Naviguer : Accueil > Archive by category 'Business News F1'

BusinessNewsF1 – GP Angleterre 2011

12 juillet 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Business News F1

Team Lotus a présenté une nouvelle livrée pour le Grand Prix d’Angleterre. La marque Caterham (propriété de Team Lotus) apparait sur les pontons en remplacement d’EQ8, l’autre marque du groupe. Tony Fernandes a aussi confirmé que General Electric (GE) a signé son accord avec son équipe sur un partenariat avec du cash et un partenariat technique. Deal Caterham : 3M€/an – Deal GE : 10M€/ an sur 3 ans.

L’équipe Virgin Racing a fait la promotion du film Disney Pixar : CARS 2 pour ce Grand Prix de Grande-Bretagne 2011.  Deal : 50.000 euros la course.

Organisé par Tamara Ecclestone, es membres de la Formula One  se  son réunit avec des invités et des célébrités pour une soirée de charité au profit du  Great Ormond Street Hospital pour enfants. Un total de 650.000 euros ont été récolté. Santander a été très généreux tout comme Pirelli.

McLaren Applied Technologies, composé de 30 ingénieurs et travaillant pour des clients extérieurs, cherche des partenaire dans le secteur de la santé pour commercialiser sa technologie cardiaque utilisé par des professionnels du sport.

L’équipe Virgin Racing indique qu’elle dépense environ 1.1 millions d’euro par semaine mais surtout 9 millions d’euros de frais  (1.2 millions en nourriture pour le personnel, invités,  sur les 20 courses,et 7.8millions pour les transports).

Silverstone a permit un cumul de 315.000 spectateurs dans les tribunes durant le week-end. 120.000 pour les qualifications et 122.000 pour la course. Un succès populaire.

GP USA – Austin vise 78% d’étrangers et 136M€ de recette

7 juillet 2011 | 3 commentaires
Catégorie : Business News F1

Les promoteurs du Grand Prix des USA à Austin, Full Thorttle Promotion ont commandé une étude de taux de remplissage assez étonnante.

Selon l’étude, 78% des spectateurs qui assisteront au Grand Prix des USA en 2012 ne viendront pas du Texas, soit 94.700 personnes dans une enceinte de 120.000 places. Pour l’an prochain, il est estimé (et souhaité aussi) que toute les places soient vendues.

Notons que lors de la finale du 45ème Super Bowl à Dallas, seulement 20.000 personnes sur un total de 103.985 fans (le Cowboys Stadium a une capacité de 90.000/105.000 places), ce qui signifie que le Grand Prix de Formule 1 vise des touristes non américain en majorité. Chacun va dépenser 700 dollars par jour en moyenne (183 dollars pour l’hébergement, nourriture et l’alcool, 12 dollars de shopping et 400 dollars pour les places)

Ses personnes vont rapporter 197.4 millions de dollars (136 millions d’euros) à l’économie locale en trois jours ; Notre étude estimait que le chiffre serait plus proche de 120 millions d’euros.

GP Austin : chaque spectateurs dépensera 700$/jour

30 juin 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Business News F1

Selon les chiffres annoncés par Austin, suite à l’accord de subvention de 25 millions de dollars, il est indiqué que les prévisions de dépensent des visiteurs sur trois jours seraient de 1455 euros, soit 2100 dollars (485 euros par jour – 700 dollars par jours).

Ces dépenses comprennent : la billetterie, dépenses d’hébergement et restaurations, transports et shopping. Les promoteurs, sur la base des chiffres d’Indianapolis peuvent espérer un sold out pour l’édition 2012, soit 120.000 spectateurs dans les tribunes. Ce qui apporterait une retombée direct de 174.6 millions d’euros (prévision optimiste). L’Etat d’Austin prendra une taxe sur 69% de ce total.

Selon nos estimations, les retombés totaux seront de 120 millions d’euros, ce qui fixerait à environ 83.000 spectateurs dans les tribunes.

Pour informations, Le GP de Montréal a rapporté avec 300.000 spectateurs sur trois jours, un total de 64 millions d’euros de retombés total…

BusinessNewsF1 – GP Europe 2011

29 juin 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Business News F1

Oakley, Inc a annoncé aujourd’hui que Fernando Alonso a rejoint la famille de coureurs Oakley Pro. Double champion du monde de Formule 1, le pilote espagnole de Ferrari sera un ambassadeur pour Oakley en Europe et dans le monde. Estimation deal : 2 ans et 500.000 euros/ an.

Reebok c’est vu interdire une publicité pour un dépliant promotionnel mettant en vedette Lewis Hamilton. Cette publicité a été jugée par ASA (Advertising Standards Authority) comme mensongère.  Elle affirmait que les vêtements Zig Tech « prend l’énergie de votre corp pour le réintroduire dans votre corps. » C’est la deuxième fois en 6 mois que Reebok se fait interdire une publicité avec Lewis Hamilton. La précédente était un spot TV.

Tony Fernandes a annoncé au salon du Bourget une commande de 200 Airbus A320neo pour un total de 13 milliards d’euros (au prix catalogue). Moteur GE – SNECMA compris. La plus grosse commande pour une compagnie asiatique à ce jour. L’ambition d’AIRASIA est d’être la première compagnie de cette région du monde. Fernandes a aussi annoncé qu’il avait conclu au Bourget des accords pour l’équipe Team Lotus.

Le scénariste Peter Morgan a proposé son projet de film autour de James Hunt et Nikki Lauda lors de la saison 1976. L’autorisation du triple champion autrichien est sur la table et le contrat près à être signer. Manque un producteur et un jeune acteur.

Un total de 85. 127 personne dans les tribunes de Valencia durant tout le week end. En augmentation depuis 2009 et 2010.

McLaren Automotive : 1 milliard d’euros pour 13 modèles

23 juin 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Business News F1

Ron Dennis vois aboutir son rêve de toujours : Faire de McLaren une marque automobile de luxe et de sport. Pour aboutir à ce résultat ultime, un investissement entre 700 millions et 1 milliard d’euros a été annoncé hier soir sur la chaine Bloomberg TV.

Un total de 13 voitures (gammes comprises) vont être développés d’ici 2017 pour rivaliser avec les futures gammes Ferrari et Lamborghini. Notons que McLaren a déjà déboursé 225 millions pour la MP4-12C. Ron Dennis vise un chiffre d’affaire en 2016/2017 de 1,1 milliards d’euros.

Des chiffres importants qui sont aussi à comparer avec Lotus Group qui va investir 913 millions d’euros (533 millions pour le produit et 380 millions pour le marketing) pour un total de 5 voitures (ou plutôt 2 ou 3). Sauf, qu’a la différence de Lotus Group qui joue son développement futur sur de la dette directement en misant sur Business Plan basée sur des ventes, Ron Dennis refuse ce type de méthode pour parvenir à des résultats. McLaren Automotive à l’intention de vendre une partie des 47% (propriété de Ron Dennis) pour assurer son développement et rembourser ses emprunts, d’ici la fin de l’année. Le constructeur vise ses premiers bénéfices d’ici 203/2014.

Il n’est pas impossible que 30% de McLaren Automotive soient vendu à des investisseurs pour près de 300 millions d’euros.

Emilio Botin et la fiscalité

22 juin 2011 | 4 commentaires
Catégorie : Business News F1

Le PDG de Banco Santander, Emilio Botin est sous le coup d’une enquête pour fraude fiscale, ainsi que quelques membres de sa famille.

Le montant de la fraude serait d’environ de 120.000 euros, selon les autorités judiciaires. Les avocats du patron espagnol ont soumis très rapidement des documents relatifs à la période 2005-2009. L’administration fiscale vérifiera ces documents, pour déterminer s’ils sont justes ou faux.

Les autorités judiciaires espagnoles ont ouvert une enquête pour irrégularités présumées, remontant à la période 2005 – 2009, dans laquelle certains fonds n’ont pas été déclarés sur les comptes courants de la banque HSBC.

CVC règle près d’un milliard aux banques

18 juin 2011 | 1 commentaire
Catégorie : Business News F1

Selon le journal anglais l’Express, la  Royal Bank of Scotland Plc et Lehman Brothers Holdings Inc ont reçu 978 millions d’euros (1,4 milliards de dollars)  en remboursements, avec intérêts, du prêt ayant permis au fond d’investissement anglais, CVC Capital Patner d’acquérir les droits commerciaux de la  Formule .

CVC a remboursé 5372.7 millions d’euros (762,3 millions de dollars) de ses prêts et 463.1 millions d’euros (662,7 millions de dollars) en paiements des intérêts, selon le journal. Qui n’a pas précisé ses sources pour le moment.

A suivre….

F1 – Le prochain contrat d’Hamilton fera perdre 4M€ à McLaren

17 juin 2011 | 1 commentaire
Catégorie : Analyses, Business News F1

Dans les discussions sur le prochain contrat de Lewis Hamilton, Martin Whitmarsh a cédé sur la cession des droits à l’image. Un petit événement car il remet en question un modèle économique vieux de 10 ans.

Ron Dennis en restera traumatisé durant de longues années. Ses négociations avec Ayrton Senna durant les saisons 1988-1989 et 1990, lui donnerons des idées. A l’époque le manager anglais avait tout donné au pilote brésilien. Nous parlons de ses droits à l’image. C’était l’époque ou Ayrton Senna gagnait 15 millions de dollars par an en 1990, puis 22 millions de dollars en 1992 et enfin jusqu’à 36 millions de dollars en 1993. Au total, le triple champion,n du monde brésilien aura gagné durant son passage chez Mclaren l’équivalent de 48 millions de dollars. Sans que McLaren ne touche une part.

Lorsque Mercedes-Benz est entrée dans le capital de l’équipe McLaren International, le concept « corporate » est née. Assez inspiré des droits à l’image alors en vigueur dans le football,  Ron Dennis exigeait  que ses pilotes rétrocèdent 50% de leurs droits à l’image à McLaren. C’est-à-dire que si un sponsor décide d’utiliser l’image d’un de ses pilotes, ce dernier devra donner la moitié de ce qu’il aura gagné. Avec le duo Hakkinen – Coulthard, le système ne rapportait qu’un million de dollars entre 2000 et 2001. Puis, c’est avec les duos Kimi Raikkonen – David Coulthard et Kimi Raikkonen – Juan Pablo Montoya que le système a bien fonctionné. Rapportant sur la période 2002-2006 l’équivalent de 6 millions de dollars environ.

Le duo Fernando Alonso- Lewis Hamilton va permettre d’obtenir, via ce système de droit à l’image l’équivalent pour la seule année 2007, environ 4 millions d’euros (5.2M$).

Toutefois, le principe sera revu avec le renouvellement de Lewis Hamilton pour la période 2008-2012. Le futur champion du monde ne rétrocédera que 25% de ses revenus personnels.

Avec le retrait progressif de Mercedes-Benz, ce système est un modèle économique très intéressant pour McLaren. Pour la seule année 2010, elle a touchée 6,1 millions d’euros. Le plus intéressant est que ce montage permet de financer le salaire de ses pilotes indirectement. Sauf que pour l’avenir, seul Jenson Button accepte encore de jouer le jeu. Lewis Hamilton souhaite tout garder pour lui. Remettant en cause un modèle qui était pourtant séduisant. Un manque à gagner de 4 millions d’euros par an pour McLaren.

Note : Le Real Madrid utilise aussi le même procédé depuis l’époque de la première génération des « Galactiques », La rétrocession des droits d’image de ses joueurs comme  Zidane, Figo, Beckham, Ronaldo, Casillas et Raul,  lui permettait à l’époque de gagner plus de 15 millions d’euros par année.

Red bull a investi 15M€ sur Vettel depuis 1995

15 juin 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Business News F1

De la même manière que McLaren avec Lewis Hamilton, Sébastian Vettel est un produit Red Bull depuis l’âge de 8 ans. Un investissement récompensé par un titre de champion du monde 2010 et une domination impressionnante en ce début de saison 2011. Toutefois, le taureau rouge a dépensé pas moins de 15 millions d’euros depuis 1995 à ce jour sur son pilote fétiche.

Selon le BusinessBookGP2011, le champion du monde 2010 touchera un salaire de 8 millions d’euros cette année, en augmentation de 300% par rapport à l’an dernier. Hors primes. Le pilote allemand n’est pas encore un des pilotes les plus payés du plateau.  L’investissement de Red Bull sur le pilote allemand dans les disciplines inférieures a été de plus de 2 millions d’euros (2.010 M€ pour être précis) entre les années de Karting (1995-2002), Formule BMW (2003-2004), F3 EuroSeries (2005-2006) et WSR 3.5 (2006-2007).

Toutefois, chose qui est moins connue, Red Bull rémunère ses pilotes pour courir dans sa filière. A ce titre Sébastian Vettel a touché dans les séries inférieures l’équivalent de 340.000 euros. Il touchera 100.000 euros pour sa participation au WSR 3.5L en 2007. Son arrivée chez Toro Rosso pour les dernières courses de l’année 2007 était rémunéré 300.000 euros, tandis que la saison 2008 l’était à hauteur de 900.000 euros.

Au total, Red Bull aura investit 15.050.000 millions d’euros sur son pilote. Une somme qui va augmenter à l’avenir de 10 millions dès 2012.

Team Lotus – GE et le B2B

14 juin 2011 | 2 commentaires
Catégorie : Analyses, Business News F1

C’était dans l’air depuis quelques jours, Team Lotus annonce un accord majeur avec General Electric, présenté comme un accord de sponsoring indépendant de la commande de moteur d’avions par Tony Fernandes, via sa compagnie AIRASIA.

Notons que Tony Fernandes a mis en concurrence les deux géants du secteur : Général Electric et Pratt & Whitney pour fournir plusieurs centaine de réacteurs (pour environ 100 millions d’euros). Toutefois, aucun accord n’a été signé, cela reste juste une discussion. L’homme d’affaire semble aussi mettre la pression sur AIRBUS pour une commande de 150 A320.

Toutefois, notons que les pratiques commerciales dans le secteur aéronautique permettent de penser qu’il existe un accord parallèle. En effet, d’après les échos de la presse économiques, le secteur est coutumier des cadeaux et ristourne stratégique.

Depuis environ un mois, il était entendu que Tony Fernandes cherchait un accord autour de sa compagnie AIRASIA pour obtenir un accord majeur. Ce qui a été compliqué par les lois antis-corruptions anglaises (voir ici).

A partir de ce principe, il est possible que cet accord avec Général Electric comprend une réduction (40% peut-être) sur les moteurs, en échange d’une exposition sur la durée du contrat sur les Lotus. En guise de remerciement la société américaine fait donc du sponsoring qui est estimé à 6 millions d’euros par an.

Sponsoring : Marlboro prolonge jusqu’en 2015 avec Ferrari

14 juin 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Business News F1

Le communiqué est très court, 3 lignes, mais la Scuderia Ferrari a annoncée qu’elle avait renouvelée son contrat avec Philip Morris (Marlboro) jusqu’en 2015.

C’est une extension d’une année supplémentaire par rapport à la précédente annonce du 30 Janvier 2011,  qui prolongeait l’entente jusqu’en 2014. De 2012-2013 et 2014, il faut désormais rajouter une année (2015) en plus.

Cette prolongation est synonyme d’équivalence avec le nouveau contrat de Fernando Alonso (expirant en 2014-2016). Il est aussi possible que l’année 2015 soit moins importante financièrement que les autres, déjà estimés à 100 millions d’euros annuels.

BusinessNewsF1 – GP Canada

14 juin 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Business News F1

F1 Canadian GP 2011

La société PUMA AG, propriété du groupe Pinault, a annoncé avoir prolongé son contrat d’équipementier avec la Scuderia Ferrari. Leur collaboration datant depuis 2005. Avec ce nouvel accord de partenariat, la marque allemande est autorisée à produire sous licence des chaussures, vêtement et accessoires de merchandising à travers le monde. Une nouveauté, une collection spécifique sera développée en fin d’année 2011. Estimation deal : 3,5 millions d’euros par année durant 5 ans.

L’équipe Team Lotus va finaliser un accord avec une société américaine dans les prochaines semaines qui lui permettra d’avoir un nouveau sponsor à environ 5 millions par an, mais en attendant elle a annoncé l’arrivée d’un nouveau sponsor en la présence d’APC, cette dernière, est une entreprise fondée en 1981 dans le Massachusetts, qui a été acquise en 2007 par le fabricant d’électronique Schneider. L’équipe a aussi annoncé un deal avec INTEL. Estimation des deals : 3 millions d’euros par an.

Caterham – Team Lotus : les chiffres

8 juin 2011 | 2 commentaires
Catégorie : Analyses, Business News F1

D’ici un mois environ, Tony Fernandes présentera ses plans pour Caterham. Il est entendu que la marque apparaisse sur les T128 un peu à la manière d’Infiniti avec Red Bull Racing. D’ailleurs l’équipe AIRASIA tente de convaincre les autres équipes et les promoteurs de rebaptiser son équipe GP2 en Caterham-AIRASIA pour la course de Valencia.

Pourtant une question : quelle est le chiffre d’affaire de cette petite marque anglaise ?

L’an dernier, environ 500 voitures ont été construites dans le Surrey pour un chiffre d’affaire estimé à entre 15 et 20 millions d’euros annuels. Cette estimation est comparable à la marque Morgan (700 voitures et 30 m€ de chiffre d’affaire en 2009). Notons que la véritable héritière des Lotus 7 est bénéficière de quelques centaines de milliers d’euros depuis deux ans.

Caterham sera donc présent sur les Team Lotus, à hauteur de 0.5 millions d’euros maximum pour cette saison et presque 2 millions l’an prochain selon les rumeurs. Tony Fernandes renforcera ainsi son propre système de B2B pour financer son équipe.

GP Europe : le coup de poker de Valencia

6 juin 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Analyses, Business News F1

Il existerait des pourparlers entre Bernie Ecclestone et Francisco Camps, président de la Géneralist de Valencia pour prolonger le circuit jusqu’en 2020.

En effet, selon El Mundo, Valencia serait prêt après son contrat expirant en 2014 de payer jusqu’en 2020 un total de 180 millions d’euros, soit 40 millions d’euros annuellement pour garder le Grand Prix. Les doutes sont permis, toutefois sur cette annonce et cette volonté, surtout par ce qu’il se passe en coulisse.

Ecclestone a désormais compris qu’avec deux Grand Prix dans un même pays, cela cause des problèmes. L’Espagne est l’exception qui confirme la règle. Valencia est très fragile, tandis que Barcelone est populaire.

Pire, les organisateurs du Grand Prix d’Europe n’ont pas versé la garantie contractuelle fixée par la FOM, à savoir une somme comprise entre 60 et 80 millions d’euros, indiquait Renaud de Laborderie dans le numéro 141 de F1 Racing. Une situation qui agace l’argentier de la Formule 1 qui est, aujourd’hui coincé par cette situation. En fait, le système Ecclestone repose sur le principe qu’un promoteur doit répondre financièrement. Si, il ne le fait pas, Bernie Ecclestone ne peut pas envisager une course de remplacement. Toutefois, si les promoteurs versent une infime partie du butin, ils sont réintégrés dans le calendrier. Un protocole adapté pour la crise, mais qui ne correspond plus vraiment à la stratégie de la Formule 1 d’aujourd’hui.

Cette astuce aurait été utilisé depuis 2009 par Valencia, qui dit-on ne débourserait que 25% des sommes contractuellement promises. Soit seulement 5 millions d’euros au lieu de 20.

Enfin à Barcelone, Ecclestone a clairement indiqué que l’avenir était : « Un Grand Prix par pays ». Condamnant Valencia, même sous l’étiquette de Grand Prix d’Europe. En coulisse, nous avons entendu qu’il est déjà entendu qu’une alternance entre Barcelone et Valencia sous pavillon du Grand Prix d’Espagne se profile déjà. Cela aurait la préférence d’Ecclestone. C’était avant ce coup de poker…

Lotus Group : entre recadrage et modèle d’affaire bis

3 juin 2011 | 2 commentaires
Catégorie : Analyses, Business News F1

Il y a quelques temps, lors d’un diné avec les journalistes, Dany Bahar avait évoqué la possibilité que Proton se désengage de Lotus Cars et qu’une possibilité de Joint venture ou rachat par un constructeur (Toyota) voir d’une introduction en Bourse sont en projet. Alors, l’inquiétude pouvait craindre le pire. A cela, Proton a déjà réagit.

Dès le 31 Mai et sous la pression de Proton, Dany Bahar a réaffirmé que le constructeur malaisien était à 100% avec la marque anglaise (voir ici). Une remise à l’heure des pendule qui ne cache toutefois pasun futur plan de licenciement de  99 personnes  et que certain projet auront du mal à survivre au plan d’affaire proposé par le PDG de Lotus.

Nous entendons par les déclarations de Bahar une mauvaise interprétation des propos. Proton a garanti 1 milliards d’euros d’investissement pour l’avenir de Lotus. Une garantie bancaire sous forme de caution. A charge à Bahar de garantir un modèle d’affaire pour rembourser ce prêt de la Khazanah Nacional Berhad. Le développement de la gamme est donc une logique. Mais la création d’une seconde usine dans le Norfolk est pour le moment au point mort et environ 270 millions d’euros ont été trouvé auprès de banques chinoises et asiatiques pour assurer les premiers remboursements du prêt qui devait pourtant débuter en 2015, mais le temps presse.

Bahar dispose d’un plan qui consiste à introduire un autre partenaire à terme dans Lotus, si les retards sur le plan s’étendent dans le temps. Ceci n’est donc qu’une projection d’avenir, mal interprété. Pour l’instant, Proton laisse un répit à Bahar, mais ce dernier est sommé de mesurer ses interventions à l’avenir.

Business F1- Budget LRGP 2011 : +40%

2 juin 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Business News F1

L’implication de Lotus Group dans l’équipe basée à Enstone a permis une augmentation significative du budget sponsoring de 40% par rapport à 2010. Toutefois, le budget de l’équipe est à la baisse,  à cause du retrait direct du constructeur Renault dans le budget de l’équipe, selon le BusinessBook GP 2010.

L’investissement du constructeur français, participant directement en 2010 à hauteur de 60 millions d’euros dans le budget de l’équipe, fait désormais payer environ 6 millions d’euros ses moteurs V8. Ce qui a une incidence direct sur le budget globale de l’équipe qui baisse de 35%,  passant de 184,5 millions d’euros à 122,9 millions d’euros cette année.

Pour la deuxième année consécutive, Genii Capital a rempli son contrat envers le constructeur français. Le budget sponsoring dépassant cette saison largement les 40 millions d’euros promis annuellement. En 2011, LRGP propose un sponsoring de 60 millions d’euros, en comparaison des 43 millions de l’an dernier. Lotus Group contribue à hauteur de 30 millions d’euros à cette partie de budget (17 millions sous la forme de sponsoring direct et 13 millions sous la forme de naming). Total reste aussi un gros sponsor à hauteur de 10 millions d’euros et  LADA reste présent à hauteur de 7,5 millions d’euros. Le taux de sponsoring est de 43% (en baisse par rapport à 2010,  mais plus concentrer).

L’accord entre Genii Capital et Renault, signé en début de cette saison, permet de céder les 25% restant, encore détenue par le constructeur français, en trois tranches financières pour les deux prochaines saisons. Le fond d’investissement ayant déjà réglé la première partie pour 2011 de 5 millions d’euros. Restera en 2012, 6.5 millions d’euros et 8 millions d’euros pour 2013. Les récents accords financiers et l’investissement croissant de Genii Capital permet d’évaluer l’équipe d’Enstone à 160 millions d’euros. Une évaluation basée sur le futur de l’équipe et sa croissance. Notons que l’équipe n’a pas de dette à signaler, grâce au soutien du fond luxembourgeois.

Côté salaire, si Robert Kubica est toujours un pilote LRGP, payé environ 8,5 millions cette année, a été remplacé par un Nick Heidfeld, dont le salaire est évalué à 2 millions. Vitaly Petrov, a légèrement augmenté son salaire. Passant de 400.000 à 500.000 euros.

Source BusinessBook GP 2011

L’avenir de Lotus Group


Lotus pourrait abandonner la propriété actuelle de Proton pour conduire une joint-venture avec un constructeur (Toyota) ou s’introduire en bourse. Ou alors ce n’est qu’un leurre cachant une réalité bien différente.

La semaine dernière, lors d’un entretien privée avec des journalistes, Dany Bahar a précisé les nouvelles ambitions de Lotus Group pour l’avenir. Le programme ambitieux de 5 voitures a déjà du plomb dans l’aile avec le report pour 2016 du programme Elan. Mais l’objectif de 6.000/8.000 exemplaires par en d’ici 2015/2016 est toujours d’actualité.

Toutefois, Dany Bahar a clairement indiqué qu’il cherchait une joint-venture ou un rachat par un grand constructeur, afin de permettre à Lotus d’avoir les moyens de gérer les futures réglementations techniques européenne et américaine sur les voitures de route (très contraignante d’ici 2012). L’autre alternative, avouée par Bahar,  est une introduction en bourse.

Ceci n’indique pas un manque d’argent de la part de Proton, mais une petite société comme Ferrari, Lamborghini et donc Lotus, a besoin de ressources techniques et financières assez importante pour affronter les futures réglementations occidentales. D’ailleurs, Aston Martin est dans la même situation aujourd’hui. Proton cherche donc un partenaire pour soutenir son effort.

Enfin, il est aussi possible que les déclarations de Bahar ne restent qu’un leurre cachant une réalité bien différente. Car, il semble que discrètement, depuis plusieurs mois, des discussions avec un acteur de la Formule 1 soient engagés. En cela, il est possible que ces déclarations ne représentent qu’une alternative à des négociations déjà en cours. Dire cela, est déjà répondre…

Le deal Genii Capital – Renault pour 2011-2013

31 mai 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Business News F1

Lors du deal signé durant l’hiver 2009/2010 entre Genii Capital et Renault, il était indiqué que le fond luxembourgeois devait fournir durant trois saisons l’équivalent de 40 millions d’euros de sponsoring à l’équipe. Entre temps, le constructeur français amorçait un retrait progressif, cédant dans un premier temps 75% de son équipe, puis durant cet hiver 25 %.

Un deal estimé à 19.5 millions d’euros pour les 25% restant, valorisant l’équipe à 78 millions d’euros (soit trois fois plus que l’an dernier).

La semaine dernière, en vertu de son accord avec Renault, Genii Capital a réglé la somme de 5 millions d’euros annuels pour 2011, 6.5 millions pour 2012 et 8 millions pour 2013. Une durée correspondant à la fourniture moteur gratuite entre les deux parties.

Toutefois, il semble que les affaires Lotus vs Lotus ont retardé le règlement de cette somme, expliquant les récentes rumeurs.

Toro Rosso passe de Red Bull à IPIC

31 mai 2011 | 5 commentaires
Catégorie : Actualités, Business News F1, Rumeurs

Il semble que l’équipe Toro Rosso va changer de main prochainement. Red Bull cessera d’être le propriétaire principal de l’équipe italienne puisque International Petroleum Investment Compagny (IPIC), une société du gouvernement d’Abu Dhabi devient le nouvel actionnaire majoritaire d’ici quelques semaines.

Les discussions étaient entamées depuis Février. La semaine dernière, IPIC avait déjà signé un accord via sa filiale Falcon, une banque privée Suisse spécialisé dans la gestion d’actifs pour clients privées, familles riches et investisseurs institutionnels. L’objectif de l’organisation est de d’utiliser la Formule 1 comme un moyen de promotion de ses marque. AS.com cite par exemple CEPSA, une société espagnole de lubrifiant.

Il est possible que les voitures évoluent dans leur décoration d’ici la fin de l’année. L’évaluation des 75% de prise de participation d’IPIC est estimée à environ 50 millions d’euros, ce qui permet une valorisation de l’équipe de Faenza à 65 millions d’euros…

BusinessNewsF1 – GP Monaco 2010

31 mai 2011 | 1 commentaire
Catégorie : Business News F1

GP Monaco 2011

Après avoir établit un accord de partenariat principal avec Red Bull Racing, la marque automobile premium japonaise Infiniti a signé un contrat d’ambassadeur avec le champion du monde 2010, Sébastian Vettel. Evaluation du deal : 1,5 millions d’euros par an durant deux ans.

Lors d’une interview accordée au Journal du Dimanche, SAS Albert II de Monaco précise que le Grand prix de Monaco accueillera plus de 100.000 spectateurs cette année sur 4 jours et sera visible par 2 milliards de personne dans le monde. Si la course coûte un peut d’argent à l’organisation, elle rapporte plus de 100 millions d’euros de retombés directs (70M€) et indirect (40M€). Un événement important pour l’économie de la principauté.

Tag Heuer fête ses 150 ans d’engagement dans le sport automobile avec un partenariat avec l’Automobile Club de Monaco (ACM). L’accord prévoit une forte exposition de la marque suisse durant le Grand Prix avec de nombreuses bannières pubs et des grids girls. Un spot publicitaire avec Lewis Hamilton et Jenson Button est également en action pour la télévision. Evaluation du deal : 2 millions d’euros par an.

La société britannique Ring Automotive a signé un accord de sponsoring avec l’équipe Marussia Virgin Racing pour 4 courses (Monaco, Angleterre, Allemagne, Belgique). Le logo de la marque sera visible sur les badges boards. Evaluation du deal : 35.000 euros par course.

L’équipe HRT a présenté une démarche originale pour le GP de Monaco en mettant en avant des emplacements de sponsoring en indiquant « cela pourrait être vous ». José Ramon Carabente espère rapidement séduire des sponsors.


Page 4 sur 34« First...23456102030...Last »


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu