Naviguer : Accueil > Archive by category 'Grand Prix'

GP Australie 2012 – Résultat Course

18 mars 2012 | 9 commentaires
Catégorie : Grand Prix

GP Australie 2012 - Course

GP Australie 2012 – Course – Live

18 mars 2012 | 1 commentaire
Catégorie : Grand Prix

Pour le Grand Prix d’Australie, TomorrowNewsf1.com, vous propose, en association avec Fanaticf1.com et Sportune.fr, le live de la course.

Cliquez ici pour (re)découvrir le live de la course

GP Australie 2012 – Course – Twitter Live

18 mars 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : Grand Prix

GP Australie 2012 – Mercedes dans l’oeil du cyclone avec son F-Duct

17 mars 2012 | 7 commentaires
Catégorie : Grand Prix, Technique F1

Ce n’était qu’une légende urbaine à Barcelone, pour certain, lors des essais privés. C’est désormais réalité. Mercedes AMG F1 dispose bien du système F-Duct sur l’aileron arrière. Au point que plusieurs équipes, dont Lotus F1 Team ont déposé une réclamation après les qualifications.

Le système agit en parallèle du DRS, afin d’amplifier la vitesse de pointe. Red Bull et Lotus ont demandé à Charlie Whiting des précisions ce samedi matin pour en savoir plus. Ces dernières estiment, selon les indications de la BBC, que le système Mercedes modifie l’aérodynamique de la voiture par action du pilote. Ce qui est interdit selon l’article 3.18 du règlement technique.

Il précise que « tout système (en dehors du DRS) sur la voiture avec un dispositif ou une procédure qui utilise l’implication du pilote comme un moyen de modifier les caractéristiques aérodynamique de la voiture est interdite. » James Allison (Lotus) et Adrian Newey (Red Bull) indique que le bouton d’action du DRS ne doit agir que sur ce dernier et non pas un programme annexe.

Le problème est complexe car avec l’introduction du DRS, l’aileron arrière est devenu une pièce très technique. Charlie Whiting examinera cela après les qualifications pour prendre une décision finale.

GP Australie 2012 – La grille de départ

17 mars 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : Grand Prix

Gp Australie 2012 - Qualification

GP Australie 2012 – Qualification – Twitter Live

17 mars 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : Grand Prix

GP Australie 2012 – Qualification – Live

17 mars 2012 | 6 commentaires
Catégorie : Grand Prix

Pour le Grand Prix d’Australie, TomorrowNewsf1.com, vous propose, en association avec Fanaticf1.com et Sportune.fr, le live de la Qualification.

Cliquez ici pour (re)découvrir le Live

GP Australie 2012 – EL3 – Hamilton confirme devant Grosjean

17 mars 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : Grand Prix

GP Australie – EL3 – Hamilton confirme devant Grosjean

La troisième séance libre du Grand Prix d’Australie a été dominée par Lewis Hamilton devant Romain Grosjean et Mark Webber.

Avec un temps de 1’25’’681 le champion du monde 2008 devance la Lotus de Romain Grosjean de 77 millièmes et la Red Bull de Mark Webber de 219 millièmes.

Jenson Button est 4ème devant les deux Mercedes de Nico Rosberg et Michael Schumacher, la seconde Red Bull de Sébastian Vettel, la Williams de Pastor Maldonado, la Sauber de Sergio Perez et la Toro Rosso de Daniel Riccardo.

Kimi Raikkonen est 12ème de cette séance, Fernando Alonso est 16ème.

Côté français, en plus de Romain Grosjean second de cette séance, Jean Eric Vergne (Toro Rosso) termine à la 11ème place et Charles Pic et sa Marussia 22ème.

Voir les temps de la EL3 en cliquant ici

GP Australie 2012 – EL2 – Michael Schumacher domine

16 mars 2012 | 4 commentaires
Catégorie : Grand Prix

La seconde séance libre du Grand Prix d’Australie a été dominée par Michael Schumacher devant Nico Hulkenberg et Sergio Perez.

Avec un temps de 1’29’’183 Michael Schumacher devance de 109 millièmes la Force India de Nico Hulkenberg et la Sauber de Sergio Perez a plus d’une seconde.

Fernando Alonso est 4ème et devance la Sauber de Kamui Kobayashi, l’autre Force India de Paul di Resta, la seconde Ferrari de Felipe Massa, la Caterham de Heikki Kovalainen, la seconde Mercedes de Nico Rosberg et la Red Bull de Sébastian Vettel.

Jenson Button et Lewis Hamilton sont respectivement 15ème et 16ème, tandis que Kimi Raikkonen au volant de sa Lotus termine à la 18ème position.

Côté français : Romain Grosjean est 14ème, Jean Eric Vergne est 20ème et Charles Pic termine à la 22ème position.

Voir les temps de la EL2 en cliquant ici

GP Australie 2012 – EL1 – McLaren domine Michael Schumacher

16 mars 2012 | 2 commentaires
Catégorie : Grand Prix

La première séance libre du Grand Prix d’Australie a été dominée par Jenson Button devant Lewis Hamilton et Michael Schumacher.

Avec un temps de 1’27’’560 le champion du monde 2009 sur sa McLaren devance son équipier Lewis Hamilton de 245 millièmes et la Mercedes de Michael Schumacher de 675 millièmes.

Fernando Alonso est 4ème devant la première Red Bull de Mark Webber a moins d’une seconde du leader de la journée. L’autre Mercedes de Nico Rosberg, la Toro Rosso de Daniel Ricciardo, la Williams de Pastor Maldonado, la Lotus de Kimi Raikkonen et la Sauber de Kamui Kobayashi, complètent le top 10.

Sébastian Vettel est seulement 11ème, tandis que notre trio français est mené par Romain Grosjean (14ème), devant Jean Eric Vergne (19ème) et Charles Pic (22ème). Pedro de la Rosa n’a pas roulé pour cette séance avec sa HRT.

Voir les temps de la EL1 en cliquant ici

Le retour politique du GP d’Argentine

15 mars 2012 | 8 commentaires
Catégorie : Exclusif, Grand Prix, Politique

L’annonce fait le tour du web. La présidente de l’Argentine, Christina Kirchner a annoncé qu’elle a conclu un accord avec Bernie Ecclestone de trois années (2013,2014 et 2015) et que la course sera située à Mar del Plata. Toutefois, le circuit n’existe pas et l’annonce cache une volonté politique.

« Pour nous cela est très important, parce que, après le football, la Formule 1 est le deuxième sport préféré des Argentins. La Formule 1 fait partie de l’histoire de l’Argentine, c’est quelque chose que nous gagnons si nous avons une course. » lance la présidente en chute dans les sondages depuis une année et relançant un vieux modèle qui a fait son succès. En Août 2009, l’Etat, sous sa direction, avait acheté les droits du football argentin pour 110 millions d’euros environ pendant 5 ans, afin d’assurer la gratuité des retransmissions.

Ceci est l’arbre qui cache la pampa argentine. Car la situation cache un volet politico-économique de première ampleur. Il existe toujours une crise au Malouine (Falkan). Depuis 30 ans, l’Angleterre et l’Argentine cumule les tensions. La principale raison est le Pétrole devenu enjeux prioritaire du pays. Les sous-sols marins de l’Ile et sa région dispose d’une réserve de 6 à 60 milliards de barils (ou 13 milliards selon d’autres sources), ce qui permettrait à l’Argentine d’avoir une réserve pour 20 ans. L’or noir arrive à un tel niveau que le pétrolier Repsol YPF est en conflit dans la province de Chubut, car le gouvernement force la société ibérique a abandonné quatre de ses concessions. Une action en justice a débuté hier mercredi.

La situation économique en Argentine se dégrade selon plusieurs médias, les impôts augmentent à tous les niveaux, l’agriculture n’est plus le principal levier, les gisements de gaz (abondant en Patagonie) ne sont pas exploités, faute d’investissement. L’opposition appelle à la une libération plus importante de l’économie du pays. L’Union Européenne exige le respect des accords commerciaux. Car des produits anglais sont boycottés. Cette sortie de Kirchner sur le Grand Prix de Formule 1, propriété des anglais sonne comme un symbole de bonne volonté. Mais l’accord de trois années semble un peu court pour être réaliste, alors que Bernie Ecclestone vise des accords de 7 à 10 ans pour l’organisation des courses de Formule 1.

GP Australie 2012 – Zone DRS

15 mars 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : Grand Prix

Deux zones de DRS pour le Grand Prix d’Australie. La première comporte une zone de détection au virage 14 et une zone d’activation pour la ligne droite des stands. Enfin une seconde zone au virage 2 permet d’activé l’aileron ajustable sur le circuit de l’Albert Park.

GPAustralie  zone DRS 2012

GP Espagne 2013: l’alternance n’est pas encore signé

13 mars 2012 | 1 commentaire
Catégorie : Business News F1, Grand Prix

L’alternance entre Barcelone et Valencia, annoncée par Bernie Ecclestone la semaine dernière, serait encore loin d’être conclue. L’argentier de la Formule 1 avait indiqué qu’il fallait trouver un accord entre les parties, pour établir cette alternance dès 2013.

« Nous avons deux modèles d’affaires complètement différents, ce qui rend les négociations assez compliqué. Nous devons trouver un équilibre entre les intérêts d’Ecclestone, de Valencia et les nôtre » a déclaré Vincente Aguilera, président du circuit de Catalogne auprès de  Raymond Blancafort dans El Mundo Deportivo.

Ecclestone souhaitait une alternance entre les deux circuits, mais en faveur de Valencia. Mais, si l’afflux massif de spectateurs le 13 Mai 2012 et si les essais d’hivers restent sur le circuit, l’alternance sera inutile. 80% du déficit du circuit est couvert par le gouvernement de Catalogne, gouverné par Artur Mas.

En cas de défauts de négociations avec Valencia, le circuit de Catalogne continuera à organiser le Grand Prix d’Espagne jusqu’en 2016. Toutefois, l’alternance est une solution privilégiée par tous les parties et une annonce est attendue d’ici Juin 2012.

Deux modèles d’affaires différents : Pour Barcelone 65% des spectateurs sont catalans, tandis que 70% des personnes dans les tribunes de Valencia sont des étrangers. Le circuit de Catalogne est soutenu par le gouvernement de Catalogne et Banco Santander, en plus des revenus de la billetterie. Côté Valencia, la société CMSP (ex Valmor) est une société publique qui s’occupe de la promotion du circuit.

Notons que le prochain contrat entre Valencia et Bernie Ecclestone porte sur un total de 180 millions d’euros sur 10 ans.

Officiel : Une seule course en Espagne dès 2013

8 mars 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : Grand Prix

C’est officiel, il n’y aura en 2013 qu’une seule course de Formule 1 en Espagne. Bernie Ecclestone a confirmé que la saison prochaine il existera une alternance entre le circuit de Valencia et celui de Barcelone.

La situation économique entre les deux villes ibériques étaient arrivés à un point ou Barcelone ne souhaitait plus continuer l’aventure jusqu’à la fin de son contrat expirant en 2016, tandis que Valencia avait plusieurs soucis financiers de règlements d’échéances sur son contrat qui expire en 2021. (voir ici pour exemple). Ecclestone a toutefois refusé de dire que cette décision était essentiellement financière pour les deux promoteurs, précisant que les contrats vont être révisés prochainement. Une alternance jusqu’en 2016 est privilégié. Il est intéressant de savoir que hier soir, les promoteurs du circuit de Valencia ont affirmé que leur course était sauvée pour l’avenir.

Cette annonce est importante pour le développement du calendrier 2013 de la Formule 1. En effet, avec un blocage à 20 courses par années et l’arrivée du New Jersey l’an prochain et la perspective Russe, Ecclestone avait souligné à plusieurs reprises la situation suivante : Un GP par pays.

C’est la fin d’une saga de plusieurs mois.

F1 – Payer pour être présent dans un calendrier

7 mars 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : Grand Prix

Les organisateurs du Grand Prix d’Europe à Valencia ont payé, hier à Madrid, leurs droits auprès de la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA) et la Fédération Espagnole de l’Automobile. Une étape nécessaire avant l’organisation de courses nationales et internationales, afin d’obtenir une place sur le calendrier. Avec cette démarche, Valencia souhaite démentir les rumeurs du début de semaine, indiquant qu’elle ne paie pas ses droits d’organisations du Grand Prix de Formule 1 dans les temps.

Environ 200.000 euros, c’est la somme que c’est acquittée les responsables du circuit de Valencia pour uniquement obtenir le droit d’être présent dans le calendrier de la Formule 1 par exemple. Cette redevance est indépendante de la licence payé à Bernie Ecclestone tous les ans.

Toutefois, un porte-parole de l’organisation qui chapeaute la promotion du Grand Prix a indiqué hier au quotidien AS, que rien ne sera officiellement payé avant le Conseil Mondial qui se tiendra à Milan ce vendredi.

Il est intéressant d’entrevoir le mécanisme autour d’un Grand Prix de Formule 1. Cette redevance auprès de la FIA et les Fédérations nationales est à ajouter à la licence de près de 30 millions d’euros que devra payer en 2012 Valencia pour l’organisation de son GP auprès de Bernie Ecclestone.

Rififi autour du retour du GP de France

2 mars 2012 | 3 commentaires
Catégorie : F1 Leaders, Grand Prix, Politique

Ce mercredi, à Chelsea, dans les bureaux de la Formula One Group, Eric Boullier, team principal de l’équipe Lotus et en pointe sur le dossier du GP de France 2013 rencontre Bernie Ecclestone.  L’objet de cette réunion est de faire le point sur le dossier du retour de la France dans l’arène de la Formule 1 et surtout tenté d’accélérer le mouvement.

En effet, pressé par la campagne présidentiel, la cellule mise en place par le premier ministre François Fillon doit trouver une solution dans les prochaines semaines. Mars sera donc déterminant. Les autorités françaises ont demandé à Bernie Ecclestone de fournir un contrat pour 2013 dans les prochains jours, avec les détails du coût de la franchise annuelle pour l’organisation. Le document n’a toujours pas été envoyé selon RMC Sport. La rencontre Boullier – Ecclestone est une conséquence de ce courrier non envoyé.

Maître de son jeu, Ecclestone analyse le calendrier. Entre Bahreïn qui reste une source d’inquiétude pour lui, malgré les affirmations récentes, Austin qui s’enlise, la Corée qui n’a aucune visibilité au-delà de 2012 et surtout Valencia qui a un défaut de paiement. Ce qui est valable aujourd’hui, ne le sera plus demain. C’est-à-dire que si une course venait en 2013 à quitter le calendrier, la proposition qu’il fera auprès des autorités tricolore s’en trouverait modifié. En effet, nous parlons de course rapportant plus de 25 millions d’euros chacune !

Dans le duo Franco-belge, c’est la France qui mène les négociations et la Belgique qui propose des conditions. Au dernier moment en Décembre dernier, les autorités belges ont demandé que les promoteurs français louent la piste de Spa-Francorchamps pour les années 2014, 2016 et 2018 contre environ 5 millions d’euros. Ce qui a fait exploser le budget initial de 25 à 30 millions d’euros.

Avec les déficits et les dettes, les promoteurs de SPA déboursent 22,5 millions d’euros par année pour l’organisation (15,5 millions d’euros pour la franchise annuels), du Grand Prix. Un investissement que ne souhaite pas assumer les promoteurs français.

Le danger de cette histoire est de laisser Ecclestone mener la danse et même de lui imposer le rythme. L’argentier peut être tenté de demander beaucoup d’argents. Reste une question : est-ce que le principe d’alternance est une bonne idée ?

F1 – La vérité sur la pression d’Ecclestone envers le GP d’Australie

1 mars 2012 | 3 commentaires
Catégorie : F1 Leaders, Grand Prix

« Nous avons un contrat jusqu’en 2015, nous allons respecter cela. Après, nous ne savons pas vraiment. Si nous devions quitter Melbourne, nous quitterons probablement l’Australie. » lance Bernie Ecclestone dans la presse anglo-saxonne. En réalité la pression monte pour deux raisons.

En 2011, l’édition du Grand Prix d’Australie a accusé une perte financière de 38 millions d’euros. Une étude réalisé par le cabinet Ernest & Young, sur l’impact économique du GP dans la région de Victoria a révélé que la course de Formule 1 n’apporterait que 29,5 millions d’euros à l’économie locale.  Pourtant sur les trois jours, 298.000 spectateurs ont été présent dans les tribunes. Un succès populaire.

Une situation incompréhensible pour Bernie Ecclestone. Melbourne est une des rares courses du championnat à ne pas être sous la coupe de la société All Sport. C’est-à-dire qu’elle vend ses panneaux publicitaires à son profit depuis 1996. Une entorse contractuelle surtout dû aux relations étroite à l’époque entre Ron Walker et Bernie Ecclestone. Pourtant, alors que la société suisse, propriété de la Formule 1, négocie entre 700.000 et 1 millions d’euros les panneaux, les promoteurs australiens bradent de moitié leurs emplacements. La fin du contrat de Melbourne serait aussi une affaire rentable pour Ecclestone et le CVC Capital. En effet, les conditions seront désormais équivalentes aux autres et le passe-droit supprimé. Le manque à gagner pour la Formule 1 est estimé à 10 millions d’euros, sur ce secteur.

L’autre raison est la résistance des autorités (Marie, ministres surtout) à transformer la course australienne en une course de nuit. A la manière de Singapour. Depuis quelques saisons, l’heure de départ a été décalée pour être admissible pour les téléspectateurs européens. Mais, cela ressemble à un compromis. Ecclestone met la pression en promettant une réduction de la franchise (32 millions d’euros en 2012 selon le BusinessBookGP), de 30% environ, en cas de course de nuit.

Le cas australien est symptomatique de la politique Ecclestone sur les circuits. La Formule 1 doit intégralement gérer les revenus des circuits (publicités circuits) et s’adapter aux spectateurs européens, qui représentent 30% de l’audience de la Formule 1, mais 70% de ses revenus.

Bahreïn, l’enjeux devient politico-économique

20 février 2012 | 1 commentaire
Catégorie : Grand Prix, Politique

Opération de communication pour le royaume de Bahreïn dans la presse du Moyen-Orient. Désormais, l’importance de la Formule 1 dans le pays est présentée comme un élément de relance de l’économie nationale et d’unification d’une société fragmentée et déchirée.

Le slogan du Grand Prix de Bahreïn 2012 est : « Unifiée une nation dans la célébration. » La course devrait se dérouler le 22 Avril prochain sur le circuit de Sakir, malgré les troubles récents dans le pays.  S’exprimant hier pour le lancement officiel de la billetterie, le Cheikh Salman bin Isa Al Khalifa, le responsable du circuit a souligné l’importance du GP sur l’île : « Cette course est une course importante pour les Bahreïnis. L’impact économique du Grand Prix représente des millions et nous relie au monde afin de faire partie d’un groupe tout à fait unique et d’être un acteur mondial avec cette course. »

Depuis l’agitation politique du pays, l’économie a chutée de 40% sur 12 mois, tandis que l’annulation de la course l’an dernier a finalement été estimée pour l’économie globale du pays (directement et indirectement) à 350 millions d’euros.

Désormais, les manifestations de l’opposition sont présentées comme un moyen de profiter d’un événement de classe mondiale pour agir et se faire connaître. L’édition 2012 sera aussi renforcé en terme de sécurité, avec probablement plus de militaires dans le pays dans les 60 prochains jours. La vie est normale à Bahreïn, tout va bien. La communication prend le pouvoir, l’information devient pauvre autour de cette île, les journalistes sont interdit de venir (qu’en sera-t-il pour le Grand Prix ?) rendre compte de la situation.

Mais, les intérêts économiques et surtout politiques dépassent les droits de l’homme et l’éthique. La Formule 1 ira à Bahreïn. Assurément.

Austin lève 73 millions d’euros pour le financement de sa piste

16 février 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : Entrepreneurs, Grand Prix

L’avenir semble s’annoncer sous de meilleurs horizons pour le circuit d’Austin au Texas. Le « circuit of America » a réussit à séduire un total de 24 investisseurs pour soutenir le projet avec un total de 73 millions d’euros.

Selon le quotidien local, The Stateman, des documents relatifs à cet afflux d’investissements ont été déposé mardi à la SEC (Security Exchange Commission). L’investissement minimum est de 77.000 euros. En Mars 2011, la SEC a annoncé que 10 investisseurs ont contribué à hauteur de 9,5 millions d’euros au projet qui coûte malgré tout 230/250 millions d’euros au total.

Le dépôt de Mardi met en lumière certain nom. Celui de l’homme d’affaire du Minnesota, Irv Kessler, qui dirige une firme de gestion d’investissement a été publiquement annoncé. C’est un passionné de course automobile, assez connu dans le milieu.

Notons que les travaux du circuit d’Austin, pourrait à cause de la pluie, prendre une ou voir deux semaines de retard sur un planning plus que serré.

Silverstone au Qatar pour 100 ans et 240 millions d’euros

10 février 2012 | 2 commentaires
Catégorie : Entrepreneurs, Grand Prix

L’avenir du circuit de Silverstone est désormais fixé. Selon le site Bikesposrtnews.com, un groupe d’investisseur du Qatar prend le contrôle du mythique circuit anglais pour 100 ans.

Le BRDC (British Racing Driver) cède sur un siècle pour 240 millions d’euros l’exploitation de son circuit à la société QIA (Qatar Investment Authority). Une sorte de Location longue durée du site. Plus précisément, la nouvelle entente avec les investisseurs du Qatar, comprend aussi un prêt de 24 millions d’euros, pour le financement des infrastructures.

Cette tendance se généralise en Angleterre. En Août dernier, le site du village olympique de Londres 2012 a été vendu pour 634 millions d’euros a une co-entreprise créée avec Qatari Diar, filiale du fond souverain du Qatar et le groupe immobilier britannique Delancey est une acquisition sur le long terme.


Page 4 sur 14« First...2345610...Last »


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu