Naviguer : Accueil > Archive by category 'Analyses'

Paddock Spy : la vérité sur l’histoire Botin – Domenicali

26 mai 2011 | 3 commentaires
Catégorie : Analyses

Toujours aussi peu diplomatique, Il Grillo Rampante (commentaire anonyme sur le site de Ferrari, sur les rumeurs la concernant). A réagit sur l’affaire Emilio Botin – Stefano Domenicali (voir ici pour souvenir) indiquant que « Malheureusement pour le journaliste en question, qui, entre autres choses, n’était non seulement pas au Circuit de Catalunya, mais sur très peu de pistes, ses affirmations sont non seulement fausses, mais l’histoire est complètement hors du contexte dans lequel elle a été dit. »

Alors que c’est t’il passé véritablement ?  Nous pouvons vous le dire :

Nous sommes après la qualification du Grand Prix d’Espagne. Ana, une des coordinatrice média de Santander organise une séance photo avec deux mannequins toutes de rouge avec logo de la banque vêtue. Ron Dennis arrive et plaisante avec la coordinatrice, puis Emilio Botin , PDG de Santander demande ce qu’il se passe en voyant l’ex patron de McLaren et engage une très courte conversation avec ce dernier.

Ron Dennis en profite pour demander à Botin un rendez vous en fin d’après midi à Monaco, avec la coordinatrice média.  Mais, Le PDG de Santander lui répond que cela n’est pas possible car il a déjà un rendez-vous avec Alonso et le personnel de Ferrari. A partir de ce moment, Dennis lui répond que McLaren est devant Ferrari au championnat et que Santander et son PDG devraient tenir ses engagements. Tout cela devant quelques personnes.

Humiliation de Botin qui, de colère, est venu se réfugier dans le motor-home Ferrari et a expliqué l’histoire à un Stefano Domenicali, médusé et mal à l’aise.

Effectivement hors contexte et le malaise n’est pas entre Santander et Ferrari et entre Santander et McLaren…

Accord Concorde : Droit d’inscrpition de 19M€ au lieu de 750.000

25 mai 2011 | 1 commentaire
Catégorie : Analyses

La pression sur les prochain Accords Concordes augmente et Bernie Ecclestone présente ses cartes contre la FOTA. Pour le moment, la situation est la suivante :  l’association des constructeurs demande 75% des gains commerciaux de la Formule 1 (au lieu des 50% aujourd’hui) ou alors elle trouvera un nouveau partenaire ou une nouvelle discipline. Ecclestone ne prend pas cette menace au sérieux et explique désormais que, si les 11 équipes de la FOTA ne signent pas les Accords Concordes (2013-2017), elles devront payées un droit t’entrée plus important qu’aujourd’hui.

Dans the Daily Express, Ecclestone est cité en expliquant, que le droit d’inscription actuel de 750.000 euros,  pour chaque équipe,  sera annulé, si ses dernières ne signent pas les Accords Concordes d’ici quelques semaines. Le prochain droit d’inscription serait alors indexé sur les exigences financière de la 13ème équipe de l’an dernier : à savoir 19 millions d’euros.

Lors du projet de 13ème équipes et pour éviter des projets farfelus, Ecclestone avait placé la barre d’entrée à 19 millions d’euros de caution. Cette somme serait donc reprise pour les équipes de la FOTA. Une somme très importante que les constructeurs et leurs partenaires ne peuvent se permettre, mais aussi un argument pour Ecclestone et la FIA qui pourront refuser ainsi l’entrée de certaines équipes rebelles…

F1 – Le plan secret d’HRT

25 mai 2011 | 3 commentaires
Catégorie : Analyses

Colin Kolles menace de protester contre l’utilisation des diffuseurs soufflés pour Monaco. Mais, selon Auto Motor und Sport, il devait déjà le faire pour le GP d’Espagne, mais le résultat de ses voitures durant la course l’a contraint de renoncer à ses ambitions de menaces.

Juste avant la course espagnole, Williams et HRT ont déposé une réclamation qui envisageait une protestation après la course. Adam Parr n’a pas été plus loin, tandis que Colin Kolles a ouvertement menacé pour Monaco.

Cette menace d’HRT est intéressante car l’équipe ne fait plus partie de la FOTA et qu’elle négocie un bras de fer avec Bernie Ecclestone depuis quelques temps autour des Accords Concordes individuel. L’équipe espagnole souhaite obtenir une prime 20 millions d’euros, au lieu des 10 d’aujourd’hui. Pour l’instant Ecclestone fait la sourde oreille.

Cette pression sur les diffuseurs soufflés est un plan pour permettre à HRT d’influencer son destin.

Santander et le futur contrat avec Ferrari

24 mai 2011 | 2 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses

La tension monte chez Ferrari après la correction du Grand Prix d’Espagne. Une restructuration est dans l’air, mais reste actuellement aux stades des rumeurs de couloir (Note : Aldo Costa a été débarqué de son poste de Directeur technique de la Scuderia Ferrari). Toutefois, l’importance de Banco Santander dans le processus de décision de l’équipe italienne est assez étonnante.

La scène se déroule après les qualifications du Grand Prix d’Espagne, selon AS.com, Emilio Botin a été aperçu en présence de quelques invités, en discussion animée avec Stefano Domenicali. Selon les témoignages, le président de Santander a demandé des explications à propos des performances de Fernando Alonso dans la Ferrari. Depuis le début de l’année, la banque est sous tension, car l’image de l’établissement à travers ce projet avec Scuderia est voué à l’échec, alors qu’une prolongation est déjà programmé en marge du nouveau contrat de Fernando Alonso.

Le résultat de la course dimanche n’aura pas effet d’apaiser les tensions entre la banque et l’équipe…

L’accord actuel entre Santander et Ferrari sera renouvelé d’ici le GP d’Italie (date maxi) pour 2013 et 2014. Un accord  contractuellement revu à la hausse (+20%), mais il semblerait que la banque espagnole souhaite revoir à la baisse ses deux nouvelles années (autour de 30 millions d’euros).

Pour le GP du Canada, Ferrari mettra à disposition de Fernando Alonso et Felipe Massa l’évolution totale (B) de la F150.

Alonso – Ferrari et l’histoire Hamilton

21 mai 2011 | 2 commentaires
Catégorie : Analyses

La phrase prête à sourire : « je ne ferme la porte à personne. A l’avenir nous sommes ouverts à toute autre solution. » A partir de ces quelques mots de Stefano Doemnicali,  la BBC sous –entends que Lewis Hamilton pourrait être l’équipier de Fernando Alonso (comme chez McLaren en 2007). Toutefois, cela représente un bel effet de communication après une annonce jeudi de la prolongation de Fernando Alonso, qui est rapidement retombé.

Surtout que les signes sont clairs d’un retour à un pilote unique chez Ferrari. La fin d’une période entrevue en 2007 est désormais acquise. « Notre investissement dépend du statut de Fernando » lance une source anonyme de Santander lors de l’inauguration de la boutique de Paseo de Gracia, à Barcelone. Un investissement qui sera à la hausse. Hier, Stefano Domenicali a indiqué à la BBC que cela n’allait pas être le cas. Logique, car il faut ménager l’autre pilote de la Scuderia. Felipe Massa.

Beaucoup de journalistes espagnols ont d’ailleurs remarqué le visage sombre de Felipe Massa lors de cette inauguration, alors que le sujet du renouvellement du double champion du monde a été abordé. Le contrat du brésilien pour 2012 doit être renouvelé d’ici 6 semaines.

Finalement, la boutade de Stefano Domenical « jamais dire jamais » à propose de Lewis Hamilton n’a eu d’effet que de rappeler que Fernando Alonso a prolongé jusqu’en 2014 (2016) avec la Scuderia Ferrari. Un rappel en fait…

Fernando Alonso vise l’au-delà de 2016 avec Ferrari

19 mai 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Analyses, Transferts

Selon la presse espagnole,   le renouvellement de Fernando Alonso n’était pas soudain et était déjà dans les tuyaux depuis quelques semaines. L’annonce du contrat de Sébastian Vettel chez Red Bull jusqu’en 2014 à la mi-mars a été un provocateur. Une prolongation assez facile selon le double champion du monde espagnol,  qui précise que les discussions ont eu lieu en début du mois de Mai 2011.

Mais, au-delà du contrat annoncé aujourd’hui, la volonté de Fernando Alonso est d’aller au-delà de 2016 : « J’ai toujours dit que mon intention était de terminer ma carrière chez Ferrari, parce que je suis comme chez moi depuis le premier jour. En 2016, je serais dans ma 7ème année avec Ferrari et peut-être que je signerais un autre contrat avec Ferrari en 2017, si je ne suis pas trop vieux et si ils sont toujours heureux avec moi ! ». Explique le champion espagnol en conférence de presse.

Fernando Alonso a enfin expliqué qu’il ne connait pas l’avenir de la Formule 1 et qu’il pense que la Scuderia Ferrari est la meilleure pour remporter de nouveaux titres de champion du monde : «il est impossible de prédire ce qui va arriver en Formule 1 et, par conséquent je ne peux pas savoir comment je vais gagner. Mon intention est de continuer à profiter de la concurrence et c’est la meilleure équipe pour moi, car dans les autres équipes, leurs performances peuvent varier d’une année sur l’autre, mais pour Ferrari, une mauvaise année signifie terminer deuxième ou troisième du Championnat ».

F1 – Un pilote chinois chez Ferrari en 2017 ?

17 mai 2011 | 3 commentaires
Catégorie : Analyses

Le titre est provocateur. Sur son site officiel, l’équipe Ferrari explique que la Ferrari Driver Academy (FDA), son programme consacré à de jeunes pilotes lancés par la Scuderia Ferrari en 2009, observera l’évolution des pilotes chinois et sera un des parrains de la Formula Abarth qui s’exporte en Asie cette année.

Le mirage chinois touche désormais la marque italienne. Avec plus d’un tiers de sa production écoulé dans l’Empire du Milieu et en Asie, Ferrari propose d’étendre son programme jeune dans cette région.  Une démarche que Maranello justifie de la manière suivante : Avec ce projet, la Ferrari Drivers Academy, compte confirmer que le programme a non seulement l’objectif de former les futurs pilotes de la Scuderia Ferrari, mais aussi de promouvoir le sport automobile dans le monde entier.

Le dernier point est important car cela a été l’argument principal du développement de la Formule BMW dans le monde au début des années 2000. Car soyons clair, entre 2003 et 2009, cette discipline du constructeur allemand n’a pas montré un pilote asiatique performant. (voir ici pour découvrir le palmarès de cette discipline). Il en sera de même du coté de cette Formula Abarth dans la région.

Le vainqueur de ce petit championnat régional touchera un bout de Scuderia durant l’hiver à Fiorano. Mais de là a croire qu’un pilote chinois débarque en F1 d’ici 2017…

Source : 8A – France via NextGen Auto

F1 – Alonso et Ferrari jusqu’en 2015 ?

16 mai 2011 | 6 commentaires
Catégorie : Analyses, Rumeurs, Transferts

La phrase est intéressante,  car elle symbolise l’état du marché des transferts aujourd’hui. Luca di Montezemolo, Samedi a indiqué qu’il souhaitait prolonger Fernando Alonso le plus longtemps possible.

Pour CNN, le patron de Ferrari a indiqué : « Alonso est très, très fort, il est l’un des meilleurs pilotes que j’ai vu dans ma carrière. Il est fort mentalement, il anime l’équipe pour être constructif et c’est une personne proche de l’équipe. Je ferais tout pour le garder le plus longtemps possible ». Le discours change chez Ferrari après un bref intermède Sébastian Vettel durant l’hiver, le souhait de prolonger le double champion du monde espagnol s’inscrit dans une nouvelle logique à Maranello. Avec les récents mouvements dans le staff technique (voir ici et ici), l’équipe italienne cherche à revoir sa stratégie globale.

Nous pouvons donc penser qu’Alonso sera le prochain leader officiel de la Scuderia dès cette année ou l’an prochain. Il est aussi entendu que le contrat de l’espagnol expire en 2012 et qu’il dispose d’options (2013 et 2014), Toutefois, un nouveau contrat de trois années (jusqu’en 2015 donc) « A la Schumacher » semble dans l’air. Un retour en arrière.

Les trois solutions pour l’avenir de la F1

14 mai 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Analyses

La réunion entre les patrons de Red Bull Racing, McLaren, Mercedes et Ferrari se déroulera à Stuttgart pour parler de l’avenir de la discipline reine. Hier, Luca di Montezemolo a indiqué trois pistes d’avenir pour la Formule 1.

Dans une interview pour la chaine d’information CNN, le patron de Ferrari précise qu’il faut désormais être pragmatique et qu’à la fin 2012, les Accords Concordes expireront, signifiant que le CVC disposera d’une coquille vide. Trois pistes sont alors clairement définies :

  • Renouveler le contrat avec le CVC Capital aux conditions de la FOTA (contrôle plus important de la discipline par les équipes)
  • Création d’une propre discipline
  • Trouver un partenaire remplaçant le CVC Capital

NewsCorp – EXOR – Raine Group : le principe de la Max Strategy

12 mai 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Analyses, Business News F1

L’apport de personnage « Web » à l’ensemble NewsCorp – EXOR – Raine Group est très intéressant et permet de penser qu’une plus grosse exploitation médias de type « max strategy » sera envisageable pour la Formule 1. Un système qu’affectionne particulièrement Eric Shmidt qui l’a appliqué à l’extrême alors qu’il était PDG de Google durant 10 ans. La théorie se résume en quelques mots : « prenez ce que vous faites et faites en un max en terme de distribution. Autrement dit, le coup de distribution étant marginal, vous pouvez être partout. »

Prenons l’exemple de la Formule 1. Une chaine de télévision est d’accord pour diffuser la saison, mais cela n’est qu’une partie de la stratégie. Dans le livre de Chris Anderson, Free, cette théorie est présentée autour de la série Sopranos et le réseau HBO. Je l’ai appliqué pour la Formule 1.

Après avoir signé un accord avec une chaine de télévision, il faut créer un blog pour attirer un peu l’attention avant la diffusion de la saison. Puis, à l’approche du lancement, une agence de relations publiques diffusera des articles de presse. Une page Facebook officielle, quelques vidéos virales. Puis, une fois la saison lancée, un service de SMS ou Twitter pour tenir au courant le public et retenir son attention. Cela l’attirera vers le site officiel Formula1.com où il pourra en savoir plus, ce qui augmentera son intérêt.

Puis nous prendrons les prises spectaculaires de chaque GP pour les mettre dans Youtube (ou alors des séquences pas vues à la télévision), pour attirer encore plus l’attention. L’organisation de concours etc… et voici ce qu’est la Strategie Max. Les habitués de la BBC auront reconnues le principe.

Un bon projet pour la Formule 1 non ?

Briatore – Ferrari : entre liens et intentions

12 mai 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Analyses, Rumeurs, Transferts

Une belle oeuvre de communication forcée de la part de Fernando Alonso. Le double champion du monde espagnol a indiqué aux médias espagnols que Flavio Briatore lui manquait en tant que patron et qu’il serait bon pour la Scuderia.

« Je voudrais voir revenir Flavio, il nous manque. C’est un personnage unique. Il a de l’inventivité qui ferait du bien à notre équipe » lance Alonso principalement à la radio. Dans le même temps, Briatore, dans La Reppublicca est dithyrambique sur son protégé espagnole « c’est mon préféré ». Ajoutons à cela, la situation de Ferrari en pré crise et le contexte est bon.

Notons toutefois que Flavio Briatore est ami avec John Elkann, l’héritier Agnelli et que ce dernier le consulte de temps en temps pour avoir un avis extérieur sur la Scuderia Ferrari.

L’an dernier, en Juillet une rumeur indiquait que l’homme d’affaire italien avait été entrevue deux ou trois fois à Maranello et pouvait avoir un rôle de consultant au sein de l’équipe. Mais, pour le moment, Briatore est bien dans sa vie actuelle. L’an dernier, il avait été vu dans le paddock de Monza en compagnie des responsables du groupe FIAT, dont John Elkann. Toutefois, les liens entre l’italien est Ferrari sont de plus en plus fort semble t’il.

Les ennemies d’hier pourrait être les alliés d’aujourd’hui…

Business : L’autre B2B de Team Lotus

11 mai 2011 | 4 commentaires
Catégorie : Analyses, Business News F1

Depuis quelques temps un argument économique est dressé par les pro Team Lotus contre Lotus Renault GP et surtout le système économique B2B mis en place par Genii Capital (voir ici pour en savoir plus). Les détracteurs indiquent que le système du fond luxembourgeois ne fait pas d’argent et reste une coquille vide.

L’autre argument est de dire que les principaux partenaires du système Genii Capital sont des sociétés en périphérie direct de l’équipe. Le dernier exemple est le rapprochement entre Proton et Genii Capital. Toutefois, l’argument ne tien pas la route,  cardu côté de Team Lotus, le succès économique est loin d’être évident.

Le BusinessBook GP 2011 (voir ici pour en savoir plus) indique un budget pour Team Lotus d’environ 73 millions d’euros. Mais, lorsque l’on regarde de plus près, nous découvrons que les sociétés de Tony Fernandes investissent au total près de 50 millions d’euros dans l’équipe.

AirAsia, Tune, EQ8, Naza Group et probablement Catheram d’ici Juillet contribuent au budget de Team Lotus. Une dépendance qui a augmenté par rapport à 2010 ou les sociétés en périphérie de Tony Fernnades investissaient l’équivalent de 37 millions d’euros (voir ici). Le modèle de Team Lotus s’inspirant en cela de Force India et Vijay Mallya qui est le principal commanditaire de son team. Une manière aussi de faire du B2B aussi…

D’Ambrosio vs Marussia Virgin : la vérité sur une tempête dans un verre d’eau

10 mai 2011 | 4 commentaires
Catégorie : Analyses, Transferts

[update 16h30] Jérôme d’Ambrosio est sous pression selon la presse belge. Malgré le fait que le pilote réalise une bonne performance au volant de la Marussia Virgin Racing MVR02, les sponsors du plat pays ne suivent pas vraiment. Au point de voir les relations entre l’équipe anglaise et Gravity Management se dégrader. Semble t’il…

Eric Boullier a indiqué que le team anglais avait clairement signifié le remplacement rapide de D’Ambrosio par un autre pilote (Robert Whikens, pilote Carlin – Marussia Virgin en World Series 3.5). Toutefois, au-delà des problèmes financiers du pilote belge, deux petites phrases sont intéressantes :

« Encore heureux qu’il fait du super boulot et que la relation entre Gravity (gestionnaire des affaires de JDA et dont Bouiller est le patron, ndlr) et Virgin est bien plus que contractuelle. Nous essuyons les plâtres et mettons la main à la poche pour calmer le jeu, mais cela ne pourra durer indéfiniment », lance Boullier que reprend le webzine sportif 7sur7.be

Il est donc à noter que les relations entre Gravity Management et Marussia Virgin vont au-delà d’un simple accord avec D’Ambrosio (mandat de recherche sponsor pour l’équipe anglaise ? ) et que la structure luxembourgeoise a déjà payée plus de 50% du budget,  sur les 5 millions,  demandés par Virgin Racing. Les déclarations d’Eric Boullier ne concerne que les liens entre Gravity et les sponsors (histoire de compensation de fonds après avance) et non un lien direct avec le team anglais. Toutefois il semble que ses sponsors vont payer et que le retard ne serait qu’à cause des lourdeurs d’écritures…

Peter Sauber vise une prolongation anticipée de ses pilotes pour 2012

10 mai 2011 | 3 commentaires
Catégorie : Analyses, Transferts

Peter Sauber a indiqué qu’il envisage de renouveler assez tôt les contrats de Kamui Kobayashi et Sergio Perez. Nous entendons que les contrats pourraient être annoncé dans un mois environ.

Kamui Kobayashi a signé l’an dernier une prolongation de contrat avec l’équipe suisse de deux années (2011 avec 2012 en option), Tandis que Sergio Perez dispose d’un accord que pour l’année 2011 (avec une option en fonction de ses performances). Le duo est très satisfaisant et Sauber ne souhaite pas revivre la période 2001-2002 lorsqu’il a perdu coup sur coup Kimi Raikkonen (parti chez McLaren en échange d’un chèque de 25 millions de dollars) et Felipe Massa, qui après les saisons 2004 et 2005 a quitté l’équipe pour Ferrari.

Les récentes rumeurs autour de Sergio Perez chez Ferrari, en remplacement de Felipe Massa et l’intérêt croissant de certains top team pour Kamui Kobayashi depuis le début de l’année 2011, fait désormais réagir Peter Sauber.

Dans les déclarations du patron suisse, il est convenu que les options 2012 de ses deux pilotes seront activés. Ce ne sera donc pas de nouveaux contrats.

GP Turquie – un avenir en statu-quo économique ?

9 mai 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Analyses

Les autorités turques ont indiqué ce lundi, qu’après des discussions ce week-end avec Bernie Ecclestone, les discussions sont toujours en place.

« Nous discutons des plans que nous souhaitons développer avec Bernie Ecclestone. Les deux parties tentent de résoudre ce problème et comparer la situation économique d’aujourd’hui et la situation actuelle. Entre 2005 et aujourd’hui, il ya une différence de 50%. » lance le Ministre de la Jeunesse et des sports, Yunus Akgul.

Le ministre précise que le gouvernement souhaite garder la course de Formule 1, mais n’est pas près à tout (sous entendu pas à mettre les 17,5 millions d’euros demandés par Ecclestone). La tendance aujourd’hui étant à la baisse de la redevance des circuits, il n’est pas impossible qu’un statu-quo économique soit signé. Sous entendu, Bernie Ecclestone ne souhaite pas baisser le tarif actuel de 12,5 millions d’euros pour l’avenir du GP de Turquie.

Moteur PURE 2013 – un projet V8 comme plan B ?

5 mai 2011 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités, Analyses

Le projet de moteur de Graig Pollock est susceptible d’évoluer en fonction du règlement futur. Née au départ pour construire un moteur 4cyl 1600 cm3 proposé par la FIA, le concept pourrait évoluer si la réglementation change rapidement.

Une réunion à Barcelone, en marge du GP d’Espagne permettra de définir les grandes lignes de l’avenir de la motorisation F1. Pollock y participera en temps que motoriste pour 2013, après avoir déclaré son intention hier. Toutefois, il semblerait que l’avenir du 4cyl semble compromis. Les constructeurs de la FOTA visant à prolonger l’espérance de vie des V8 actuel jusqu’en 2015 au moins. Une situation qui compromet le projet de Pollock ?

Pas vraiment, car il semblerait que PURE Corporation analysera la situation suite aux prochains développements et Graig Pollock a indiqué à Autosport.com qu’il était tout à fait en mesure de mettre en place un V8 2.4L. Une annonce qui est intéressante, car elle résume assez bien le regard que porte les constructeurs sur le prochain moteur 2013.

Williams F1 – la bourse perplexe suite aux annonces

4 mai 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Analyses

La Bourse de Francfort ne semble reste septique sur les récents développement de l’équipe Williams F1, après son annonce hier sur son futur remaniement technique et l’arrivée de Mike Couglhan à la direction technique.

L’action à 11h08 est fixée à 19,40 euros, soit une légère augmentation de 5 centimes par rapport à hier à la clôture et seulement 2 centimes de plus que la veille à 10h20 du matin.

Après avoir chuté à 17 euros, l’action avait pris progressivement 2 euros suite aux récentes rumeurs d’un remaniement techniques dans l’équipe. Mais, hier, l’annonce de la démission de Sam Michael (directeur technique) qui garde son poste jusqu’à la fin de l’année et l’arrivée (décriée) de Mike Coughlan, seulement en Juin 2011 n’a pas rassuré les marchés pour deux raisons :

  • 1 – La démission de Michael et la décision de le garder jusqu’à la fin de l’année, n’est pas considéré comme une action positive, mais un statu-quo. Une non mesure qui n’est pas satisfaisante pour un investisseur.
  • 2 – les articles autour de Mike Coughlan l’ont désigné comme « Espion », un terme qui n’a rien d’honorant dans l’industrie de pointe. Même si les explications de Frank Williams sont logique (elle le sont), l’image reste et la déception de mise.

Update 05/05/2011  – 9h16 : L’action a débuté son marché à 19 euros ce matin, après avoir chuté à 18,62 euros en fin de journée hier…

Rosberg, Ferrari et la pression sur Mercedes GP

4 mai 2011 | 8 commentaires
Catégorie : Analyses, Rumeurs, Transferts

Rosberg chez Ferrari ? Telle est la rumeur d’Autosprint hier et diffusée aujourd’hui largement. Toutefois, ce bruit est intéressant à analyser,  car il a une logique.

La semaine dernière, Anthony Hamilton, l’agent de Paul di Resta, a indiqué dans la presse anglaise que son protégé était dans le viseur pour obtenir un volant Mercedes GP en 2012. Auparavant, Michael Schumacher avait, avec force, insisté sur le fait qu’il resterait en place jusqu’à la fin de son contrat en 2012. Reste donc une place : celle de Nico Rosberg.

Le pilote allemand impressionne les observateurs du paddock et certains estiment que Ross Brawn n’exploite pas assez bien son potentiel. Toutefois, les rumeurs autours de Mercedes GP traduisent un certain malaise évident qu’il faut souligner. Car, même si la rumeur Autosprint est manipulée par Keke Rosberg ou une autre personne, elle explique assez bien l’ambiance dans l’équipe de Brackley,  en ce début du mois de Mai. La pression monte d’un cran.

Comme tout contrat de top pilote, Nico Rosberg dispose d’une clause de résultats,  que l’équipe doit honorer pour être pris en considération pour l’avenir. Dans le cas du pilote allemand et de Mercedes GP, cette clause indique que le team doit se situer 4ème du championnat du monde des constructeurs avant le GP de Monaco de chaque année. Actuellement, (avant le GP de Turquie), le team est 5ème à 16 points de Lotus Renault GP. Monaco est dans trois courses…

L’article d’Autosprint indique que Ferrari a fait une vérification du contrat de Rosberg. Ce qui pourrait aussi signifier qu’un pré-contrat serait dans l’air pour après 2012. Le pilote allemand dispose d’un accord de trois saisons avec Mercedes GP (2010-2011-2012), tandis que Felipe Massa dispose d’un accord de deux saisons (2011-2012) avec Ferrari. Il n’est donc pas impossible (comme l’avait fait Mercedes-Benz depuis 2008) que la Scuderia offre une certaine somme d’argent en échange d’une priorité de fin de contrat,  de Rosberg chez Mercedes GP.

Auquel cas, un profond remaniement à l’horizon 2013 serait à prévoir pour la structure de Brakley après le départ de Michael Schumacher et Nico Rosberg…

NewsCorp – EXOR : L’ombre d’un championnat parallèle…

4 mai 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Analyses

Le développement autour du rachat de la Formule 1 par NewsCorp est intéressant car il cache la véritable raison : Les Accords Concordes. En effet, c’est dans un mois que doit être signé le nouveau document,  qui va régir commercialement la Formule 1 à partir de 2013 et jusqu’en 2016/2017. Les équipes souhaitent plus d’argent (75% des revenus), alors que Bernie Ecclestone reste sourd à cette demande. Dans le même temps, il a été indiqué que CVC Capital remboursait sa dette plus rapidement que prévue. Une fenêtre d’opportunité pour les constructeurs, afin de mettre la pression.

Ce qui étonne dans les rumeurs NewsCorp est le caractère « préliminaire » des pourparlers. Rien de tel que de ruiner tout projet avec ce mot. Donc le problème n’est pas vraiment le rachat de la Formule 1, qui serait plutôt le plan B du programme. Mais, probablement l’établissement d’un championnat parallèle.

Dans son article hier, SkyNews a donné plusieurs noms intéressants pour former le consortium futur : Carlos Slim, le fond Mubadala et JC Decaux. Au final, chacun a son rôle à jouer : Carlos Slim et NewsCorp pour la partie marketing média – le fond Mubadala et EXOR SpA pour la partie financière et JC Decaux pour la vente des espaces publicitaires sur les circuits et au-delà. Toutefois, il semble que SLIM et Mubadala ne seraient plus concerner par ce projet.

En marge du GP de Chine, une rumeur indiquait que Mercedes GP et Norbert Haug était pour l’établissement d’un championnat parallèle à la Formule 1. Souvenons nous de la résistance de Ferrari sur le moteur 2013, alors qu’elle avait signé son accord en novembre 2010. La réunion au sommet Todt – di Montezemolo à Maranello,  il y a quelque semaine,  n’a pas permis d’obtenir un compromis valable.

Le retour de New Formula One

Souvenir de Juin 2009, en pleine bataille FIA – FOTA, cette dernière avait présenté un calendrier pour la saison 2010 et même demandé à IMG (International Management Group), la plus grande société marketing du monde,  d’être l’organisateur globale de son championnat. (voir ici pour souvenir). Sous la pression, Ecclestone signera un accord de paix, tout comme la FIA, un mois plus tard.

Pourtant, la FIA et Max Mosley avait menacé en 2009, d’une amende de 50 millions de dollars les équipes souhaitant partir de la Formule 1. Cette clause serait toujours active aujourd’hui. Mais, ici, nous ne parlons pas d’un départ anticipé (à l’époque la F1 vivait sur un mémorandum et non des Accords Concordes ferment), mais à « un après 2012 ».

L’argument à double tranchant de la Pay TV

La semaine dernière, Bernie Ecclestone avait indiqué, comme pour un argument imparable, que si la Formule 1 passait entre  les mains de NewsCorp, l’Union Européenne empêcherait cette vente car la discipline doit être diffusée sur les télévisions en clair (c’est une clause des Accords Concordes). En effet, la Commission Européenne avait demandé en 2001, dans son audit pour rendre plus transparent la société de Bernie Ecclestone en vu d’une introduction en Bourse, que les Accord Concordes ne répartissent aux équipes que l’argent des télévisions gratuite. C’est-à-dire de TF1, RTL, BBC etc… afin de rendre populaire et accessible la F1 aux spectateurs et désavantager la Pay TV proposée par l’empire de Leo Kirch à l’époque. (voir ici pour souvenir),

En plaine guerre d’influence en 2009, Ecclestone souhaitait utiliser cette clause pour augmenter les revenus de la Formule 1, sans redistribuer l’argent aux équipes. En effet, les chaînes payantes ne sont pas comprises dans l’Accord ! Autrefois un argument de pression, cette histoire est désormais un argument de défense. Les temps changent…

Mark Webber et un avenir sous couvert de politico-économique

3 mai 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Analyses, Rumeurs, Transferts

Arrêtera ou arrêtera pas ? Une chose est sure est que Mark Webber met déjà la pression sur Red Bull concernant son contrat 2012. Toutefois, plusieurs indices laissent penser que l’australien réalise probablement sa dernière saison dans la structure de Milton Keynes.

Une phrase pour débuter, quasiment pas traduite et qui résume assez bien l’état d’esprit :  » Je veux gagner pour moi même. Nous verrons bien. Si l’équipe ne veut plus de moi, je devrais répondre à une question que je me pose : dois-je arrêter ou chercher une autre équipe ? » La première partie est la plus importante et pourrait bien être une cause du malaise entre le pilote et son équipe. 

L’an dernier, Webber avait, avec le concours de son agent Flavio Briatore, parfaitement manœuvré pour son contrat 2011. L’australien touche en effet, le même salaire de Sébastien Vettel et dispose d’une garantie technique équivalente. Toutefois, Christian Horner indique en off depuis le début de la saison, que cette saison sera la dernière de son pilote.

Webber est aussi sous pression et doit inverser la tendance. L’annonce de la prolongation de contrat de Vettel en début de saison n’a pas été bien reçue du coté du duo Briatore -Webber. Il est entendu que l’on demande des efforts au pilote pour prolonger son aventure. Un meilleur respect de l’équipe et surtout travailler pour l’équipe. Mais, la politique pourrait aussi s’en mêler.

Championne du monde des constructeurs, Red Bull Racing souhaite accentuer sa filière pilote à l’avenir. Vettel étant le fer de lance de ce programme, Dietrich Matershitz souhaiterait placer un autre pilote aux cotés du champion du monde 2010. Un pilote Red Bull évidement. Les noms d’Alguersuari et Buemi semblent être folklorique, il faudrait, semble t’il, regarder vers Daniele Ricciardo pour ce deuxième volant RBR en 2012.

L’avenir de Mark Webber est donc un mélange entre politique et économie. Si l’australien raccroche son casque il n’en sera pas moins un pilote convoité durant l’intersaison pour 2012. Reste à savoir à quelle prix…


Page 5 sur 60« First...34567102030...Last »


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu