Naviguer : Accueil > Archive by category 'Analyses'

F1 – L’idée de la FOTA pour les qualifications

27 mars 2010 | 14 commentaires
Catégorie : Analyses

fota_logoActuellement au sain de la FOTA il existe deux clans : ceux qui d’un coté souhaitent tout changer rapidement et les autres qui veulent laisser le temps au règlement. Le président de la FOTA, Martin Whitmarsh, bien décidé de prendre le taureau par les cornes, a lancé deux idées pour améliorer le spectacle.

Nouveau format de qualification inspiré de la SuperLeague

Selon le président de la FOTA, c’est un des seuls moyens pour améliorer le spectacle et le seul moyen de modifier la course,  sans toucher au format de celle-ci. Whitmarsh estime qu’il faut s’inspirer de la Super League Formula pour la qualification :

En Super League, il y a deux groupes (A et B) ou les pilotes tirent au sort leurs positions pour faire partie de l’un ou l’autre groupe. Une séance de 15 min chacun (Groupe A en premier et Groupe B en second). 5 min sépare les deux séances. Les 4 voitures les plus rapides de chaque séance se qualifient pour l’étape suivante.

Les 8 pilotes restant devront s’élancer en même temps l’un dernière l’autre avec un écart pré-établi à l’avance et suivant leur ordre de meilleurs temps. Chacun a droit à un tour lancé. L’opération est répétée trois fois et il ne restera plus que 4 pilotes. Ensuite le même système que précédent mais avec 4 pilotes, dont deux éliminés. Et enfin un duel en piste entre deux pilotes pour la pôle position dans les derniers instants de la qualification. Particularité : aucun ravitaillement du début à la fin de la qualification et interdiction de changer les pneus.

L’autre proposition de Whitmarsh est d’établir un week end de Grand Prix sur deux jours, avec une séance libre le Samedi matin, la qualification et la course le dimanche. L’objectif est simple : permettre l’erreur dans la préparation d’une course et éviter des machines trop parfaite pour la course après trois séances d’un total de 4h entre Vendredi et Samedi qui supprime tout droit à l’erreur.

Note : le principe de qualification mérite peut être d’être testé une fois pour savoir si la solution est bonne. Après tout, en 2005, nous avons connu des qualifications en deux temps (un temps le samedi et l’autre le dimanche matin avec cumul pour la course), puis un changement en cour de saison. Concernant le principe d’un WE de deux jours, cela sera comblé par un autre type de préparation en usine ou en simulateur, mais rendra (du moins au début) un semblant d’erreur. Une idée qui provient de Karun Chandhok qui l’avait suggérer avec humour après Bahreïn…

F1 – 107%, vous avez dit has been ?

25 mars 2010 | 4 commentaires
Catégorie : Analyses

Logo FIADu propre aveu de Jean Todt, la FIA réfléchirait à instaurer à nouveau la barre des 107% lors des qualifications. Une éventualité qui ressurgit inévitablement alors que les trois nouvelles équipes accusent un sérieux retard sur la concurrence.

L’application d’un tel règlement éviterait d’assister à des courses où se mélangent en quelque sorte deux « division ». Mais cette solution n’est pas pour autant la plus évidente et la plus souhaitable. Quoi qu’il arrive la menace ne plane pas sur la saison 2010 puisqu’il faudrait l’accord unanime des douze écuries pour modifier un point du règlement. Virgin, Lotus et HRT poseraient légitimement leur veto sans perdre une seconde.

Priver de Grand-Prix des équipes déjà en difficulté ne ferait que retarder le problème, sans même parler du manque de visibilité pour le sponsoring. En effet, en agissant de la sorte on priverait surtout écuries et pilotes d’un roulage précieux dans l’optique d’une progression future. A l’heure où les essais privés sont interdits, ce serait un contresens absurde.

La FIA a elle-même procédé à la sélection des nouveaux teams, elle doit aujourd’hui assumer leur présence et une part de leurs difficultés. C’est ici l’héritage de la politique de Max Mosley. A l’époque où la règle des 107% était appliquée, les essais n’étaient pas limités et la sélection des engagés pas nécessairement aussi minutieuse et réfléchie qu’elle devrait l’être aujourd’hui. En revanche, pour répondre à l’écart important qui sépare les nouveaux du reste du peloton, des solutions peuvent certainement être trouvées. Par exemple, imposer un nombre minimum de tours à couvrir lors des séances d’essais libres en est une. A méditer ?

Par Basile Davoine [rédacteur invité]

F1 – FOTA : TV HD et Internet

25 mars 2010 | 1 commentaire
Catégorie : Analyses

Selon le sondage de la FOTA, deux chiffres sont intéressants : celui des retransmissions TV et Internet.

Une large majorité des sondés souhaitent une meilleure retransmission des courses de Formule 1. Mais surtout 65% souhaitent une Formule 1 en Haut Définition !  Enfin, 53% veulent suivre en direct les événements de la F1 sur Internet.

Concernant la HD, Bernie Ecclestone avait estimé en Février dernier, que cette technologie de diffusion et la Formule 1 n’était pas encore compatible. Non pas pour des raisons de spectacle, mais pour des raisons d’intérêts (voir : Ecclestone et la TV HD). Seule initiative confirmée, la BBC qui annonce son intention de diffuser la Formule 1 en HD (voir : la F1 en HD en 2011).

Le volet Internet est plus délicat pour la Formule 1. Plusieurs chaines de télévision diffusent la Formule 1 en livestreaming (SpeedTV par exemple), mais le réseau Justin TV reste dominant auprès des fans privés d’Eurosport. Le problème ici est la bande passante. L’idée est donc de fragmenter la diffusion (sur le site officiel, sur des sites partenaires, sur une Facebook Page, en live sur Youtube etc…). Mais encore une fois, un problème surviendra : quantifier l’audience Internet. Un problème qui n’en ai pas un en faite, mais ceci est l’argument de la FOM concernant l’Internet.

Voir aussi mon analyse sur Internet et la Formule 1 : 3 idées pour unir Formule 1 et Internet (écrit en Décembre 2009)

F1 – Spectacle : La drôle d’idée de Kovalainen

23 mars 2010 | 8 commentaires
Catégorie : Analyses

L’information est presque passée inaperçue. Pourtant le pilote de Lotus F1 Heikki Kovalainen a soumis la semaine dernière une proposition pour le moins étonnante pour améliorer le spectacle en F1 : supprimer purement et simplement les drapeaux bleus en course !

Alors qu’avant l’ouverture de la saison plusieurs pilotes des tops teams s’inquiétaient du rythme en qualifications et en course des nouvelles équipes, cette déclaration arrive dans un sens diamétralement opposé.

Ce que reproche principalement le Finlandais à la règle des drapeaux bleus, c’est le fait qu’elle empêche une monoplace se trouvant à un ou plusieurs tours des leaders de pouvoir éventuellement se dédoubler. Cependant, il est difficile de comprendre où Kovalainen veut en venir en critiquant un règlement strict mais qui a depuis longtemps fait ses preuves. L’idée de voir un leader perdre une course en s’accrochant avec un retardataire est effrayante. Et ce scénario du plus mauvais effet serait certes spectaculaire mais repousserait bien loin la morale sportive.

Par Basile Davoine [rédacteur invité]

F1 – Officiel : fin du deal Toyota – Stefan GP

22 mars 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Analyses

Stefan GPL’équipe Stefan GP a mis fin à sa relation avec Toyota. C’est officiel, après les indices du week end dernier (voir : Fin du deal Stefan GP- Toyota). Zoran Stefanovic, pour Autosport a remercié le constructeur japonais pour son soutien.

« Pour 2010, il n’est pas possible d’aller plus loin. Nous sommes très reconnaissants envers Toyota, qui est une grande entreprise et fait un excellent travail. Ils organisent maintenant les choses différemment » (Ndlr : TMG Cologne sera un centre d’ingénierie technique de haut niveau).

Stefanovic précise qu’une nouvelle collaboration entre les deux partenaires était possible pour 2011, mais refuse d’en dire plus : « nous n’allons pas en discuter pour le moment. »

Stefan GP repart de zéro, et poursuit ses discussions avec la FIA. « Nous sommes tout le temps à la recherche d’une solution qui est faisable pour nous. (…) Pour le moment nous recherchons essentiellement à voir dans quelle direction nous allons aller dans un avenir très proche. »

Jusqu’à ce que cette solution soit trouvée, l’équipe n’aura pas de site internet.

Ce que dit Stefanovic, est simple : trouver un châssis et un moteur à bas coût pour 2011 est la seule manière de revoir l’équipe serbe à l’avenir. (voir aussi : pas de plan B pour Stefan GP)

F1 – Redbull et Renault : les limites de l’exploitation moteur

22 mars 2010 | 13 commentaires
Catégorie : Analyses, Technique F1

Red Bull Renault RB6Le souvenir de la fin de saison dernière n’est pas encore si lointain. Si Redbull a échoué dans sa quête d’une des deux couronnes mondiales, cela peut s’expliquer par de nombreuses raisons. L’une d’entre elles concerne les ennuis de moteur : flirtant rapidement avec le quota de huit moteurs autorisés sur une saison, Sébastian Vettel et Mark Webber ont parfois du composer avec des V8 essoufflés ou bien limiter leur roulage le vendredi.

A Bahreïn, les vieux démons ont refait surface, privant Vettel d’une victoire qui lui était sans doute promise. A l’intersaison Christian Horner n’avait pas manqué de jeter la pierre à Renault, ne cachant pas son souhait d’aller voir ailleurs. Mais l’échec des négociations avec Mercedes ont amené Redbull et Renault à poursuivre leur collaboration.

Techniquement un constat s’établit rapidement. Alors que Redbull a multiplié les casses moteur, l’équipe Renault F1 n’a elle jamais connu de défaillance importante en 2009. Le « Taureau rouge » dispose pourtant d’un matériel identique et de l’expérience d’une partie de l’équipe de Viry-Châtillon. Le mal se situe donc ailleurs…

Il apparaît en fait que la RB5 et la RB6 exploitent différemment le V8 français, repoussant un peu plus loin les limites. Rien d’étonnant lorsque l’on connaît l’obsession d’Adrian Newey d’approcher la perfection. Ce dernier a certainement poussé à l’extrême la mise en place du moteur Renault dans ses monoplaces : un moteur placé moins haut que sur la R29 et disposant d’un moins bon refroidissement, aérations plus réduites, échappements différents. Autre fait troublant, on se souvient qu’à l’époque où Newey concevait les McLaren-Mercedes, le bloc allemand partait de manière régulière en fumée.

Hasard ou coïncidence ? Tout porte à croire que la recherche extrême de la performance est la principale cause des dysfonctionnements récurrents du bloc Renault chez Redbull. Charge à Newey et les siens de trouver le bon compromis pour ne pas répéter les erreurs de 2009.

Par Basile Davoine [rédacteur invité]

F1 – Schumacher est le pilote le plus célèbre

22 mars 2010 | 8 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses

Lors d’un récent sondage de la FOTA, Michael Schumacher a été élu, le pilote le plus célèbre de la Formule 1. L’allemand devance Alonso et…Raikkonen.

Sur 90.000 participants, le résultat, encore partiel, est de 19,5% de notoriété pour Schumacher devant Fernando Alonso avec 9,7% et Kimi Raikkonen. La FOTA sera plus précise dans les jours avenir, mais le résultat n’a rien d’étonnant,  au contraire.

Pendant 10 jours la FOTA avec le soutien de LG, avait lancé, en Février,  un grand sondage sur la Formule 1. Le but : améliorer les retransmissions et la communication autour de la Formule 1.  Or, savoir que Schumacher est le plus célèbre des pilotes de Formule 1 apportera quoi aux projets de la FOTA ?

A vous de répondre…

F1 – Pas de plan B pour Stefan GP

20 mars 2010 | 8 commentaires
Catégorie : Analyses

(c) copyright coverbands.com

(c) copyright coverbands.com

L’expiration de l’accord technique entre Toyota et Stefan GP pose la question sur l’avenir de l’équipe Serbe en Formule 1. Un avenir loin d’être clair.

Lorsque l’équipe a proposé son dossier l’année dernière pour participer au championnat du monde de Formule 1 2010, l’objectif était de concevoir et construire une monoplace 100% à Belgrade. Le directeur technique étant Mike Coughlan, tristement célèbre pour son implication dans le Spygate de 2007.

Après ne pas avoir été retenu au début de l’été 2009, Stefanovic avait déclaré, déjà, son intention de construire une monoplace de Formule 1 en Serbie. Sauf que 30 jours plus tard, le projet est abandonné. Durant ce mois là, Stefan GP était en compétition avec Sauber en n’ayant pas de monoplace en cours de construction ou bien même en développement. L’accord avec Toyota étant arrivé après, courant Décembre et valider en Janvier 2010.

Le contrat Toyota ayant expiré, Stefan GP est « obligé » de construire sa propre monoplace. Mais selon nos indications, l’équipe Serbe n’a pas de Plan B pour l’avenir. L’option Toyota étant la seule, et la plus économique. Pire, concernant le financement, Bernie Ecclestone a précisé au journaliste Adam Cooper que le gouvernement serbe allait aider Stefan GP. Pas financer, aider.

F1 – Fin du deal Stefan GP – Toyota

20 mars 2010 | 4 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses, Technique F1

Stefan GPL’avenir de l’équipe Stefan GP devient de plus en plus difficile, en effet, l’accord entre le team serbe et Toyota Motorsport GmbH a expiré il y a 15 jours. Stefan GP n’a donc plus de voiture pour l’année 2010.

Le  petit bureau de Zoran Stefanovic dans l’usine de Cologne a été fermé. Toyota se débat même pour récupérer son matériel bloqué à Bahreïn et Sepang. Toyota n’a pas souhaité prolonger son accord avec Stefan GP sous plusieurs prétextes. Selon Adam Cooper, le constructeur japonais doute sérieusement de la capacité du serbe d’être viable. Rajoutant l’échec des négociations pour parvenir sur la grille de départ de Bahreïn la semaine dernière.

Nous entendons que Stefan GP n’avait déboursé que 50% des 5 millions d’euros d’acquisition des droits de la TF110 (le solde devant être complété avec l’engagement de l’équipe).

Toyota a choisi, la semaine dernière de réorienté son usine de Cologne vers l’ingénierie automobile, mettant a disposition 200 ingénieurs de haute compétence pour le développement aérodynamique, conception etc…

Le châssis TF110 aux oubliettes, Stefan GP devra concevoir son propre châssis pour 2011. Une difficulté qui explique probablement la précipitation de Stefanovic pour racheter tardivement les droits de l’équipe USF1. Car, pas d’autorisation, pas de châssis, et si pas de châssis pas de F1 et donc pas d’autorisation. Le cercle est vicieux pour l’équiper Serbe dont l’avenir est de plus en plus opaque.

F1 – La puissance des moteurs 2010

19 mars 2010 | 2 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses, Listes

Le moteur Renault est, selon la concurrence, moins puissant mais plus sobre. L’inconvenant de la puissance étant compenser par une consommation qui permet aux Red Bull RB6 d’être un très bon compromis stratégique (voir : la stratégie de Red Bull en 2010). Toutefois, Christian Horner critique la puissance du bloc français.

L’équipe autrichienne met actuellement la pression sur la FIA concernant la puissance moteur du moteur R27 de Renault : « Nous avons entre 3,5 et 4% de puissance en moins que Mercedes, il faut réduire l’écart à 2%. Mais Mercedes refuse de s’aligner »

Selon Horner dans Sport Bild, l’écart entre le moteur Renault et le Mercedes se chiffre entre 20 et 30 cv.

La rumeur à Bahreïn indiquait que le moteur Mercedes développait une puissance de 765cv environ signifiant que le moteur Renault fourni, de son coté 740cv. Ceci, est probablement exagéré. L’écart ne doit réellement être que de 15cv (c’est-à-dire au niveau du Cosworth).

Voici l’évaluation des puissances des moteurs 2010 :

  • Mercedes – Benz : 765 cv
  • Ferrari : 760cv
  • Renault : 740cv
  • Cosworth : 730 cv

F1 – Prost commissaire pour 3 ou 4 courses

19 mars 2010 | 2 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses

FIAAlain Prost devrait devenir un des commissaires permanent-pilote de l’année 2010. Le quadruple champion du monde a annoncé qu’il fera trois ou quatre autres GP cette saison.

Jean Todt a lancé pour cette saison une initiative saluée, devant permettre d’avoir un ancien pilote, aux cotés des trois autres commissaires de course à Bahreïn. Le projet butait toutefois sur les questions d’argent. Un pilote, même ancien n’est pas gratuit. Mais l’expérience sera renouvelée.

Damon Hill, Alex Wurz, Heinz-Harald Frentzen, Johnny Herbert, Emerson Fittipaldi et Mika Hakkinen sont également prévus pour devenir commissaire durant cette année.

Une question toutefois, si durant cette année, les anciens pilotes accepteront d’intervenir « gracieusement » qu’en sera-t-il pour 2011 ?

F1 – Monza prolonge jusqu’en 2016

18 mars 2010 | 7 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses

Bernie Ecclestone et les organisateurs du Grand Prix d’Italie à Monza ont étendu leur actuel contrat (qui expire en 2012) de quatre années supplémentaires.

Avec Monza présent dans le calendrier de la Formule 1 jusqu’en 2016 et le nouveau circuit de Rome prévu pour 2013, l’Italie aura donc deux courses à son calendrier, à la manière d’Imola et Monza, entre 1981 à 2006.

Les craintes d’un transfert de la course de Monza à Rome est t’elle dissipée pour autant ? Non, car la cohabitation entre les deux pistes dans le calendrier durera trois ans. Rome disposant d’un contrat valable jusqu’en 2019 et Monza en 2016, il est toutefois fort probable que la tension entre les deux pistes se déporte dans le temps, mais aura la même finalité : il y aura un piste de trop en Italie.

F1 – La stratégie Red Bull – Renault en 2010

18 mars 2010 | 17 commentaires
Catégorie : Analyses

Red Bull RB6

Un échappement pour en prendre la faute, puis une bougie pour dire la vérité. La communication de Red Bull Racing,  sur les problèmes de Sébastian Vettel, cache un avantage certain pour la RB6. Le moteur Renault est un bon compromis pour l’équipe autrichienne.

Sam Michael, le directeur technique de Williams l’avoue à la BBC : le moteur Renault est le moins gourmand en carburant devant Mercedes, Cosworth et Ferrari. Cela signifie que les Red Bull ont commencés la course de Bahreïn avec 10kg de moins que les Ferrari. Ce qui a représenté un écart de 400 millièmes au tour en début de course.

La stratégie de Red Bull en 2010 est de compenser la puissance moteur du Renault par son avantage en terme de consommation en début de course,  pour creuser l’écart. Mais, malheureusement le moteur français à pris du retard en terme de performance. L’homologation du bloc R27 pour 2010 a été faite le 1er Mars 2010…

F1 – Williams et Audi

18 mars 2010 | 11 commentaires
Catégorie : Analyses, Business News F1, Rumeurs

Selon plusieurs observations et rumeurs outre Rhin, l’équipe Williams dispose de sérieux liens avec le groupe Volkswagen pour l’avenir.

Selon l’hebdomadaire Sport Bild, Frank Williams pourrait ouvrir encore une fois, le capital de son équipe, au constructeur allemand VW. Déjà l’année dernière, 20% de Williams F1 ont été vendu à l’homme d’affaire Toto Wolff.

« Avec Mercedes, Brawn à remporter le titre l’année dernière, et avec McLaren l’année précédente. Maintenant, ils (Mercedes) ont leur propre équipe. » Indique Frank Williams à l’hebdo Allemand en parlant des constructeurs automobile outre Rhin.

En Novembre 2009, le constructeur allemand Audi avait acheté 9% du capital du club de football Bayern Munich pour 90 millions d’euros. Un investissement étonnant mais dans l’inspiration de la marque aux quatre anneaux. Il n’est donc pas impossible qu’Audi ou VW prennent 10 ou 20% du capital de l’équipe de Grove pour une présence à l’horizon 2013.

F1 – GP de France : Sarcelles bloqué par l’Elysée

17 mars 2010 | 13 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses

Le Grand Prix de France n’aura pas lieu en 2010 et pas en 2011. Il ne reste vraiment qu’un seul projet pour accueillir cette course à l’avenir. Sarcelles. Mais encore une fois, la politique marque son manque d’intérêt pour la Formule 1 et argumente des questions environnementales de raccourcis.

Les fans de Formule 1 attendent une décision du président Sarkozy sur l’avenir du GP de France. Nicolas Deschaux, le président de la FFSA, dans une tribune, a fustigé les démarches du gouvernement UMP autour de la question du sport automobile en France. (voir : pas d’avenir pour le GP de France en 2011). L’argument du chef de l’Etat est de s’aligné sur les écologistes de la région de Sarcelles. La Formule 1 pollue et fait du bruit.

Dans une interview au Point, le chef de l’Etat a parlé de son projet de Grand Paris d’un coût de 50 milliards d’euros. Mais rien sur la Formule 1. Aucuns nouveaux circuits mais du football à l’horizon 2016. Reste la question de Sarcelles.

Depuis 2005, cet endroit est un véritable choc social pour la F1. Si Magny-Cours était moqué pour ses vaches, qu’en sera-t-il de Sarcelles ? Beaucoup de logements sociaux, un taux de chômage élevé, manque de perspective pour les jeunes. Une petite ville de 60.000 habitants, qui a réservé un terrain de 110 hectares pour son projet de circuit.

Mais, le projet Sarcelles dispose visiblement du financement. Les travaux peuvent débuter dès 2011 pour un objectif  F1 en 2013. Bernie Ecclestone et Jean Todt soutiennent même ce projet. Mais le château de l’Elysée ne répond pas. Caché par son argument environnemental. Une excuse pour un manque d’intérêt certain….

F1 – Une raison de l’échec Prodrive en 2010

16 mars 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Analyses, Business News F1

Lorsque le projet Prodrive pour la saison 2010 a été annoncé fin Avril 2009. L’idée de David Richards était de faire courir une monoplace sous le nom de sa société, Prodrive,  en 2010 et 2011, puis d’Aston Martin en 2012. Son projet était financé à 90% par le fond d’investissement Koweïtien DAR.

Le projet n’a pas été retenu par la FIA, car DAR Investment avait été retiré de la bourse dès le 1 Avril 2009, et la compagnie n’a plus publié ses bilans d’activités depuis 2008.

Dimanche, Un tribunal koweïtien a placé sous protection judiciaire la société en difficulté Dar Investment. Cette dernière est sous une dette de 3 milliards de dollars. La vente de 50% d’Aston Martin n’est pas envisagée.

Cela confirme que les nouveaux projets en Formule 1 étaient bien, pour la plupart, fragile.

F1 – Nouvelles écuries : avantage Lotus

16 mars 2010 | 3 commentaires
Catégorie : Analyses

Lotus_ Virgin _ GP BahreinTandis que le débat fait rage sur l’ennui que nous a offert la course à Bahreïn, les nouvelles écuries ont de leur côté passé un premier test grandeur nature dimanche dernier. S’il est trop tôt pour tirer une quelconque conclusion, les premiers enseignements n’ont pas tardé à se signaler. Et il semble bien que Lotus possède une belle longueur d’avance sur les deux autres formations rookies.

L’équipe de Tony Fernandes peut se réjouir d’avoir connu un week-end que l’on qualifiera de studieux. Lotus F1 est apparue à Bahreïn avec des bases solides et un potentiel de travail évident, bouclant au total 93 tours avec ses deux monoplaces lors des essais libres, contre 46 chez Virgin Racing et 31 chez HRT.

Le premier objectif des « verts » étaient de devancer les deux autres novices. Si Trulli et Kovalainen furent devancés par Glock en qualification, la situation a très vite tourné à l’avantage du Finlandais en course. Il semble que la volonté de Mike Gascoyne de privilégier la fiabilité de l’ensemble pour le retour de la marque en F1 ait porté ses fruits. Malgré un rythme éloigné des meilleurs de près de six secondes, les deux Lotus à moteur Cosworth ont rallié l’arrivée sans avoir connu le moindre souci mécanique.

Virgin ne peut pas en dire autant, puisque les deux voitures ont connu de gros ennuis. Di Grassi devant renoncer rapidement alors que Glock allait connaître la désillusion, la faute à une boite de vitesses récalcitrante. Quant à HRT, l’ex-team Campos paraît bien loin du compte et s’est concentré en priorité sur une voiture (celle de Bruno Senna) pour emmagasiner les premières données.

Si cette dernière est pour le moment hors du coup et pourrait trainer cette mauvaise réputation bien longtemps, le duel entre Lotus et Virgin risque bien de s’animer au fil des courses. A condition que Virgin trouve le chemin de la fiabilité. Glock a montré en qualifications comme en course face à Kovalainen que sa monture était vraisemblablement la plus performante sur un tour. Le choix de concevoir la belle rouge et noire entièrement par ordinateur et sans soufflerie ne présente donc pas le handicap attendu. Toujours est-il que Lotus, maintenant convaincue de sa fiabilité, va pouvoir s’atteler au développement de son matériel. Sans compter que le line-up Trulli-Kovalainen puisse s’avérer être un gage d’expérience. Indéniablement, l’écurie malaise a un temps d’avance. A confirmer en Australie !

Par Basile Davoine [rédacteur invité]

F1 – GP Rapide mais trop long ?

16 mars 2010 | 12 commentaires
Catégorie : Analyses

GP Bahrein 2010La réflexion de  Karun Chandhock est certes amusante, mais à finalement du sens. « Que diriez-vous d’essayer mon programme de Bahreïn et de débuter directement par la qualification ? » Comme l’indique Franck Williams, il n’y a pas de recette miracle. Mais il y a des choses à faire.

Revenir au vieux système post 1994, était une bonne idée, mais l’espoir de course animée n’est qu’un rêve, en 1992 et 1993, les courses étaient du même niveau qu’a Bahreïn et même pire. Mais le tout était compensé par des pistes rythmés. Regardons le calendrier 1993 et observons les choses :

Sur 16 GP,  sept avaient une moyenne au tour sur le GP autour et plus de 200 km/h, autre statistique intéressante, la moyenne sur toute la saison était de 192 km/h. En 2009 par exemple, sur 17 courses, 9 avaient une moyenne supérieure à 195 km/h et la moyenne de la saison était également de 195 km/h. Etonnant, alors à qui la faute ?

Sakir en configuration longue de 6,3km offrait une moyenne de 186 km/h, 15km/h de moins qu’en 2009. En 1993, la moyenne des circuits était de 4,7 km, en 2009, elle était de 5.3 km.

La faute au circuit trop long ? Peut être, même si ils sont rapide, ils rendent les courses ennuyeuse à cause d’un manque de dynamique. Sakir avec 2min pour un tour est trop lent et n’offre pas de possibilité de dépassement. Mais la Formule 1 n’a jamais vraiment été une formule de dépassement. La faute à une préparation minutieuse dès le Vendredi ou à l’usine.

La solution est peut être dans ce que raconte Chandhcok, faire uniquement une séance le matin du samedi d’une heure pour vérifier, et ensuite la qualification. Combien de fois a-t-on entendu l’année dernière que les équipes s’étaient trompées lors de leur simulation ? Et combien ont rectifié le tir dès le vendredi en essais libre ? La solution pour le spectacle est peut être là.

Avoir des pistes plus courte et limité la préparation des équipes, ceci est peut être deux pistes d’avenir.

F1 – Renault agite la menace contre la FIA et McLaren

12 mars 2010 | 11 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses

renault-2010Renault F1 Team n’exclue pas de déposer une  protestation auprès de la FIA, après que cette dernière ait autorisée l’aileron arrière de la McLaren MP4-25 pour la saison 2010.

Bob Bell a indiqué à la BBC, quelques minutes après le coup d’envoi de la première séance libre du GP de Bahreïn, que la décision de la FIA était une farce : « il est fondamentalement clair que la conception de l’aileron McLaren est totalement illégale. (…) Ils ont ouvert une nouvelle course aux armements, qui nous coûtera beaucoup d’argent. C’est juste un non sens. (..) Je pense que cette situation est ridicule au moment ou nous essayons tous d’économiser de l’argent. Nous sommes limités en nombres de personnes durant les courses, les mécaniciens travaillent la nuit sur les voitures. »

Red Bull et Ferrari n’étaient pas les seules équipes à avoir protestée auprès de la FIA, le bruit de Bahrein indiquait qu’une troisième équipe avait protestée. L’équipe Renault étudiera très prochainement une protestation. Mais soyons clair, si McLaren fait un doubler à Bahreïn, il y aura protestation. Si ce n’est pas le cas, la tempête sera dans un verre d’eau au milieu du désert…

F1 – Cosworth et ses partenariats stratégiques

11 mars 2010 | 1 commentaire
Catégorie : Analyses

power_by_cosworthLG, partenaire officiel de la Formule 1 depuis l’an dernier, a signé un partenariat avec Cosworth. Ce contrat permettra au constructeur coréen de fournir des téléviseurs HD, des projecteurs, des DVD enregistreurs, ordinateurs, téléphones portables, qui seront utilisés par le motoriste dans son usine et durant la saison des Grand Prix.

Depuis son retour en Formule 1, le manufacturier Cosworth a signé de multiples accords. Le premier avec Marussia (sponsor de Virgin Racing), le second avec Lotus Cars et le troisième avec LG. Tous ont un lien plus ou moins direct avec l’accord entre Bernie Ecclestone et Max Mosley sur le retour de ce moteur dans la discipline reine (voir : Cosworth : l’accord secret entre Max Mosley et Bernie Ecclestone).

Lorsque Marussia, constructeur de voiture de sport russe, a été présenté lors du lancement de la Virgin Racing, en décembre dernier.  L’annonce d’un accord entre le constructeur russe et Cosworth était déjà étonnant.  En effet, Marussia et Cosworth ont signé un accord pour la production et le développement de moteur de nouvelle génération pour les voitures, à la fois en Diesel et Essence.

Mais trois mois plus tard, voici que Lotus Cars signe un partenariat stratégique avec Cosworth s, concernant le développement de moteurs de route et de course à partir de blocs Toyota par Cosworth, pour le compte de Lotus. Avec les récents liens entre l’équipe et le constructeur, ce contrat est important.

Les liens

Il y a eu plusieurs controverses sur le choix des nouvelles équipes (USF1, Campos et Manor). Mais il est désormais presque acquis que chacune de ses équipes, avaient, à l’époque,  promis la viabilité du concept Cosworth. Chacune  à sa manière. Si concept USF1 n’était pas très clair, tout comme celui de HRT-Dallara. Les cas de Virgin (ex-Manor) et Lotus sont désormais limpides. Ses deux dernières disposent de manière directe et indirecte d’un partenariat avec le constructeur anglais. Tandis que, probablement, Bernie Ecclestone a orienté le partenariat avec LG, elle-même partenaire officielle de la Formule 1.




  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu