Naviguer : Accueil > Archive by category 'Marketing'

Chelsea et Sauber – Un lien bénéfique pour le business

30 avril 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : Analyses, Marketing

L’accord entre le club de Chelsea et Sauber va permettre d’un côté comme de l’autre de générer de l’argent. Reste à savoir combien et comment.

Fort d’un budget de 249.8 millions d’euros, selon le cabinet Deloite, le club du milliardaire Roman Abramovitch fonctionne d’une manière différente d’un Manchester United ou d’un Real Madrid en termes de business. En effet, son propriétaire éponge les pertes financières et alignera un budget de 300 millions d’euros pour le prochain mercato. Tandis que d’autres clubs, cumulent les pertes en dette financière et un mercato par emprunt ou échange.

Selon les estimations, Chelsea FC disposerait d’un revenu d’environ 40 millions d’euros provenant de la billetterie et 35 millions d’euros de ses deux sponsors (Samsung et Adidas). Enfin elle touche environ 40 millions d’euros de droit TV anglaise et environ la même somme cumulé pour la League des Champions. Toutefois la partie des produits dérivés est encore sous développé (autour de 40 millions d’euros par année), alors que le Real Madrid et Manchester gagne environ 100 à 150 millions d’euros dans ce secteur tous les ans. Notons que le club de la capitale espagnole cumulera en 2012/2013 un revenu de 70 millions d’euros (Fly Emirate et renouvellement Adidas). Chelsea est donc encore très loin.

L’accord entre Chelsea et Sauber permettra d’obtenir plus de chacun. Premièrement Chelsea pourra renégocier son accord de sponsor maillot (Samsung débourse 17 millions d’euros actuellement), à la hausse grâce à cet accord. Sauber pourra obtenir un sponsor principal de la même façon en remplacement de Telmex qui serait sur le départ. Ensuite, les produits dérivés communs permettront de faire grossir un peu plus le chiffre d’affaire. Nous pouvons estimer que l’une et l’autre partie pourra obtenir 5 millions d’euros en 2012 et environ 8 ou 10 millions en 2013 avec cet accord de Cross Marketing.  Un chiffre qui cumule à la fois le merchandising et les sponsors.

F1 – Sauber confirme son partenariat novateur avec Chelsea FC

30 avril 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : Marketing

L’équipe Sauber F1 a annoncée qu’elle a conclu un partenariat intéressant avec l’équipe de football anglaise, Chelsea FC. Lors des GP de Chine et Bahreïn, le team suisse avait la mention « Out of the blue » et « True Blue » sur le capot moteur de sa C31. Tomorrownewsf1.com vous avait d’ailleurs annoncé cet accord à l’époque (voir le Paddock Confidences partie 1 du GP de Chine).

Lors du GP d’Espagne 2012, le logo de l’équipe Chelsea FC sera visible sur les machines suisses.

Dans l’absolu, l’accord est destiné à renforcer les aspects commerciaux de l’une et l’autre partie. Mais en réalité c’est un partenariat novateur qui liera une équipe de Football et une équipe de Formule 1. Des produits commerciaux communs entre les deux marques seront proposés, ainsi que des échanges de connaissances dans le domaine de la science du sport. Les logos des deux équipes sont visibles d’un côté comme de l’autre. Le logo Sauber sera visible sur des panneaux publicitaires dans le stade de l’équipe, pour les matchs à domicile.

L’audience des deux disciplines (Formule 1 et Premier League anglaise) cumule 1,5 milliards téléspectateurs unique dans le monde (6,5 milliards en audience cumulée). Ce qui reste bénéfique pour toutes les parties. Des deux équipes, en passant par les partenaires des deux équipes. L’accord entre les deux parties est estimé à 5 millions d’euros pour l’année 2012 et 10 millions d’euros en 2013.

Tony Fernandes tente de faire la même chose entre son équipe Caterham F1 Team et son équipe de Football QPR, à savoir le principe du Cross Marketing.

F1 – Le début du storytelling Mercedes

16 avril 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : Management, Marketing

« Cela a pris 5 ans à Red Bull pour gagner. Nous l’avons fait en un peu plus de deux ans. Ce n’est pas mal du tout pour une petite équipe, avec un petit budget. » lance Norbert Haug dans les médias allemands après la victoire de Nico Rosberg lors du GP de Chine, hier. Une déclaration qui prête à sourire.

Une petite équipe, certes l’équipe Mercedes AMG en est une. Forte de 480 personnes environs dans une usine de Brackley, elle dispose aussi modestement de 420 personnes dans son usine anglaise de Brixton. Soit un total de 900 personnes. Plus que Ferrari et n’importe quelle équipe du plateau. Notons que l’usine de Brackley est sous employé par rapport à ses concurrentes. Une différence de 100 personnes par rapport à Red Bull Racing, voir Lotus F1 Team.

Concernant le petit budget, l’équipe Mercedes disposait d’un budget en 2010 estimé à 194 millions d’euros, puis en 2011 à 165 millions d’euros. En 2012, le BusinessBookGP estime à 175,5 millions d’euros le budget de l’équipe allemande. Soit tout de même plus que Red Bull Racing et McLaren. La différence provient des revenus de sponsorings. Ici, il est vrai que le team allemand ne pointe qu’à une modeste 5ème place.

De plus, l’équipe n’est pas née à partir de rien. Dans l’entreprise de faire oublier l’épisode Brawn GP, championne du monde 2009, Norbert Haug oublie que c’est surtout le manque de performance depuis cette époque qui inquiétait. Il aura fallu un peu plus de 2 ans pour revenir à une victoire. Tandis que Red Bull, partie d’une équipe Jaguar en 2005, qui n’avait jamais rien gagné, avait tout à construire.

F1 – Desperate Lotus Group

12 avril 2012 | 8 commentaires
Catégorie : Exclusif, Management, Marketing, Media

Communiqué du désespoir. Hier, sur son blog officiel, le constructeur Lotus fait le point sur les rumeurs de cette semaine. Toutefois, c’est surtout la rumeur 4 qui est intéressante.

« Les droits d’images et de commercialisation et activité ultérieurs de Group Lotus ne sont pas affectées par le nouvel accord au moins jusqu’en 2017. Parallèlement à l’image de marque qui continue et le statut de partenaire titre, le Group Lotus est également titulaire principal et exclusif pour toutes les marchandises Lotus F1 Team. » Indique le communiqué.

Mais c’est surtout cette partie qui est intéressante : « Le nouvel accord a été conclu à la suite de la disposition d’un prêt de 30 millions de £, qui est remboursable dans les trois ans, que le propriétaire de Group Lotus, Proton a accordé au propriétaire de l’équipe, Genii Capital. Afin de garantir le prêt Genii a accordé 100% des actifs de l’équipe F1 en garantie, donc les installations, machines, voitures d’expositions, ordinateurs et le siège de l’équipe Lotus F1 Team. »

La réalité est différente selon nos informations. Le prêt indiqué n’est pas un prêt envers Genii Capital, mais envers l’équipe Lotus F1 Team (comme Tomorrownewsf1.com l’avait indiqué ici), de plus, le constructeur n’héritera que de l’usine et pas de l’équipe F1 (Droit FOM, propriété intellectuelle et même personnel de l’équipe). Donc en gros une coquille vide ayant juste la valeur de la pierre. En échange de ce transfert du prêt SNORAS à Proton, le constructeur acceptait que sa filiale Lotus n’obtienne plus l’option de 50% du capital du team d’Enstone.

Toutefois, un autre détail est important : « En outre Proton conserve les droits d’achat de 10% de l’équipe F1. Une autre option de 10% sera activé si l’équipe fait défaut dans son obligation de prêt envers Proton »

Contradiction donc, le prêt est bien envers l’équipe et non Genii Capital comme indiqué plus haut. D’après nos informations l’option de 10% n’est pas du ressort de Proton, mais de Lotus Group. Ce qui est une nuance importante dans la situation d’aujourd’hui. Avec la question : Alors pourquoi Lotus Group n’active pas l’option ? La réponse : manque d’argent…

Pourquoi les E20 ont un logo Lotus différent pour le GP de Chine ?

12 avril 2012 | 10 commentaires
Catégorie : Automobile, Marketing

Hier, notre commentateur éclairé de la vie de l’équipe d’Enstone, Lebéarnais demandait pourquoi le logo de la marque Lotus avait changé sur les E20 alors que Kimi Raikkonen et Romain Grosjean vont participer au GP de Chine ce week-end.

En Novembre 2006, Proton passe un accord avec un constructeur d’autocar chinois, Jinhua, afin de produire en kit des voitures malaisiennes pour le marché de l’empire du milieu sous la marque Youngman. Sauf que dès 2008, le nom de Lotus est associé à Youngman, sans que Proton y puisse quelque chose. En effet, le constructeur malaisien avait autorisé l’utilisation de la marque Lotus en échange de la non exportation des produits du constructeur chinois hors de son marché national (voir ici pour souvenir).

Une situation qui perturbe l’exploitation de la marque Lotus, qui a fait ses débuts sur le marché chinois en Juin 2011. Afin de rendre plus clair la distinction entre les Lotus Youngman, les voitures anglaises vendues sur le marché chinois sont dotés du nom Lotus NYO, qui doit sonner comme « New Lotus ». Le constructeur visait 4 concessionnaires en Chine en 2011 et 8 en 2012.

UPDATE : le changement de logo n’a rien à voir avec l’arrêt du sponsoring du constructeur envers l’équipe F1.

F1 – Arrêt de sponsoring entre Lotus et Genii Capital

6 avril 2012 | 37 commentaires
Catégorie : Management, Marketing

L’équipe Lotus F1 Team ne sera plus sponsorisée par le constructeur Lotus Group pour ce début de saison, mais continuera d’utiliser le nom de Lotus, selon plusieurs informations à notre disposition.

L’accord entre les deux parties ayant été compromis depuis plusieurs semaines, alors que le petit constructeur anglais ne paie plus la facture de sponsoring à l’équipe basée à Enstone. L’entente signée en 2010 entre les deux parties indiquait que Lotus Group sponsorisait à hauteur de 30 millions d’euros annuels l’équipe de Formule 1 sur une période longue d’environ 7 ans. Ce contrat a été résilié par le fond d’investissement Genii Capital, propriétaire à 100% de l’équipe Lotus F1 Team.

Une solution a été trouvée : L’équipe utilise le nom de Lotus pour son équipe, en échange du manquement financier, ainsi que Lotus Group a le droit d’utiliser l’image de l’équipe à des fins marketings. Mais, il n’est plus question d’argent désormais.

Une nouvelle qui n’est pas grave pour les finances de l’équipe d’Enstone. En effet l’arrivée de plusieurs sponsors (des grandes marques selon les indications de Jackie Stewart), venant s’ajouter au groupe Unilever et Microsoft, compensent largement cette perte. L’équipe avait déjà anticipée l’annonce qui arrivera dans la journée.

Cette annonce, annule aussi l’option que Proton – Lotus Group avait de racheter 50% de l’équipe.

F1 – HRT débute son nettoyage d’image

3 avril 2012 | 5 commentaires
Catégorie : Marketing

Est-ce que Hispania Racing Team réalise sa première saison de Formule 1 ou sa troisième ? Martin Brundle, sur son blog de la BBC s’étonnait encore que l’équipe ibérique n’évolue pas par rapport au début de saison 2010.  « HRT est particulièrement pauvre en ce moment et cela je me demande pourquoi, en trois ans, c’est pire que si c’était la première année. » lance l’ex pilote de Formule 1 sur son blog.

La réponse n’a pas tardée à venir du vice-président de la FIA et Président de la Fédération Espagnole du Sport Automobile, Carlos Gracia qui explique qu’en réalité l’équipe Hispania débute sa première année. Estimant que le pilote Pedro de la Rosa est confronté à un handicap : « Il sait où il est, dans une toute nouvelle équipe, bien que certaines personnes croient que c’est leur troisième année, ils ont tout recommencé à nouveau, mais il semble qu’ils sont dans une situation où il faut nettoyer les autres années. « Explique Gracia au quotidien Marca.

L’image que l’équipe espagnole souhaite donner en 2012 est une petite équipe sympatique, visant des qualifications dans les limites de 105% (soit à peine plus rapide que la limite en Q1). Une sorte de Minardi des temps moderne.

Lotus F1 avec Microsoft

14 mars 2012 | 8 commentaires
Catégorie : Marketing

Partenaires Microsoft avec Lotus F1 Team

Lotus F1 Team est fier d’annoncer un partenariat de trois ans avec Microsoft qui commence avec effet immédiat. La marque Microsoft Dynamics sera visible sur la E20 ainsi que sur les combinaisons des pilotes durant la saison 2012, 2013 et 2014.

Dans le cadre du partenariat, les solutions Microsoft Dynamics, qui sont conçues pour permettre aux organisations d’être plus agile et plus compétitive au niveau mondial dans l’environnement commercial d’aujourd’hui, sera mis en œuvre dans l’usine d’Enstone, pour faciliter la transformation des activités de l’équipe. Pour la durée de l’accord, le personnel de Microsoft travaillera directement avec Lotus F1 Team pour transformer continuellement et optimiser les opérations vers une installation de classe mondiale.

Schumacher, l’argument marketing de la F1 aux USA

12 mars 2012 | 11 commentaires
Catégorie : Marketing, Transferts

La phrase ne fait pas beaucoup d’échos dans les médias, mais pourrait avoir un impact pour l’avenir de la Formule 1. Un avenir à court terme. Dans son interview de présaison pour le compte du site officiel Formula1.com, Bernie Ecclestone parle de Michael Schumacher en ses mots :

A la question si Schumacher pourra confirmer son come-back en 2012, lors de sa troisième année de contrat, l’argentier de la Formule 1 lance un : « Si la voiture est assez rapide oui. J’espère que c’est le cas, pour lui et tous les fans de Schumacher. » Pour ensuite donner un argument à faire réfléchir : « Il est encore un grand nom et nous profitons tous d’un succès de Michael Schumacher que de le voir battu. Demandez aux Etats-Unis, il est toujours le plus grand nom. »

D’un point de vue marketing il y a deux choses à tirer de la phrase d’argument d’Ecclestone :

  • 1 – Si Michael Schumacher gagne une course l’impact sur la Formule 1 sera grand
  • 2 – Aux USA, il est le seul nom connu pour pouvoir attirer les foules.

Avec une course à Austin en fin d’année 2012 et une nouvelle au New Jersey, il est largement possible d’imaginer que le pilote allemand prolongera l’aventure de son contrat Mercedes au-delà de 2012. D’un point de vue marketing et non sportif. Car il est le seul nom connu aux Etats-Unis. De là à imaginer que la course d’Austin au Texas soit remportée par Michael Schumacher et sa Mercedes…

Marketing F1 – Un départ important à retenir

5 mars 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : F1 Leaders, Marketing, Politique

Décembre 2010, Bernie Ecclestone recrutait une pointure du marketing pour replacer son fidèle ami Paddy McNally (cofondateur d’AllSport partie en retraite en Avril 2011). David Campbell était alors pressenti comme le successeur de Bernie Ecclestone. Une affirmation au passé, car l’homme a démissionné de son poste ses derniers jours.

Le journal anglais The Independant affirme que Campbell a quitté ses fonctions de Directeur Général de AllSport (division parrainage circuit et Paddock Club) la semaine dernière, après une seule année de travail. Un proche du fond d’investissement anglais, CVC Capital, propriétaire d’AllSport, a déclaré : « Cela n’a pas vraiment fonctionné car Bernie a voulu prendre l’entreprise dans une stratégie différente et ce n’était pas sur cette base que nous avions embauché David. Son départ est d’un commun accord. » L’intéressé a refusé de commenter son départ.

Ce départ soulève la question de l’héritage de Bernie Ecclestone et d’un éventuel successeur. L’homme continu d’avoir une vision de la Formule 1 du point de vue de ses intérêts et ce sentiment se renforce à mesure des années qui passent. Campbell était un homme de marketing de marque et sa vision aurait été intéressante à entendre. Nous ne le saurons probablement jamais.

Force India, FOTA, droit TV et intérêts

22 février 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : Marketing, Politique

« Je crois fermement que, lorsque vous ne pouvez pas faire de profit sur la base de vos revenus télévisions et vos revenus de sponsoring, alors il y a quelques chose qui ne va pas dans le sport et je crois toujours que c’est le cas aujourd’hui. Nos coûts sont trop élevés. » Lance à Autosport Robert Fernley, team manager de l’équipe Force India.

Actuellement les équipes se partagent 50% des revenus de la Formule 1 et cherchent à obtenir 70% depuis plusieurs mois. Toutefois, selon le Team Manager de l’équipe indienne, même cette augmentation de revenus ne serait pas satisfaisante. « Même si vous augmentez le revenus télévisuel, il y aura encore un déficit et vous avez encore besoin de soutien. »

Selon Fernley, une équipe moyenne comme Force India dépense entre 80 et 100 millions de dollars (60 à 75 millions d’euros) et que les revenus de sponsorings ne sont pas encore assez importants pour réaliser un profit.

Le cas de Force India est atypique car l’essentiel des revenus de sponsoring du team provient de liens directs entre les sociétés de Vijay Mallya et (pour 2012) du groupe Sahara. En cela la réaction de l’équipe est intéressante. L’équipe basé à Silverstone souhaite obtenir plus d’argent pour viser plus haut sur la grille de départ. Sa position politique est donc contradictoire, car l’objectif n’est pas de faire des profits. Mais, plutôt de briller en piste, afin de séduire des sponsors et rendre indépendante l’équipe envers ses financiers et donc dégager des profits.

Le principe de l’augmentation des droits tv n’est qu’un leurre et c’est aussi en cela que la contradiction est visible dans la FOTA. La réalité est qu’il faut investir pour gagner, encore et toujours. Donc il faut de l’argent qui n’existe pas aujourd’hui. Chacun y trouve son intérêt.

F1 2012 – Mercedes AMG F1 prépare sa W03

14 février 2012 | 25 commentaires
Catégorie : Marketing, Media, Technique F1

Comme prévu, Mercedes a confirmé aujourd’hui que sa nouvelle machine sera lancée le jour de l’ouverture des deuxièmes séances privés de Formule 1 sur le circuit de Barcelone, la semaine prochaine.

La W03 débutera ses premiers tours de roues et s’annonce comme une évolution de la W02. Le nez sera probablement cassé et haut.  Ross Brawn a, semble-t-il estimé que la continuité technique était la meilleure solution au problème de l’usine de Brackley.

Selon AutoBild la semaine dernière, trois versions différentes du système d’échappement seront testé avant Melbourne sur la nouvelle voiture. Des systèmes fortement inspirés par la concurrence selon toute vraisemblance. Une mise à jour est déjà prévu pour le premier Grand Prix de la saison à Melbourne et une autre programmée pour le GP d’Espagne à Barcelone.

La W03 a gagné plus d’appuis aérodynamiques par rapport à la W02, afin de mieux faire travailler les pneumatiques Pirelli dur et médium. L’an dernier Mercedes GP avait jonglé entre l’exploitation des pneus tendres et les plus durs que la W02 n’arrivait pas à exploiter (comme Ferrari d’ailleurs). Il est probable que l’empattement soit plus long que l’an dernier.

Un teaser est attendu pour demain selon la publication allemande, relativement bien renseigné et faisant partie du plan de communication de l’équipe allemande.

Le contrat PDVSA – Williams

13 février 2012 | 5 commentaires
Catégorie : Exclusif, Marketing

Sous la pression du parlementaire Vénézuélien Carlos Ramos, le contrat entre le pétrolier national PDVSA et l’équipe Williams F1 a été divulgué et diffusé sur Internet.

Le contrat décrit que Maldonado a un contrat sur les performances dans la Williams et qu’il doit promouvoir et optimiser l’image du pétrolier PDVSA. Mais, il n’y a aucune donnée sur une possible résiliation de contrat !

En effet, si un pilote a été nommé, PDVSA n’a aucun pouvoir sur une éventuelle résiliation de contrat. Dans le contrat, est aussi mentionné que le pétrolier a un accord de 5 ans et qu’il pouvait choisir sur la durée totale du contrat ses emplacements pour un prix allant de 25 millions d’euros à plus de 40 millions d’euros en 2015. Les paiements ont lieu le 31 octobre de chaque année. Le pétrolier a fait le choix de la 3ème option, débutant à 32 millions d’euros et se terminant à 40 millions d’euros, sans clause de résultat pour l’équipe anglaise.
Voir le document ci dessous en espagnol :
Pastor Maldonado PDVSA 2010

F1 – Le deal moteur entre Lotus F1 Team et Renault Sport

7 février 2012 | 1 commentaire
Catégorie : Management, Marketing

Depuis l’émergence du fond d’investissement Genii Capital dans l’équipe Renault F1 Team, le retrait du constructeur français a été progressif. Aujourd’hui, la société de Gérard Lopez détient l’intégralité du capital et la marque au losange n’a plus d’intérêt direct dans l’équipe. L’intérêt indirect se traduit aujourd’hui par la fourniture moteur.

Si en 2010 le V8 de Viry-Châtillon était gratuit, ce n’était déjà plus le cas en 2011, tout comme en 2012. Mais, pas au tarif client classique. A la Gazzetta dello sport, Jean-François Caubet, indique que l’équipe d’Enstone ne paie que 70% du prix. Soit environ 6 millions d’euros. Le solde, soit entre 2 ou 3 millions d’euros environ, étant utilisé en échange d’espace sponsoring sur la E20.

Ce type de deal est similaire à ceux signé avec Williams et Caterham selon toute vraisemblance. Car Renault souhaite être visible sur les capots moteurs des monoplaces. Les raisons sont marketing.

Actuellement l’équipe d’Enstone a un accord de fourniture avec Renault jusqu’en 2013 et elle continuera à payer 70% du prix jusqu’à cette date. Mais Jean-François  Caubet précise que cela peut aller au-delà : « Nous avons également une coopération technique, qui comprend le KERS et le moteurs V6 turbo qui arriveront en 2014. » Ce qui signifie qu’au même titre que Red Bull Racing, l’équipe Lotus F1 team serait aussi une équipe de développement.

C’était ce que souhaitait l’équipe Lotus F1 Team depuis un certain temps. Il est vrai que la collaboration entre les deux usines existe depuis 1995 (soit avec McLaren la plus longue collaboration entre une équipe et un motoriste dans l’ère moderne de la Formule 1), et qu’elle fonctionne très bien. Red Bull Racing est l’équipe officielle Renault Sport, à ce titre elle bénéficiera d’un budget marketing bonus d’environ 5 millions d’euros en 2012, puis 15 millions pour la suite selon toute vraisemblance. Lotus F1 Team se place en seconde place, mais sans apports financiers directs.

Dans l’esprit, Lotus F1 Team est l’équivalent de McLaren avec Mercedes-Benz, pour Renault Sport, un partenaire fidèle et efficace.

Sponsoring : Unilever rejoint Lotus

7 février 2012 | 5 commentaires
Catégorie : Marketing

Lors de la présentation de la Lotus E20, beaucoup ont remarqué la présence de deux marques du groupe anglais Unilever, Clear Shampoing et Rexona. Avec ses deux marques, l’équipe signe un sponsor secondaire non négligeable.

Lotus étant à hauteur de 30 millions d’euros (17 millions d’euros de sponsoring direct et 13 millions de naming) par année le sponsor principal de l’équipe, le groupe Unilever remplace les espaces les partenaires de Vitaly Petrov (Lada en tête) sur la E20,  à hauteur de 10 millions d’euros sur deux années (2012 et 2013), selon nos indications.

Unilever est le troisième groupe mondial de biens de consommation derrière le géant américain Procter & Gamble et Nestlé.

Sponsoring : Santander prolonge jusqu’en 2017 avec Ferrari

3 février 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : Marketing

En marge de l’annonce de la F2012, la Scuderia Ferrari annonce avoir prolongé jusqu’en 2017 avec Banco Santander. Un contrat sponsoring important qui était l’objet d’une longue discussion, mais qui a été revu à la baisse par rapport au précédent.

Alors que Fernando Alonso avait été prolongé jusqu’en 2016, les discussions ont débuté entre les deux parties pour une prolongation du sponsoring de Banco Santander au-delà de 2012. En 2010, le retour d’image a été chiffré à 250 millions d’euros par la banque, pour un investissement de 50 millions d’euros annuels. Toutefois, pour la saison 2011, le retour n’a été que de 100 millions d’euros environ. Une déception.

Le précédent contrat portait sur un total de 150 millions d’euros, le nouveau sera similaire mais sur une durée de 5 ans. Soit 30 millions d’euros par année, comme souhaité par la banque depuis Mai 2011.

McLaren a perdu 35 millions d’euros de revenus sponsoring en 2012

2 février 2012 | 7 commentaires
Catégorie : Marketing

La livrée est magnifique, le chrome brillant le rouge visible, mais le manque d’annonceur sur la nouvelle MP4-27 est un signe des temps et annonciateur d’une baisse des revenus marketing de l’équipe de Woking pour la saison 2012.

Aigo, ayant signé un contrat de 5 ans en 2007, quitte l’équipe. Johnnie Walker est quasiment absent sur la voiture, ainsi que Banco Santander. Le manque à gagner pour la saison 2012 se chiffre déjà à près de 25 millions d’euros. En vérité il est bien plus important.

Si AIGO n’est plus visible et fait perdre 6 millions d’euros annuellement, il est à noter que Johnnie Walker et Banco Santander sont visible, uniquement sur les combinaisons des pilotes. Ce qui laisse penser que la réduction a été importante.

Pour la marque du groupe DIAGEO, il était entendu qu’un accord de deux ans de 25 millions d’euros sur la période (2011 et 2012) avait été entendu, mais semble avoir été résilié au profit d’un contrat bien moindre et entre 1 et 2 millions d’euros.

Concernant Banco Santander, le dernier accord indiquait une prolongation pour la saison 2011 contre 6 millions d’euros. La présence uniquement de la marque ibérique sur les combinaisons des pilotes signifie que la réduction a été encore importante et semble estimé aujourd’hui à 2 millions d’euros annuels pour 2012. La banque espagnole vise désormais une communication autour principalement des deux champions du monde anglais.

Hilton a aussi réduit son implication pour 2012, tout en restant encore présent dans les partenaires économiques de l’équipe.

Notons que Vodafone a aussi réduit son implication financière de 10 millions d’euros avec la signature de son nouveau contrat de trois ans qui expirera en 2013 ou 2014. Passant de 55 millions d’euros à 45 millions d’euros environ par année.

Ce qui signifie que réellement le manque à gagner en 2012 pour l’équipe McLaren est tout de même de 35 millions d’euros environ. Une manière d’entrer parfaitement dans les clauses du RRA…

Sponsoring, Mercedes GP sous la pression de Petronas

1 février 2012 | 1 commentaire
Catégorie : Exclusif, Marketing

Il y a quelques temps, Petroliam Nasional Berhad, alias Petronas n’a pas renouvelé son accord de sponsoring de 6 millions d’euros annuels auprès de l’équipe officielle Yamaha de MotoGP. Le board depuis Juillet se pose plusieurs questions sur l’avenir de l’accord avec Mercedes GP.

Les piètres performances des W01 et W02 inquiètent à Kuala Lumpur. Le plan présentée en Juillet dans l’usine anglaise de Brackley, confirmé par le renouvellement jusqu’en 2015 de Nico Rosberg, avait pour double objectif de confirmer l’implication de la marque allemande auprès du fils de Keke Rosberg, mais aussi de rassurer Petronas pour le futur.

Le soutien du pétrolier malaisien représente environ 70% du sponsoring de l’équipe. C’est un point stratégique représentant 40 millions d’euros annuels qui commence à envisager une redéfinition de sa stratégie marketing, jugé trop couteuse pour un retour en dessous des prévisions. Aujourd’hui, Petroliam Nasional Berhad viserait une réduction de 50 à 60% de la valeur du sponsoring et une somme de 40 millions d’euros sur 2013 et 2014. Ce qui ne serait pas une bonne nouvelle pour l’équipe allemande Mercedes AMG, qui chercherait une alternative complémentaire. La piste Alguesuari-CEPSA est une idée d’alternative à observer de près.

Durant l’été 2011, Williams, Team Lotus et Sauber ont courtisé ce sponsor très convoité depuis de nombreuses années dans le paddock. Durant un moment, dans les deux tours de Kuala Lumpur, la piste de l’équipe de Tony Fernandes avait les faveurs des décideurs.

L’avenir entre Petronas et Mercedes tiendra donc dans la fameuse W03, annoncée déjà comme une évolution cachant un secret technique. Ross Brawn reste mystérieux et tente de refaire le coup de Brawn GP.

F1 – Le mystérieux budget d’HRT pour 2012

18 janvier 2012 | 3 commentaires
Catégorie : Marketing

Il semblerait que l’équipe Hispania Racing Team ait des problèmes de budget pour la saison 2012. La société d’investissement Thesan Capital tente d’obtenir un certain budget auprès de quelques sponsors espagnol et cherche un pilote capable de fournir minimum 6 millions d’euros pour le volant de Tonio Liuzzi.

HRT cherche à obtenir pour 15 millions d’euros de sponsoring auprès de sociétés ibériques. Si Liuzzi est limogé, le team HRT devra débourser l’équivalent de 2 millions d’euros, pour rupture de contrat. Sauf, dans le cas où l’équipe dispose de problème de solvabilité telle (comme cela semble être le cas), qu’elle n’a d’autre choix que de mettre à disposition le volant de l’italien en échange d’un pilote apportant un budget.

Depuis sa naissance, HRT disposait de 15 millions d’euros par année de la part de Hispania Group, qui était en fait des prêts bancaires de la compagnie de José Ramon Carabante, transformés en sponsoring. Lors du rachat de l’équipe par Thesan Capital durant l’été 2011 pour 45 millions d’euros, il semblerait qu’une clause avec Hispania Group indique qu’une partie de cette somme (10 millions environ) soit injectée dans le budget 2012 de l’équipe.

Thesan Capital avait fixé un plan de trois ans d’environ 200 millions d’euros (une moyenne de 65 millions d’euros de budget par année), comprenant un sponsoring de 20 millions d’euros, et surtout des droits TV d’environ 20 à 35 millions d’euros (car l’équipe souhaite toujours négocié directement avec Bernie Ecclestone pour obtenir une prime depuis une année).

Toutefois, aujourd’hui, la situation est loin d’être celle prévue. HRT touchera toujours 10 millions d’euros de prime des droits TV promise par Bernie Ecclestone depuis 2009. Ensuite, un pilote payant à environ 6 ou 7 millions d’euros devrait faire son apparition en remplacement de Tonio Liuzzi. Enfin, l’aspect sponsoring semble s’établir autour d’un apport compris entre 5 à 10 millions pour la saison 2012. Probablement plus pour l’avenir. Total pour la saison 2012 : un budget compris entre 32 et 38 millions d’euros. Soit l’équivalent de ses deux dernières années.

F1 2012: Toutes les dates de présentation des monoplaces

16 janvier 2012 | 12 commentaires
Catégorie : Marketing

D’ici quelques semaines la F1 entrera dans sa saison 2012 avec la présentation des nouvelles monoplaces des écuries. Sportune vous dévoile les dates de présentation de tous ces bolides. Ces dernières restent à confirmer, mais la plupart des équipes vont montrer leurs dernières machines lors des premiers essais privés de la saison, sur le circuit de Jerez (Espagne) le 7 février prochain.

La première équipe de F1 à dévoiler sa nouvelle arme sera McLaren Mercedes, qui présentera dans son usine de Woking sa prochaine MP4-27 que pilotera Lewis Hamilton et Jenson Button. L’équipe anglaise sera suivi par la Scuderia Ferrari, qui dans son usine de Maranello dévoilera la prochaine Formule 1 de Fernando Alonso et Felipe Massa, avec l’ambition de reconquérir le titre mondial.

Sébastian Vettel devra attendre le 5 février à Jerez pour découvrir sa future RB8 qu’il partagera avec l’australien Mark Webber. Kimi Raikkonen attendra 24h après Vettel pour dévoiler la prochain monoplace de l’usine d’Enstone.

Enfin, Michael Schumacher attendra plus longtemps. Le 21 Février prochain pour découvrir les lignes de sa W03 en marge des essais privés qui se dérouleront cette fois-ci sur le circuit de Barcelone (Espagne).

Voici les dates des présentations des monoplaces de F1 2012 :

  • 1 Février 2012 – McLaren Mercedes à Woking
  • 3 Février 2012 – Scuderia Ferrari à Maranello
  • 5 Février 2012 – Red Bull Racing à Jerez
  • 6 Février 2012 – Lotus F1 Team à Jerez
  • 6 Février 2012 – Sahara Force India à Jerez
  • 6 Février 2012 – Sauber F1 à Jerez
  • 6 Février 2012 – Scuderia Toro Rosso à Jerez
  • 6 Février 2012 – Williams F1 à Jerez
  • 7 Février 2012 – Caterham F1 à Jerez
  • 7 Février 2012 – Hispania Racing Team à Jerez
  • 7 Février 2012 – Marussia F1 à Jerez
  • 21 Février 2012 – Mercedes AMG GP à Barcelone

Source Sportune.fr


Page 1 sur 512345


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu