Naviguer : Accueil > Archive by category 'View'

View – Team Lotus et le KERS LRGP

15 juillet 2011 | 2 commentaires
Catégorie : View

[English Version] -  Tony Fernandes est une personne sympathique, mais lorsqu’il s’agit de parler de Lotus Renault GP, il devient faux et raconte ce qu’il l’intéresse. C’est le cas de l’histoire du KERS Red Bull.

Vous avez probablement lu que Tony Fernandes a annoncé que, Team Lotus allait disposer en 2012 du système KERS de l’équipe Red Bull Racing en ces mots dans Turun Sanomat : « Oui, nous avons conclu un accord avec Red bull au niveau du KERS ». Sauf que la vérité est un peu différente.

La réalité est que Red Bull est un client du système, mis au point par Renault/Magnetti Marelli et Lotus Renault GP. En fait, le KERS est constitué de trois éléments : les batteries, le boitier électronique et le moteur électrique. Ensuite, chaque team client en fait ce qu’il veut : l’installation est totalement libre. Si certains teams décident de diviser les batteries en 10 éléments répartis partout dans la voiture, c’est leur choix par exemple.

Sur le principe, Team Lotus doit disposer d’un KERS Renault/LRGP/Magnetti Marelli pour 2012, mais cela fait un peu mal, du côté du Norfolk et c’est mieux d’écrire Red Bull Racing, qui n’est qu’un client. Cela renforce l’image. Curieux.

View – Le succès d’Indycar.com

12 juillet 2011 | 4 commentaires
Catégorie : Sport USA, View


La Formule 1, une discipline populaire ? Certain chiffre sur internet laisse penser que c’est loin d’être le cas. Si la F1 reste un sport populaire sur le réseau interne, t avec beaucoup de sites d’informations, son site officiel a été rejoint et dépassé par Indycar.com. Une première depuis une année.

Le succès d’Indycar.com n’est pas dans son contenu écrit, qui n’est pas différent de celui de Formula1.com, mais simplement dans le streaming des courses. En effet, il est possible de voir les courses depuis son écran d’ordinateur et en direct, ce qui n’est pas possible pour la Formule 1 aujourd’hui. Ce qui explique qu’une discipline visible par seulement 100 millions de personnes par année,  dans le monde est capable d’être un rival sérieux de la Formule 1 sur internet.

Bernie Ecclestone avait indiqué que ses contrats TV avaient aussi un droit de diffusions sur internet et sur téléphone mobile. Mais qu’il regrettait qu’ils soient sous-exploités par les chaines de télévision. Reste que qui sait que la Formule 1 diffuse un résumé des courses sur Youtube depuis 18 mois ? De la même manière, les vidéo sur le site officiel sont timide et n’offre pas l’intérêt promis.  Un streaming officiel ferait certes concurrences au tv, mais serait aussi une réponse aux fans…

View – Une victoire politique ?

11 juillet 2011 | 14 commentaires
Catégorie : View

[English Version] – Une victoire en échange d’une signature ? c’est du moins ce que beaucoup de personnes dans le paddock de Silverstone semblent penser à propos de Ferrari et de la victoire de Fernando Alonso hier.

Dans l’affaire des diffuseurs soufflés, la FIA souhaitait l’unanimité pour revenir en arrière et oublié cette mesure en cours de saison. Ferrari a dit non et l’hésitation a été de mise. Stefano Domenicali ayant eu le document entre les mains jusque dans les derniers tours du Grand Prix. Il a ensuite signé et annoncé à la BBC après la course que tout va bien désormais et qu’il n’y a plus de crise dans ce domaine.

Bizarre donc, d’attendre qu’Alonso soit en mesure de gagner pour signer un document qui compromette le reste de la saison de l’équipe italienne. Vettel indique que la Ferrari était « simplement plus rapide que nous », toutefois, la F150 n’a pas gagné 500 millièmes voir une seconde sur un diffuseur. Beaucoup aussi s’interroge sur le comportement de Vettel en fin de course. Le champion du monde a été doublé dans les stands, mais n’a pas résisté pour la victoire, lâchant rapidement le combat. Un détail qui n’a pas échappé pour de nombreux observateurs.

Les fans des théories du complot classeront ce GP d’Angleterre comme une course à part dans le calendrier 2011. Une sorte de course hors championnat au parfum politique, plus que sportif. Gagner pour fêter les 60 ans de sa première victoire en Formule 1, sa première victoire de l’année, sans les diffuseurs soufflés. Il y a certaines circonstances qui permettent de douter. Alors, selon vous ?

View – La culture d’entreprise en F1

8 juillet 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : View

[English Version]  – Associer deux cultures dans un même projet est une chose difficile. A moins qu’une des deux cultures cède. Mercedes-Benz a épousé l’esprit McLaren. BMW n’a pas suivit la même voie.

« Les cultures de Williams et BMW étaient trop différentes. Il aurait fallut d’énormes efforts pour fusionner ces deux cultures dans une culture d’équipe nouvelle. Pour cette raison, nous n’avons jamais considéré qu’une fusion pourrait être la bonne solution » assure Mario Theissen. A la manière de McLaren, Williams était à l’époque un team prestigieux,  au palmarès riche et à l’image typiquement anglaise de l’automobile.  BMW a finalement fait le choix d’acheter Sauber,  pour montrer sa culture. Un résultat mitigé.

Les constructeurs ont acheté des équipes pour imposer leur culture et cela a été un échec jusqu’à présent. Cette état d’esprit et toujours valable. Auparavant, un constructeur s’associait pour prendre un peu d’image à son partenaire (Renault avec Williams, pour l’esprit de la course et Benetton, pour le fun).

Aujourd’hui, les constructeurs ont deux cultures d’image en Formule 1. L’équipe premium,  qui représente la culture de l’entreprise et des clients utilisant le moteur, sans retour d’image important. L’association avec les clients est surtout financière et moins de partage d’image. Il est d’ailleurs intéressant de voir que l’on ne cite presque plus les motoristes des équipes dans les articles de presse. Vous lirez plus « Red Bull Racing » que « Red Bull Racing Renault » par exemple ou encore l’équipe « Force India » et pas » Force India Mercedes-Benz ».

View – ce que nous apprends les JO sur l’influence

7 juillet 2011 | 1 commentaire
Catégorie : View

[English Version – Les JO 2018 sont attribués à …. Pyeongchang ! Une nouvelle fois, la France et son projet « solide » se fait batte par plus malin et influent que lui. Pourquoi ? une question d’argent.

Le CIO attribue méthodiquement les droits de diffusions sur chaque continent. Cependant, un jour auparavant, le Comité Olympique a attribué les droits de diffusions des Jeux Olympique d’hiver 2014 et d’Eté 2016 aux chaines publiques allemandes ARD et ZDF. Un détail que Munich soit candidate pour 2018.

Mais l’autre nouvelle est que le CIO a attribué à la chaine sud-coréenne SBS des droits pour 2014, 2016, 2018, 2020 et 2024. La France ?  France Télévision dispose des droits pour 2014 et 2018, mais sur tous les médias. Une première. Mais cela n’était pas suffisant.

L’implication des chaines publiques dans le processus d’attribution des JO donne aussi une indication sur un levier d’influence. Si un canal de télévision s’inscrit dans la durée, c’est une bonne nouvelle pour la discipline et donc il faut la récompenser pour son effort pour el pays. Cela a été visiblement le cas pour la Corée du Sud.

En Formule 1, nous n’en sommes pas encore là. Pas encore…

View – Le choix futur de Renault Sport

6 juillet 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : View

[English Version]  -  L’annonce Williams – Renault d’hier cache un détail intéressant pour 2014. Hormis le contrat Team Lotus (à option), les contrats Red Bull – Lotus Renault et Williams expire tous en 2013. La réglementation moteur ayant été repoussée d’une année. Une démonstration de l’implication de Renault Sport dans la Formule 1 certes, mais aussi une démonstration d’une politique de choix pour l’avenir.

Fournir quatre équipes étant sur différent degré de développement est intéressant, mais si Renault Sport souhaite rester un motoriste de haut niveau, un choix devra se faire dans les mois à venir. Team Lotus est en construction, Williams et en reconstruction et peuvent être considéré comme des paris d’avenir. Reste Red Bull et LRGP.

Si la première a déjà annoncé qu’elle discutait avec son motoriste un nouvel accord (probablement un prolongement logique pour 2013, avec une option pour 2014), sauf que l’ombre d’Audi plane toujours du coté de Milton Keynes et semble perturber le jeu entre les partenaires.  LRGP semble se placer dans la logique pour Renault Sport. Héritage de la précédente politique de la marque française, le team de Genii Capital se présente comme l’unique alternative crédible de partenariat.

En effet, si Renault prolonge Red Bull Racing jusqu’en 2013 à 2014 et choisi l’équipe championne du monde 2010 pour le développement de son V6 1600cc, elle devra partagée ses secret avec une équipe qui pourra la quitter. Raison de plus pour sécuriser les accords au-delà de 2014 pour le motoriste français. LRGP est donc bien placé…

View – Le modèle Genii

5 juillet 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : View

[English Version]  Les chiffres n’ont de valeur que de donner une idée du contexte. Cette maxime peut s’appliquer au business de la Formule 1. Un marché de plus d’un milliards d’euros qui pourtant commence à saturer légèrement en matière de valeur.

Vous vous souvenez de QADBACK ? Ce pseudo fond d’investissement voulait racheter BMW Sauber en 2009 pour 80 millions d’euros. Finalement, Genii Capital a été le premier fond d’investissement à reprendre une équipe de Formule 1 durant l’hiver 2009. Le second étant, hier, Thesan Capital avec Hispania Racing Team. La reprise en deux temps de Renault par Genii est un modèle de cohérence et ressemble à une norme future. Thesan a repris HRT sur le même modèle. Cette fois la tendance est amorcée, Toro Rosso cherche aussi un partenaire du même genre. Les fonds souverains et de hautes technologies sont sollicités sur le modèle Renault – Genii.

Mais l’essentiel est plus profond. Ce boom du hedge fund model va entrainer dans nos visions de fans un bouleversement que l’on commence à peine à percevoir. Depuis 15 ans, la Formule 1 a évoluée matière de management. Auparavant dirigé par des patrons de la course, puis par des constructeurs, nous assistons désormais à l’ère des fonds d’investissement. Cela va d’ailleurs s’accélérer dans le futur.

Il y a toutefois un risque dans cette nouvelle ère, les plus faibles disparaîtront. Mais les autres peuvent espérer sortir plus forts de cette évolution.

View – Le modèle Chinois dangereux

1 juillet 2011 | 4 commentaires
Catégorie : View

[English Version]Le PDG de Daimler, Dieter Zetsche a averti des risques économiques croissants des pays émergeants comme la Chine.

« Il y a quelques nuages dans le ciel bleu » a déclaré Zetsche aux journalistes à New-York mardi dernier. La cause est que les pays émergeant ont généré 75%de la croissance mondiale depuis 2009, mais l’ensemble reste très fragile et l’inflation en Chine pourrait être dramatique à l’avenir.

Les économistes estiment que la Chine aura son pic d’inflation en Juillet 2011. Un ralentissement économique sera donc visible. Mais, c’est aussi le modèle chinois qui inquiète. Le pays investit massivement dans le monde, mais dans un seul sens.

Le Port du Piré en Grèce ? Acheter 5 milliards de dollars sur 35 ans et faisant travailler des Chinois à très bas prix et non syndiqués. Une autoroute en Pologne ? Facile 500 ouvriers travaillant gratuitement 70h par semaine, avec l’espoir d’une vague prime à la fin des travaux. Le géant du BTP chinois Covec (China Overseas Engineering Group) avait obtenu le contrat de construction grâce à un prix 50%moins importante que ses concurrents. Sauf que la chambre polonaise des constructeurs de routes a accusé la société é chinoise de « Dumping Social » Le contrat a été annulé.

La Chine accepte d’investir, mais en échange de contres-parties douteuses. Décideurs du sport, réfléchissez bien avant de nouer un partenariat avec des Chinois.

View – Gagner plus, pour gagner moins

30 juin 2011 | 1 commentaire
Catégorie : View

[English Version] Quand ont gagne, ont à le droit d’imposer ses objectifs. C’est ce que fait Red Bull Racing sur le marché des pilotes en ce moment.

Sa RB7, dominatrice,  attire des tops pilotes et permet à l’équipe de faire comme Williams, 15 ans avant elle : obtenir les meilleurs pilotes, mais moins chère. Vettel touchera l’an prochain 10 millions d’euros de salaire, alors qu’il sera, probablement, double champion du monde. Soit trois fois moins qu’un Fernando Alonso. Mark Webber verra son salaire à la baisse pour 2012, s’il est renouvelé à la fin de cet été.

Mais cela concerne aussi des pilotes qui aspirent à piloter pour l’équipe autrichienne. Lewis Hamilton a déclaré qu’il serait d’accord pour être moins payé, mais pour avoir une voiture gagnante. Il demande 18 millions d’euros à McLaren pour 2013, mais acceptera 10 ou 12 millions chez Red Bull Racing.

Une situation qui rappelle Williams entre 1991 et 1997. L’équipe de Grove avait refusée les 16 millions de dollars que demandait Ayrton Senna en 1994 et ne proposait que 12 millions de dollars à Michael Schumacher pour 1996/1997. Nigel Mansell n’a jamais obtenu les 23 millions de dollars de salaire pour 1993. Damon Hill n’a jamais obtenu les 12 millions qu’il demandait pour 1997, Williams ne souhaitait pas discuter contrat avec Villeneuve pour 1999 et Nelson Piquet pour 1988.

Red Bull Racing est similaire à Williams. Elle a la voiture gagnante et ne souhaite pas payer des pilotes au-delà de la valeur étalon Vettel. Gagner plus,  pour gagner moins.

LRGP est un top team

29 juin 2011 | 20 commentaires
Catégorie : View

[English version] Lotus Renault GP commence à intéresser quelques tops pilotes  soucieux de leur avenir. Si Nick Heidfeld souhaite prolonger son aventure dans l’équipe d’Enstone, l’ensemble souhaite un top pilote pour l’an prochain.

Un top pilote formé ou alors un top pilote extérieur ? Les récentes déclarations d’Eric Boullier sur Mark Webber sont un relief de l’intérêt, que porte les pilotes, pour l’équipe anglaise. Le pilote australien a sondé le team d’Enstone comme une alternative plausible à Red Bull Racing. Mais il n’est pas le seul.  Nico Rosberg aussi a sondé l’équipe LRGP pour son avenir. Les performances, en demi teinte,  de Mercedes GP cette année contraste avec la stabilité technique du team de Genii Capital. Pour Rosberg, LRGP est un top team crédible pour son avenir.

LRGP attire donc les regards de tops pilotes, mais souhaitent aussi préparer l’avenir. L’idée pourrait être aussi  de produire un jeune pilote en remplacement de Robert Kubica. La meilleure décision pour s’inscrire dans le long terme. Vitaly Petrov aura donc probablement un nouvel équipier l’an prochain.

Un équipier expérimenté ou un jeune plein de talent ?  quelle sera la nouvelle définitintion  de LRGP pour l’avenir ? Une chose est désormais sur, la restructuration opérée par le fond d’investissement luxembourgeois porte ses fruits et LRGP se présente comme une force futur intéressante à observer…

L’échec d’ouverture

28 juin 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : View

[English Version] Adrian Newey a fustigé Audi sur l’influence de la marque allemande dans l’introduction du projet de 4cyl pour 2013. Selon l’ingénieur anglais, c’est à cause de la filiale du groupe VW que ce choix était possible. Au point de provoquer un retour en arrière car, Audi ne souhaite plus vraiment de venir en F1.

Au-delà de l’influence d’Audi, reste une question simple : La Formule 1 doit-elle se plier aux exigences des autres constructeurs pour son avenir ?

Audi souhaitait une 4cyl.  Honda pourrait revenir si l’hydrogène est possible, Mitsubishi souhaite venir si la F1 est 100% électrique. En bref, tout le monde souhaite voir la Formule 1 son image et ses intérêts. Pourtant ses constructeurs ne font pas la Formule 1 actuel et ni celle du futur.

Avec le moteur 2013 La FIA a évolué comme l’ACO, dans les règlements techniques. Le diesel paru dans la Sarthe a été possible grâce à l’intérêt d’Audi et Peugeot pour la motorisation. Mazda a également l’intention de revenir à ce principe technique (Diesel-KERS). Toutefois un détail important : les constructeurs investissent les 24 heures du Mans en moyenne sur trois ans, lorsque la concurrence est forte. Le long terme est possible pour un duel, mais pas plus. Toute la différence de la Formule 1 qui agit sur le modèle de la compétition entre motoristes depuis 25 ans.

L’erreur est donc là. L’espoir de permettre à des fabricants étrangers d’avoir un ‘intérêt pour la Formule 1, en les faisant participer à la réglementation technique. Sans accord ou pacte de présence à l’avenir. Les constructeurs veulent investir, mais sur une période d’essai de deux ou trois ans et surtout d’être en mesure de quitter en cas d’échec. Ce que ne permet pas la Formule 1 actuellement. Accords Concordes oblige…

L’ouverture d’esprit de la FIA et de Jean Todt est donc un échec. Place au V6 pour 2014 ou 2015.

Vettel statistiquement met la pression sur Hamilton

27 juin 2011 | 8 commentaires
Catégorie : View

La victoire de Sébastian Vettel lors du Grand Prix d’Europe de Valencia est très importante statistiquement car elle permet au pilote champion du monde 2010 de devancer Lewis Hamilton d’une victoire (16 contre 15).

L’autre aspect le plus intéressant et que Vettel est désormais , avec 22 pôles,  le second pilote derrière Schumacher actuellement actif le plus rapide sur un tour.

Enfin, le champion du monde 2010 cumul un total (après le GP d’Europe 2011) de 567 pts, très proche de Kimi Raikkonen (579) et surtout de Lewis Hamilton (597) et Button (650 pts). Fernando Alonso dépassera les 1000 pts cette année (918 à ce jour).

Il n’est pas impossible que Vettel devienne le 3ème pilote en termes de point au terme de la saison. Ainsi qu’un brillant pôleman (n’oubliions pas que Prost et Clark cumul 33 pôles).

Pour les victoires ? Mystère, mais la saison de Vettel risque d’être impressionnante.

La communication grippée de la FIA

7 juin 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : View

Une bien jolie communication du président de la FIA, Jean Todt à propos des mesures annoncés par le Conseil Mondial de la FIA, vendredi dernier,  pour l’avenir.

Au-delà du principe du GP de Bahrein,  ou le président de la FIA, joue par intérêt,  en faisant croire que cela peut-être encore annulé, alors que le vote était « unanime » pour un retour. L’astuce va plus loin car désormais, les communiqués de la FIA n’ont aucunes valeurs !

En effet, il n’y aura pas 21 courses en 2012, mais bien 20 selon le président de la FIA. Alors une question : pourquoi avoir diffusé un calendrier de 21 dates ?

Enfin, concernant le moteur 2013, l’homme qui avait déclaré que la décision d’insister pour 2013 n’avait rien de personnel, lors du GP d’Espagne, nous explique qu’un constructeur (Renault) menace de quitter la Formule 1,  si ce moteur n’est pas mis en place d’ici 2 ans. Tandis que les deux autres constructeurs (Mercedes et Ferrari) souhaitent viser 2015. Donc, un constructeur dicte sa loi sur trois autres….

Joli cafouillage de communication, bien relayé évidement, mais soyons clair, personne n’est dupe.

Data : Nombre de victoire pour être champion du monde

6 juin 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : View

Nomrebde de victoire par titre en Formule 1

Plus intéressant reste le nombre de victoire du second du championnat lorsque qu’un pilote empoche son premier, second et troisième titre.

  • 3.25 victoires pour le 2ème pilote du championnat après un premier titre
  • 2.93 victoires pour le 2ème pilote du championnat après le second titre
  • 4.25 victoires pour le 2ème pilote du championnat après le troisième titre

Senna : le film absent des salles en France

25 mai 2011 | 7 commentaires
Catégorie : Media, View

Aujourd’hui sort le film sur Ayrton Senna. Un jour important (voir une semaine car beaucoup iront le voir ce week-end), mais reste al grande question : où irez vous le voir ?

Ceci est la grande question. Alors que toute la presse l’a vue, les fans vont être en forte restriction pour voir le documentaire dans leur cinéma le plus proche. Il semblerait même que 4 salles en France diffusent le film. Pour une promotion assez importante sur internet et dans la presse c’est assez léger et très décevant.

Donc, je ne pourrais pas voir Senna au cinéma à cause de ses contraintes stupides de distributeur. J’irais voir Very Bad Trip 2…

F1 – la récupération politique de Ferrari

5 mai 2011 | 5 commentaires
Catégorie : View

Eric Boullier, sur Autosport,  indique qu’il a découvert l’information sur la réunion de Stuttgart entre Red Bull, McLaren, Ferrari et Mercedes dans la presse. Toutefois, ce qui a choqué est que le nom de Renault n’y figurait pas. La marque au losange équipe pourtant trois équipes. Autre fait, un billet ironique sur le site internet officielle de la Scuderia, montrant du doigt « les médias anglo-saxons. »

Selon les échos de SkyNews, cette réunion au sommet,  dans 10 jours,  n’aurait qu’un seul but : Une explication des liens Ferrari-EXOR, auprès de ses principaux rivaux. La réunion de Stuttgart aurait été provoquée à la demande de Luca di Montezemolo. Depuis plusieurs heures, nous pouvons lire que Ferrari souhaite concevoir un moteur pirate : Un V6 1800 cm3 bi-turbo, en alternative du 4cyl 1600cm3 FIA. Un moteur approuvé, ouvertement par Renault Sport. Cette approbation officielle du constructeur français en fait donc un acteur marginale dans les prochaines négociations. Pire, visiblement un ennemie probable.

Plus étonnant,  est la communication plus agressive de Ferrari dans son site internet, sous le pseudonyme de El Grillo Rampante. L’édito, exclusivement en italien d’ailleurs, récupère les dernières évolutions autour du salaire d’Alonso via ESPN et son budget (publié par le BusinessBookGP 2011) en indiquant que cela provient « des visionnaires d’outre-manche, qui prêtent à Maranello un budget extravagant pour éviter de regarder de plus près dans leur voisinage immédiat. » (donc vous saurez que je suis un visionnaire d’outre-manche à la solde de Bernie…oulalalala), Une bien belle récupération médiatique et politique des événements…

Cette récupération explique aussi le climat difficile depuis 48h. Depuis l’affaire NewsCorp – Exor contre Bernie Ecclestone et les médias à sa solde. L’Edito ironise en indiquant que les spéculations autour du volant de Massa sont évidement fausse et qu’après Webber et Button, c’est autour de Rosberg. « Depuis 2006 et l’arrivée de Felipe Massa chez Ferrari, il y a tout les ans des rumeurs. Pour Rosberg, inutile de dire que c’est un canular. » conclu l’édito. Pourtant, l’an dernier il y avait bien des tensions qui étaient visibles….

L’allergie de printemps,  dénoncée par l’édito,  est aussi une piqûre de rappel : il existe une vraie tension actuellement en Formule 1.

Ayrton Senna – ce 1er Mai… 17 ans après

1 mai 2011 | 4 commentaires
Catégorie : View

Ceux qui me lisent depuis un moment savent que le 1er Mai est spécial.  J’ai beau me dire cela fait 17 ans et qu’il ne faut, certes, pas vivre dans le passé, mais je ferme les yeux et retrouve en mémoire Tambourello. C’est comme cela et je pense que désormais cela poursuivra mon âme pour le reste de mon existence.

Ce 1er Mai 1994 sera aussi un tournant. J’étais fan d’un pilote, sa disparition ne m’a pas détourné de la Formule 1. Je l’ai aimé, soutenu Damon Hill (dont le parallèle historique avec son père en 1968 est troublant) et son titre en 1996 m’a comblé de bonheur. Il le méritait. Mais, la Formule 1  a été plus forte que tout.  Je lisais les histoires de Jean Louis Moncet et  Renaud De Laborderie dans Sport Auto. Les dessins de Giorgio Piola et la technique F1  m’ont même motivé pour devenir Dessinateur Industriel. Toutefois, c’est avec  les histoires racontés dans les colonnes des magazines (Auto Hebdo, Sport Auto, plus tard F1 Magazine et les livres d’or de la Formule 1) que je suis vraiment tombé amoureux de la Formule 1. D’un amour de vacance,  durant un été cathodique, j’ai depuis apprécié ses défauts. Les pilotes passent, les records tombent, les scandales entachent l’image, je m’en fiche, la Formule 1 me captive.

Ayrton Senna aura été le déclencheur de cela. J’aimais les bad boys de type André Agassi, j’ai adoré durant un laps de temps trop court Ayrton Senna. Sans le brésilien, je n’aurais découvert que trop tard cette discipline lors d’un dimanche de hasard.

Merci Ayrton…

Electrique – les questions sur la nouvelle discipline 2013

5 avril 2011 | 3 commentaires
Catégorie : Analyses, View

L’introduction d’une discipline de voiture électrique à l’horizon 2013 en marge des Grand Prix, comme annoncé dans le Financial Times par Jean Todt offre plus de détails aujourd’hui.

La FIA a déjà formé un comité spécial pour élaborer un concept approprié. L’idée principale est de sensibiliser les constructeurs européens sur la technologie électrique,  d’une part et par effet de levier, convaincre la Formule 1 qu’une telle technologie est possible à l’avenir (horizon 2017/2018 par exemple). Le prochain moteur turbo arrivera en 2013 et il presque impossible de le voir disparaitre en 2017, mais une équivalence pourrait être possible.

Mais, un premier obstacle majeur est à surmonter. Le projet initial impose une discipline sur les circuits de la Formule 1. Or, il faudra trouver un accord avec Bernie Ecclestone, qui semble de plus en plus fermer aux initiatives de Jean Todt pour que cette discipline soit en marge des Grand Prix de Formule 1. Le GP2 est une discipline qui appartient à la Formule 1, comme le GP3. Tandis que, la FIA souhaite faire évoluer la F3 et la F2 à l’avenir et cette discipline nouvelle se placera à quel niveau dans l’échiquier déjà complexe des disciplines d’accès à la F1 ? mystère pour l’instant. Mais la question se pose. A moins qu’un intérêt commun pousse Ecclestone et Todt de créer une concurrence de la SuperLeague Formula…

Enfin la question du prix est à poser. Une monoplace électrique pourrait coûter environ 100.000/300.000 euros et les batteries seront probablement coûteuse à la location. Ce qui signifie que la discipline pourrait avoir besoin d’un budget de près d’un millions d’euros environ minium. Pour un retour médiatique très faible (équivalent à celui du GP3…).

Toutefois, l’objectif de cette discipline est d’être un kleenex devant sensibiliser les constructeurs F1 à terme et non satisfaire le spectateur. Environ 3 ou 5 ans de sacrifice et puis s’en va…

Data – Cycle F1 2011

31 mars 2011 | 8 commentaires
Catégorie : View

Depuis toujours les équipes de Formule 1 ont un cycle de vie, concernant leurs performances en piste. Quatre cycles pour être précis,  en recommencement perpétuelle: La construction (ou reconstruction), la consolidation, l’âge d’or et enfin le déclin.

Pour certaine grande équipe, la phase de déclin et reconstruction se passe durant une saison. Autrement, il faut compter une saison par cycle en moyenne. Notons que la phase de consolidation dure assez longtemps pour beaucoup d’équipes, mais qu’il existera toujours une phase d’âge d’or, qu’il y ait victoire ou non. Idem pour le déclin qui dure une saison ou deux.

Voici l’analyse en 2011 du positionnement des équipes de Formule 1.

Pour ceux qui sont étonnés, Mercedes GP est placé dans une phase de reconstruction, après avoir été dans le déclin en 2010 et obtenu son âge d’or en 2009 sous le nom de Brawn et sa consolidation – reconstruction sous la marque Honda en 2008 avec l’arrivée de Ross Brawn.

Bahreïn, une vérité qui (me) dérange

18 mars 2011 | 25 commentaires
Catégorie : View

Ce billet sera court, mais les images hier soir m’ont interpellés. La situation à Bahreïn empire jour après jour. L’armée et ses soutiens Saoudiens tuent ouvertement les opposants (et juste des passants même), sous prétexte de retrouver le calme dans le royaume. Les images sont choquantes.

Je suis d’accord que nous ne vivons pas au pays de Candy (qui est le plus beau de tous les pays), mais après ses images violentes, choquant les droits de l’homme, la Formule 1,  peut cautionner un retour dans ce pays ? Peut-être que mon petit esprit français reviens à la charge de mon nombrilisme tricolore. Mélanger avec l’arrogance de mon statut de citoyen hexagonale sur des principes datés, mais tout de même, associer l’image d’une Formule 1, qui souhaite retrouver un aspect sobre, à un (ou des) régimes violents, méprisant leur peuple…

Après avoir vu ses images et lu des articles, je me demande si réintroduire Bahreïn dans le calendrier 2011 est une bonne idée…


Page 2 sur 612345...Last »


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu