Naviguer : Accueil > Archive by category 'F1 Leaders'

Quand Petrov joue avec le feu…

17 novembre 2011 | 12 commentaires
Catégorie : F1 Leaders

[ English Version ] – Vitaly Petrov n’est pas un homme heureux ! Le jeune pilote russe, qui performant en début de saison, prenant même un podium en Australie après une troisième place, parle de ses malheurs et blâme l’équipe LRGP pour son manque de progrès sur la voiture.

Malgré le fait qu’il ne peut pas vraiment dire du mal de l’équipe, clause de son contrat valable jusqu’en 2012 oblige, Vitaly Petrov a toutefois décidé de parler dans les médias de son pays, admettant qu’il ne peut rester plus silencieux face à la situation.

S’exprimant après sa 13ème place à Abu Dhabi la semaine dernière, le jeune russe a révélé que pendant les 10 dernières courses, la voiture a fait marche arrière. Ne progressant plus en raison du fait qu’il n’y a pas eu les mises à jour nécessaires pour propulser l’équipe en haut de la grille. Fustigeant aussi les stratégies qui laissaient beaucoup à désirer.

Alors qu’il était plus rapide que Mercedes et aussi rapide que Ferrari en début de saison, il est désormais surpassé pour contester des podiums de manière régulière.

« Au début, les 5 ou 6 premières courses, nous étions vraiment très fort. On ne pouvait pas se battre avec Red Bull et McLaren, mais nous étions proches de Ferrari (3 dixièmes) et beaucoup plus rapide que Mercedes. Il était très facile pour nous d’obtenir une Q2 ou Q3. Mais, nous n’avions pas utilisé le plein potentiel de la voiture pour entrer dans la troisième partie de la saison. Au cours des 6 premières courses c’était plutôt facile. »

Mais, Petrov estime que l’utilisation de la soufflerie et les nouvelles pièces développées par la suite, n’était pas performant à cause du système d’échappement. Précisant que, selon lui, cela fait plus de 10 courses qu’il n’a pas senti une évolution de sa voiture, estimant qu’il a la même auto depuis le début de l’année.

En dehors de la 3ème place en Australie, Petrov a terminé 5ème sous la pluie du Canada, mais depuis la frustration est visible. Car il y avait de l’espoir pour lui et toute la Russie. Entre espoir et colère…

Plus intéressant et qui aura probablement un impact sur l’avenir, est que malgré que contractuellement il ne peut pas parler en mal de son équipe, Petrov estime que ses patrons n’ont pas été ouvert et il a décidé de parler. Précisant que jusqu’à maintenant, il n’a jamais rien dis de mal sur l’équipe. Se protégeant contre une sanction avenir et probable.

Via une exclusivité publiée hier par Robyn Schmidt de uk.tomorrownewsf1.com

GP Austin reporté en 2012

17 novembre 2011 | 2 commentaires
Catégorie : F1 Leaders, Grand Prix

Le Grand Prix des Etats-Unis à Austin, Texas, n’aura pas lieu et sera reporté à l’an prochain, en raison de retards dans la constructeurs a confirmé Bernie Ecclestone ce soir. La fin d’une série de mauvaises nouvelles pour le projet texan.

Il y a quelques jours, la Commission F1 avait pourtant confirmée la présence d’Austin au calendrier 2012. Toutefois, Bernie Ecclestone confirme à The Independant, qu’un nouveau contrat de 10 ans, débutant en 2013 a été proposé cette semaine.

Ce matin, l’argentier de la F1 avait donné jusqu’à Décembre au promoteur Full Thortlle et les pouvoirs publics du Texas pour trouver une solution (voir ici). La décision a été plus rapide que prévue.

Coup d’arrêt à Austin

16 novembre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : F1 Leaders, Grand Prix

Hier  soir les tensions sont montées à leur paroxysme à Austin. Le circuit des Amériques a annoncé dans un communiqué officiel qu’il stoppait tous les travaux si un contrat en direct avec Bernie Ecclestone n’était pas conclu, afin d’évincer l’organisateur Full Throttle Productions (Tavo Hellmund) du futur Grand Prix des États-Unis.

« Nous stoppons tous les travaux jusqu’à ce qu’un nouveau contrat soit signé nous assurant de la tenue du Grand Prix des États-Unis en 2012. Pour l’instant ce contrat ne nous est pas parvenu en temps et en heure, » déclare le circuit.

« La construction a progressé dans les temps, avec plus de 300 ouvriers présents sur le site quotidiennement mais nous devons stopper les travaux. Seule la délivrance d’un nouveau contrat nous permettant d’organiser la course permettra aux travaux d’être relancés, » ajoute le circuit.

Ecclestone a assuré aujourd’hui que le nouveau contrat était bien parti mais Hellmund semble faire obstacle. Il laisse un mois aux deux parties pour régler leurs désaccords. « Tout ce qu’ils ont à faire c’est signer ce nouveau contrat. Voilà un mois que cette histoire dure et s’ils ne signent pas d’ici décembre, nous annulerons la course. »

Susan Combs, contrôleuse générale des finances du Texas, en a rajouté une couche aujourd’hui, pour le circuit et pour Ecclestone. « Pas un seul des 25 millions de dollars annuels ne sera versé au circuit tant que la première course n’aura pas eu lieu. Par ailleurs je m’inquiète maintenant fortement de la dissolution du pouvoir d’attraction de la course à Austin alors qu’une course à New York a été récemment annoncée. Il est de mon devoir de bien dépenser l’argent public et j’attends une résolution rapide de cette affaire. »

Source  : NextGen Auto

HRT – un projet de 3 ans de Thesan Capital

12 novembre 2011 | 2 commentaires
Catégorie : F1 Leaders, Management, Marketing

L’investissement de Thesan Capital se fera sentir l’an prochain car l’équipe Hispania Racing Team dévoilera une nouvelle voiture pour 2012. C’est Saul Ruiz de Marco, le directeur d’investissement de la société espagnole qui l’a avoué en conférence de presse hier. « Cette fin d’année nous avons améliorés cette voiture et il y aura une nouvelle voiture qui sera différente l’an prochain. »

Au début de l’an prochain, HRT déplacera sa base ibérique dans une nouvelle usine à Valencia, mais le bureau d’étude restera jusqu’en Août 2012, à Munich. Ce projet espagnol n’est pas une solution facile économiquement et en matière de logistique, mais fait parti de l’identité de l’équipe, qui reste sous licence espagnole, avec un détail intéressant : De Marco a précisé qu’il y aura un accent Latino-American à l’avenir en matière de sponsoring.

Tonio Liuzzi a annoncé qu’il avait un contrat avec l’équipe pour l’an prochain (tout en précisant auparavant qu’il pouvait perdre son volant en cas de besoin financier), tandis que la connexion avec Red Bull pourrait permettre à un jeune pilote de viser un volant. Enfin, Narain Karthikayan, après sa  performance au GP d’iNde, souhaite rester dans l’équipe et vise un budget de 8 millions d’euros pour 2012. Une annonce précise sera faite en marge du GP du Brésil.

Le projet de Thesan Capital est d’avoir un plan sur trois ans et voir en 2015 ce qu’il arrivera. « Cet investissement n’est pas comparable à un fond qui a une sortie définie. Donc nous pourrions être ici éternellement ou alors vendre demain. En fait je dirais que non, car il y a un programme de trois ans et  nous estimons ce projet possible. S’il fonctionne, nous garderons l’équipe pour toujours. » lance le directeur d’investissement de Thesan Capital.

Sur le fond, le projet ressemble à celui de Force India (2008-2009-2010), mais aussi et pourquoi pas à celui de Stewart entre 1997 et 1999. D’ailleurs il se murmure que la prochaine HRT pourrait être avoir un nez plus haut et une allure de type Red Bull/Toro Rosso.

Abu Dhabi – la FOTA annule sa réunion

10 novembre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : F1 Leaders

Les équipes de F1 ont décidé de reporter leur réunion prévue à Abu Dhabi sur l’avenir de la FOTA à une date ultérieure, qui n’a pas encore été précisée. Elle devrait se dérouler en dehors des Grands Prix, probablement à Londres, avant la fin de la saison.

Selon Martin Whitmarsh, il est important que la FOTA reste soudée même s’il avoue aujourd’hui qu’elle pourrait se passer de certaines discussions. « Nous ne serions pas très intelligents si on ne restait pas unis. Nous devons tous dépasser nos égos, laisser le passé derrière nous et aller de l’avant. »

Au menu des discussions à venir de la FOTA, son unité en premier lieu et voir comment gérer ensemble le dossier épineux du RRA et des futurs Accords Concorde. Ross Brawn a même suggéré aujourd’hui que le RRA pourrait être laissé à un cabinet indépendant pour ne pas briser l’unité de la FOTA sur ce sujet sensible.

Concernant les Accords Concorde, la FOTA pourrait compter sur un joker avec la FIA. La Fédération Internationale de l’Automobile aimerait bien avoir son mot à dire, comme la FOTA. « Nous ne voulons pas récupérer les droits (vendus pour 100 ans à Ecclestone, ndlr). Mais nous voulons avoir notre rôle à jouer dans ces droits, dans une certaine mesure, » confirme le porte-parole de la FIA Norman Howell.

Whitmarsh serait heureux si dans les négociations futures les équipes finissaient par avoir une petite partie des actions de la Formule 1. « Dans la plupart des affaires, si vous voulez créer des partenariats efficaces, un peu d’égalité dans ce domaine est utile. Pour le moment les équipes ne sont liées que pour un temps défini au sport via les Accords Concorde. Si les équipes étaient actionnaires, même à petite échelle, alors cela encouragerait tout le monde, ainsi que les investisseurs potentiels, à trouver la continuité. »

Le souhait du patron de McLaren est à l’opposé de la politique d’Ecclestone, que l’on sait hostile à la FOTA. Le grand argentier est plutôt du genre à diviser pour mieux régner. Whitmarsh a donc bien conscience des limites de ce qu’il propose. « Si les petites équipes veulent que le gâteau soit divisé en 12 parts équitables, ce n’est pas réaliste. Mais il nous incombe à nous tous de trouver une solution juste et équitable. C’est un challenge et cela pourrait nous servir dans les négociations, un domaine dans lequel Bernie est très, très fort. »

Source  : NextGen Auto

Team Lotus cédé à Lotus, Caterham restera en vert et jaune

9 novembre 2011 | 4 commentaires
Catégorie : F1 Leaders

Proton, Group Lotus et 1Malaysia Racing Team (Team Lotus) ont sifflé aujourd’hui la fin du conflit. Déjà supposée par les changements de noms ratifiés par la Commission F1 puis la FIA, la fin de la guerre entre Fernandes et Bahar a été officiellement prononcée aujourd’hui dans un communiqué de presse commun. Les actions en justice ont été éteintes.

Dans cet accord à l’amiable, on en apprend un peu plus. Le nom Team Lotus a été cédé au groupe Lotus. En contrepartie, Caterham F1 Team pourra garder les couleurs jaunes et vertes et le petit constructeur automobile pourra bénéficier de collaborations techniques avec le groupe Lotus dans de futurs projets.

« Je suis ravi, au nom de Group Lotus et de Proton, d’exprimer ma satisfaction sur la fin de cette affaire. Nous pouvons enfin nous tourner vers le futur. Nous comprenons que cela a été des temps difficiles et confus pour les fans de notre sport et la marque Lotus, c’est pourquoi nous sommes heureux d’avoir trouvé une solution claire, » commente Dany Bahar.

Du côté de Caterham, Riad Asmat ajoute : « Nous sommes très fiers d’avoir ramené le nom Team Lotus en F1. Nous sommes tristes de devoir dire adieu à ce nom mais excités pour le futur et d’être au contrôle de notre propre destinée. Nous créerons notre propre histoire et nous resterons en vert et jaune sous notre nouveau nom, Caterham F1 Team. »

Source  : NextGen Auto

Bourdais, Vettel et l’implication en F1

7 novembre 2011 | 2 commentaires
Catégorie : F1 Leaders

Le passage de Sébastien Bourdais en Formule 1 a été bref et une grande déception. Tout a été raconté sur l’épisode. De la capacité de développement de l’équipe Toro Rosso, à sa relation avec Gerhard Berger, en passant par le talent de Sébastian Vettel. Mais le pilote français donne une version intéressante : le degré d’implication.

Dans AutoBild Motorsport, le pilote Peugeot en endurance explique que Vettel est un pilote d’instinct, qui n’avait aucune difficulté à extraire le maximum de sa monoplace et qu’il n’est pas étonnant qu’ayant une machine ultra compétitive il soit devant. Mais en regardant en arrière, Bourdais reconnaît encore un autre aspect du talent de Vettel :

« Nous avons tous les deux eu des problèmes avec l’équipe, car les mécaniciens parlaient peu l’anglais. Pour moi, c’était pire, car j’ai de la famille à la maison et je n’avais pas voulu perdre le peu de temps libre que j’avais pour apprendre l’italien. Sébastian a investi ce temps et son énergie et pouvait donc mieux communiquer avec l’équipe. »

Bourdais pense que l’ère Vettel sera plus importante que l’ère Schumacher entre 2000 et 2004 et reste content de son job chez Peugeot. Toutefois, il a nié tout programme 2012 en IndyCar.

Ferrari – Montezemolo confirme Massa pour 2012

6 novembre 2011 | 3 commentaires
Catégorie : F1 Leaders

(English Version)  - « Il n’y aura aucun changement. » lance aujourd’hui le président de Ferrari, Luca di Montezemolo lors de la finale du championnat Ferrari au Mugello. Le patron de la marque italienne, dont le destin semble de plus en plus se diriger vers la politique, après sa dernière sortie contre le Silvio Berlusconi. A plaisanté auprès des journalistes sur le prochain line-up de la Scuderia.

« Je suis désolé pour vous, mais il n’y aura pas de changement parmi nos pilotes. » lance Montezemolo comme un contre feu aux rumeurs autour de la prochaine arrivée de Nico Rosberg dès l’an prochain dans l’équipe italienne.

Sur le fond personne ne doutait de l’avenir de Felipe Massa pour l’an prochain. Toutefois, pour 2013, l’histoire semble bien différente. En marge du Grand Prix de Corée du Sud, le pilote brésilien avait avoué qu’il était sous la pression d’un non renouvellement de contrat avec la Scuderia. Devant produire une excellente saison, c’est-à-dire terminer devant Fernando Alonso au championnat du monde. Dans l’ombre, le duo Sergio Perez (favori de Santander) et Nico Rosberg (favori de Montezemolo) attendent que le volant soit libre pour viser 2013.

En verve au Mugello, Montezemolo a aussi précisé que Ferrari ne produisait pas d’avion, ni de moto car la Formule 1 est basée uniquement sur l’aérodynamique et des petits moteurs (faisant référence au projet de 4cyl 1600cm3, devenu V6 1600cm3).  Le président de Ferrari a aussi martelé l’idée de la troisième voiture, précisant qu’elle serait un élément important dans le spectacle des courses. « Plus de voitures compétitives en bagarre est plus intéressant pour les courses de F1. »

LOLA souhaite devenir la 13ème équipe de F1 en 2014

5 novembre 2011 | 9 commentaires
Catégorie : F1 Leaders

LOLA Cars International annonce encore une fois qu’elle est prête pour devenir la 13ème licence FIA, en cas d’un appel d’offre de la Fédération pour devenir la prochaine équipe de Formule 1. Auparavant, le constructeur anglais avait présenté deux projets, qui ont échoué, malgré un ensemble séduisant sur le papier. Depuis 2009, le patron de la société, Martin Birrane a élargi ses activités. Au point que la course automobile ne représente plus désormais que 2/3 des activités, le solde représentant des projets dans l’aéronautique et la défense.

« Nous sommes prêt et en attente. Notre secteur Motorsport représente un tiers de notre chiffre d’affaire qui est de 29 millions d’euros cette année et dans 5 ans nous attendons à réaliser 56 millions d’euros environ. Le programme F1 nous coûtera plusieurs dizaines de millions, mais nous avons les capacités. Nous pouvons tout faire dans un seul bâtiment et nous espérons que, si la FIA souhaite ouvrir la licence pour une 13 ème équipe, nous pouvons offrir un bon dossier. Nous aurions besoin de finaliser un partenaire moteur afin de concevoir la voiture lorsque le règlement de 2014 sera en vigueur. Mais nous sommes déjà prêts pour cela. » explique le directeur général de Lola, Robin Brundle à Autoweek.

Déjà il y a deux mois, LOLA avait annoncé son intention de devenir la 13ème équipe à l’horizon 2014. Une intention louable, car des projets perdus du printemps 2009, il ne reste plus vraiment de candidats (encore Prodrive peut-être) souhaitant encore faire partie de la grille de départ. Le constructeur anglais LOLA vise un budget de 50 millions d’euros par an pour son projet F1.

Red Bull engagée sur le long terme en Formule 1

4 novembre 2011 | 3 commentaires
Catégorie : F1 Leaders, Marketing

Bien entendu il faudra du temps pour atteindre la noblesse d’équipes comme Ferrari ou McLaren, mais Red Bull a déjà gagné ses premiers grands galons en l’espace de sept saisons, avec 4 titres déjà au compteur.

« Je pense que la marque Red Bull est investie en F1. Dietrich Mateschitz est passionné et si on prend la période Sauber (sponsor et actionnaire à l’époque, ndlr), cela fait 15 ans environ que Red Bull est en F1. Notre objectif est de construire pour le futur et lorsqu’on regarde les classements, là où Red Bull se trouve, c’est déjà une belle réalisation. Nous sommes passés devant d’illustres noms en très peu de temps, » déclare Horner.

« L’audience globale de F1 est une plateforme énorme pour Red Bull. Il est impossible de corréler la vente de canettes avec notre visibilité en F1 mais quand on voit la couverture dont on a bénéficié pour Red Bull et nos partenaires, c’est juste incroyable, » ajoute-t-il.

Red Bull est en phase ascendante et a amélioré cette année les résultats déjà exceptionnels de l’an passé. Horner ne voit pas pourquoi cela ne pourrait pas encore être meilleur à l’avenir. « La stabilité est importante à mon sens. On est toujours une équipe jeune et cette année nous avons été plus forts dans tous les domaines que lors de n’importe laquelle de nos saisons précédentes. Nous avons été forts opérationnellement et stratégiquement. Notre rythme de développement a été très bon, nous avons une voiture très rapide, une fiabilité fantastique : c’est une combinaison de facteurs et de notre apprentissage des dernières années que nous avons bien appliquée cette année. »

« Parfois nous n’avions pas la voiture la plus rapide le dimanche mais nous avons tout de même réussi à gagner. Cela démontre la force de notre équipe qui travaille à l’unisson et en totale harmonie. Voilà ce qu’on a réussi cette année et nous allons utiliser cela pour bâtir le futur, » conclut Christian Horner.

Source  : NextGen Auto

Pourquoi Bambino Trust…

4 novembre 2011 | 1 commentaire
Catégorie : F1 Leaders

L’affaire de corruption entre Bernie Ecclestone et Gerhard Gribkowsky a mis en lumière une société écran appartenant à l’argentier de la Formule 1 : Bambino Trust.

Cette obscure société est basée au Liechtenstein et a été fondée en Décembre  1997. Discrètement. Dans le montage financier qu’avait construit Bernie Ecclestone dans les années 90, Bambino Trust était au nom de sa femme Slavica. Un principe astucieux destinée à éviter une seule chose : l’impôt.

En effet, Slavica, d’origine Croate, n’avait pas assez vécu au Royaume-Unis pour demander à y être une résidente. Une niche fiscale qu’a parfaitement exploitée son mari. Selon la loi fiscale de l’autre côté de la Manche, si Ecclestone devait à mourir, sa femme aurait eu à payer 40% sur l’héritage. Afin d’éviter le problème, l’argentier de la Formule 1 a fait immatriculer au nom de sa femme et de ses filles une société à l’étranger.

« On m’a conseillé d’émettre des actions, car à cette époque, Slavica ne vivait pas depuis 18 ans en Angleterre pour se qualifier de résidantes. Si je venais à mourir à ce moment, la femme pouvait prendre ne charge le patrimoine, sans payer d’impôts. Mais elle ne rentrait pas dans ce cas de figure et elle aurait payée beaucoup d’impôt. Ainsi cela a été le moyen de la protéger. » explique Ecclestone.

Une bonne idée à l’époque et une catastrophe aujourd’hui. Bambino Trust a été mis en lumière dans l’affaire de corruption.

Commission F1 : Virgin voudrait également changer de nom

1 novembre 2011 | 5 commentaires
Catégorie : F1 Leaders, Marketing

La Formule 1 de la saison 2012 va un peu plus prendre forme cette semaine lors de la réunion de la Commission F1 à Genève, prévue jeudi 3 novembre.

A l’ordre du jour il y a notamment les changements de nom de Team Lotus et Lotus Renault GP. Les deux équipes se sont mis d’accord pour mettre un terme à l’ambiguïté qui règne sur le nom Lotus en Formule 1 depuis un an maintenant.

Sauf surprise, Team Lotus deviendra Caterham (Caterham F1 Team ou Caterham GP sont deux possibilités) et Lotus Renault GP, officiellement Renault, deviendra Lotus F1 Team.

Cependant un troisième changement de nom devrait être à l’étude, celui de Virgin Racing. L’implication de Marussia dans le budget de l’équipe est devenue très importante au point que l’équipe souhaiterait devenir Marussia. L’information rapportée par le Sunday Times n’a toutefois pas été officiellement confirmée.

Parmi divers sujets, sera aussi discutée la notion de constructeur en Formule 1, qui a fait des vagues en Inde (lire notre information complète ici). Le débat sur la troisième voiture (châssis client) sera réouvert.

Source  : NextGen Auto

GP Inde 2011 – Le point de vue des responsables d’équipe

31 octobre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : F1 Leaders, Grand Prix

Suite au résultat du Grand Prix d’Inde disputé ce dimanche sur le Buddh International Circuit. Voici les impressions de tous les responsables d’équipe…

2011  Combinaison  Pilote  Casquette  Pirelli  Logos  Red  Bull  Racing  Podium

Christian Horner (Red Bull Racing) :  » Un brillant résultat pour l’équipe qui remporte le premier Grand Prix d’Inde. Sebastian a réalisé une course impeccable, tout a été parfait. Il a même produit le meilleur tour en piste dans le dernier tour, malgré nos recommandations. Pour Mark, c’était une course frustrante. Ayant d’abord fait un bon départ, il n’a pas réussi à contenir Jenson Button dans le premier tour et il se retrouva sous la menace de Fernando Alonso. Malheureusement, il a eu des soucis avec ses pneumatiques et malgré tout ses efforts, il n’a pas pu dépasser Fernando Alonso. Néanmoins, premier et quatrième est un bon résultat, cela confirme notre fiabilité. Après avoir remporté la pole position hier, Sebastien a réalisé un deuxième record ce week-end, en couvrant le plus de tours au cours d’une saison de Formule 1.  »

Lire la suite des déclarations des responsables d’équipes en cliquant ici

Mike Coughlan devient directeur technique de Williams

28 octobre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : F1 Leaders, Technique F1

Adam Parr a confirmé aujourd’hui en conférence de presse FIA que Williams avait promu Mike Coughlan nouveau directeur technique. Suite au départ de Sam Michael, la promotion était logique et attendue depuis plusieurs mois déjà.

Coughlan devrait officier à l’usine exclusivement alors que Mark Gillan continuera à s’occuper des opérations en piste. Avant Sam Michael, futur directeur sportif de McLaren en 2012, se partageaient entre ces deux activités.

« Nous venons de confirmer Mike Coughlan en tant que nouveau directeur technique, » confirme Parr. « Il nous avait rejoint au mois de juin. »

Profitant de la présence de Parr, l’animateur de la conférence de presse en a profité pour lui demander ce qu’il en était des rumeurs de retour en F1 de Raikkonen avec Williams. « Je suis désolé mais il n’y a qu’une seule réponse à cette question,c ’est que nos pilotes sont Pastor Maldonado et Rubens Barrichello. Si et quand cela changera, nous ferons une annonce en bonne et due forme, » a laconiquement répondu le directeur de Williams F1.

Source  : NextGen Auto

Affaire Gribkowsky : un pot de vin pour sauver Ecclestone ?

26 octobre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : F1 Leaders

Nous sommes en 2005, le consortium Speed Invest, composé BayernLB, JP Morgan et Lehmann Brother, possède 75% de la SLEC, société détentrice des droits commerciaux de la Formule 1. Durant toute cette année, l’établissement bancaire allemand aurait menacé à plusieurs reprises et durant plusieurs réunions de limoger Bernie Ecclestone.

Au tribunal de Munich, ce mercredi, Harald Gloeckl, ancien responsable de la banque allemande a déclaré que durant plusieurs réunions, les hauts responsables de BayernLB a indiqué à Bernie Ecclestone son intention de el remplacer parce qu’ils « pouvaient faire sans lui ». Le témoin précise qu’il n’était pas au courant du pot de vin touché par Gerhard Gribkowsky, désormais dûment estimé à 66 millions d’euros (92 millions de dollars). Le banquier allemand a touché 32 millions.

Le témoin précise que Gribkowsky, en interne dans la banque BayernLB, a milité pour l’éviction d’Ecclestone, mais vantait sa relation étroite avec le milliardaire britannique et racontait qu’il pouvait être le successeur d’Ecclestone. Le témoin, précise aussi qu’avant la vente de la SLEC au CVC Capital, Gribkowsky, assistait aux réunions sur la Formule 1, sans l’assistance de son équipe, sous le prétexte que « c’est la façon dont veut traiter Bernie ».

Ce témoignage est important car il démontre la raison de la manœuvre de l’argentier de la Formule 1. Entre 2003 et 2005, Ecclestone a tenté de racheter les parts des banques pour redevenir indépendant. Toutefois, acculé dans son duel avec ses partenaires bancaires, il a donc visiblement provoqué la vente de sa société, de manière avantageuse, auprès du CVC.  Pour assurer son avenir et éviter d’être limogé par l’établissement bancaire allemand. Le pot de vin devant faciliter la vente des actions de BayernLB, qui était le principal actionnaire à l’époque.

STR a demandé 250.000 euros à Charles Pic

25 octobre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : F1 Leaders

Depuis quelques temps, les équipes annoncent les jeunes pilotes qui feront les cookies test d’Abu Dhabi. Si certain team ne font pas payer, cela n’est pas le cas d’une majorité.

Fabio Leimer, a indiqué au journal Suisse Blik qu’il avait bien payé pour avoir le volant Sauber pour réaliser le teste d’Abu Dhabi. Le même journal indique que 250.000 euros ont été demandé à Charles Pic par Toro Rosso. L’investissement de Leimer semble équivalent auprès de Sauber.

Plus largement, le coût de ses tests est compris entre 250.0000 et 500.000 euros. Un investissement intéressant pour le jeune pilote, qui rentabilise par 10, en valeur médiatique.

Force India, Sauber, Williams, Toro Rosso, Team Lotus, Marussia Virgin et HRT semblent être les équipes qui demandent un effort financier, auprès des jeunes pilotes. Charles Pic serait aussi en lien avec Force India pour la réalisation de ses tests.

GP Austin à l’arrêt depuis près de 2 mois

19 octobre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : F1 Leaders, Politique

Malaise autour du circuit d’Austin.  La construction du circuit a repris ce mardi, après un arrêt de plusieurs semaines, soulevant des questions sur l’avenir de la Formule 1 sur ce projet de 300 millions de dollars. Sauf que les permis de construire n’ont toujours pas été délivré, pour construire les stands, tribunes etc…

Max Chapman, le directeur de la construction avait déclaré qu’il avait obtenu les permis de construction, pour débuter des travaux estimés à 100 millions de dollars. Nous étions alors le 4 Octobre 2011. Mais la réalité est différente car toujours aucun papier n’a pété délivré pour le moment.

Ce permis a été demandé en Juillet et ‘na toujours pas été délivrée. Anna Bowlin, directrice du service développement pour le comté de Travis, a déclaré à Statesman.com que le comté a travaillé avec les organisateurs du circuit pour émettre le prochain permis, très prochainement.

Aucun commentaire du côté des promoteurs du circuit d’Austin. Une piste qui est quasiment à l’arrêt depuis la rentrée septembre et qui cumulerait déjà 2 mois de retard sur le calendrier.

BBC, Ecclestone, Wimbledon et The Sun

19 octobre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : F1 Leaders, Media

L’affaire a été dévoilée par The Sun et met en lumière des pratiques courantes dans le Business. Pourtant cette dernière histoire est entrain de tourner en scandale de l’autre côté de la manche. Pour simplement deux billets gratuits.

Pas n’importe quelle billet toutefois, les billets de la finale Djokovic – Nadal à Wimbledon, qui ont été offert par la BBC à Bernie Ecclestone, quelques jours avant que le grand network anglais perde la diffusion des droits TV de la Formule 1, au profit d’une alliance avec BskyB dès 2012.

Des associations de contribuables (très en vogue depuis le mouvement des Indignés de Wall Street) traquent les pratiques des grandes sociétés et a pointé du doigt la pratique de la BBC d’offrir gratuitement des billets (d’une valeur de 5.000 euros au marché noir) à des personnalités qui ont largement les moyens de se les offrir, alors qu’elle s’ impose un plan de licenciement de 2.000 membres et une économie de 1 milliards par année.

Toutefois, même si sur le fond il y a une raison morale entre Ecclestone et la BBC qui doit être prise en compte, il ne faut pas oublier que le network anglais dépense environ 75 millions d’euros par année pour la diffusion exclusive de Wimbledon.  Il est donc logique qu’elle dispose d’une loge et de billet gratuit, étant donné quelle est le principal trésorier du tournois anglais. On appel cela de la relation publique.

FOTA – l’avenir se joue cette semaine

18 octobre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : F1 Leaders, Politique

Ce sont des moments importants pour l’avenir de la FOTA. Après une réunion dimanche dernier, qui s’est tenue dans l’unité de l’hospitalité de l’équipe Ferrari sur le circuit de Yeongam, les dirigeants des onze équipes qui composent l’organisation, se réuniront à nouveau à Abu Dhabi à l’époque de l’avant-dernier Grand Prix de la saison. Là, il devrait devenir clair si un accord de longue durée peut être atteint sur certains thèmes clés tels : Que le RRA (Resource Restriction Agreement), ainsi que les perspectives d’avenir pour la discipline.

 » La FOTA a joué un rôle incroyable dans ces dernières années « , a déclaré Stefano Domenicali sur www.ferrari.com.  » Ses réalisations ont permis que ce sport d’être en mesure de s’attaquer à la crise mondiale d’une manière efficace. L’impulsion qui est venu sous la présidence de Luca di Montezemolo a été poursuivie avec diligence et dévouement par Martin Whitmarsh, qui fait un excellent travail. De toute évidence, à ce stade cependant, nous devons comprendre comment avancer sans provoquer de soupçons et de polémiques. Des éléments qui sont toujours présents dans un tel environnement concurrentiel comme la Formule 1. « 

Le GP de Corée espère voir Hyundai en F1

18 octobre 2011 | 8 commentaires
Catégorie : F1 Leaders, Marketing

Après un Grand Prix de Corée 2010 particulièrement décevant, à tous les niveaux, les organisateurs de cette course se félicitaient dimanche soir du fait qu’il y avait 84.174 spectateurs dans les tribunes dimanche passé.

« Ce chiffre doit inclure les moustiques et les poissons et ces derniers ont dû être comptés deux fois, » se moquait l’équipe Red Bull via son compte Twiter.

Pour renforcer l’intérêt de cette course auprès des Coréens, il faudrait qu’il y ait un pilote de cette nationalité au départ de la course ou à défaut un constructeur comme Hyundai associé à une équipe.

« Le niveau intermédiaire du management de Hyundai est très enthousiaste, mais il reste à convaincre le patron. Je pense toutefois que cela arrivera à l’avenir, du moins je l’espère, » déclare Shin Young, le porte-parole du circuit de Yeongam.

Source  : NextGen Auto


Page 4 sur 7« First...23456...Last »


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu