Naviguer : Accueil > Archive by category 'Analyses'

F1 – Bruno Senna et Mercedes

21 avril 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Analyses

Bruno Senna a rejeté la possibilité de piloter une Mercedes de DTM en 2009 car le constructeur ne pouvait pas lui garantir un volant de Formule 1 ? C’est ce qu’affirme Norbert Haug.

 » Nous avons discuté et il voulait un engagement ferme en F1, j’ai donc parlé à Ross (Brawn) et Martin (Whitmarsh) et nous avons dit oui, avons évalués les options, mais nous ne pouvons pas lui garantir à 100% » indique Norbert Haug.

La discussion entre Bruno Senna et Mercedes c’est déroulé en trois temps pour être précis. Suite à sa désillusion de ne pas avoir été choisi par Ross Brawn en 2009, Mercedes c’est proposé comme alternative originale est intéressée. Basée sur les rumeurs d’un contrat de trois années avec Honda, Mercedes a répertorié tous les reportages (audiovisuels et écrits) sur cette signature de Bruno Senna chez Honda F1 Team, pour évaluation des dommages d’images. Un chiffre de 2 millions d’euros est avancé avant que la firme à l’étoile se rende compte qu’il n’y avait qu’une lettre d’intention sans valeur, car expirée dans le temps.

Toutefois, les tractations ne traînent pas entre Bruno Senna et Mercedes. Le pilote brésilien souhaite un contrat ferme pour la Formule 1. Mercedes lui propose un contrat sur une base de 5 ans avec une année en DTM payé 700.000 euros (plus primes) et un volant de pilote d’essais chez Brawn pour l’année 2009 et la garantie d’une aide pour l’avenir. Mais le fait de ne pas garantir à 100% sa présence en F1 en 2010 a fait reculé le neveux d’Ayrton Senna, qui s’en ai retourné en Endurance afin d’obtenir de l’expérience, chose que le DTM ne lui aurait pas permis

Malgré tout, le contact n’est pas rompu entre les deux parties pour la suite…A suivre…

F1 – Les nouveaux sponsors peu lucratifs de Brawn GP

21 avril 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Analyses

L’équipe Brawn GP continue sa moisson de partenaire. Les deux derniers en date : MIG Investments , une société suisse et Ray Ban sont entrés dans la galaxie des partenaires de l’équipe de Brackley, mais cela ne suffira pas à faire vivre l’équipe.

SI le programme avec Virgin est destiné à devenir lucratif dès le GP d’Espagne, les autres partenaires dénichés par le marketing de Brawn est certes intéressant, mais peu lucratif en terme financier.

Le contrat signé d’Henri Lloyd et Ray Ban ne cours que sur une seule année et pour une rémunération respective de 800.000$ et 500.000$ pour l’année 2009.

L’accord avec MIG Investments est plus long, sur une base de trois années, pour un total de 4,5 millions de dollars. Soit 1,5 M$ par an.

Des faibles revenus pour une équipe qui gagne des coures, prouvant le manque d’intérêt des sponsors pour la F1 et la crise économique qui touche les acteurs dans le monde entiers. A moins que ce ne soit le département marketing de l’équipe qui manque de souffle, n’étant pas réputé pour être le plus performant du paddock…

F1 – Debriefing F1- GP Chine par Motors TV

21 avril 2009 | 1 commentaire
Catégorie : Analyses

F1 – Nelson Piquet : tout le monde veut sa place !

20 avril 2009 | 4 commentaires
Catégorie : Analyses

L’avenir de Nelson Piquet Jr  est de plus en plus incertain. Le brésilien pourrait bientôt être remplacé par un nouveau pilote, qui n’a pas encore été choisi par le constructeur tricolore. Les noms de Grosjean, Wurz et Sato voir Senna sont avancés, mais quelle sont les réalités contractuelles de chacun et l’intérêt pour Renault ?

Le cas Grosjean est délicat, car le pilote français est reconduit pour une saison en GP2 et doit encore prouver qu’il est capable d’allier vitesse et maturité. Sa qualité de 3ème pilote de Renault F1 Team en fait un intermédiaire direct au remplacement de Nelson Piquet Jr, mais le cas Montagny en 2004 nous a démontré le contraire.

Alex Wurz est sous contrat avec Brawn GP pour l’année 2009, certes Flavio Briatore aime avoir dans son équipe des pilotes qu’il a déjà connu, mais Wurz n’apportera rien de plus à l’équipe qui est déjà très marqué par Alonso. De plus l’expérience de Patrese en 1993 n’a pas été bonne, et Briatore ne souhaite pas reproduire le schéma auprès d’un pilote qu’il a managé il y a 10 ans.

Takuma Sato est libre de tout contrat, ayant échoué avec Red Bull et Toro Rosso en qualité de troisième homme. Son agent anglais est très présent auprès des équipes britanniques et il serait une bonne alternative à Piquet en cas de retrait de celui-ci. Surtout qu’en 2008 des contacts ont déjà été pris, mais son test chez Toro Rosso a démontré un manque de qualité technique flagrant.

Enfin Bruno Senna, celui dont ont parle le plus. Le jeune homme a refusé un contrat avec Mercedes (nous y reviendrons cette semaine d’ailleurs avec plus de détail), et du fait de son contrat en endurance, il est disponible. Il a de l’expérience en F1 et représente un symbole pour la marque française (qui a une usine baptisée Ayrton Senna au Brésil) Une alternative séduisante mais est ce que Renault lui proposera aussi un volant en 2010 ?

Enfin le petit dernier que tout le monde oublie reste Luca di Grassi, brillant en GP2 et même pilote d’essais en GP2 ilest  présent dans le giron de Renault depuis 2005. Reste que Renault peut profiter de prendre une jeune pilote dès cette année 2009 pour préparer l’avenir et l’après Alonso.

F1 – Ferrari et BMW sous la pression des objectifs

20 avril 2009 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités, Analyses

Selon les informations circulant dans le paddock et dans la presse, Ferrari et BMW Sauber n’excluent pas l’hypothèse d’abandonner la saison 2009 de toute ambition et développement technique pour se concentrer sur 2010.

Le syndrome de la réduction des essais: une équipe qui rate sa monoplace abandonnera le combat très rapidement dans la saison afin de faire évoluer sa monoplace du moment en laboratoire roulant durant 14 GP pour mieux préparer la saison 2010.

Ferrari c’est donné un délai de deux Grand Prix pour inscrire un résultat significatif,  une victoire, avant de décidé de manière définitive d’abandonner le développement de la F60. En Espagne, la F60B dotée d’un double diffuseur et d’une aérodynamique remaniée apparaitra comme un ultime espoir pour l’équipe italienne. En cas d’échec cette version B servira de base à la prochaine machine de l’année prochaine et les pilotes devront abandonner toute velléité d’ambition. Pire il n’est à a exclure qu’un grand ménage s’établisse à Maranello à tous les niveaux pour 2010.

Du coté de BMW même constat, les hésitations entre KERS ou pas KERS et les piètres résultats des pilotes, surtout Robert Kubica qui réalise beaucoup trop d’erreurs selon le staff de Hinwil, se remet en question « Nous devons nous améliorer le plus rapidement possible. «  indique un Mario Theissen sous la pression de son conseil d’administration désolé par le spectacle de ses monoplaces en ce début d’année.

BMW n’abandonne pas ses objectifs de titre pour 2009, mais ne comprend pas sa voiture. L’équipe aura un double diffuseur pour Bahreïn voir l’Espagne mais l’équipe est en manque de Repère. Coté KERS, BMW a testé un nouveau concept plus compact pour la Chine, qui c’est révélé être encore une fois un échec, encore trop lourd malgré une cure d’ammincissement. L’échéance de Monaco est dans toute les têtes, un podium est à souhaiter au lieu de cela, l’abandon pure et simple de la F1.09 pour se concentrer sur la F1.10, au point de lasser partir Kubica qui s’en est déjà plaint auprès de ses patrons durant le week end de Chine. Ambiance.

F1 – Force India n’a plus que 12 mois de visibilité financière

20 avril 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Analyses

Selon les informations du journaliste d’investigation financière Chris Sylt, Force India ne dispose plus que de 12 mois de trésorerie et la situation financière s’aggrave dangereusement.

L’équipe a diffusée ses chiffres de comptabilités 6 mois après l’échéance et le résultat n’est pas très reluisant. Sur l’exercice se terminant en Décembre 2007, Force India accuse une perte de 12,5 millions d’euros et un chiffre d’affaire de 29 millions seulement (ce chiffre représente les sponsors uniquement)

La structure de Force India est complexe et une holding basée au Luxembourg, baptisé Orange India Holding, détenu par Vijay Mallay et Michele Mol, financierpour l’essentiel l’équipe Force India. Hors ce financement n’est plus assuré sur le long terme comme prévu initialement. En effet cette holding n’a assurée son soutient envers l’équipe Indienne que jusqu’en 2010, le 3 Avril 2010 pour être précis, rendant l’avenir de l’équipe déjà précaire.

La rumeur d’une vente, déjà annoncée sur ce blog dans ce billet ici, se confirme donc, au vu des difficultés des actionnaires et surtout du large déficit de fortune de Vijay Mallay, qui n’est plus milliardaire cette année d’après le magazine Forbes (voir ici le billet).

F1 – Personnels : Toyota dégraisse et Toro Rosso s’engraisse

20 avril 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Analyses

Etonnant contraste entre Toyota et Toro Rosso. L’équipe japonais, symbole du team constructeur avec beaucoup de personnel va réduire son personnel d’ici la fin de l’année, alors que la petite Scuderia Toro Rosso annonce l’emploie de 60 personnes de plus pour 2010.

 » J’estime que d’ici la fin de l’année, nous aurons environ 100 à 150 employés de moins par rapport au début de l’année « , indique John Howett dans le magazine Express Syndrome de la réduction des coûts.

Tandis que la Scuderia Toro Rosso a augmenté de 60 personnes, dans le cadre de son programme de conception de son propre châssis pour 2010.  » Nous allons de l’avant. Nous avons engagé de nouvelles personnes et nous construisons les infrastructures. Par exemple nous avons une installation de CFD, une soufflerie (celle de Red Bull) et un département design. « 

Toyota qui économisera environ 6,5 à 9,8 millions d’euros en frais de personnels et Toro Rosso qui aura une charge de 3,5 millions d’euros pour 2010 en plus.

F1 – GP de Chine pour 7 ans de plus ? L’art de renégocier un contrat

18 avril 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Analyses

 » Nous voulons que tout le monde soit gagnant, nous et Bernie ainsi que les organisateurs de la F1, avec lesquels Shanghai est sous contrat. Si c’est un objectif que nous pouvons atteindre, nous y réfléchirons… Nous souhaiterions au moins être en équilibre. Mais il y a deux facteurs, l’un est l’évaluation, l’autre est de savoir si nous pouvons créer les conditions d’une situation de gagnant-gagnant.  » L’annonce en novembre dernier du responsable des sports de la ville de Shanghai était au coeur d’un bras de fer débuté durant l’été 2008 par Bernie Ecclestone…

Lire la suite du billet sur www.FanaticF1.com

F1 – Flavio Briatore, Brawn et les droits TV

18 avril 2009 | 2 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses

Mais qui arrêtera l’homme aux lunettes bleues ? Décidément très en verve dans le ridicule, l’élégant Italien, Flavio Briatore, a annoncé ce samedi sa dernière grande idée qu’il faudra méditer rapidement : Bloquer les droits TV de Brawn GP.

 » Comme Ross Brawn est notre délégué technique (de la FOTA) et qu’il me force à dépenser de l’argent que je n’ai pas dans mon budget, et comme l’argent de Honda n’a heureusement pas encore été partagé nous nous rencontrerons  » indique ce bon Flavio.

Sauf, comme nombre de média l’on indiqués, et en première ligne TomorrowNewsF1 (dans ce post en cliquant ici) Brawn ne touchera pas les droits de l’ex-équipe Honda durant environ 3 ans. Rendant caduque l’attaque du patron de l’équipe Renault et rendant toute attaque ridicule, pire le reste de son intervention tourne à l’argument de communication pour justification d’une saison loin des objectifs.

Prouvant par la même les difficultés de l’équipe française au niveau de son budget, elle qui jurait aux grands dieux avoir un budget plus important en 2009 de 30%, il y a encore 6 mois. Communication quand tu nous tiens.

Ah oui Briatore a indiqué que le Double Diffuseur lui coûtera 10 millions d’euros (5M€ chez Ferrari comme quoi), mais ce qu’il oublie de dire c’est que la R29 aura une refonte complète pour gommer un difficile début de saison et cela coûtera 30 millions d’euros au moins. Mais alors il a le budget ou pas ?

Comme le dit le proverbe chinois : Ce bon vieux Flavio a secoué un prunier qui n’a déjà plus de prunes.

Passons au coup de gueule de demain donc.

F1 – Révélation : Renault F1 voulait Button en 2009 !

17 avril 2009 | 3 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses

Un homme en colère, voici l’état d’esprit de Flavio Briatore, toutefois Jenson Button a dévoilé en guise de réponse une information qui fera parler d’elle :

 » Il (Flavio Briatore) a également besoin de se rappeler qu’il a essayé de m’employer cette année… »

Renault a donc lorgné sur Jenson Button pour la saison 2009 ? Une révélation qui fera date, surtout que ce n’est pas la première fois que l’équipe française cherche le pilote anglais depuis son départ en 2002.

FlashBack, nous sommes en 2007, Renault F1 Team a perdu Fernando Alonso et à besoin d’un meilleur pilote que le duo Fisichella-Kovalainen. Si le finlandais représente l’avenir, le pilote italien n’est plus dans les plans de Flavio Briatore. Il faut un vainqueur de Grand Prix pour remplacer Fernando Alonso. Jenson Button a été approché au début de l’été de cette année là. Un écran de fumée qui sera vite s’évaporé par la perspective de voir revenir son pilote espagnol fétiche dès 2008.

F1 – GP de France à Flins : Le syndrome Stade de France

17 avril 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Analyses

Le circuit de Flins sera financé. Bonne nouvelle pour l’avenir du Grand Prix de France, mais une mauvaise nouvelle pour la vision globale des politiques envers le sport. Au final, Flins, comme Magny-Cours avant lui, va souffrir du syndrome « Stade de France »…

Lire la suite du billet sur www.FanaticF1.com

F1 – Le double diffuseur coûtera 5M€ aux équipes

16 avril 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Analyses

Le Grand Prix d’Espagne sera le théâtre d’une nouvelle saison. Renault, qui dispose d’un prototype qu’il testera demain, McLaren disposera aussi d’un double diffuseur dès demain aussi, BMW et Ferrari aligneront un double diffuseur lors de la course espagnole. Mais combien coûte ce double diffuseur en étude ?

Selon les calculs de la Scuderia Ferrari, l’addiction se chiffre à 5 millions d’euros environ, mais ce changement ne fait pas partie du budget initial. Cet investissement représente 5% de dépassement de budget de la Scuderia, alors que pour la plupart des autres équipes, ce chiffre se situe entre 6 et 8%.

Par contre la contrainte de temps est importante : Environ 3 semaines d’étude et deux mois pour un modèle définitif avec une intégration idéale.

Des rumeurs indiquent même que Ferrari alignera une F60B pour le GP d’Espagne et garderait la F60 pour établir des tests autour du KERS afin de le fiabilisé, alors que la version B n’en disposera pas.

F1 – la FOTA sous tension

16 avril 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Analyses

L’annonce hier a fortement secoué le petit monde de la F1. Surtout dans les rangs de la FOTA, au point d’annoncer que la décision d’hier ne disposerait que d’un but : détruire la FOTA de l’intérieur.

Cette perception, mainte fois annoncé sur ce blog, trouve un écho chez Ferrari ou Domenicali l’avoue sans coup férir  » Il y aura un impact au sein de la FOTA. Les tensions sont très grandes en ce moment. »

Toutefois l’avenir de l’association est en jeu : »La situation n’est pas très bonne, car la FOTA est très importante pour l’avenir de la Formule 1″ insiste Domenicali  » nous sommes sur ce point d’accord pour établir une réunion après le Grand Prix de Bahreïn afin de parler. Nous devons résoudre nos problèmes. Mais si nous n’y parvenons pas, ce sera très mauvais »

Cette décision politique de la FIA a pour but de détruire la FOTA ? « Je ne peux pas le dire ainsi. Mais bien sûr, cela a rendu la situation très difficile pour tout les team  » conclu le team manager de Ferrari.

Les acteurs de la F1 doivent mettre de l’eau dans leur vin et comprendre enfin le jeu de la FIA envers eux. La fédération a un intérêt notoire de faire le ménage et d’affaiblir l’association des constructeurs dans l’arrière plan de ses décisions techniques et sportives futures.

F1 – Ron Dennis sacrifice humain de McLaren

16 avril 2009 | 7 commentaires
Catégorie : Analyses

Si le jour ou la politique devient plus important que le sport, le sport n’est plus. C’est cette maxime qui revient à la lecture de la retraite forcé de Ron Dennis. Second round de l’affaire d’espionnage dans un combat d’arrière garde qui oppose Max Mosley et la FIA à Ron Dennis et McLaren.

Ron Dennis tiendra une conférence de presse vendredi à Woking pour signifier son retrait afin de sauver l’équipe et surtout Lewis Hamilton. Un sacrifice humain et un règlement de compte remporté par Mosley. Dennis qui observait de loin les affaires de son équipe pour ce consacrer aux autres activités du groupe McLaren se retrouve donc le dos au mur.

Dans les couloirs de la FIA l’amende pour Lewis Hamilton serait d’environ 10 millions d’euros avec probablement des excuses publique lors d’une conférence de presse officielle.

Même du temps d’Ayrton Senna, durant le règne de Jean Marie Balestre, le ton et la pression n’a été si fort au point de démissionner. Mais l’acharnement a vaincue finalement pour satisfaire un homme contre des millions, pour son propre intérêt général.

L’avenir d’une des plus grande équipe de Formule 1 et l’avenir de 1000 personnes sera entendu demain lors d’une conférence sur « l’évolution de l’automobile » qui se tiendra à Woking et qui sera le théâtre du retrait le plus politique de l’histoire de la Formule 1.

PS : un quotidien autrlichien a indiqué hier « de source sûre » que Mercedes quitterait McLaren.

Mise à jour : Ron Dennis a tenu une confrérence de presse à Woking, par anticipation, pour signifier son retrait de la Formule 1 : « Nul ne m’a demandé de le faire. Il a été ma décision », a déclaré Dennis qui reste toutefois président du groupe McLaren mais qui se concentrera vers le projet de voiture de route et non plus sur la F1.

F1 – Double diffuseur : La contre expertise de TomorrowNewsF1

16 avril 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Analyses

David Benard et Thierry P donnent leur CONTRE expertise sur le verdict sur l’affiaire du double diffuseur en exclusivité pour TomorrowNewsF1 :

David Benard, à la recherche d’un emploi comme journaliste (rédacteur/chef de rubrique) ou responsable éditorial. Rédacteur pour Nouvelle Vague, magazine musical et Etoile Passion, magazine automobile. Contributeur pour Tomorrownewsf1.com :

C’est donc sans surprise que le Tribunal de la FIA a jugé légal le système de doubles diffuseurs utilisés depuis le début de la saison, et avec succès, par les écuries Brawn, Toyota et Williams. Décision logique puisque, rappelons-le, ces diffuseurs ont été maintes fois contrôlés et toujours reconnus conformes par les commissaires de pistes (lors des essais de cet hiver, en Australie puis enfin en Malaisie). Force est de reconnaitre que le reste du plateau l’à eu bien mauvaise, à commencer par les tops teams vexés de ne pas y avoir pensé ou, c’est selon, d’avoir sous-évalué cette option. L’affaire est désormais close et ces diffuseurs pourront être utilisés toute la saison. Tout le monde est même invité à les adopter.

Alors que va-t-il se passer maintenant ? L’ensemble des monoplaces devraient rapidement être dotées du fameux appendice, sans doute d’ici au GP d’Espagne à Barcelone. Mais d’ici là les points pris ne seront plus à prendre et Brawn et Toyota (et Williams à un échelon moindre) peuvent être fiers de leur « coup ». Que Button profite aussi de ses 11 points d’avance sur Alonso, 14 sur Hamilton et 15 sur les deux pilotes Ferrari, son avance pourrait fondre à l’approche de l’été et des hautes températures. Car si l’égo de ces Messieurs de chez Ferrari, McLaren, Renault et consorts ressort sonné de ce début de saison, gageons que ces mêmes blessés seront prompts à rebondir. Quoi qu’il en soit, Brawn a réussi des débuts sensationnels sur les cendres de Honda et quel que soit le résultat final de cette saison, les hommes de Ross Brawn (ainsi que ceux de Toyota et de Williams) auront été plus malins que les autres à interpréter un règlement finalement plus ouvert qu’on ne le pensait. Tout est question d’interprétation et là c’est une bonne nouvelle !

A mon avis, Red Bull (avec ou sans ces fameux diffuseurs, Adrian Newey travaillant apparemment à une solution alternative), Ferrari, BMW et Renault (comprenez Alonso) devraient rapidement arriver, au moins, au niveau des Brawn. La hiérarchie risque donc d’être bouleversée mais ceux qui ont tiré les premiers pourraient bien récolter quelques lauriers en fin d’année. Allez savoir…

Prochain rendez-vous avec nos amis (sic) de la FIA dès 29 avril et leur « jugement » concernant McLaren, aux conséquences redoutées…

Thierry P : Editeur de la version espagnole de TomorrowNewsF1.com : es.tomorrownewsf1.com

Lors de la dernière semaine de Mars, toutes les équipes sont surprises par les temps de la Brawn. Les ingénieurs et pilotes s’aperçoivent très vite que cette voiture conçue par Ross Brawn possèdent un diffuseur plus performant que le leurs. Mais nous sommes à 10 jours de Melbourne, donc le seul moyen était de mettre la pression sur la FIA et de dénoncé la vraie fausse légalité du système. N’oublions pas que nous sommes en pleine guerre FIA-FOTA et la Fédération laisse pourrir le truc pendant que les Brawn, Williams et Toyota raflent les deux premiers Grand Prix.

La FIA, sous pression, décide d’examiner l’appel de Ferrari, Renault et Red Bull pour la forme sachant que les équipes ont déjà prévus des nouveautés pour la Chine et que le délai est trop tardif pour changer quoi que ce soit. Sauf que Ferrari semble être le dindon de la farce.

Conclusion, le duo Mosley-Ecclestone vient de faire gentiment un affront à la FOTA tout en ménageant le suspens pour la saison. Finalement tu ne peux pas apprendre à des professionnels à braquer une banque si tu n’a commis aucun délit toi-même.

Lire aussi mon analyse « Double Diffuseur : analyse et explications » en cliquant ICI



F1 – Double diffuseur, analyse et explications

15 avril 2009 | 3 commentaires
Catégorie : Analyses, Technique F1

Appel rejeté, un non événement qui sera vite oublié par le petit monde de la Formule 1. Brawn a toujours un avantage, idem pour Toyota et Williams, mais qu’on se rassure, BMW, Renault, Ferrari et McLaren voir Red Bull vont rapidement réagir.

BMW d’abord a débuté les essais simulés d’un double diffuseur dès suite au GP d’Australie. Renault a été plus prompte et disposera d’un premier prototype dès ce week end pour le GP de Chine et un modèle réel pour le GP d’Espagne. Tandis que McLaren étudie lui aussi un modèle équivalent.

Les grands perdants semblent toutefois être Ferrari et Red Bull. La Scuderia est prise au piège de son développement KERS avec Magenti Marrelli afin de remporter l’appel d’offre du KERS standard pour 2010 et n’a pas encore débuté l’étude d’un double diffuseur. Le cas de Red Bull est différent. La RB5 exploite un aileron arrière qui dispose de bord de fuite assez bas, agissant déjà comme un double diffuseur. Adrian Newey a avoué avoir pensé au double diffuseur, et semble se dirigé vers une autre solution. Mais le résultat ne sera visible que d’ici 2 mois environ.

L’audience a tourné au règlement de compte entre la FOTA et la FIA. L’un accusant l’autre de ne pas avoir fait de bons règlements, mais concrètement de quoi s’agit t’il ?

En 2008 lorsque l’on regardait une F1 de derrière nous avions un diffuseur central, qui était la norme depuis 1995. En 2009 il n’existe plus et nous sommes revenu a un design plus années 90. Plus concrètement, les tunnels d’extraction sur les cotés sont au même cote que le diffuseur. Alors qu’auparavant ils étaient en retrait.

Par exemple sur une Ferrari le diffuseur est en deux parties et les extracteurs/tunnels se situent à une hauteur de 175mm.

Hors le double diffuseur est en deux temps. En plus d’ajouté une troisième partie d’extraction de l’air sous la voiture (donc reproduire un diffuseur), cette canalisation est plus haute de 25mm par rapport au plan de référence. Donc plus d’appuis sur l’arrière. Ajoutons à cela la division en trois canaux de l’espace central.

En faite, la FIA dans son règlement, a augmenté la hauteur des tunnels de diffusion de 125 à 175 mm entre 2008 et 2009, tandis que la partie centrale (diffuseurs) était de 350mm de large. C’est alors que les trois équipes incriminé ont divisés en deux parties cette espace qui était libre. (Voir dessin en grand format).

Au final, les « légalistes » ont fait un choix de prudence sur leurs diffuseurs, alors que d’autre ont bien exploité les possibilités du règlement.

F1 [es] – 14 Avril 2009, le jour des diffuseurs

14 avril 2009 | 5 commentaires
Catégorie : Analyses

Ce Mardi 14 avril, les autorités de la Formule 1 pourraient compromettre le début de la saison de Jenson Button et de Brawn GP voir de Toyota et de Williams suite à l’affaire des diffuseurs.

La question devant la Cour internationale d’appel, est de savoir si les Brawn GP, Williams et Toyota ont une technologie aérodynamique illégale. Il a fallu que trois équipes indiquent une zone grise dans le règlement des diffuseurs arrière pour que cette journée tourne à l’angoisse.

La supériorité aérodynamique est supérieure et donne plus de grip et d’effet de sol. hors ces diffuseurs ont été inspectés avant la saison par le délégué technique de la FIA, Charlie Whiting et ont été approuvés.

Idéalement, cela aurait mis fin à l’affaire. Mais Ferrari, Red Bull, Renault et BMW ne sont pas aussi habiles avec leurs aérodynamiques respectives, et nous voilà en ce jour décisif.

Si le tribunal modifie les résultats sur la piste, de nombreux fans seront déçus.  » Ce serait extrêmement négatif », a déclaré Paul Stoddart, ancien patron de Minardi. « Nous avons besoin d’une certaine stabilité. »

Une autre raison pour laquelle la Cour devrait rejeter l’affaire est que la FIA connaissait la question depuis longtemps et a décidée de ne pas agir.

Comme indiqué, Ross Brawn, a noté que les diffuseurs pouvaient avoir été interdits l’an dernier par les autres équipes de F1 lorsqu’il a exposé le projet. Toyota et Williams en ont pris avantage. En bref, selon Brawn, Ferrari et les autres ont perdus la possibilité d’éviter la confusion actuelle.

« Personne ne s’en est intéressé » , a déclaré Brawn sur Autosport.com. « Maintenant, nous sommes devant ».

Par Thierry P (es.tomorrownewsf1.com) – adaptation : Marc Limacher

F1 – les trois défauts de Ferrari en 2009

14 avril 2009 | 1 commentaire
Catégorie : Analyses

Après deux Grand Prix, la Scuderia se retrouve dos au mur et traite ses problèmes. Selon les observateurs, la F60 et Ferrari ont trois problèmes.

Dans un premier temps, la F60 n’est pas 100% fiable et elle n‘est pas rapide non plus. La monoplace de produit pas assez d’appui.

Dans un deuxième temps, la tactique et les stratégies. En Australie, un mauvais choix de pneumatiques en début de course et enfin le plantage dans la Q1 en Malaisie avec Massa et la stratégie de Kimi Raikkonen de mettre des pneus pluie sur une piste sèche en course.

Enfin, il y a un troisième problème, discret mais fondamental pour la saison 2009 : Le manque de confiance de l’équipe technique dans le CFD (soufflerie virtuel). Sa difficulté à s’adapter et son refus de concevoir un nouveau diffuseur s’explique par cette difficulté. Ferrari à besoin de tester en piste pour valider un pièce. Hors cette saison, ce n’est plus possible et l’équipe n’a pas changer ses habitudes.

F1 – Moteur standard Cosworth : l’accord entre Mosley et Ecclestone

14 avril 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Analyses

Le retour évident de Cosworth via le moteur standard aurait été facilité par un accord entre Max Mosley et Bernie Ecclestone.

Dès le début de l’aventure USF1, l’idée du moteur standard pour équiper cette équipe américaine était logique, du fait des échos d’un accord entendu à l’époque. L’équipe a confirmé la semaine dernière envisager sérieusement d’utiliser le V8 Cosworth pour 2010. Un non événement donc.

Afin de garantir la viabilité du projet standard, que Cosworth a remporté en appel d’offre à la fin de l’année 2008, un accord était nécessaire entre la FIA et Bernie Ecclestone. Auto Motor und Sport confirme les échos entendus par TomorrowNewsF1 à l’époque (voir ce billet du 25 Février en cliquant ici).

Le magazine allemand indique que le projet autour de Cosworth est destiné à réduire l’influence des constructeurs sur la Formule 1. En contre partie de quoi, Ecclestone à promis de garantir la viabilité du concept.

Nous pouvons vous dévoiler aussi que le projet Cosworth est une composante du projet politique de la FIA pour briser la FOTA grâce à la clémence envers les équipes indépendantes (voir ce billet ici)

F1 – Restructuration chez Ferrari

14 avril 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Analyses

Ferrari réalise actuellement on pire début de saison depuis 1992. Au point que l’équipe a procédé à des refontes importantes de son organigramme.

La première refonte provient de Luca Baldisserri, qui était aux opérations stratégiques de la Scuderia depuis le départ de Ross Brawn fin 2006. L’italien prend la responsabilité de Chris Dyer, qui était l’ancien ingénieur de course de Michael Schumacher et sera le lien entre l’usine et l’équipe de course. Un changement qui devrait accélérer le développement et la réactivité. Changement d’autant plus important qu’il n’y a plus d’essais privé durant la saison.

Il y a 10 jours Ferrari avait annoncé avoir réduit la taille de son équipe de Formule 1, mais est parvenue à éviter un licenciement de son personnel.

« Notre écurie est plus petite mais nous avons atteint cela sans licenciement. Environ 100 employés ont été par conséquent relocalisés dans d’autres domaines au sein de Ferrari, notre équipe en compte à présent environ 700, » a déclaré Stefano Domenicali.


Page 50 sur 60« First...102030484950515260...Last »


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu