Naviguer : Accueil > Archive by category 'View'

Edito : New Teams 2011 – what’s up doc ?

11 avril 2010 | 2 commentaires
Catégorie : View

bugsThis is the final straight. In a few days it will be possible to file his candidacy to become the 13th team in Formula 1 in 2011. But there are not many people.

After the twister last year, with communication plans accomplished, this year’s slogan is: discretion. Too much can be. For now, only Epsilon Euskadi and Durango announced plans in 2011. Even if the latter is criticized and financially obscure.

Prodrive studied, but covers the purchase of a team and not a project 100% new. LOLA remains discreet, despite a contract in 2011 with Cosworth. Superfund has said no. USF1 and Stefan GP projects are dead. In short, there remain only ruins a year later.

What’s up  doc ? Nothing, just that eventually the project seriously, after the episodes USF1 and Stefan GP, are rarer estimated by the FIA. Probably. At the point of wondering whether it was reasonable to make this new tender.

Finding sad. There are still no plans for French team. A sad fate, once again …

F1 – l’effet jet lag du samedi soir ?

7 avril 2010 | 3 commentaires
Catégorie : Analyses, View

Beaucoup de pilote se sont plaint du manque de lumière à Melbourne après la course. Mais la proposition de Robert Kubica reste la plus intéressante :

Le pilote polonais apporte une proposition curieuse dans le jeu des projecteurs de Melbourne. Voici ce qu’il annonce :

« Alors que nous venons de terminée la course pour permettre à l’Europe de voir très tôt le Grand Prix, nous pouvons le faire le samedi soir, au lieu d’un départ de nuit et risqué un temps nuageux et pluvieux. »

La solution du pilote Renault est simple : courir à 10h du matin le dimanche à Melbourne représente une course à minuit le Samedi soir en Europe. L’idée est finalement intéressante après réflexion. Car même si la course débute à 9h du matin en Australie, cela permettrait d’avoir un Grand Prix d’Australie à 23h, donc en deuxième partie de soirée, ce qui représente malgré tout une audience de près de 2 millions de personne environ sur TF1 en général.

Cette solution permettrait d’obtenir des course différente des courses de nuit, car le matin, les conditions sont très différente en terme de performance que l’après midi. Toutefois, l’astuce ne permettra pas d’être appliqué par exemple à la Malaisie ou la Chine. Par contre le Japon, avec ses 9h de décalage permettrait des courses à Minuit le Samedi soir. Au lieu du 5 ou 6h du matin le dimanche…

Avec des Grand Prix le dimanche après midi, en fin d’après midi, le matin de nuit et le samedi soir, cela pourrait être intéressant…

Via mon blog www.marclimacher.com

F1 – Deception Point

21 mars 2010 | 4 commentaires
Catégorie : View

30%, this is the TV audience of the Grand Prix of Bahrain by Bloomberg. In Germany the TV audience has increased by 100%, with the return of Michael Schumacher. But the first race disappointed. Too much waiting.

No, 2010 is not the season of the century. Already in 1999, 4 World Champions were present at the Grand Prix: Michael Schumacher (Ferrari), Jacques Villeneuve (BAR), Mika Hakkinen (McLaren) and Damon Hill (Jordan). Yet, at the time, nobody talked about season of the century.

Why 2010 is she different? For the return of Schumacher? Probably.
The return of Michael Schumacher, Mercedes, is a symbol. After Spygate 2007 and SingapourGate 2008/2009 too many cases have done much harm to the image of Formula 1. Bernie Ecclestone said that Formula 1 is not in crisis, but it is the case: In times of economic crisis, when the marketing of nostalgia convene the recurring memories of the golden ages, this universe are positive meet. An example?

Michael Schumacher driver for Mercedes (a German brand) 20 years after his debut in Formula 1, with the help of the brand. Fernando Alonso, Ferrari driver, Schumacher’s remake in 1996 for the image: the best driver in the moment with Rossa. Finally the duo Hamilton – Button at McLaren is compared to Clark – Hill in 1967. A page turns, back to the memory for the future.

The next dead media of Stefan GP

7 mars 2010 | 12 commentaires
Catégorie : View

Stefan GPThe example of a progressive media death. Stefan GP, after publishing on its website a statement very aggressive against the FIA, FOTA and USF1 has any change February 28, to the point … really change everything.

The new release is more fun with words like:

« It Recognize that this can only happen with the consent of the FIA and the FOM, but has faith that the Formula One ‘family’ will make the correct decision in the end. « 

But it is the last part is interesting:

« There will be no more press releases on this subject and we look forward to being allowed to show everyone our team in Bahrain. « 

Amazing, too, the old press releases have all been deleted. It remains only 7 lines of its press releases. Do not want to communicate and advertise is also announcing a death certain media, for the days to come. Die in oblivion.

Wednesday, March 3 19:30 FIA publishes its list in 2010, and Stefan GP is not registered. No reaction from the team. Silence. The season starts in a week, the collective memory will be concentrated towards the race.

Farewell Stefan GP.

F1 – The Mosley Legacy

21 février 2010 | 6 commentaires
Catégorie : View

Max Mosley_FIAThe legacy was too heavy. USF1 is dead (or not), Campos Meta 1 attempts to survive. Virgin demonstrates the technical limitations of designing a car in CFD. His teams wanted by Max Mosley, are now shame to Formula 1.
In June 2009, surprise USF1, Manor and Campos Meta 1 are advertised as new teams for the 2010 season. The return of small teams was a good idea, but their selection based on a lie. All teams have been developed around a business model to a budget ceiling of 34/45 million.
A willingness to Max Mosley, to replace manufacturers too greedy politically and financially. But a heavy legacy for the FIA and FOTA today. Jean Todt and FOTA want a plan to cut costs rather than budget ceilings. An agreement indicates that the goal is to reach 35 million euros of sponsorship in 2011. A common unofficial agreement.
Except that during this time, USF1, a year after its introduction, died for lack of funding. Campos Meta 1 seeks 20 million euros. The financial result for Virgin Racing could be negative in 2010, help the bank by Lloyd, who has given a loss of 8 million euros.
The failure of his teams was writing fiction join reality. The selection of Sauber and Lotus, is more serious.
Article 9.9 of the Concorde Agreement indicates that only 13 teams were accepted in Formula 1 between 2010 and 2012. But it is a maximum figure, since only 10 teams will receive money from the FOA / FOM. The support fund of 10 million euros in the year 2010 will not be renewed in 2011 and 2012.
The legacy of Max Mosley is a disgrace for Formula 1, a very poor image, that only time can solve.

F1 – Heidfeld: deny to confirm

25 janvier 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : View

Interesting manipulation of the media Friday. Andre Theurzeit, officer Nick Heidfeld confirmed in Auto Bild that his client was interested in being a test pilot Mercedes GP. To deny an hour later information on other German media. The principle of deny for confirm.

The future of Nick Heidfeld is unclear. Between Renault and Mercedes GP he hesite. I think (having not yet information on the subject) that Heidfeld is aware of his situation. He wants to run at Renault but claim a very high salary, which blocks the negotiations. Then, on the other hand, Mercedes-Benz offered him a low salary and no guarantee of returning to Formula 1 in 2011.

A Formula 1 team in rebuilding, or a golden retirement pilot luxury ? The choice of Heidfeld seems to lean in the second solution. The agent of German driver, quickly in denying, has confirmed the primary interest for Mercedes GP, but not to Mercedes  price. This is probably the subtlety of the approach on Friday. Answer today on the future of Nick Heidfeld.

F1 – USF1 : Communication before work

11 janvier 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : View

« The selection of drivers will be a series that will last all year, and we’ll do a real real TV program. « Indicated in February, Peter Windsor, team boss USF1.

The questions now arise. Who will drive for USF1? Probably both drivers pay. However, Windsor has it all wrong. Rumors are still there. Windsor says « he does not understand the need to communicate all the time to exist. » But USF1 has been presented as a new project. A Web 2.0 project. But instead, the game of F1, we have seen nothing, or almost.
Windsor had it all wrong, on the principle of « real TV » for driver selection. Indeed, this principle is hollow. Favoring the form that the funds of a selection. A hollow spectacle. The original would have been to vote in the 2nd pilot of the team by fans, like Big Brother. But then, the principle is more obscure. USF1 was the promise Web 2.0 but is a team Web 1.0, with a few social web.

As often, the idea was good, but its implementation has not kept its promises. Disappointment.

F1 – Ron Dennis, Michael Schumacher and Ayrton Senna

4 janvier 2010 | 6 commentaires
Catégorie : View

Ron Dennis is an interesting man. A great career, personality, character and management of drivers, who belong to him forever. The man brought back Niki Lauda Formula 1, with a title as a gift in 1984, save the career of Alain Prost, Renault after the episode, in 1983, back into history with his duet Prost-Senna in 1988 – 1989 and his adventure with Mercedes-Benz, the duo Hamilton and Alonso as Lewis Hamilton in 2008.

In the midst of this incredible story, a name missing.: Michael Schumacher. The German driver and McLaren have never worked together. A failure that many consider as the biggest mistake of Ron Dennis in the 90s. On paper perhaps, but in the spirit of Dennis, the answer is no. Ironically, Dennis never tried to sign Schumacher. Perhaps after dealing with the egocentric genius of Senna, he was Unwilling to put himself through the mill a second time. He certainly emotionally invested in his drivers’ careers. He describes his relationship with Hamilton, whom he groomed to be champion from the age of 12, as ‘paternal’. But for Senna, he admits his eyes ‘is almost edged male love’. I use the word quite Deliberately, ‘he adds. ‘It did not have any homosexuality about it, it was not that sort [of love].  » Say Ron Dennis in the Daily Mail.

After the departure of Ayrton Senna, and before Mercedes-Benz once, Ron Dennis has had an intent with Michael Schumacher. That was in 1994. Except that this statement of intent was only verbal, in an interview, but was never really materialized. Rubens Barrichello was the priority for McLaren for 1994. Willi Weber has spread the rumor of interest from McLaren to increase prices for Benetton. For Barrichello? Jordan demanded $ 5 million, Dennis had no money. He still had to pay the salary of Ayrton Senna in 1993 until 1996.

Edito : Myth of traitor

28 décembre 2009 | 4 commentaires
Catégorie : View

Michael Schumacher in Maranello, the love story seems lost in the past: « Currently, Schumacher is an opponent like any other and we will try to beat him, » said the spokesman of Ferrari, Luca Colajanni, with emotions. The return of Schumacher in F1 is criticized by the media and the fans of Formula 1. « Why this return? » means T’on for a week now. From the myth traitor, says the Italian daily, Il Giornale.

Not a return has been so sad. What to expect Schumacher to life? Schumi is open to new challenges. « 41 years, it will be very difficult to win again. Ferrari and Schumacher, from now on they will be opponents. We never thought of having to connect the word with its name, still less with the word traitor «  Continued the Italian newspaper.

This transfer, Ferrari divided according Tuttosport. Some already announced that Ferrari will carry an average season. Alonso was probably not the man for the job. « Many fans talking openly of treason, others are excited to see him on the track, but many are asking questions. » Said an expert from Formula 1, Italian television. This tale fairy Ferrari will destroy from within. But will good for Formula 1.

Treason? Really? I do not know, but I think that this return is deeper. Probably guided by the relationship Ross Brawn and Michael Schumacher. Part of the answer is there.

Edito : The « hell » of manufacturers in F1

21 décembre 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : View

Choice: A Swiss-based team of around 115 million dollars or equivalent for a majority stake in a team based in Enstone. Or plans for a modern and competitive car designed by engineers based in Cologne. The choice for new investors in Formula 1 is large enough.

The manufacturers are selling at a loss. Sauber did not make the same deal that QADBAK with BMW, and took his team for much less. Renault has not done better than the German manufacturer recently with Genii Capital, but remains present in the team (25%) and its decisions. Toyota will sell for $ 7 million, the plans of his TF110, to the team Stefan GP. Remember that Honda had sold his team to a symbolic $ 1, but with a check for more than 40 million dollars. In short there are always solutions for buyers.

The return of Independent Formula 1, after the era of manufacturers desired by Bernie Ecclestone and Max Mosley, is a pleasure. But there will be a time of adjustment after 10 years of budget crazy to return to the realities of 90 years, with smaller teams and clever. The return of Lotus, the new independence of McLaren Racing and Virgin etc. …
Deeply 2010.

Edito : the hopes of the Schumacher generation

14 décembre 2009 | 12 commentaires
Catégorie : View

« The only way to get rid of temptation is to yield, » says a quote from Oscar Wilde. Thus, may have interpreted the media frenzy around the back of Michael Schumacher in Formula 1, more on a German car, a Mercedes. Hope to rekindle interest in Formula 1 and the generation Schumacher. Many journalists write about the topic, discussions are going well, even people who do not know Formula 1 ever spoke to me last week. Schumacher is a myth, images of a champion and the controversies also did not forget. Still, his return was orchestrated and updated this year by a serious rumor every month since August From the time Schumacher has agreed to replace Felipe Massa at the European Grand Prix in Valencia, the media machine was launched.

Who remembers the rumor of a rumor in October when Schumacher said on his website: « I expect a return, but who knows what will happen. (..) The risk is calculated. (…) ». And again in January this year: « I had two good opportunities to return to competition, but I immediately drove the desires of my head. « A year is long, even for a star driver once more.

But reading the reactions of fans, it’s nostalgia that transpires. Old Formula 1 is always better than new. That may be true, but it is also false. How successful have their driver come back? Andretti, Lauda, Prost, Mansell (in 94), but remember that his return has received the blessing of Bernie Ecclestone. This is not the case back to Schumacher.

This generation Schumacher, who begs his return, has known only Schumacher to his television, as others have experienced Senna. But Formula 1 has survived after Schumacher, and live very well without his back also.

Edito : The phenomenon Raikkonen

7 décembre 2009 | 2 commentaires
Catégorie : View

A flood of reports, tributes, but a regret. Regret to see Formula One lost one of its biggest champions. A media champion at odds with his character Iceman. Well, to summarize the week’s media Kimi Raikkonen since announcing his signing with Team WRC Citroen.

A loss to F1 and a gain for the WRC and especially for Citroen and Red Bull, who inherits a media champion and a good image. Save Raikkonen, rejected by Formula One, because a large salary. McLaren was his only option for 2010. Mercedes GP was not an option. Steve Robertson has been the circumstances, instead of having advance.

However, Raikkonen is a great man, besides being a pilot. He is not afraid to go to a new discipline, only envy and likely to motivate.

Certainly, it will be paid 44 million euros by Ferrari and receive money as with Citroen in 2010. But no time for regret but respect. Fans of Formula 1 Raikkonen regret, but the F1 does not end with his departure. A return is probable for 2011, so it’s just a « goodbye » then.

F1 – Adieu Grand Prix de France

2 décembre 2009 | 19 commentaires
Catégorie : View

Un an, un an de rien, une année d’attente face au néant. L’avenir du Grand Prix de France de Formule 1 était prévisible depuis 12 mois. La recherche d’un circuit pour remplacer Magny-Cours a vécue désillusion sur désillusion.

Le projet Disneyland ? Abandonné, deux autres projets n’ont jamais donné de nouvelle depuis des mois, Magny-Cours 2 ? Dans l’attente. Restait alors deux projets : les Yvelines (Flins) et Sarcelles. Mais il y a quelques jours, la sanction est tombé, le conseil général des Yvelines annonce son retrait du projet (voir ici pour en savoir plus). Reste donc le projet Sarcelle, jusqu’à ce que Didier Arnal, Président PS du Conseil du Val-d’Oise n’annonce que le projet était mort aussi : « Le projet Sarcelle ne se fera pas. Il y a un problème avec un gazoduc sur le terrain. J’ai bien peur que le Grand Prix de France soit mort. »

Colère de Jean Pierre Beltoise, soutien du dossier Sarcelle et du député maire PS de Sarcelles, François Pupponi. L’affaire devient politique et donc n’aboutira nulle part.

Résultat des courses : zéro. Un projet aux prises avec des affaires politiques et un circuit mort-né. Reste donc Magny-Cours 2 et Le Castellet. Du coté de la Nièvre, l’espoir renait. Des traveaux ont discrétement commencés. La ligne droite des stands est en train d’être élargie de trois mètres. Mais les espoirs sont minces.

Reste donc le Castellet, propriété de Bernie Ecclestone depuis plus de 10 ans. Mais là encore, l’addition sera salée pour la location de cette piste ultra moderne, afin de permettre d’organiser un GP de France.

Toutefois, construire une piste n’est pas vraiment le problème. Reste à savoir qui soutiendra les frais de grille que demande Bernie Ecclestone. Des frais à plus de 15 millions d’euros annuel. Lagardère Sport ne veut pas. Qui alors ?

Pour suivre la saga du GP de France sur TomorrowNewsF1, cliquez ici

Edito F1 – The choice, is another…

30 novembre 2009 | 2 commentaires
Catégorie : View

« My sponsor is my experience. » Said Pedro de la Rosa last Wednesday after admitting his failure to the team Campos Meta 1. The Spaniard is now back at McLaren as test driver.
The phrase is a phrase that many drivers could get used to a Formula 1 for 2010. Jarno Trulli, Jacques Villeneuve, Giancarlo Fisichella, etc. … the list goes on. But experience does not sponsor, and some teams want younger drivers, provide a good bank account. These special benefits, or the number of dollars is stronger than experience, is in the tradition of Formula 1

When all goes well, drivers adapt themselves, denounced the benefits, while trying to obtain for himself. But when the driver is unemployed, the situation becomes unbearable.

So what? Take a young driver with 8 million dollars or take an experienced pilot, you will, perhaps, to have sponsors and to score championship points for the TV rights FOA / FOM? The answer is in the instantaneous and not in view.
But, as often happens in Formula 1, there is no real logical sport. Only one logical economy.

F1 – L’art d’oublier un pilote

22 juillet 2009 | 1 commentaire
Catégorie : View

L’ignorance, voir l’oublie reste la pire chose qui puisse arriver pour une personne en règle générale. Faire quelque chose qui n’est pas reconnue par le succès (critiques) ou pas quelqu’un offre un sentiment de frustration. Mais lorsque tout ceci est du fait d’une cassure de contrat, tout est différent et cela fait encore plus mal.

Souvenir de Fernando Alonso, le pilote ayant cassé son contrat avec McLaren pour « dégradation d’image » fin 2007, le double champion du monde a tout simplement été rayé de l’histoire de l’équipe anglo-allemande. Dans les statistiques les 4 victoires de Fernando Alonso n’existent pas, passant ainsi des victoires de Montoya et Raikkonen en 2005 aux victoires de Lewis Hamilton en 2007. Le double effet : Alonso n’a pas le droit de critiquer McLaren sur une période donnée (peut être 18 mois ou 2 ans, le temps de la durée de son contrat initiale) et McLaren ne dit rien sur Alonso et le raye de sa communication passé.

Le même cas semble s’établir pour Sébastien Bourdais, à la différence ici que Toro Rosso déploie des trésors de communication pour éviter le sujet et surtout éliminé le pilote français de son histoire. Avec le temps cela fonctionnera.

Cela a débuté par une remarque de Giorgio Ascanelli, dès le lendemain de l’annonce de l’éviction de Bourdais : le directeur technique italien annonce que « Vettel manque à la Scuderia Toro Rosso« , réduisant à néant le travail du pilote français dans son implication dans l’équipe. Suivra ensuite le remplacement du pilote par Alguersuari, aucune remarque, juste Tost indiquant  » qu’un pilote ne convenait plus à l’équipe «  plus de nom…déjà….et l’éloge sur Sébastien Buemi, établissant un parallèle dans le temps.

L’histoire retient souvent des photographies d’un instant, des moments éternels. Alguersuari, plus jeune pilote de F1 de l’histoire était le meilleur moyen d’éliminer des esprits Bourdais, les médias ne parlerons que de cela, que le pilote fasse un résultat ou non, l’image restera. Ajouter au silence du pilote français (probablement contractuelle) et vous obtenez l’art d’oublier un pilote.

Edito F1 – Rêve espagnol et spleen français

20 juillet 2009 | 6 commentaires
Catégorie : View

C’est une question de période, les années 80-90 ont été riches en pilotes français, puis cela a été le tour des Brésiliens, puis maintenant des Allemands, les effets Prost, Senna et Schumacher. Jaime Alguersuari fait partie de cette mouvance, provoquée par Fernando Alonso. Si Jaime avait été née en France il n’aurait pas été plus loin que la F3 et végéterait dans une formule quelconque, à seulement 19 ans sa carrière serait déjà réduite à néant. Mais il est espagnol, soutenu par Red Bull et par son pétrolier national et se lancera d’ici la fin de semaine probablement (il faut le confirmer avant il vient d’être confirmé) dans le grand bain de la F1, en l’établissement comme le plus jeune pilote de F1 a débuté, de tout les temps.

A 19 ans Jaime incarne une nouvelle période pour la F1, celle des espagnols. Heureux pays tout de même, durement frappé par la crise économique, qui dispose de deux Grands Prix, d’un double champion du monde, d’un nouveau pilote, et d’une future équipe de F1. L’inverse de la France, ou l’on cherche encore une solution au Grand Prix au lieu de chercher une (des ?) tête d’affiche pour remplir ce dernier après le dur départ de Sébastien Bourdais. La charrue avant les bœufs, typique de notre pays.

Ce spleen qui semble paralyser notre pays n’est pourtant pas une fatalité. Les jeunes pilotes français réclament de l’argent et un soutien médiatique essentiel. Il y a ce qu’il faut, manque juste l’intérêt. Combien de pilotes français dans les antichambres de la F1 ?  Des dizaines, mais les connaissons nous ? Hormis peut être Jules Bianchi, futur star made in Nicolas Todt, le reste est bien anonyme.

C’est tous l’intérêt du dossier de la nouvelle secrétaire d’état aux sports, madame Rama Yade, qui au lieu de se pencher sur une cathédrale automobile de 120 millions d’euros, devrait plutôt se pencher vers une solution de promotion des pilotes et soutenir des initiatives (si il y en a évidement). Le tout est d’aidé les jeunes pilotes méritant à s’épanouir pour qu’ils aient aussi leur chance de nous faire rêver.

Edito F1 : STR, ou la charrue avant les boeufs

13 juillet 2009 | 2 commentaires
Catégorie : View

Faire ou ne rien faire, telle est la question. Confronté à ce problème récurent depuis des années maintenant l’équipe Red Bull  a choisi la première, après avoir laissé croire qu’il allait se pencher sur la seconde. On a vu le résultat. Rumeur envers Bourdais, une cacophonie médiatique, des règlements de compte et un Bourdais qui lance ce qui restera la phrase la plus célèbre de l’année au journaliste de TF1 insistant : « Arrêtez de me faire chier avec ça. » Que Jean Louis Moncet s’offusque sur LCI hier soir, ne suffit pas, la question était déplacée et l’acharnement de la première chaine de France sur cette affaire poussive. Mais que voulez vous, nous sommes en France, pays attaché à son folklore, avec des excès, des infos pas vraiment vérifier pour faire du buzz, bref un dialogue de sourd plutôt que l’analyse. Souvenir de F1 à la Une et du reportage « très sérieux » sur Sébastien Loeb…laisse songeur.

Le problème de Toro Rosso est quelle  a oubliée de préciser aux médias que l’année 2009 était une saison de transition. Confronter à l’investissement de sa prochaine STR5 qui sera 100% Faenza, l’équipe italienne, après sa victoire en 2008, a très mal communiquée et le résultat est catastrophique. La Scuderia Toro Rosso sur un budget d’environ 65-70 millions d’euros, n’en dépense que 20 à 25 pour la saison 2009 Finalement STR a mis la charrue avant les bœufs. La pénurie de résultats cette année est imputée sur les pilotes, même Buemi est touché. L’équipe devenue propriété de Red Bull se transforme en outil destiné à offrir aux nouvelles générations des armes pour s’insérer dans la Formule 1. Le désarroi de Bourdais sur ce dossier est empirique. Lui qui a été reconduit tardivement, lui qui avait de grands espoirs, le voici face à son destin.

Red Bull souhaite rentabilisé Toro Rosso très vite, le cas Jaime Alguesuari n’est qu’un cas parmi d’autre à venir. Pour le Taureau rouge, l’intérêt sportif de Toro Rosso ou son investissement de sa machine à promotion infernale,  quelle est la priorité ? Posez la question c’est déjà y répondre.

Le week end dernier, vendredi, Bourdais et Buemi ont chacun tourné avec leurs propres réglages, avant que STR décide de choisir les réglages du pilote suisse, qui était moins performants, mais usaient moins les pneus. Ce qui signifie que l’équipe ne peut pas exploiter deux monoplaces différentes. Même la télévisons suisse l’a avouée laconiquement.

Le cas Bourdais est autre, comme Webber, il reste un pilote indépendant, et son manager, Nicolas Todt, accuse un point faible dans sa carrière. Nous verrons l’avenir, mais tout les acteurs de cette tragi comédie ont été décevant, et la super production annoncée est devenue un vulgaire nanar du style : Par où tu es rentré ? On t’a pas vu sortir.

Edito F1 – Inside Bernie

6 juillet 2009 | 1 commentaire
Catégorie : View

3650660738_3eb0d93603Le principe est simple : une déclaration dérape, une tierce personne visée par cette déclaration s’indigne et ensuite un de deux protagonistes s’excuse publiquement. Entre temps ?  Cela fait vendre du papier et surtout fait parler par la provocation. La méthode Ecclestone depuis le début de l’année.

Samedi, Ecclestone annonce au Times que « Hitler a fait de bonne choses aussi », louant ainsi le principe de la dictature pour imposer des idées. Toutefois de là a dire que « Hitler n’était pas un bon dictateur » il n’y a qu’un pas franchi. Une provocation ?  Non justement un système de pensé qui date de longtemps. Ecclestone n’a-t-il pas dit un jour, il y a plus de 15 ans : « La démocratie n’apporte rien, regarder ce que cela apporte à la F1 ? La dictature est la seul moyen de gérer un sport d’intérêt divers. » Tout est dit.

Mais l’effet boule de neige n’est pas terminé. Utilisant le prestige du Times, tout le monde c’est ruées, en Angleterre surtout, et l’information prend de l’effet et il suffit d’attendre une réaction. Le lendemain, Le Congrès Mondial Juif, de New York dénonce les déclarations de Bernie Ecclestone via le Jewish Chronicle. Suivent son représentant en Angleterre et un politicien, président de la commission antisémite du pays. Bref en 24h les médias se sont emparés de l’affaire. Le but ? Faire parler.

Bernie Ecclestone est tellement associé à la Formule 1 que son nom est systématiquement ajouté à Formule 1. Toutefois cette stratégie de la provocation a un risque. Elle dessert la Formule 1 dans son ensemble. En effet, les gens pensent que « la F1 est un sport de raciste, dirigé par un mec qui a Hitler comme modèle » et qui se moque passablement des médias qui, bêtement, pour vendre du papier diffusent ses mots.

Savoir que l’homme n’aime pas les médias, et à toujours penser que ceux-ci cherchent le spectaculaire pour vendre du papier, et que la F1 est moins passionnante dans les faits qu’une bonne déclaration percutante et provocante. Finalement, Ecclestone n’a-t-il pas discrédité The Times ? Peut être ou peut être pas, mais finalement il a surtout discrédité la Formule 1 et ses fans. Là est le regret principal.

Edito F1 – FOTA, les courants et l’ombre

29 juin 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : View

acdchighwaytohell_01Il y a quelques mois j’avais montré du doigt la FOTA en la comparant à un syndicat communiste disant NON à chaque nouvelle réforme. Avec le temps, l’association des constructeurs est simplement devenue un parti politique avec divers courants.

Souvent dans un groupe il y a deux courants, des ultras et les modérés. Les premiers souhaitent garder les acquits, vivent le plus souvent dans le passé et sont régulièrement des contestataires du régime. Les seconds pensent qu’il faut réformer le système par la négociation, ce que les politiques nomment : la diplomatie. En Formule 1 ce cas de figure est relatif à la FOTA.

Coté ultras : Ferrari, Renault et Toyota. Chacune ayant ses raisons. La Scuderia souhaite s’affranchir du régime après des décennies de tutelles et d’influences, le constructeur au losange, lassé par les adaptations des règlements (gel moteur, double diffuseur, mass dumper etc…) n’a plus confiance au régime et le constructeur nippon, joue de son rôle de premier constructeur mondial pour donner de l’appuis au mouvement, sans vraiment avoir de raison, hors du fait qu’elle soit présente depuis 2002 sans avoir gagné une course, ce qui révolterait tout un chacun.

Coté modéré : McLaren, BMW, Brawn, Red Bull. La première est un hybride, entre équipe indépendante (McLaren) et grand constructeur (Mercedes-Benz), mais ses récents déboires avec la FIA et la passation de pouvoir le 1 Juin dernier ont changé son pouvoir et c’est elle qui régule le clan des modérés. BMW n’a pas clairement affirmé son avis. Brawn s’affranchit aussi de la FIA tout comme Red Bull mais de manière plus calme que Ferrari.

Mais le lien entre ses deux courants s’appel Ron Dennis. Régulièrement, l’anglais et Luca di Montezemolo ont communiqué au téléphone selon les rumeurs. Un homme de l’ombre mais qui soutient à la fois son équipe et la Scuderia dans le combat contre la Fédération et Max Mosley.

Edito F1 – 1961-2010 le Low Cost pour une nouvelle ère

22 juin 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : View

lowcostf1Elle est inconnue, équipée d’un moteur standard, destinée à ne pas dépasser 45 millions d’euros de budget. C’est la nouvelle Formule 1 de la FIA pour 2010. Constructeurs contre indépendants, un affrontement qui depuis 1950 a toujours existé en Formule 1. L’idée était louable : limité la perte d’autres constructeurs depuis le départ précipité de Honda en décembre dernier. Historiquement cette situation a déjà eu lieu. C’était en 1961. La Fédération à l’époque avait eu une réaction technique au départ des constructeurs. La création de la formule 1500 cm3 qui a permis la création de Lotus, Brabham, Honda et plus tard de McLaren, Williams etc… La Fédération avait crée une nouvelle ère pour palier les constructeurs. La naissance des fameux garagistes comme le disait ironiquement Enzo Ferrari.

D’un programme technique, Max Mosley a crée une Formula 1 Low Cost. Un phénomène qui n’a finalement rien d’étonnant. La crise économique frappant le monde a changée les mentalités. Nous n’avons pas fini d’en mesurer les conséquences, à la fois heureuse et fâcheuses. Max Mosley en lançant et insistant sur l’idée du budget plafond souhaite depuis le début se substituer aux constructeurs comme son ancêtre l’avait fait 50 ans auparavant.

Sauf que le Low Cost c’est cheap, bas de gamme et n’ayant pas une très bonne image. Ne collant pas vraiment avec l’idée d’une Formule 1 prestigieuse forgée avec le temps et les victoires de grands noms présents depuis plusieurs décennies.


Page 4 sur 6« First...23456


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu