C31 est hérité de la F2012 avec sa boîte carbone longitudinale et surtout l’ensemble des suspensions à tirants offrant une nouvelle direction technique sur l’arrière de la monoplace. Peu d’information sur les échappements et leurs concepts.

Pour l’avenir Sauber F1 Team souhaite soutenir son effort tout le long de la saison et mieux s’adapter aux contraintes. L’an dernier, l’épisode des échappements soufflés avait fait perdre beaucoup de temps à l’écurie suisse.  » Le plan actuel est de lancer une version basique de la voiture. Nous allons ensuite tester des pièces de développement au cours des prochaines semaines avec une mise à jour pour le 18 mars à Melbourne. Par conséquent, la monoplace sera très différente à Melbourne par rapport à celle-ci  » indique Matt Morris.

F1 2012 – Inside Sauber C31

6 février 2012 | 7 commentaires
Catégorie : Technique F1

Aujourd’hui à Jerez, l’équipe suisse Sauber F1 Team a été la première de la journée à présenter sa nouvelle monoplace 2012 : La C31…

Amorçant son retour progressif depuis le départ fin 2009 du constructeur BMW, la structure suisse avait produit réellement sa première monoplace en 2011, alors que la précédente était un modèle hybride propulsée par un moteur Ferrari. La C31 est l’évolution du concept de l’an dernier qui était un modèle devant poser les bases du futur de l’écurie d’Hinwil.

A la manière de toutes les monoplaces qui avaient un nez haut en 2011, la C31 présente un nez cassé finalement assez similaire à celui de la Ferrari F2012. Ce nez surmonte des mâts d’aileron très volumineux ainsi qu’un aileron avant intéressant dans ses parties extrêmes avec ce petit tunnel très travaillé à la base de cet aileron permettant un meilleur refroidissement des freins vers les écopes. Sous la coque, un canal permettra à l’air d’être dirigé sous la voiture, de la même manière que la Ferrari. A la différence, que cette Sauber F1 Team a un profil similaire à une Prost GP de la saison 1997 par exemple et que celle-ci semble plus fine.

La prise d’air est assez classique et similaire au design déjà vu l’an dernier, tandis que les pontons ont une entrée d’air plus petite par rapport à 2011. Ce qui signifie qu’il y a eu un gros travail sur le refroidissement du V8 Ferrari par l’équipe suisse. Les pontons ont un design assez similaire à l’an dernier, seule la forme de l’entrée est différente.

L’arrière est épuré, les pontons se terminent sans offrir une forme de bouteille de coca et laissant place aux éléments de suspensions à tirants et à la boîte de vitesses Ferrari. Ce qui abaisse le centre de gravité à l’arrière de la voiture et lui offre de nouvelles possibilités aérodynamiques. L’aileron arrière offre un profil déjà similaire à ce qui a été vu depuis les premières présentations des monoplaces 2012.

L’autre nouveauté est la livrée biton de cette C31 qui offre un certain dynamisme sur l’allure générale de la voiture de course.

F1 – 20% d’effets aérodynamiques sur les échappements en 2012

6 février 2012 | 8 commentaires
Catégorie : Technique F1

L’interdiction des échappements soufflés ne supprime pas 100% des appuis des Formule 1 en 2012 généré par ce concept entrevu l’an dernier. Mais, plutôt 80% selon les ingénieurs de l’équipe McLaren, selon Auto Motor und Sport.

Ce qui signifie que 20% d’appuis de la voiture seront en 2012 du fait des échappements d’une manière ou d’une autre. Une suppression importante, mais pas totale donc. Lors de la présentation de la McLaren MP4-27, la voiture était en mode « show car » avec des échappements en plastiques et surtout masqués.  Ferrari a procédé de la même manière avec sa F2012.

Demain à Jerez les premières photos des premières configurations d’échappements commenceront à submerger internet pour comprendre les solutions de chacun. Force India a déjà indiqué qu’elle allait tester plusieurs concepts durant ses essais privés.

Mais il semble très clair que les Ferrari et McLaren présentées la semaine dernière seront différentes à Melbourne dans leurs configurations. Ses deux équipes ont demandé des clarifications concernant l’utilisation aérodynamique des échappements. L’orientation des tuyaux d’échappements doit viser le haut de la voiture, mais aussi souffler les gaz sur les surfaces aérodynamiques, soit la partie inférieure de l’aileron arrière ou un autre élément conçu pour cela.

D’ailleurs c’est dans ce sens, que le délégué technique de la FIA, Charlie Whiting sera présent lors des essais de Jerez, afin de clarifier les choses et donner un feu vert aux différents projets présentés par les équipes.

F1 2012 –  » La E20 est la première étape d’une voiture gagnante ! « 

5 février 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : Technique F1

Kimi Raikkonen insiste pour dire que l’équipe est capable de produire une voiture gagnante. Eric Boullier précise que la E20 est la première marche vers le retour au sommet. Le début d’un plan de retour à l’horizon 2014…

2012  Monoplace  Lotus  F1  Team  E20  F1  Romain  Grosjean  Kimi  Raikkonen

 » Nous avons mené un très long et profond processus depuis 2010. Vous ne pouvez pas redevenir Champion du Monde en une journée ou un mois. Il faut du temps. Nous avons eu un examen complet de notre processus et de notre structure. 2012 sera la dernière étape vers la construction d’une équipe gagnante et ambitieuse, comme je l’avais indiqué avant. Un objectif clair pour 2012 et aussi pour l’après 2014 «  explique Eric Boullier, le directeur de l’écurie Lotus F1 Team.

Pour la E20, l’équipe a optimisé les points forts entrevus depuis 2010, alors que le reste a bénéficié d’une refonte complète afin d’essayer d’être le plus efficace aérodynamiquement parlant. La soufflerie à 60% a permis à la structure sportive de concevoir une monoplace plus réactive. De plus…  » L’aileron avant est une continuité des concepts que nous avons développés depuis 2009. Pour le système de l’aileron arrière, nous avons continué à travailler pour avoir un niveau satisfaisant de stabilité sur les appuis à l’arrière, tout en utilisant au maximum le potentiel du DRS «  déclare le directeur technique, James Allison.

L’équipe a travaillé dur et longtemps sur la monoplace 2012 afin d’avoir une image de la réglementation pour concevoir la voiture de course. Mais, James Allison reste prudent et précise :  » Mais, nous ne commencerons vraiment à mesurer à quel point nous avons progressé lorsque nous commencerons à faire les essais d’avant saison. Même, nous verrons nos places lors des qualifications à Melbourne.  »

Eric Boullier est clair :  » 2012 est l’année devant permettre d’être en mesure pour se battre pour la 4ème place du Championnat Constructeurs, afin de débuter un nouveau plan à partir de 2013 devant permettre de viser le titre de Champion du Monde. « 

F1 2012 – Inside Lotus E20

5 février 2012 | 12 commentaires
Catégorie : Technique F1

Adieu Renault F1 Team et LRGP, place à Lotus F1 Team pour la saison 2012 et au-delà. L’équipe souhaite marquer une rupture dans la dénomination de ses monoplaces en présentant la 20ème monoplace produite dans l’usine d’Enstone : la E20.

C’est sur internet que l’équipe Lotus a présenté sa dernière-née. La couleur noire et or, identité visuelle de l’équipe depuis l’an dernier reste d’actualité. La nouvelle monoplace sera pilotée par Romain Grosjean et Kimi Raikkonen qui amorce son grand retour dans la discipline reine.

A la manière des Ferrari, Force India et Caterham, Lotus a également cassé son nez avant sur la E20, afin de mieux profiter de l’écoulement d’air sous la voiture. Il est intéressant de voir que ce nez est d’un design similaire à celui de Force India et Caterham au niveau des points de suspensions. Les mâts sont très avancés et supportent un aileron avant très travaillé, avec un mini aileron sur l’aileron. Remarquons une dérive sous le nez, similaire à ce qui a déjà été entrevu sur la Ferrari F2012.

La prise d’air moteur est classique dans son design et se prolonge très longtemps, pour ensuite chuter sur la base de l’aileron arrière.Tandis que les pontons sont très arrondis et chutant rapidement sur l’arrière également, pour laisser place à l’ensemble de suspension arrière épuré. L’ensemble se termine sur une bouteille de coca très pure également. L’aileron arrière reprend le design de l’an dernier avec le DRS, considéré comme un des éléments les mieux maitrisés par l’équipe en 2011.

Les échappements sont visibles sur ce modèle, contrairement aux autres machines dernièrement présentées. La voiture semble être une évolution raisonnée de la précédente. Gommant les défauts, pour un concept plus classique et plus efficace.

Notons la présence de deux sponsors importants : Rexona et Clear qui sont des marques du groupe anglais Unilever.

F1 2012 – Une histoire de nez…

3 février 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : Technique F1

Caterham, Ferrari et Force India. Chacune de ses monoplaces présentent la particularité d’avoir un nez avant à étage. Non esthétique, mais cela permet de garder un design avec le nez haut justement ;

Ferrari a indiqué que ce principe était un moyen d’élever la partie inférieur du châssis pour des raisons aérodynamiques. Force India précise que cette philosophie sera suivie par beaucoup d’équipe en 2012. Mercredi, pourtant McLaren a présenté une monoplace dotée d’un nez plus bas, ce qui signifie que chacun a une idée précise de son design aérodynamique.

La réglementation technique ayant surtout été modifiée sur la hauteur des nez et sur la suppression des échappements soufflés. La plupart des équipes ont mis en place une continuité technique. McLaren par exemple a rapidement indiqué que sa nouvelle monoplace 2012 étaient une évolution de la précédente. Tandis que Force India, Caterham et Ferrari parle de nouveaux chapitres et de nouveaux designs.

L’an dernier, l’équipe de Tony Fernandes présentait une machine avec un nez haut, idem pour Ferrari et Force India. Pour préserver les calculs aérodynamiques de l’année 2011, ses équipes ont donc opté pour ce nez à étage. Tandis que McLaren, qui avait déjà un nez légèrement plongeant sur sa MP4-27 a optimisé cette partie en l’aplatissant, mais sans décrochement visible.

Sauber a déjà annoncé que sa monoplace serait d’un profil similaire à ceux de Force India et Ferrari, ce qui laisse penser que la logique du design nez haut de l’an dernier verra son évolution vers ce décrochage pour préserver l’efficacité aérodynamique.

Dimanche Lotus présentera sa prochaine monoplace, tandis que la dernière-née d’Adrian Newey chez Red Bull, la RB8 est attendue au tournant côté design. Ses deux monoplaces étaient dotés d’un nez haut en 2011…

La Scuderia Ferrari annonce la rupture avec la F2012

3 février 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : Technique F1

L’équipe Ferrari l’admet dans son communiqué, la conception du nez n’était pas esthétique, mais ajoute que c’était un moyen d’élever la partie inférieure du châssis pour des raisons aérodynamiques…

Luca di Montezemolo a été clair : La F2012 doit gagner dès la première course de la saison et se battre pour le titre de Champion du Monde cette année. Techniquement, la Scuderia Ferrari devait être plus agressive elle semble l’avoir été, au-delà du nez disgracieux de la F2012.

 » L’arrière de la voiture est beaucoup plus étroit et plus effilé que sur la monoplace de l’année dernière, en partie grâce à une nouvelle boîte de vitesse  » lance le communiqué Ferrari. La suspension arrière épouse enfin la tendance avec des tirants inspirés par Red Bull Racing depuis 2009 et permettant d’avoir un avantage en termes de répartition de poids et d’aérodynamisme. L’échappement a été conçu pour s’accorder avec le flux d’air sur l’arrière de la voiture. Une tentative pour améliorer l’aérodynamisme suite à l’interdiction des diffuseurs soufflés. En somme, les principales évolutions sur cette monoplace sont mécaniques.

 » Nous voulions faire une rupture. Une façon d’aller de l’avant. Maintenant nous avons un tout nouveau design à partir duquelle nous espérons qu’il puisse offrir ce que nous pensons  » lance Stefano Domenicali qui confirme que le choix de ne pas faire une évolution de la F150 était cruciale pour la progression de la Scuderia Ferrari en 2012.

La structure sportive italienne aborde cette saison 2012 avec de nouvelles idées et une volonté retrouvée, après un épisode 2011 des plus décevants.

La VJM05 est le nouveau chapitre ambitieux de Sahara Force India

3 février 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : Technique F1

 » Nous pensons que la plupart des équipes suivront notre philosophie  » indique Adrew Green, le directeur technique de l’équipe Sahara Force India, concernant le design du nez avant de la VJM05…


L’équipe indienne s’est fixé l’objectif de viser la 5ème place du Championnat Constructeurs et de temps à autre d’être au niveau de la structure Mercedes GP. Ce qui confirmerait la progression de l’écurie depuis deux ans maintenant.

L’essentiel de l’expérience ayant été acquise sur l’aérodynamique.  » Nous avons beaucoup appris l’an dernier et fait de grands progrès dans notre compréhension des performance aérodynamiques de la monoplace. Nous pensons qu’une étape cette année a été franchie, vous pouvez voir dans le détail sur notre voiture une nouvelle philosophie. Ceci est un autre chapitre pour Force India «  indique le directeur technique de la structure sportive indienne.

L’équipe va expérimenter plusieurs solutions d’échappements différents durant les essais privés. Une approche similaire à celle de McLaren Mercedes, l’hiver dernier, avec le résultat que l’on connaît aujourd’hui.

Avec cette nouvelle monoplace, Sahara Force India souhaite s’inscrire comme une équipe régulière dans le haut du classement. Vijay Mallya vise un destin pour son équipe, similaire à celui de Red Bull Racing d’ici 4 ou 5 années.

La VJM05 est la première monoplace de ce nouveau chapitre ambitieux qu’ouvre l’écurie basée à Silverstone. Des murs qui doivent vibrés après avoir déjà connu cette ambition en 1998 et 1999 alors que l’équipe avait pour nom Jordan…

F1 2012 – Inside Sahara Force India VJM05

3 février 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : Technique F1

Parallèlement à la Scuderia Ferrari, l’équipe Sahara Force India a présenté sa nouvelle monoplace 2012 : La VJM05 sera pilotée par Nico Hulkenberg et Paul di Resta lors de cette nouvelle saison…

Le syndrome Caterham F1 Team a aussi frappé l’écurie indienne qui présente un nez avant lui aussi à deux étages, similaire à la Ferrari F2012. Ce nez est plat, supporté par un mât d’aileron très large et massif. L’aileron avant est assez bien travaillé. Sous le nez une dérive permet de diriger l’air sous la monoplace de manière plus efficace. Le dessus de coque est similaire à ce qui a été entrevu sur la Caterham F1 Team mais elle présente également un profil de type Red Bull Racing avec une légère gouttière. Notons que le nez avant est secondé par un mini aileron noir sur sa base.

La prise d’air est désormais classique. Après la double prise d’air de l’an dernier, l’équipe technique de Sahara Force India a repris un profil plus simple. Les pontons sont plus ronds que l’an dernier, mais ils n’épousent pas un design en bouteille de coca. Le profil est similaire à celui de la Ferrari F2012, les pontons s’arrêtent pour laisser place aux bras de suspensions arrières, ceux-ci sont d’ailleurs épurés.

L’aileron arrière est de facture classique et similaire à ce qui a été déjà vue depuis une semaine.

L’ensemble offre le même rapport visuel que pour la Ferrari F2012. Un aspect massif, mais fin à la fois. La structure Sahara Force India espère que cette monoplace lui permettra de se battre avec Mercedes AMG F1 et Lotus F1 Team

F1 2012 – Inside Ferrari F2012

3 février 2012 | 24 commentaires
Catégorie : Technique F1

Aujourd’hui Ferrari a présenté sa nouvelle arme devant permettre à Fernando Alonso et Felipe Massa de viser plus régulièrement la victoire en 2012 : La F2012…

Après une présentation à Maranello annulée pour cause de neige en Italie, c’est un petit streaming et une diffusion de photos qui a été proposé en alternative par l’équipe italienne.

Pat Fry voulait cette voiture agressive, elle l’est visuellement. Stefano Domenicali jugeait la monoplace « moche », elle l’est aussi visuellement. Bref, cette Ferrari F2012 fera parler durant plusieurs jours.

Le nez de la monoplace est similaire à celui entrevue sur la Caterham F1 Team CT01 présentée la semaine dernière. Un nez en deux étages avec un décrochement par rapport au-dessus de la coque. Le nez est très plat et supporté par un mât d’aileron avant très massif et large. L’aileron avant est assez travaillé et ressemble aux productions de la structure de Woking de ses dernières années. Sous le nez, une dérive permet de canaliser l’air sous la voiture, un peu à la manière des Arrows de la saison 2002, en plus discret. Le concept avait déjà été entrevu sur la F150 de l’an dernier.

La prise d’air moteur est triangulaire et surtout détaché de l’ensemble, il est doublé par une seconde prise d’air, présentant un profil similaire à la MP4-26 de l’an dernier. L’arrière du capot moteur est prolongé par un mini aileron de requin, un peu plus accentué malgré tout. Cette Ferrari est une McLaren italienne visuellement au niveau des formes et au-dessus des pontons, qui ressemblent beaucoup aux productions antérieurs de l’équipe McLaren Mercedes, mais en plus arrondis. Cela reprend l’esprit de la F10 du Championnat 2010.

L’arrière semble épurée mais n’épouse pas complétement les organes. Les pontons s’arrêtant subitement sur une forme assez droite et oubliant le design de la bouteille de coca, laissant libre les bras de suspensions postérieurs. L’aileron arrière présente un design similaire aux meilleures réalisations ayant optimisé le « DRS » l’an dernier.

L’ensemble est un paradoxe. A la fois fine et massive, la F2012 est une synthèse des productions McLaren Mercedes de 2010, 2011 et de la F10 de 2010.

F1 – La McLaren MP4-27 illégale ?

2 février 2012 | 23 commentaires
Catégorie : Technique F1

mclaren_mp4-27_technical_launch_2012-598-2

Lors que la MP4-27 a été présentée, j’avais remarqué une petite « gouttière » derrière les pontons de la monoplace. Après observation plus approfondie, j’ai découvert que c’était une excroissance dotée d’un morceau étrange.

Un commentaire fait par un membre de l’équipe de Woking a causé un émoi auprès des médias à propos de la légalité de la voiture. Apparemment la réponse aurait été celle-ci : « La voiture est très proche de la limite de la réglementation technique. » Précisant même en OFF que si la FIA suivait strictement à la lettre le règlement, la voiture pourrait être jugé illégale à Melbourne. Le commentaire était visible sur le site internet de l’équipe, puis retiré rapidement.

Reste une question : qu’est-ce que ce trou derrière les pontons ? Il n’est pas impossible que ce soit un capteur pour l’usure des pneumatiques Pirelli. L’équipe a indiqué avoir fortement travaillé sur l’exploitation des gommes italiennes sur la MP4-27. Dans ce cas rien d’illégale…Ou pas…

NOTA : Pour ceux qui doutes, regardez sur la partie supérieur gauche de l’image il y a un trou de 100mm rond qui ressemble à un pot d’échappement….

NOTA 2 : D’après les informations que j’ai pu obtenir, il semblerait que ses orifices ne soit pas des échappements, mais devant permettre d’orienter la chaleur des radiateurs et du moteur V8 mercedes en direction de l’aileron arrière. Ce qui expliquerait le faible diamètre et son orientation sur les pontons.

McLaren Mercedes –  » La MP4-27 est très différente ! « 

1 février 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : Technique F1

Avec la nouvelle MP4-27, l’écurie McLaren Mercedes souhaite se battre clairement pour le titre de Champion du Monde face à l’équipe Red Bull Racing. La nouvelle monoplace 2012 de Woking présente un changement de design au niveau des pontons et une recherche de l’appui après l’interdiction des échappements soufflés…

2012  Monoplace  McLaren  Mercedes  MP4-27  F1

 » Nos principaux objectifs pour la saison 2012 ont été d’optimiser l’appui malgré l’interdiction des diffuseurs soufflés et d’améliorer la compréhension des pneumatiques Pirelli  » indique Paddy Lowe, le directeur technique de la structure McLaren Mercedes. Avant de préciser que l’interdiction des diffuseurs soufflés a un impact inévitable sur le champ d’écoulement sur l’arrière de la monoplace. Le design arrière a donc été redéveloppé en conséquence.

Paddy Lowe précise que la nouvelle monoplace de Woking a également bénéficié de 12 mois d’expérience sur les pneumatiques Pirelli qui ont permis d’optimiser l’efficacité d’exploitation.

Le directeur de l’ingénierie, Tim Goss précise que beaucoup d’éléments de la MP4-27 sont nouveaux par rapport à la MP4-26 de l’an dernier. Expliquant que l’effort a été porté sur une optimisation de l’écoulement de l’air sur l’arrière de la voiture, sans utiliser des échappements cylindriques sur les ultimes 100mm. Adieu forme ovoïde ou plate comme par le passé. Ce qui redéfinit l’approche.

Finalement, la MP4-27 a peu en commun avec la MP4-26 de l’an dernier, hormis quelques éléments du système d’alimentation carburant. Mais, son inspiration est très différente de son ancêtre et l’équipe technique de 200 ingénieurs est fier du résultat final.

F1 – Inside Mclaren MP4-27

1 février 2012 | 10 commentaires
Catégorie : Technique F1

C’est aujourd’hui que l’équipe McLaren Mercedes a présenté dans son usine de Woking sa nouvelle arme de conquête pour la saison 2012 : La MP4-27…

C’est lors de la présentation dans l’usine de l’écurie anglaise à Woking qu’a été présentée la nouvelle MP4-27. La première impression est qu’elle représente une évolution intéressante de la MP4-26 de l’an dernier.

McLaren Mercedes a répondu à la contrainte d’un nez plus bas par un design original et plat. La MP4-26 étant déjà élaborée autour d’un design avec un nez plongeant, la MP4-27 optimise ce dessin, pour épouser la nouvelle réglementation. Les mats d’ailerons sont proéminants et supportent un aileron avant très travaillé et épuré, avec des dérives en forme d’ailette de requin et un intéressant design sur la partie inférieure de l’aileron. La coque est une zéro quille et les éléments de suspensions semblent être placés au même niveau que la monoplace de l’an dernier. La base du nez est prolongée le long de la coque jusqu’au niveau des éléments de suspension, de la même manière que la MP4-26 de 2011.

La boîte à air moteur est moins originale que celle de l’an dernier, mais dispose d’un léger aileron de requin dans le prolongement pour un meilleur écoulement de l’air. Elle se prolonge le plus longtemps possible avant de plonger au niveau de l’aileron arrière et les éléments de suspensions. Les pontons sont plus classiques, courts et d’un design en goutte d’eau avec une entrée d’air épousant la dérive latérale. Sur l’arrière de ses pontons, une gouttière originale permet un meilleur écoulement de l’air vers la base de l’aileron arrière. La partie postérieure de la monoplace est très épurée, à la manière des Red Bull Racing.

L’aileron arrière est très bien fini et coupé en deux sur sa partie centrale, dans la veine des meilleurs designs d’exploitations du système « DRS » de l’an dernier. L’échappement est quasiment invisible, car il épouse parfaitement les courbes de l’arrière de la monoplace. L’ensemble est une optimisation de la MP4-26 dans le même sens que l’évolution de la RB7 avait été par rapport à la RB6 de 2010.

F1 2012 – Caterham mise sur l’aérodynamique pour progresser

26 janvier 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : Technique F1

Caterham CT01

Ce qui choque le plus au regard du design de la Caterham CT01 est son nez. Assez laid d’ailleurs. Mike Cascoyne est toutefois confiant dans les pages du dernier numéro de F1 Racing. Toutefois, il semblerait que la vérité est ailleurs.

« Les règlements ont changé afin de limiter la hauteur du nez pour essayer de s’assurer que ce dernier ne soit pas trop élevés. Notre défi est que nous pouvons obtenir un châssis le plus haut possible pour permettre l’écoulement de l’air en dessous de la voiture et ce que vous voyez sur la CT01 est notre solution à cela. » Explique Mike Gascoyne.

L’aérodynamique a été le principal axe de développement. D’autant que l’interdiction du diffuseur soufflés va permettre de moins creuser l’écart entre les équipes, selon Gascoyne : « L’année dernière, le sujet était le diffuseur soufflé, ne pas l’avoir en 2011 signifiait que nous devions toujours lutter pour rattraper les autres équipes. Le fait qu’il est été interdit cette année joue certainement à notre avantage. D’autres équipes avaient le temps de développer durant la saison et ont progressé, nous n’avons jamais pu en faire autant de notre côté. Mais, nous pensons que l’aérodynamique est essentielle pour cette année et nous avons mis plus des ressources supplémentaires sur elle. »

L’affaire du diffuseur soufflé a été surtout un élément mettant en lumière les capacités de développement des équipes. Si un projet avait été entrevu lors du GP d’Espagne 2011, sur la T128, il n’a jamais été fiable et a été abandonné.

L’équipe Caterham vise un bon en avant en terme de performance, après avoir terminé deux fois à la 10 ème place du championnat des constructeurs. Le KERS Red Bull Technology va lui permettre d’atteindre un premier palier par rapport aux autres équipes.

Pirelli dévoile ses couleurs 2012

25 janvier 2012 | 2 commentaires
Catégorie : Technique F1

Pirelli_2012 F1_Tyres_05
Pirelli a présenté ses couleurs 2012 pour ses pneumatiques F1. Le manufacturier compte produite environ 45.000 pneus cette année pour fournir toute les équipes. Voici la signification des couleurs.

Notons que les pneus pluies se nomment désormais Cinturato et disposeront de deux couleurs (bleu pour les fortes pluies et vert pour les intermédiaires).

  • P Zero Rosso : Gommes super tendre (pour circuit de ville)
  • P Zero Giallo : Gommes tendre classique (adapté sur les circuits de contrainte et avec moins de cloque cette année).
  • P Zero Bianco : Gommes polyvalente
  • P Zero Argento : Gommes dur offrant moins de dégradation, mais sera moins rigide qu’en 2011.
  • Ginturato Blu : Gommes pluie
  • Cinturato Verde : Gommes intermédiaire.

F1 2012 – Inside Caterham CT01

25 janvier 2012 | 10 commentaires
Catégorie : Technique F1

Développée alors que l’équipe était sous le nom Team Lotus, la nouvelle monoplace de l’écurie de Tony Fernandes, désormais nommée Caterham F1 Team, a été présentée rapidement sous la forme d’un teaser sur les réseaux sociaux. Elle s’appelle : CT01…

Seulement deux petits clichés pour illustrer la première Formule 1 Caterham. Le premier de profil et le second en trois quart avant. Cela ne permet pas de faire une analyse complète dans les détails de la CT01. Il faudra attendre demain pour faire une approche plus en détails. Graphiquement la couleur verte et jaune sont toujours d’actualité. La surprise visuelle provient du nez avant de la voiture. Le dessus de la coque est doté d’une gouttière déjà entrevue sur les Red Bull Racing depuis 2009. Le nez est plat et cassé par rapport au-dessus de la coque. Cela donne une impression de canard assez disgracieux. Le concept semble être une optimisation de la Jordan EJ10 de la saison 2000, du même Mike Gascoyne.

L’aileron avant est très travaillé et dispose de plusieurs petits détails intéressants. Comme ce dessus de « flap ovoïde ». Notons que la base de l’aileron, au niveau des mats a un léger renflement. La suspension est une zéro quille proche des standards d’aujourd’hui.

La prise d’air moteur redevient classique, après la double entrée de l’an dernier. Du côté des pontons, la forme s’inspire beaucoup des productions « BrawnGP – Mercedes GP » de ces dernières années. Des pontons courts qui s’ouvrent pour dégager la suspension arrière et le dessus du diffuseur. L’aileron arrière semble de la même facture que celui de l’an dernier. Le capot moteur est bombé et présente un profil similaire aux Red Bull Racing avec une sortie centrale ronde et un bouteille de coca très refermée autour de la boite de vitesse. Les échappements présente un soufflage sur les côtés et visiblement axé sur le profil inférieur de l’aileron arrière.


Page 4 sur 24« First...234561020...Last »


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu