Naviguer : Accueil > Archive by category 'Automobile'

Ferrari, Hong Kong et la Bourse

2 septembre 2011 | 9 commentaires
Catégorie : Automobile

La bagarre est invisible, mais réelle et le constructeur Ferrari est l’objet de convoitises de la part de Hong Kong, pour une introduction en bourse.

Plusieurs banques ont approché FIAT ces dernières semaines,  pour établir une proposition d’introduction en bourse de Ferrari à Hong Kong. Le potentiel sur les marchés est estimé à 5,5 milliards d’euros par les analystes financiers chinois. Indique l’agence Reuters.

Selon autre sources proches du dossier, FIAT écoute avec attention les propositions des banques, mais n’a pas pris de décision. Pas de commentaires de la part de FIAT sur cette histoire. Depuis de longue semaine, Luca di Montezemolo et le PDG de la firme italienne, FIAT Sergio Marchionne, avaient dit « non » à une introduction en bourse du cheval cabré.

Cette insistance de la bourse de Hong Kong sur le cas de Ferrari (ils ont fait la même chose auprès de BMW avec Rolls Royce) cache une rivalité croissante avec la place financière de Singapour. Il y environ 15 jours, le club anglais de Manchester United a annoncé une introduction en bourse de Singapour, devant lever 1 milliard de dollars (valorisation du club à 3 milliards).

Cette introduction cache une longue bataille entre Hong Kong et Singapour pour cette introduction. Considéré comme un échec pour les chinois de l’ancienne colonie britannique. Stoppant ainsi sa formidable expansion avec l’introduction d’Occitane International, Samsonite et surtout Prada en juin dernier (2,5 milliards de dollars). Hong Kong cherche un symbole et Ferrari est le symbole souhaité.

Peter Lim dans le capital de McLaren Automotive

22 août 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Automobile, Entrepreneurs

Huitième fortune du monde selon le magazine américain Forbes, Peter Lim, homme d’affaire de Singapour, ayant surtout fait fortune dans la bourse et investisseurs massif en Angleterre est entré dans le capital de McLaren Automotive et sera membre du conseil d’administration.

L’apport de Lim, estimé entre 60 et 120 millions d’euros (entre 6 et 12% du capital), est destiné à renforcer le réseau asiatique de la société, fondée par Ron Dennis il y a 3 ans. L’an dernier, l’homme d’affaire de Singapour avait fait une offre de 350 millions d’euros, pour le rachat du club de Liverpool. En vain. Il dispose aussi des droits exclusifs d’exploitations de la chaine de restaurants Manchester United en Asie.

En Juin dernier, McLaren Automotive avait annoncé son intention d’investir 1 milliard d’euros dans le développement de sa marque à l’horizon 2017. A l’époque il était indiqué qu’environ 30% de la société pouvait être vendu à des investisseurs pour près de 300 millions d’euros environ.

Le projet Infiniti – Red Bull Racing

6 août 2011 | 1 commentaire
Catégorie : Automobile, Marketing

Le constructeur automobile de luxe nippon, Infiniti, filiale du groupe Renault-Nissan,  va produire une gamme  de voiture de route haute performance d’ici 2012/2013,  avec l’équipe championne du monde de Formule 1 2010, Red Bull Racing. La maque japonaise est déjà sponsor de la seconde depuis quelques mois.

En Mai dernier, Simon Spourle, l’homme fort d’Infiniti en Europe, avait déjà annoncé une voiture de route avec le label RBR, sous la forme d’une série limitée entre 500 et 2.000 exemplaires. Le week-end dernier, le patron de l’équipe Red Bull Racing, Christian Horner,  a aussi confirmé le projet,  précisant que les ingénieurs de Red Bull Technology (filiale technique de l’équipe F1) sont tout à fait capable de prendre en charge un tel projet.

Lire la suite de l’article si vous le souhaitez en cliquant ici

F1 – La logique Lotus Cars

10 décembre 2010 | 8 commentaires
Catégorie : Automobile, Marketing

lotus-logoLe temps et l’argent, voici une des raisons de l’engagement de Lotus Cars en Formule 1 avec l’équipe Renault. Dany Bahar, dans une interview pour le quotidien anglais Metro a précisé la stratégie du constructeur anglais en Formule 1.

« Groupe Lotus n’a pas le temps et les ressources à consacrer à une équipe qui débute. Une telle entreprise nécessite une énorme quantité d’investissement et beaucoup de temps à attendre pour obtenir un résultat, et rien ne garantit qu’il le fasse. Le lancement d’une nouvelle équipe de F1 est une entreprise de grande envergure et, à son tour, nous n’avons que du respect pour ce qu’a fait 1Malaysia Racing. »

Notez que Bahar ne parle pas de Team Lotus, mais de 1Malaysia Racing, ajoutant encore plus de confusion alors qu’il annonce depuis quelques temps qu’il souhaite être très clair. De plus, alors que la communication du constructeur est axée sur « l’investissement dans la communication et non la filiation à Colin Chapman en F1 », ce petit détail est intéressant et démontre le contraire.

« Renault, en tant que partenaire, nous permettra de lutter à l’avant poste dès le début. Enstone sait comment gagner des championnats du monde, et je suis convaincu que l’équipe va gagner de nouveau,  bientôt. »

La logique de temps toujours, construire une équipe prendra 5 années alors qu’Enstone c’est l’assurance d’être champion du monde dans trois années ? Souvenir de l’équipe Benetton en 2000, l’année du rachat par Renault, avait terminée 4ème du championnat avant de se reconstruire (7ème en 2001 – 4ème en 2002 – 4ème en 2003 et 3ème en 2004). Après avoir terminée 5ème en 2010 dans une phase ascendante, l’image promet un avenir intéressant, mais restons prudent, surtout que Red Bull, McLaren, Ferrari et Mercedes GP sont devant au classement…

« Cela ne veut pas dire que je ne pense pas que 1Malaysia Racing ne pourra pas faire de grandes choses, et nous leur souhaitons le meilleur, mais vous devez comprendre qu’en tant que constructeur automobile, il est important que nous allions avec les plus forts. Nous voulons être avec Ferrari, Red Bull, McLaren et Mercedes. »

La même logique que l’analyse plus haute, Renault F1 Team ayant terminé 5ème du championnat est au niveau des 4 autres équipes cités. Pas de place pour la passion et la construction d’un projet. La rentabilité prime et surtout Bahar cite dans ses déclarations souvent 2015 comme échéance ultime d’un avenir. N’oublions pas que c’est la dernière chance de Lotus de bien figurer avec Proton comme soutien.

Entretien avec Gordon Murray

29 novembre 2008 | 1 commentaire
Catégorie : Automobile

Lors d’une récente interview pour le site allemand total-motorsport.com, Gordon Murray pose son regard d’ingénieur qu’il a été en Formule 1 entre 1973 et 1989. D’abord un aveu symbolique et intéressant (ci-dessous), puis un avis sur la réduction des couts, sur le design des voitures et enfin le système KERS.

Question: « Gordon, Imaginons que vous êtes un ingénieur encore en activité, sous seriez toujours en Formule 1 actuellement ? »

Gordon Murray: « Si je suis responsable en matière de conception, alors là je suis au bon endroit. J’ai été très heureux à l’époque ou l’on pouvait tester une bonne idée durant les Grand Prix pour être les plus rapides. Aujourd’hui, il y a d’incroyable sommes d’argent investit en soufflerie pour gagné une fraction de seconde. Je serais donc dans le département design, mais je m’ennuierai certainement. « 

« Un poste stratégique par contre, je pourrais en revanche très bien l’imaginer. C’est ce que j’ai toujours beaucoup aimé. Je serais d’accord de travaillé avec une équipe qui n’a pas encore gagné de Grand Prix. Je serais très satisfait de conduire une troupe à la victoire. Cela m’a toujours beaucoup plu. Vous ne pouvez pas imaginez faire les choses seules, comme avant. Par contre dirigé une équipe de 180 ingénieurs. Ce n’est pas mon truc. »

Question: « Si maintenant Force India vous appelle, afin de vous proposé ce poste que vous décrivez, vous acceptez ? »

Murray: « Si j’ai un poste stratégique de haut niveau mis à disposition, alors je pense dire oui. A l’époque de Brabham et McLaren j’étais non seulement dans la conception mais aussi dans l’équipe de direction. Prendre des décisions stratégiques prend du temps et ce n’est mon truc. C’était un problème majeur si je ne trouve pas de temps pour travailler (rires). « 

Dans la seconde partie de l’entretien, Murray estime que les règles de 2009 sont un petit pas en avant vers la bonne direction. Mais estime que « les coûts en Formule 1 on ne peut probablement pas les contrôler « . Fustigeant l’idée d’une amélioration des dépassements et d’espoir de courses meilleures. Gordon Murray souhaite que l’on supprime les suspensions carbones afin de réduire les coûts.

Mais son grand dada, restera la liberté des ingénieurs et designer « Si l’on peint toute les F1 en blanc, personne en 30 secondes pourra reconnaitre de quelles marque proviens les modèles. Je soutiens donc une liberté aux designers, Peut être la première étape de cette liberté proviendra de la suppression de ses petites éléments aérodynamiques supprimé en 2009. Nous verrons… « 

Pour le système KERS, l’ingénieur sud africain est virulent de vérité :  » je pense que c’est un non –sens. Cela reviens a crée des voiture hybrides. Coté marketing c’est bien sur fantastique. Mais si l’on regarde, ce n’est pas une voiture verte. C’est juste un moteur essence, additionné. C’est un fait. »

« En fait, même les véhicules hybrides sont mauvais. Le système KERS n’est rien d’autre que cela. C’est une déclaration au monde : « Regardez nous consacrons notre recherche a des technologies respectueuse de l’environnement « , mais cela en sert à rien et en plus c’est risqué niveau sécurité. La Formule 1, a mon avis, n’a pas besoin de cela. « . Tout en insistant que les dépense dans ce système sont un paradoxe avec la course à la limitation de budget.

Pour conclure, Murray estime que depuis ses quatre dernières années, Ferrari réalise les plus belles voitures. Mais en se basant sur l’aspect de la constance technique. Pas vraiment de son avis personnel.


Page 2 sur 212


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu