Naviguer : Accueil > Archive by category 'Entrepreneurs'

Sahara Group prend 42.5% de Force India

12 octobre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Entrepreneurs

C’est désormais officiel dans les médias indien, l’équipe Force India change d’actionnarait avec l’introduction dans le capital du team de Silverstone de Sahara Group à hauteur de 42.5%.

Le consortium Sahara Group a donc bien pris le contrôle de l’équipe indienne, mais laisse Vijay Mallya actionnaire à hauteur de 42.5%.  Ce qui signifie que la famille Mol, l’autre actionnaire à cédé ses parts également. Elle ne dispose désormais plus que  15%.

En effet, les 42.5% annoncés représentent 72.5 millions d’euros, l’équipe se nommera Sahara Force India pour 2012.

Force India vendu aujourd’hui

12 octobre 2011 | 14 commentaires
Catégorie : Entrepreneurs

L’accord a été signé ce mercredi selon les sources de Times of India. Force India va changer de propriétaire, Vijay Mallya a cédé ses 50% au consortium indien Sahara Group, dirigé par Subroto Roy.

La semaine dernière, le milliardaire indien, sous la pression des banques c’était montré choqué par la rumeur d’une vente de son équipe, confirmant son implication pour l’avenir. Mais, la réalité économique du groupe de Mallya ne lui permet plus de résister. Il est aussi à noter que pour 2012, l’implication de Kingfisher Group, dans Force India, devait baisser de 50% selon différentes rumeurs économiques.

Aucun détail financier n’a été dévoilé pour l’instant, mais nous pouvons estimer entre 60 et 70 millions d’euros la part de Vijay Mallya dans Force India.

Une conférence de presse, plus tard dans la journée, sera tenue avec Mallya et Roy.

Genii Capital vise le rachat de Lotus Group

8 octobre 2011 | 5 commentaires
Catégorie : Entrepreneurs

Depuis quelques temps une rumeur dans le paddock indiquait que Lotus Group était en difficulté financière et que Genii Capital était en marge d’un rachat prochain. Dany Bahar, le PDG du constructeur anglais n’a pas fermement démenti l’idée, tout comme Eric Boullier et encore plus Gérard Lopez.  Un rapprochement croisée est dans l’air.

Dans Autocar, Dany Bahar a été clair : « Je peux seulement dire ceci, lorsque nous avons fait l’annonce au sujet de notre participation dans Lotus Renault GP, nous avons clairement indiqué que c’était le début d’une relation étroite entre nos deux sociétés. » Même son de cloche du côté d’Eric Boullier qui a indiqué à Suzuka : « il y a des rumeurs, mais j’aime celle-ci »

Sur Autosport, Gérard Lopez, l‘homme fort de Genii Capital, est effectivement prêt à unir Lotus Group et l’équipe de F1 dans un même ensemble. Le fond luxembourgeois discuterait pour prendre une part dans le capital du constructeur anglais (majoritaire en option).

Il n’est pas impossible qu’une participation croisée entre l’équipe LRGP et Lotus Group soit décidée,  sous un format : cash + échange d’action. Ce qui expliquerait que les discussions avec Proton prennent du temps à se mettre en place.

Ce scénario économique sera intéressant à suivre dans son développement, de part sa démarche rare. Genii Capital discute depuis près de trois ans avec Proton et Lotus Group, pour une prise de participation. La recherche d’un constructeur dans son porte feuille, faisant partie de sa stratégie long terme.

Business : Trou d’air pour Vijay Mallya

4 octobre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Entrepreneurs

L’empire de Vijay Mallya subit des moments difficiles selon les informations de l’Economic Times.  Son affaire de spiritueux est sous la menace de concurrents. Une affaire en justice est en cours pour une histoire de concurrence. Sa compagnie Kingfisher Air, va fermer d’ici 4 mois sa filiale Low Cost, sous la pression des banques.

Mais depuis rien ne va plus. L’action de la compagnie aérienne a perdue 20% en fin de semaine dernière et continue de perdre du terrain. Les analystes indiens estiment que, selon les rapports annuels de la société de Vijay Mallya, une injection de capitaux est indispensable pour demeurer viable.

C’est ainsi qu’un prêt d’environ 937 millions d’euros a été souscrit sur les garanties des biens du milliardaires indiens, qui a touché pour l’occasion 7,8 millions d’euros de commissions, dans l’affaire.

Les actifs sportifs de Mallya sont inscrits dans les garanties du prêt. Dont Force India.

Caterham fonde un bureau d’étude

29 septembre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Automobile, Entrepreneurs

Depuis la reprise du constructeur Caterham par Tony Fernandes, l’attente est forte. Dans un premier temps, le petit constructeur anglais va développer sa gamme et deviendra le probable nom de l’équipe Team Lotus pour 2012. Mais, plus étonnant reste la création d’une société ingénierie.

Caterham a indiqué cette semaine quelle avait fondée un bureau d’étude distinct du constructeur automobile, afin de produire une nouvelle génération de voiture de sport, en s’appuyant sur l’expérience de la course automobile. Caterham Technology and Innovation Limited (CTI) traduira l’héritage de la Seven sur d’autres produits.

CTI a pour ambition de devenir une société forte, capable d’offrir ses services auprès d’autres constructeurs automobiles, mais aussi avec l’intention de courtiser l’aérospatiale. Les synergies avec l’équipe de Formule 1 seront aussi évidentes et très élevées, car ce bureau d’étude sera basé dans le Norfolk, à proximité de l’usine F1.

Une première pierre dans le développement future de Caterham. Tony Fernandes a un projet sur 10 ans et souhaite en faire un groupe équivalent à Lotus Group (Lotus Engineering et Lotus Cars) et surtout à McLaren Group (avec McLaren Racing, McLaren Cars et McLaren Applied Technologies). Un projet nécessaire, car si la division bureau d’étude de Lotus représente l’essentiel du chiffre d’affaire de Lotus Group, la division Applied Technologies de McLaren représentera environ 400 millions d’euros de chiffre d’affaire d’ici quelques années, selon nos estimations.

Actuellement, Caterham cumule 15 millions d’euros de chiffre d’affaire.  Encore trop peu pour permettre à Tony Fernandes d’assurer l’autonomie de la marque anglaise comme constructeur de voiture de sport et comme équipe de Formule 1.

McLaren Automotive en bourse d’ici 2017 ?

23 septembre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Automobile, Entrepreneurs

D’ici 2016/2017, McLaren Group pourrait être introduit en bourse selon la volonté de Ron Dennis.

En marque de l’introduction de l’équipe Wiliams en bourse de Francfort, McLaren Group avait exclu tout projet sur les marchés, pour l’avenir. Il semblerait que la vision ait changée depuis. Ron Dennis, propose d’introduire sur les marchés d’ici 5 ans, une partie de sa société.

« En 5 ans, une introduction en bourse sera envisagés. » lance Dennis, qui n’exclut pas une introduction à Singapour. En effet, un des actionnaires de la galaxie McLaren est Peter Lim, qui a investit environ 10% de McLaren Automotive (pour 100 millions d’euros environ).

L’agence Reuters estime que McLaren a une valeur estimée à 600 millions d’euros. D’ici 2017, sa valeur pourrait bien atteindre 1 milliards et offrir une belle perspective pour les marchés. Toutefois ce chiffre représenterait l’ensemble de la société, mais il n’est pas impossible qu’une simple introduction de McLaren Automotive soit envisagée.

L’an dernier, le constructeur américain Telsa Motors a été introduit en bourse, alors que son histoire remonte à 5 ans environ. Le Wall Street Journal avait estimé à 180 millions de dollars l’introduction, qui a cumulé finalement à 225 millions. Une belle indication pour un constructeur qui n’a fabriqué que 1.000 roadsters depuis 2006 et qui s’apprête seulement à lancer une gamme de voiture électrique/hybride.

McLaren vise le milliard de chiffre d’affaire

23 septembre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Entrepreneurs

Lors d’une conférence de presse à Singapour, Ron Dennis a déclaré qu’il souhaitait développer McLaren Group en une entreprise d’une valeur de plusieurs milliards de dollars dans les dix prochaines années. L’ancien directeur de l’écurie devenu dirigeant du groupe McLaren (dont il est propriétaire à hauteur de 15%), a précisé sa vision pour l’avenir en disant que même si l’équipe de F1 continue de prendre de l’ampleur, elle ne représentera bientôt que 10% de l’entreprise car les autres divisions se développent plus rapidement.

Les éléments clés de ce processus sont McLaren Automotive, qui a pour objectif de vendre 4000 voitures par an à moyen terme, et McLaren Applied Technologies qui, selon Dennis, est un business avec un énorme potentiel. L’homme fort de McLaren Group a également indiqué qu’il avait fait la demande, il y a une semaine, de permis de construire pour deux nouveaux bâtiments sur le site de Woking.

Selon les plans de McLaren pour le secteur automobile, le but est d’avoir environ 43% des ventes en Amérique du Nord, 35% en Europe et le reste au Moyen-Orient et en Asie. « Nous avons l’intention d’avoir des ventes qui se comptent en milliards de dollars », s’est enthousiasmé Ron Dennis. « Et nous y parviendrons ».

Source  : NextGen Auto

Williams annonce +12 à 20% de son chiffre d’affaire pour 2011

7 septembre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Entrepreneurs

Aujourd’hui, Williams présente son rapport financier annuel pour la saison 2011 et a déjà signalé une hausse des bénéfices au cours des six premiers mois de 2011.

Introduite en bourse de Francfort depuis Mars 2011, Williams avait déjà indiqué, lors de ses résultats du premier semestre de l’année, une augmentation de ses profits (avant impôts) de 3%.

Les récentes nouvelles autour de la fourniture du KERS auprès de Jaguar et Land Rover et le récent accord avec KTSI, dans le secteur ferroviaires, vont permettre de développer l’activité Williams Hybrid Power.

Pour cette année, Williams signale une augmentation de 12 à 20% de la croissance du chiffre d’affaire de l’ensemble de ses activités par rapport à l’année 2010.

Deux nouveaux administrateurs non exécutifs, ont rejoint le conseil de Williams: Mike O’Driscoll, ancien directeur général de Jaguar Cars et Edward Charlton, un conseiller senior au sein de Citibank International.

Jenson Button lance un cabinet conseil

6 septembre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Entrepreneurs

En marge du Grand prix d’Angleterre, Jenson Button avait indiqué qu’il envisageait une carrière d’agent de pilote, après sa carrière. Une démarche à la fois rare et aussi un début de démarche de reconversion pour le pilote champion du monde 2009.

C’est désormais fait. Button et son agent, Richard Goddard, ont crée une société spécialisée dans le conseil : Sports Partnership, basée à Londres. Dont l’objectif est d’aider les jeunes pilotes à accéder à la Formule 1.

Richard Goddard explique Jenson Button ne souhaite pas une relation d’affaire avec un concourent direct, mais aurait plaisir à travailler avec un jeune pilote qui souhaite venir en Formule 1. De son coté, le champion du monde anglais a précisé que le métier de pilote de Formule 1 est très difficile : « Je comprends parfaitement la pression d’être un athlète star. J’ai appris comment se comporter avec la presse et les sponsors »

Sports Partnership n’agira pas comme un fond d’investissement pour permettre à un pilote d’accéder à la Formule 1, mais comme un cabinet conseil complémentaire. Mais il n’est pas impossible que la société joue le rôle de pont entre des sponsors –pilotes –équipes à l’avenir.

McLaren dit adieu à Daimler dans son actionnariat

5 septembre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Automobile, Entrepreneurs

Il y a une année, McLaren Group avait songé à souscrire un prêt de 50 millions d’euros auprès de la banque HSBC pour assurer son développement (usine pour McLaren Automotive et rachat des 11% de Daimler encore détenu dans le capital).

C’est désormais chose faite et c’est la première fois que la société s’endette depuis 2003. Le prêt est garanti sur la propriété intellectuelle, des liquidités, des terrains et l’usine de Woking (ex Paragon).

Une convention entre Daimler et McLaren indique que les 11%, que disposent la division automobile du groupe Daimler, doivent être repris par l’équipe anglaise d’ici le 31 Décembre 2011. Ils ont une valeur de 55 millions d’euros.

L’an dernier, le porte parole de McLaren avait indiqué au journal The Independent :  « le prêt HSBC, en plus de permettre un renforcement de nos installations, va nous aider à racheter les toutes dernières actions Daimler à la fin 2011. »

Williams développe son volant avec KTSI

1 septembre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Entrepreneurs

Williams Grand Prix Engineering Limited et la société KTSI ( Kinetic Traction Systems, Inc) ont signé un accord de coopération longue durée pour faire avancer techniquement et promouvoir le système de stockage d’énergie utilisé dans les transports en commun (bus et métro).

Un système initialement destiné à récupérer l’énergie cinétique sur la base du volant Williams Hybrid Power, qui a été réduit en taille. L’accord entre les deux parties vise à séduire plus de clients, plus vite qu’avant, afin de répondre à la demande croissante du marché sur les solutions de stockage d’énergie. Surtout le secteur ferroviaire et promouvoir la technologie du volant Williams.

L’accord vise aussi un lien avec l’antenne Williams au Qatar.

Source : Williams

Le projet LOLA pour 2014

1 septembre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Entrepreneurs

LOLA envisage un retour en Formule 1 à l’horizon 2014. Voulant profiter de l’introduction d’un nouveau moteur V6 turbo pour devenir la 13ème équipe du plateau.

Deux tentatives et deux échecs. La non sélection de son projet par la FIA en Mai 2009 et l’échec des discussions avec l’équipe USF1 a eu raison de la première phase du projet LOLA. Quelques mois plus tard, la société a refusée de devenir une 13ème équipe de Formule 1, pour des raisons de coûts et de technologies obsolètes (projet en soufflerie gelé depuis Juin 2009).

Depuis, LOLA continu d’être en périphérie de la Formule 1 et propose sa soufflerie aux équipes. Sauber utilise l’outil cette année. Toutefois, l’envie de redevenir une équipe F1 est forte et Martin Birrane, le patron du manufacturier britannique, ne spécule pas sur la faillite d’une équipe actuelle, ni sur l’introduction par la FIA d’une 13ème équipe, mais souhaite séduire un partenaire financier à hauteur de 50 millions d’euros.

Le projet LOLA est étonnant car il ne se base sur rien de spécifique, pour le moment. Le manufacturier s’appuie sur un futur investisseur (qui n’existe pas encore) pour sa prochaine monoplace F1. La baisse des coûts des équipes lui donne raison, dans ses projections financières, mais il semble que ce projet de LOLA ressemble plus à un démonstrateur technologique, pour ses autres activités, plus lucratives, qu’a une réelle volonté de participer au championnat du monde de Formule 1.

Une transformation de type Toyota Motorsport, qui propose une gamme de produits de sous-traitances techniques de hauts niveaux et une monoplace, la TF110 morte née, comme démonstrateur technologique, semble être la voie à suivre pour LOLA. Pour exemple, son projet LMP2 est séduisant et la société propose à ses futurs clients un programme de développement et d’évolution très pointu, ainsi que la possibilité de faire des tests sur son circuit privée.

Gordon Murray avec Lotus Group

30 août 2011 | 1 commentaire
Catégorie : Entrepreneurs

Gordon Murray a rejoint le Lotus Group comme un consultant et membre du conseil. Une désignation importante pour l’image de la marque anglaise.

Il sera aux côtés de Bob Lutz et du Burkhard Goesche, pour conseiller le Group Lotus sur son développement actuel et futur de ses produits. « Pendant des années j’ai été un grand admirateur de Lotus, j’ai un grand respect pour l’héritage que Colin Chapman a créé et je pense que ce que Dany [Bahar] et l’équipe font est une très bonne chose pour la marque. » indique Murray.

Genii Capital, le Brésil et le camion

29 août 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Entrepreneurs

Il y a 10 jours, le fonds d’investissements Genii Capital, en marge de son deal de 7 milliards d’euros avec le groupe brésilien WWI, a annoncé la production au Brésil d’un camion hybride.

Capable de transporter jusqu’à 20 tonnes et développé  en Angleterre, par la société Frazer Nash (un constructeur automobile autrefois, devenu un bureau d’étude spécialisé sur les véhicules électriques et hybrides), il sera commercialisé d’ici 2012. Le camion dispose de 8 moteurs électriques, dans chacune de ses roues et seront associées à un moteur polycarburant, qui selon le fabricant permettra une économie de carburant de l’ordre de 70%.

Certains prototypes sont déjà sur les routes en Europe et la production est envisagée au Brésil d’ici 9 mois.

Williams vise une extension de son accord avec Jaguar

23 août 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Entrepreneurs

L’équipe Williams prépare son avenir au-delà de la Formule 1. La rumeur d’une Clio Williams pour 2012 est toujours dans l’air et l’accord avec Jaguar pour la super car C-X75 a été confirmé. Toutefois, les liens entre le constructeur anglais (propriété du groupe TATA) et l’équipe coté en bourse vont se renforcer.

Dans AutoCar, Adam Parr a précisé que Williams souhaite aller plus loin dans sa collaboration avec Jaguar et au-delà de la C-X75. L’an dernier, lors des négociations autour du KERS (volant) entre les deux parties, il était déjà entendu que le système de récupération d’énergie Williams, devait équiper des Jaguar et même des Land Rover. Mais il semblerait que l’accord se dirige vers la course automobile.

Il semblerait que Jaguar étudie un retour aux 24h du Mans d’ici 2015. Avec l’aide de Williams ? Adam Parr ne confirme, ni de dément l’information.

Peter Lim dans le capital de McLaren Automotive

22 août 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Automobile, Entrepreneurs

Huitième fortune du monde selon le magazine américain Forbes, Peter Lim, homme d’affaire de Singapour, ayant surtout fait fortune dans la bourse et investisseurs massif en Angleterre est entré dans le capital de McLaren Automotive et sera membre du conseil d’administration.

L’apport de Lim, estimé entre 60 et 120 millions d’euros (entre 6 et 12% du capital), est destiné à renforcer le réseau asiatique de la société, fondée par Ron Dennis il y a 3 ans. L’an dernier, l’homme d’affaire de Singapour avait fait une offre de 350 millions d’euros, pour le rachat du club de Liverpool. En vain. Il dispose aussi des droits exclusifs d’exploitations de la chaine de restaurants Manchester United en Asie.

En Juin dernier, McLaren Automotive avait annoncé son intention d’investir 1 milliard d’euros dans le développement de sa marque à l’horizon 2017. A l’époque il était indiqué qu’environ 30% de la société pouvait être vendu à des investisseurs pour près de 300 millions d’euros environ.

Tony Fernandes propriétaire des QPR

18 août 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Entrepreneurs

« J’ai toujours voulu être impliqué dans le football et l’opportunité de prendre el contrôle de QPR était trop belle pour la laisser » a indique en substance Tony Fernandes sur son compte Twitter. Depuis le début d’après midi, le propriétaire d’AIRASIA et de Team Lotus est aussi propriétaire d’un club de football de Première League.

En prenant 66% du capital pour  seulement 40 millions d’euros, selon les rumeurs, Tony Fernandes devient le premier actionnaire du club anglais des Queens Park Rangers, aux cotés du magnat de l’acier, Lakshmi Mittal, qui dispose de 33%. L’intégralité des actions de Bernie Ecclestone et Falvio Briatore ont été cédé en début de semaine.

QPR était un investissement conseillé par Flavio Briatore en 2007,  pour la modique somme de 20 millions d’euros. Après l’arrivée de Mittal, le club était valorisé 350 millions d’euros. Sa valeur est désormais 80% inférieure désormais, mais sa présence en Première League cette année sera d’un grand secours pour les finances du club.

Ecclestone va quitter le Queens Park Rangers

15 août 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Entrepreneurs

Il y a quelques années, Bernie Ecclestone et Flavio Briatore étaient montés dans le capital du Queens Park Rangers (QPR), un club de football londonien qui disputera cette année la Premier League, la première division du championnat anglais.

Selon la presse britannique, Bernie Ecclestone va se séparer des 62% des actions qu’il détenait de ce club. Le Financial Times affirme en effet que le grand argentier de la F1 cédera 51% de ses parts à son ami Tony Fernandes, le patron de l’équipe Lotus, et le solde à un milliardaire indien, Lakshmi Mittal.

« Tant que l’accord n’est pas signé, il n’y a rien de fait, mais nous avons bon espoir que ce sera fait d’ici lundi, » déclare une source proche de Tony Fernandes.

Toujours selon les médias britanniques, Flavio Briatore devrait conserver ses parts.

Source :  Nextgen-auto.com

Tony Fernandes et AIRASIA – Malaysia Airlines

10 août 2011 | 4 commentaires
Catégorie : Entrepreneurs

Après c’être distingué au Salon du Bourget en achetant 200 Airbus A320Neo, la compagnie AIRASIA va prendre le contrôle de la compagnie nationale Malaysia Airlines, qui est en mauvaise santé. Une première dans l’histoire de l’aviation commerciale.

Avec une prise de participation de 20,5% du capital de Malaysia Airlines, l’opération consistant à un échange d’action d’une valeur de 364 millions de dollars (253 millions d’euros) n’a rien de spectaculaire, sauf que c’est Tony Fernandes qui prendra en charge la gestion de la compagnie.  La direction actuelle va démissionner. Le tout sous le regard bienveillant de l’Etat. Un détail intéressant pour l’investissement Formule 1 du millionnaire.

En effet, le fond souverain Khazanah Nasional Berhad – KNB –  (qui contrôlera toujours 48,8% de la compagnie) entrera dans le capital de Tune Air à hauteur de 10%. Ce fond est contrôlé par l’Etat malaisien et sera très intéressant à observer pour la suite. Cette prise de participation minoritaire, si elle n’est pas décisive, permet un mélange des genres étonnant. D’autant que Tune est un des principaux sponsors (35 millions d’euros selon le BusinessBook GP2011) de l’équipe Team Lotus et que KNB aura son mot à dire à l’avenir.

Avec Proton – Lotus et désormais indirectement avec  AIRASIA  – TUNE, la Malaisie est très présente en Formule 1. De même, cette opération permet à Tony Fernandes de revenir dans les bonnes grâces des dirigeants de son pays, suite à l’affaire Lotus vs Lotus du début de l’année.

Le rare métier d’ex-pilote agent de pilotes

5 août 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Entrepreneurs

Jenson Button avait indiqué, en marge du Grand Prix d’Angleterre, qu’il se voyait encore piloter en Formule 1 durant 5 ans maximum, mais qu’ensuite, une carrière d’agent de pilote serait envisagé

Si le profil des agents de pilote ressemble plus à des hommes d’affaires grisonnant, aux lunettes noirs et costume dans le paddock. Ils ont des métiers d’origine bien différents : Avocat, responsable d’équipe, patron de PME, ex-pilote amateur, mais rarement ex-pilote de Formule 1.

Par le passé, il y a déjà eu des coups de main entre pilote, mais ce n’était pas des agents. Il y a eu aussi des pilotes se gérant seuls (Lauda, Piquet, Mansell, Berger, Hamilton durant un temps). Toutefois, c’est la Formule 1 moderne, qui a bouleversé le mode de rémunération des pilotes dans les années 80, qui a permis à un pilote finlandais, champion du monde 1982 avec Williams, de devenir le premier ex-pilote-agent : Keke Rosberg.

Après avoir été mis en échec par Ron Dennis pour obtenir un contrat de 2 millions de dollars en 1987 avec McLaren, le finlandais se tournera vers une carrière d’homme d’affaires pour permettre à de jeunes pilotes finlandais de venir en F1. Deux de ses poulains débuteront dans les années 90 : JJ Letho et Mika Hakkinen et plus tard Nico Rosberg, son fils

A ce jour Mika Hakkinen, avec ses deux tires de champion du monde est la plus belle réussite du duo (Rosberg -Didier Cotton, son associé). Toutefois, le champion du monde 1982, s’il est le seul de sa race à avoir été agent officiellement, un projet ce dessinait au Brésil en 1992. Un grand champion c’est associé à Julian Jakobi, pour créer une structure ASG : Pour Ayrton Senna Group. Evidemment le premier client était Senna lui-même, qui en avait profité pour quitter la multinationale IMG. Mais, le second en 1993, plus surprenant, était Alain Prost – très proche de Jakobi.

Dans les années 1993/1994, des discussions avec Jean Alesi (alors sous contrat jusqu’en 1994 avec Eddie Jordan) et Rubens Barrichello (dirigé par un pool d’homme d’affaires brésiliens) étaient les cibles de l’avenir pour le duo anglo-brésilien. Ayrton Senna voulait devenir un agent à terme.

Jenson Button après son divorce en 2002, des Robertson père et fils a créé sa propre structure, gérée par son père John et disposant de l’avocat Richard Goddard pour la négociation de son image. Mais, l’envie d’être manager tente le champion du monde 2009. Mika Hakkinen tente l’aventure depuis quelques temps autour de la sphère d’influence d’Heikki Kovalainen. Nous verrons si Jenson Button tente l’aventure à l’horizon 2017. La démarche est suffisamment rare pour la souligner.


Page 3 sur 41234


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu