Naviguer : Accueil > Archive by category 'Analyses'

F1 – Le transfert gratuit de Fisichella grâce à une clause

4 septembre 2009 | 1 commentaire
Catégorie : Analyses, Transferts

Un transfert gratuit, voici ce que nous pouvons dire du passage de Giancarlo Fisichella de Force India à Ferrari hier. Vijay Mallya a refusé l’épuration de sa dette envers Ferrari (entre 4 et 5 millions d’euros). Le milliardaire indien réglera la note à la fin de l’année selon ses dires. Le transfert de Fisichella est plus profond.

Déjà en Mai de cette année, une discrète rumeur avait eu lieu (voir : Fisichella en contact avec Ferrari), indiquant que le pilote italien anticipait la saison 2010 et qu’il confirmait des contacts avec Ferrari. Sans être pris vraiment au sérieux à l’époque. En fin de contrat avec Force India cette année, le pilote italien souhaitait autre chose, terminer dans un top team à un poste intéressant pour lui. Force India n’ayant pas fait de difficulté pour ce transfert car une clause apparait sur le contrat du pilote : la clause top team.

Enrico Zanarini, l’agent du pilote, en 2004 avait inscrit une clause dans le contrat de Fisichella, alors chez Sauber-Petronas, indiquant que si McLaren-Williams ou Ferrari avait besoin de ses services, il serait automatiquement libéré de son contrat. Cette clause a été ajouté l’année dernière dans l’accord avec Force India et c’est pourquoi la libération a été rapide et sans difficulté. Au-delà du fait que le pilote n’a pas reçu de salaire depuis près de 4 mois selon les sources.

Cette saison, Fisichella touchera environ 500.000 euros de la part de Ferrari pour les 5 dernières courses et un salaire 2010 de près de 1,5 millions d’euros, avec option 2011 reconduisible à l’infini en fonction des besoins de l’équipe italienne.

F1 – Affaire Singapour : confusion des genres

3 septembre 2009 | 4 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses

La FIA se prononcera sur l’affaire Singapour 2008 à la fin de cette semaine afin de savoir si une réunion du Conseil Mondial du Sport Automobile est nécessaire. Selon le journal espagnol, AS, une audience est possible pour le 21 septembre prochain.

Toutefois la confusion règne sur ce dossier autour des déclarations de Flavio Briatore ici et là. Par exemple sur RMC, le manager italien indique : « c’est vraiment un grand jour pour le team Renault et pour Renault qui a investit beaucoup d’argent dans le team. Il a cru en nous Et c’était une victoire net sans bavure (…) Dieux a donné un coup de main a Fernando pour la première safety car, mais on a été plus rapide que Ferrari et Mclaren. (…)

Alors que sur SpeeddTV la retranscription de l’interview donne une autre version :

« Le miracle a été réalisé par Fernando et l’équipe nous sommes très heureux (…) » lance Briatore et à la question suivante : Même pour Nelson Piquet ? S’il n’avait pas provoqué la voiture de sécurité, Fernando n’aurait pas été là aujourd’hui. Réponse de Flavio Briatore : « Nous ne savons pas…non, parce qu’il y avait Barrichello, la voiture de sécurité devait sortir  pour  Barrichello quand même. »

Je vous invite à lire la retranscription de Speed TV ici

Autre indication, 3h avant l’accident de Nelson Piquet, le pilote et Briatore ont eu une forte altercation et le brésilien avait le masque suivant les témoignages de l’époque. Enfin après le Grand Prix, Felipe Massa c’est expliqué aussi violement avec Flavio Briatore sans que l’on sache ce qu’il y a eu. Ses événements ont été à la base de la suspicion sur la victoire de Singapour 2008 qui était sous haute tension pour le team français.

F1 – Fisichella-Ferrari : un poste d’essais comme garantie en 2010

3 septembre 2009 | 3 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses, Rumeurs, Transferts

Ferrari_F60

Selon la presse italienne, Robert Kubica et Giancarlo Fisichella sont en pôle position pour prendre le volant de la Ferrari F60 à Monza et au-delà. Toutefois dans ce beau tableau il y a des accros. Coté polonais nous l’avons vu (voir : Kubica-Ferrari et la garantie 2011), le pilote souhaite en plus de sa pige un volant pour 2011 chez Ferrari, ce qui embarrasse la Scuderia car dans l’esprit de Montezemolo & Co, Kubica et l’alternative idéale au remplacement de Felipe Massa, mais l’idée d’exclure le brésilien au-delà de 2011 est dur à accepter pour Maranello.

Toutefois coté Fisichella rien n’est fait non plus, malgré un intérêt fort entre les deux parties. Deux annexes viennent compliquer l’affaire : FOrce India et les exisgeances du pilote : En effet, Vijay Mallya accepte de libérer son pilote à la condition que Ferrari oublie sa dette moteur de l’anéne 2008 (voir : L’affaire Force India), tandis que  Fisichella souhaite un volant de pilote d’essais garanti pour 2010 et 2011, voir de 3ème pilote. Hors, Ferrari négociera l’avenir de Michael Schumacher à Monza pour définir l’avenir entre l’équipe italienne et le septuple champion du monde. Un poste de pilote d’essais -3ème pilote est dans l’air. Mais Luca Badoer est à ce poste de pilote d’essais et la Scuderia ne souhaite pas se séparé de son pilote italien pour des raisons affectives.

F1 – Kubica-Ferrari et la garantie de 2011

3 septembre 2009 | 4 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses, Rumeurs, Transferts

09f1-ferrarif60-04

Robert Kubica est en pôle position pour prendre le volant de la F60 à Monza, en remplacement de Luca Badoer mais avec des si. En début de semaine, Danièle Morelli a rencontré, selon la presse italienne, les dirigeants de Maranello. Le pilote polonais est très intéressé d’après son entourage pour un transfert Ferrari en cette fin 2009, mais demande des garanties. En effet le pilote polonais demande un volant pour 2011 en plus  de sa pige chez les rouges cette année. Cette demande aurait toutefois embarrassée Ferrari.

Dans ce cas de figure, Kubica pourrait quitter définitivement BMW Sauber, qui est d’accord pour libérer son pilote. Signifiant que libre de tout contrat, il se dirigerait en 2010 chez Williams et reviendrait chez Ferrari en 2011 aux cotés de Fernando Alonso Toutefois rien n’est fait pour Kubica et il existe toujours la solution Fisichella.

F1 – Renault : l’affaire va plus loin que Singapour 2008

2 septembre 2009 | 5 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses

FIA_24juin2009Les problèmes de Renault F1 Team pourraient s’aggraver à l’avenir. L’enquête de la FIA concernant l’équipe Renault concerne non seulement la course de Singapour 2008, mais également sur d’autres courses.

A SPA-Francorchamps, un porte parole de la FIA a déclaré « Il y a eu des entretiens au cours de tout le week end du Grand Prix de Belgique et avant, et les  questions traitaient du sujet en question mais aussi au-delà de Singapour. » Pat Symonds et Alonso ont été interrogé plusieurs fois par les représentants de la FIA rapporte The Independant.

La semaine dernière, selon nos sources, l’enquête a été déclenchée bien avant l’annonce de Dimanche et plusieurs membres et témoins ont été interrogé à Enstone par un cabinet indépendant mandaté par la Fédération Internationale. TV Globo n’a fait qu’amplifier une affaire déjà en cours depuis quelques jours et qui met de l’eau au moulin du clan Piquet.

La question finalement n’est pas de savoir qui est la source (Massa ou un autre), mais  de savoir à qui profite ces allégations, qui sont prises très au sérieux par la FIA.

F1 – Affaire Singapour 2008 : Renault pourrait quitter la F1

1 septembre 2009 | 15 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses

Briatore et EcclestoneLe silence de Renault F1 Team sur la nouvelle affaire Piquet inquiète. Déjà cette année lors du débarquement du pilote brésilien, le manque de réaction indiquait que la vérité était proche. Hier, Flavio Briatore a rapidement réagit au transfert de Fernando Alonso chez Ferrari dès Monza, mais pour l’affaire la plus troublante de l’année. Rien. De son coté Bernie Ecclestone a averti que Renault pourrait quitter la Formule 1, si il est prouvé qu’il y a eu faute à Singapour en 2008.

« Ce n’est pas le genre de chose dont nous avons besoin. Je pense que ça va chier chez Renault. Il pourrait quitter la F1, et l’image serait dangereusement atteinte. J’espère que ce n’est pas comme ça que cela c’est passé, mais c’est le genre de chose qui pourrait arriver. » Lance l’argentier de la F1 au Guardian.

Ayant admis que le patron de l’équipe française, Flavio Briatore, est « bel est bien bouleversé » à propos de l’annonce, l’argentier avoue à propos de l’accident de Singapour 2008 : « Ce que je sais, je ne peux pas le dire, pour être honnêtes avec vous. Tout ce que je sais, c’est que Flavio est insistant sur le fait qu’il ne sait rien à ce sujet. » Tout reste vague surtout que l’enquête remonte à plusieurs jours déjà,  et que des témoignages ont déjà été recueillis par la FIA à Enstone.

« Je pense que la FIA va se lancer dans la recherche d’indice. Ils tentent de trouver la vérité. Je suppose qu’ils seraient contrariés s’ils découvrent que si cette rumeur est vraie… »

Dans le sillon de l’affaire d’espionnage, de l’affaire de mœurs et de l’affaire du mensonge de Hamilton et la guerre avec la FOTA, la F1 n’a vraiment pas besoin d’un autre scandale. Savoir si cette annonce de TV Globo est vrai ou fausse n’a que peut d’intérêt finalement. La question que je pose depuis hier est « si c’est vrai quelle sera la réaction ? » car il est toujours facile de dire que c’est « n’importe quoi » afin de chasser une idée de son esprit. Mais si la réalité se fait jour, est ce que la FIA ira jusqu’au bout ou alors étouffera l’affaire, quitte à faire un autre scandale dans le futur ? Il apparait que l’affaire est tellement sensible que le trouble est déjà dans les esprits et que le mal est fait. Le silence de Renault n’ajoute que du crédit jour après jour.

F1 – la face cachée de l’affaire Renault-GP Singapour 2008

31 août 2009 | 12 commentaires
Catégorie : Analyses, Rumeurs

GP Singapour28 Septembre 2008, 12ème tour du Grand Prix de Singapour, Nelson Piquet part à la faute et détruit sa Renault R28 contre le mur. Dans le même temps, Fernando Alonso plonge dans les stands, ravitaille, décale sa stratégie et gagne la course. Un mois plus tard, Renault F1 Team annonçait la prolongation du contrat de Nelson Piquet Jr. Coïncidence ? Certains le pensaient à ‘l’époque, mais l’idée même de réaliser une telle conspiration pour gagner une course était impossible.

Seule limite est la pensée, c’est ce que semble soumettre Nelson Piquet Sr, triple champion du monde et Papa de junior. Le débarquement de son fils après le Grand Prix de Hongrie a dévoilé son lot d’amertume. Les deux parties se braquent. Le clan brésilien affirme que Flavio Briatore n’a pas respecté ses engagements, tandis que du coté de l’italien, la clause de résultat (70% des points de Alonso) n’a pas été respecté. L’affaire, après un espoir de clore le dossier à l’amiable, s’enlise et éclabousse Renault.

Nelson Piquet Sr après avoir gagné plus de 30 millions de dollars dans toute sa carrière à multiplié par 10 sa fortune depuis dans une affaire de GPS pour transporteur au Brésil. Réputé dur en affaire, il est toutefois respecté au Brésil et dispose d’une image d’homme d’affaire francs, politique, mais honnête. La mise en cause de son fils chez Renault trouble l’image.

La première stratégie de Piquet a été d’annoncer l’injustice de traitement. De raconter que la boutique Briatore était belle avec ses lumières mais que l’intérieur était pourri. La seconde étape a été de dénigrer l’implication du manager italien dans l’équipe française, donc démontrer que ses réactions politiques dans son équipe n’ont pas de sens.

Mais ici nous passons à la vitesse supérieure. Piquet Sr accuse Flavio Briatore de menacé son fils de ne pas renouvelé son contrat si il ne jouait pas les kamikazes dans les rues de Singapour pour faire gagner Alonso et sauver la saison du constructeur. Je simplifie à l’extrême, mais la nouvelle fait mal mais elle a un sens.

Se basant sur des faits rapportés par son fils et d’une enquête ayant débuté quelques jours auparavant dans la plus grande discrétion, le triple champion du monde via ses avocats, a minutieusement préparé son coup. 8h50, heure locale, TV Globo prend l’antenne et la bombe explose en direct. Certains observateurs avaient remarqués que la remarque de Bernard Rey au micro de Denis Brognard sur TF1 à 13h55 sur l’illégalité de Force India n’était finalement destiné qu’à contourner l’attention avant le clash. D’ailleurs cette annonce fera pschitt. La révélation de TV Globo  se répand comme une trainée de poudre et à 16h30, la FIA annonce une investigation sur cette affaire Piquet-Renault-GP Singapour. Le but était atteint.

En effet, dans leur bataille de tranché judiciaire, les avocats de Piquet souhaitent prouver que Flavio Briatore n’est pas un bon manager afin de détruire son image et le décrédibilisé à terme. Une entreprise indépendante est chargée de diligenter l’enquête en recueillant tous les éléments (témoignages, relevés télémétriques et enregistrements radio) pour lever le voile sur cette affaire.Toutefois des témoignage à Enstone  ont déjà été recueillis quelque jours avant l’annonce de la FIA en fin d’après midi du Dimanche. Nelson Piquet ne révélera qu’une affaire qui était en cours et en la rendant plus médiatique.  La FIA permettra d’offrir des preuves de cette stratégie. Si la vérité se fait jour, une page se tournera. Douloureuse et troublante aussi.

F1 – Ferrari cache t’elle quelque chose ?

31 août 2009 | 2 commentaires
Catégorie : Analyses, Rumeurs, Transferts

FerrariEntrant dans les 15 prochains jours dans le GP d’Italie, les journaux italiens annoncent Fernando Alonso chez Ferrari dès Monza. Hier soir la BBC, déjà, avait sous entendue cette possibilité. Aujourd’hui la Réppublicca, annonce que le successeur de Luca Badoer sera Alonso. Démenti rapide de Domenicali et de Briatore à l’unisson : « Absolument pas ! « lance le premier et « Ces rumeurs n’ont pas de sens. C’est quelque chose qui ne peut pas arriver. » Lance le second.  Donc à moins de 24h de l’annonce de la rumeur, il y a bien un gros coup à l’horizon de Monza.

Ferrari demande des explications à tout le monde dans le paddock. Domenicali a été vu en longue discussion avec Martin Whitmarsh à SPA et ce dernier a retiré ses allégations sur Alonso et Ferrari lancés à Valencia et c’est excusé. « Martin c’est excusé » lance Domenicali à la presse.

Ferrari s’amuse avec les médias

Dans une interview Domenicali a annoncé une liste de 4 pilotes pour 2010 : Massa, Raikkonen, Alonso et Michael Schumacher. Le manager italien s’amuse de cette situation avec les médias et rassure en affirmant : « Ne vous n’inquiétez pas. Vous allez bientôt entendre parler de nous, en particulier dans le cadre de la 3ème voiture, car Renault et McLaren nous soutiennent dans ce projet. » L’affaire devient donc sérieuse et Domenicali offre plus d’information encore :

« En supposant que sa blessure (Schumacher) soit guérie, nous serions heureux qu’il pilote pour nous de nouveau. Il ne faut jamais dire jamais. » La doctrine de la Scuderia avec cette troisième machine est simple : « Je crois que c’est une bonne chose d’avoir deux pilotes et un grand nom pour répondre à la demande des fans. Ce serait une bonne chose, un gros titre après de nombreux négatif de cette saison. »

Ferrari manipule les médias, racontant tout et son contraire, comme pour reprendre à sa main une situation qui lui échappait depuis de nombreuse semaine. Dans le paddock du GP de Belgique deux cas de figure se sont affrontés :

  • Primo : Alonso sera chez Ferrari en 2010 à la place de Raikkonen.
  • Deuxio : Alonso sera chez Ferrari en 2011, car Ferrari a déjà deux pilotes sous contrat en 2010.

Deux visions, une anglo-saxonne et l’autre Franco-italienne. Coté espagnol, tout le monde s’étonne de constater que Fernando Alonso ne fait plus allusion à Ferrari depuis le début de l’été dans ses déclarations. Sur l’antenne de RMC, Patrick Tambay a annoncé que Michael Schumacher a envoyé un SMS aux responsables de Ferrari leur racontant que sa nuque  allait bien après une course de Karting à Kerpen.

Qui croire, au milieu de ce tsunami d’information ou désinformation ? Mercredi prochain nous offrira une première indication sur la stratégie de Ferrari avec le remplacement (probable) de Luca Badoer.

F1 – Force India au centre de toutes les intentions

31 août 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Analyses

Le pôle position et la deuxième place de Giancarlo Fisichella relance l’intérêt à la fois pour le pilote mais aussi et surtout sur l’équipe Force India et son propriétaire, Vijay Mallya. Ce lundi un lot de rumeur et déclarations sont listés ici :

Vendredi dernier, était le dernier jour d’inscription des candidats pour devenirs les nouveaux membres du Conseil Mondial du Sport Automobile, composé de 26 membres. Un nom intéressant sur la liste : Vijay Mallya.

La performance de Fisichella fait parler. Force India, malgré avoir démenti des rumeurs, s’attends à une demande de Ferrari dans les prochaines heures. Selon diverses sources 99% de chance que cela se produise, information confirmée par Ian Phillips, le directeur marketing de Force India : « Nous prévoyons qu’au cours des prochaines 24h, quelques choses changera et il y aura du mouvement ». Selon la rumeur, Mallya serait d’accord de céder Fisichella, à la condition que Ferrari oublie la dette moteur que l’équipe Indienne doit encore à la Scuderia (Voir : l’affaire Force India).

Selon le milliardaire, devenu millionnaire à cause de la crise, indien, le GP d’Inde programmé pour 2011 va bénéficier d’un regain d’intérêt avec la performance de son équipe. Allant jusqu’à dire que le GP de France sera la victime du projet Indien : « Les plans de la piste ont déjà commencé (…) par conséquent, je ne devrais pas le dire, mais le Grand Prix de France est en danger si il veut revenir en 2011, j’en suis sur. »

F1 – Raikkonen perturbe la communication Ferrari

30 août 2009 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités, Analyses

kimi raikkonen by Formula One FeverLe paddock est étonné, depuis l’accident de Felipe Massa, Kimi Raikkonen son équipier chez Ferrari n’est plus le même. Plus ouvert, le champion du monde à Valencia a démontré un nouveau visage et surtout communique beaucoup plus qu’avant. Au point de prendre à contre pied Ferrari.

Hier, Kimi Raikkonen s’épanchait sur son avenir. Un avenir qu’il ne voit plus en rouge (voir : L’avenir de Raikkonen sans Ferrari), dans une interview au journal anglais The Telegraph. Un changement de discours à 180° par rapport à la ligne de communication de la Scuderia Ferrari qui, chaque Grand Prix durant, sans se lasser répète à qui veut l’entendre que ses pilotes (Massa et Raikkonen) ont un contrat pour 2010.

Toutefois selon le Daily Telegraph, l’attaché de presse de Ferrari, Luca Colajanni s’interroge sur les déclarations du champion du monde 2007 : « Je ne sais pas d’où elles viennent, parce que Kimi n’a donné aucune interview à ce journal. »

Confusion dans le Paddock donc, mais l’intervention est intervenue Jeudi, alors que le pilote parlait en finnois, et cela perturbe tout le système de communication de la Scuderia. Les italiens dépassés par les événements, ont déclaré qu’ils n’avaient toujours aucune raison d’annoncer pour le moment qui pilotera pour Ferrari en 2010 : « Nous n’avons pas de date limite, car nous avons déjà un contrat avec deux pilotes pour la saison prochaine. »

F1 – L’avenir de Raikkonen sans Ferrari

29 août 2009 | 3 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses, Transferts

Un je t’aime moi non plus entre Kimi Raikkonen et Ferrari. Pour la première fois, le champion du monde 2007 répond sans langue de bois et donne des indications sur son avenir.

« La saison prochaine, si pour quelque raison que ce soit, je ne suis pas chez Ferrari, alors je sais que je vais avoir un baquet dans une autre équipe dans le paddock. » indique le pilote au journal Telegraph.

« Ce n’est pas un problème pour moi, je veux piloter pour d’autres équipes. » le mot est dit, et pas question de retraite, Raikkonen s’estime encore trop jeune : « Je suis trop jeune pour la retraite. J’ai un contrat avec Ferrari pour la saison prochaine. Si je ne voulais pas continuer à courir en Formule 1 je n’aurais pas renouveler ce contrat. »

Un contrat qui serait largement assoupli et les relations de rupture entre Steve Robertson et la Scuderia Ferrari sont moins tendues qu’auparavant. On parle même que la somme du retrait en serait pas si importante qu’annoncé dans les rumeurs (28 millions d’euros), mais qu’un dédommagement de 12 millions environ est plus à l’ordre du jour.  Il est aussi à noter que Roberston est très actif depuis le GP d’Allemagne, avec des contacts auprès de Brawn GP, Toyota et Renault. Toutefois, la présence répété de l’agent anglais dans le motor-home McLaren permet de penser qu’un moteur Mercedes propulsera prochainement le pilote finlandais. Reste à savoir ou ?

Business F1 – 1,6 milliards de dette pour la Formule 1

28 août 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Analyses, Business News F1

Une mauvaise nouvelle pour la Formule 1, la dette de la discipline a atteint depuis la signature des Accords Concordes la somme de 1,6 milliards d’euros.

Acquis pour 2,7 milliards de dollars par le fonds d’investissement anglais CVC Partners, l’opération de rachat de la majorité des droits commerciaux de la Formule 1 a été réalisée grâce au concoure des banques RBS et Lehmann Brothers. Par la suite les dettes ont été vendues à des investisseurs privés. Un tour de passe passe financier connu depuis la crise.

Lorsque Honda a quitté la discipline en décembre dernier, la valeur de la Formule 1 a chuté avec un titre à 0 .57 euros, au plus bas. Poussant le CVC à vendrede leurs dettes. A cette époque il semblait que la Formule 1 croule sous les dettes qui devaient être intégralement remboursés. Hors la signature des Accords Concordes à permis de voir l’action remonté à 0.94 euros. Mais cela a eu des répercussions plus graves que prévus.

Le traité de paix conclu avec les équipes de la FOTA soulage le CVC, mais le fait que les équipes puissent partir de la discipline, même en ayant signé l’accord, donne des sueurs froides. Sueurs justifiés avec l’annonce du départ de BMW et l’incertitude Toyota, le business modèle de Bernie Ecclestone fondé sur la télévision s’ébranle, ce qui par effet domino se répercute sur le fonds CVC qui avec moins d’argent dans le chiffre d’affaire se retrouve en difficulté pour rembourser sa dette.

Une dette qui doit être entièrement remboursé d’ici 2014 et elle se monte à 1,6 milliards d’euros.

F1 – Quand McLaren vient mettre son grain de sel dans les plans de Ferrari

27 août 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Analyses, Rumeurs, Transferts

mclarenRécemment, nous vous faisons part de l’intérêt alternatif de l’équipe McLaren-Mercedes auprès de Fernando Alonso. La bataille de l’équipe anglaise et Ferrari autour de Banco Santander ayant provoqué cette rumeur. Samedi, Martin Whitmarsh indiquait que Michael Schumacher était intéressant pour l’équipe anglo-allemande (voir ici)

Mais McLaren-Mercedes est décidément très actif. Kimi Raikkonen est aussi dans le collimateur de Martin Whitmarsh. Pour expliquer le fondement de cette rumeur, des observateurs ont découvert que Steve Roberston, l’agent de Kimi Raikkonen, a passé toute l’après midi du vendredi 21 Aout dans le motor-home de l’équipe de Woking. Une première depuis le départ du finlandais fin 2006.

Quoi qu’il en soit, cette rumeur laisse perplexe. En effet, McLaren-Mercedes dispose d’une alternative crédible aux cotés de Lewis Hamilton par Nico Rosberg, qui finalise les détails de son contrat. Du coup, reste à savoir si l’intérêt de Woking et par effet miroir de Mercedes est vraiment réel (3ème voitures ?) ou s’il n’est tout simplement pas destiné à une équipe satellite, à savoir Brawn GP par exemple, afin de contrarier un peu plus son ennemie intime italien.

F1 – Williams annoncera son line up d’ici 3 semaines

27 août 2009 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités, Analyses, Rumeurs, Transferts

« Rosberg va probablement prendre une autre option que Williams » lance Patrick Head, tandis que Franck Williams indique que « Nico est sur notre liste, mais il sera difficile de le retenir ». Williams F1 est à la croisée des chemins, presque tout devra être changé pour 2010 : Nouveau moteur, nouveaux pilotes.

Coté moteur, la rumeur Renault n’a pas été confirmée. Franck Williams souhaite avoir un moteur usine pour mieux séduire des sponsors, mais son alternative reste le Cosworth standard. La rumeur indique que le moteur Renault est accompagné d’un budget de Total (merci Karim).

Coté pilote, si Nico Hulkenberg est favori, Franck Williams a été assez dur envers le pilote manager par Willy Weber : « il est rapide mais a fait plus d’erreur que Hamilton en GP2 pour l’instant. Il doit apprendre à faire moins d’erreur. » De son coté le manager allemand souhaite faire entrer son pilote en F1 dès 2010, car une clause de son contrat indique que si il remporte le championnat GP2, Williams devra le prendre dans son équipe comme titulaire.

Le projet Kubica s’éloigne à mesure que Toyota avance dans le dossier et depuis que le pilote polonais a éconduit la proposition de l’équipe de Grove. Restera Heikki Kovalainen en tête de liste. Montoya reste en embuscade (voir ici pour en savoir plus). Barrichello prolongera avec Brawn, Heidfeld semble ne plus être motivé pour la F1. Reste enfin Bruno Senna toujours présent et qui a annoncé discuté avec 4 équipes pour 2010.

Quoi qu’il en soit, Franck Williams a annoncé que son line up 2010 sera dévoilé « dans quelques semaines ».

F1 – Santander-Alonso-Ferrari: McLaren perturbe le jeu

26 août 2009 | 16 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses, Rumeurs, Transferts

Santander F1

Santander sera un des principaux sponsors de la Scuderia Ferrari. C’est un fait quasi-officiel. Les liens entre la banque et Fernando Alonso sont fort, mais McLaren c’est immiscé dans ce beau tableau.

« La meilleure banque, avec la meilleure équipe du monde et le meilleur pilote du monde, sans doute une combinaison de rêve pour tout sponsor » indique le directeur du marketing de la banque espagnol Juan Manuel Cendoya. Toutefois, ce « rêve » est perturbé par McLaren-Mercedes.

Le marché du sponsoring est petit en Formule 1 et la crise favorise la compétition entre team plutôt que la chasse au nouveau prospect. McLaren l’a compris et ayant démarché la Banco Santander à son profit, il n’est pas de bon goût de la voir partir chez Ferrari et avec Alonso. C’est alors qu’un projet fou, relayé par le journal El Mundo, est apparu : faire revenir Fernando Alonso chez McLaren en 2010, si la banque Santander reste deux ans de plus.

Le journal allemand TZ a annoncé hier que des contacts entre Woking et l’agent de Alonso, Luis Garcia Abad, ont été réalisé. Pour de vrai, car l’information a été confirmé par plusieurs sources.

McLaren a beaucoup parlé de Fernando Alonso lors du Grand Prix d’Europe. De Martin Whitmarsh à Norbert Haug, qui précise qu’il envoie des SMS au double champion du monde lorsqu’il réalise une bonne course. Une stratégie de communication étonnante autour d’un pilote qui a été banni de l’histoire de la marque allemande dans ses rétrospectives.

F1 – Monza, le retour en grace du KERS ?

26 août 2009 | 2 commentaires
Catégorie : Analyses, Technique F1

La victoire de Lewis Hamilton en Hongrie et la belle performance de l’équipe McLaren à Valencia ré-ouvre la porte et offre une nouvelle chance pour le KERS.

Flavio Briatore a beau jeu de critiquer le règlement technique sur l’utilisation du KERS, son équipe l’utilisera probablement à Monza. BMW hésite aussi d’ailleurs à le faire. Bénéficier de 80cv durant quelques secondes durant un tour n’est pas un facteur à négliger à Monza, même si le surpoids est handicapant.

Red Bull y songe aussi, tout comme d’autre (Force India en tête). Seul encore Williams et Brawn ont annoncé leur non utilisation durant cette année 2009. Mais dans la course au titre, le KERS pourrait bien revenir en grâce. Selon l’équipe Red Bull et Adrian Newey, le KERS permettra d’être performant sur le circuit italien, qui favorise l’aspiration et donc les dépassements. Les Brawn ne pouvant techniquement en bénéficier, cela pourrait être un avantage.

SPA Francorchamps sera un test, RBR et d’autres réintroduiront le KERS le vendredi selon toute vraisemblance pour évaluations. Monza pourrait donc devenir le théâtre du retour du KERS à grande échelle. Pour 80 cv de plus…

F1 – Le business modèle de Brawn pour 2010 et au delà

26 août 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Analyses, Business News F1

Hier, Nick Fry indiquait que l’équipe Brawn « Ne s’inquiétait pas pour cette année, ni l’année prochaine et les prochaines sur nos finances ». La satisfaction chez Brawn d’avoir signé pour 6 millions d’euros de sponsoring cette année est à mesurer. L’échec est un constat, et la politique de Brawn sur le sujet est la théorie du verre à moitié vide ou à moitié plein.

Pour l’année 2009, le business modèle de l’équipe Brawn GP tourne autour de trois sources de revenus : Sponsoring et subvention et produit dérivés.

Ayant signé pour environ 6 millions d’euros de sponsoring (dont 3 millions pour Virgin, et 1 millions pour MIG), sur un budget de 95 millions d’euros environ, cela représente que 6% du budget. En faite, Honda offre une subvention de 85 millions d’euros sur deux niveaux : Le premier représente les futurs licenciements et salaires du personnel et le second est une compensation des droits TV que l’équipe ne touche pas cette année. Coté produits dérivés, un chiffre d’affaire de 4 millions d’euros est à prévoir pour cette année.

Pour 2010 et au-delà, le business modèle est simple et s’articulera aussi autour de trois sources de revenus. Honda ne financera plus l’équipe via une subvention, place aux Accords Concordes et aux droits TV. Brawn GP espère récolter, pour 2010 et l’avenir, un sponsoring de 10 et 15 millions d’euros. Une rumeur indique que le prochain sponsor principal déboursera 360.000 euros par course minimum pour s’afficher. Coté produits dérivés, l’équipe souhaite l’équilibre par rapport à 2009, soit 4 millions d’euros. Mais coté droits TV le jackpot est de mise.

Si l’équipe termine première du championnat constructeur elle touchera 33.5 millions d’euros (48 m$). Auquel s’ajoutera 33.2 millions d’euros de la « prime Bernie » soit 66,7 millions d’euros (95 m$).

Par rapport à 2009, Brawn GP va économiser près de 20 millions de dollars de charge salariale, ce qui même avec une réduction de budget substantiel, rendra le même rendement opérationnel à l’équipe. Les budgets vont baisser à partir de 2010, la prime Bernie est active jusqu’en 2012, assurant des millions à l’équipe (et aux autres d’ailleurs), ce qui compensera un sponsor principal à 20 millions, très difficile à trouver de nos jours.

F1 – Quand Sébastien Loeb copie Valentino Rossi

25 août 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Analyses, Rumeurs, Transferts

sebastien-loeb-WRC et F1Le souvenir de l’arrivée de Valentino Rossi en F1 et chez Ferrari est encore vivace. C’était en 2004-2005. Le champion italien, lassé par ses titres en MotoGP envisageait sérieusement de partir conquérir victoires, et titres ailleurs. En vain, Juin 2006, la réponse négative de Rossi envers Jean Todt a annulé tout transfert futur possible. Ce matin dans l’Equipe, la nouvelle de Sébastien Loeb chez USF1 fait rire. Plutôt amuse.

« Nous prenons ça très au sérieux » annonce un représentant de Loeb, et c’est bien là le problème, c’est que avec cette histoire USF1 ne parait pas comme une équipe sérieuse. Hésitant entre un line-up 100% américain pour un pilote d’expérience et un américain, voici la rumeur Loeb. Quelle crédit accordé a ce bruit ?  Aucun justement. Dans le milieu du WRC, le champion français est en négociation houleuse avec Citroën. L’avenir de la discipline s’annonce sombre, le pilote le sait et c’est pour cela qu’il souhaite faire parler de lui, afin d’obtenir un gros salaire. On parle de 6 ou 8 millions d’euros annuel voir 10 selon certaine source. Des salaires que seul la F1 est capable de donné de nos jours. Bizarrement la même stratégie que Rossi avait utilisé avec Ferrari (voir ici pour en savoir plus).

Voilà à quoi cela sert de faire ce type d’annonce dans les médias : « Je voulais juste savoir s’il y a en Formule 1 un intérêt sérieux pour moi. Quelqu’un a contacté l’équipe USF1 en mon nom, mais ce qui se passe après, je ne peux pas le dire. » Lance comme explication un Loeb qui tout de suite pour ne froisser personne précise : « Je me sens bien en WRC et je prolongerais probablement mon contrat avec Citroën. »

Traduction : J’aime le WRC et Citroën mais leur proposition ne me satisfait pas pour l’instant, alors pour leur faire voir que j’ai une alternative sérieuse, j’ai contacté USF1 qui est tombé dans le panneau, mais ceci est juste pour obtenir ce que je veux.

C’était la leçon de négociation du jour.

F1 – Le cas Badoer chez Ferrari

23 août 2009 | 5 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses, Transferts

ferrari_raikkonen_spaingpLe cas Badoer fait parler à Valencia. Si Ferrari voulait faire parler d’elle, elle ne pouvait pas faire mieux que cela. Entre lettre ouverte sur le net, et les déclarations des commentateurs interloqués par la logique italienne, reste une évidence, Luca Badoer n’est pas au niveau.

Dans les coulisses, Michael Schumacher, malgré une déception et la quasi certitude de ne pas être sûr de revenir en F1, continue ses entrainements. Mais Marc Géné, présent à Valencia remplacerait Badoer à SPA et Monza. C’est ce que le pilote espagnol raconte dans AS, toutefois il  reste le 3ème choix de la Scuderia.

« J’aurais aimé courir ici en Espagne » lance un Géné déçu par le choix de Ferrari. Lui qui a fait 10.000 km avec la 908, gagné les 24h Du Mans, vie un sale Week End. Le team Campos est en passe d’annoncé son rival De La Rosa selon la rumeur pour 2010. « Je pense que j’étais prêt pour courir devant mes fans. » insiste t’il au micro de la ZDF. Lui qui doit être là comme de pilote de réserve, finalement non prioritaire.

Alors Géné lance des indications. Non Badoer ne teste rien sur la F60. Aucune préparations pour 2010. Quelques mots qui justifie l’amertume de l’espagnol et la performance de l’italien.

F1 – Williams entre moteur Mercedes, Toyota et Renault

22 août 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Analyses, Rumeurs

Ce n’était qu’une rumeur depuis le GP d’Allemagne, mais c’est officiel, l’équipe Williams F1 cherche un nouveau motoriste pour la saison 2010.

Ayant signé un contrat sur une base de 5 saisons avec Toyota (2007/2008/2009+2010/2011 en option), Franck Williams cherche un nouveau motoriste malgré une prolongation pour l’année 2010 avec Toyota. Une situation étonnante pour le constructeur nippon. « Au début de l’année, ils nous ont demandé un contrat qui se termine l’année prochaine, nous avons signé un contrat. Maintenant, ils recherchent un nouveau fournisseur. Mais si Williams bénéficie d’un moteur gratuit, alors nous n’équiperont pas l’équipe, la position de Toyota est fléxible. » indique John Howett qui précise que Toyota fourni des moteurs par nécéssité et non pas intérêt.

Franck Williams est dans une passe difficile est hésite : Mercedes mais sans Rosberg et avec Hulkenberg imposé, Prolongé avec Toyota – Nakajima ou alors Renault.

Franck Williams a analysé la situation, deux moteurs sont performant depuis deux saisons environ, le Renault et le Mercedes-Benz. Cette dernière a été approchée, mais Norbert Haug aurait déjà prévenu Williams qu’il pourrait avoir son moteur en échange de Rosberg, mais pas les deux. De plus la nouvelle politique du constructeur à l’étoile imposerait à l’équipe anglaise d’embauché Nico Hulkenberg. Même si cela semble logique à première vu après les prestations du pilote allemand en GP2 cette année, Sir Franck Williams n’aime pas qu’ont lui dicte son line-up. L’affaire en restera là.

Le cas Toyota est différent. Williams a un accord avec le constructeur nippon qui indique que s’il fait courir Kazuki Nakajima, la facture moteur est 50% moins importante. Une économie de 5 millions d’euros non négligeable mais, même si Sir Franck lance dans la presse qu’il est satisfait de son pilote nippon, ce n’est pas le cas. Surtout si Rosberg quitte l’équipe en fin d’année, Kazuki est encore trop tendre.

Reste le cas Renault. En retour vers le passé, Franck Williams souhaite un moteur gratuit. Un type de fourniture qu’il avait eu entre 1989 et 1997 avec le constructeur français. Flavio Briatore ne serait pas contre, surtout que la perte de Red Bull Racing semble acquise coté losange. Williams estime qu’en signant avec Renault, il pourra garder Rosberg, préserver ses finances et avoir un moteur lui permettant de se battre pour le titre ou la victoire dès 2010.




  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu