Naviguer : Accueil > Archive by category 'Marketing'

Marussia Racing – le deal avec Virgin Group

7 novembre 2011 | 5 commentaires
Catégorie : Marketing

L’an prochain l’équipe Marussia Virgin Racing perdra le label Virgin au profit du petit constructeur de voiture de sport russe qui augmente ainsi son implication de la structure. Toutefois, Virgin Group restera sponsor.

L’implication en Formule 1 de Marussia a été progressive : partenaire de l’équipe Virgin Racing à hauteur de 2,5 millions d’euros en 2010, sa participation a augmentée en 2011. En plus d’une prise de participations estimée à 25% et un sponsoring de 15 millions d’euros (selon le BusinessBookGP), le team a été renommé Marussia Virgin Racing. L’implication du groupe de Sir Richard Branson commençait à décliner.

Décembre 2009, Branson signe un accord de 5 ans avec Manor Racing. Un accord en deux temps. Un sponsoring de 50 millions d’euros sur la période et une participation d’environ 50% dans Manor Top LLP (la holding de tête de l’équipe Virgin Racing) en échange de cette implication. Il semble que Marussia ait repris une partie des actions du groupe anglais (ont parle de 30%), laissant un solde pour un nouvel accord entre les parties.

En effet, Marussia Motors semble avoir pris une participation de 55% dans la structure de l’équipe et a signé un deal de 4 nouvelles années avec Virgin Group (2012-2013-2014 et 2015) autour du sponsoring et de la vente des ultimes participations. La société de Richard Branson continuera donc de devenir sponsor de Marussia Racing en échange de 5 millions d’euros par année environ, sous la forme de cessions d’actions. C’est-à-dire que chaque année, Marussia récupère 5% du capital, encore détenu par la société Corvina (société détenue par Virgin Group) en échange d’une visibilité d’espaces pour la marque Virgin et une présence de Richard Branson sur des Grand Prix prédéfinit. Le tout avec un contrat d’aide à démarcher d’autres sponsors sur la période selon the Daily Telegraph. .

Toutefois, c’est une bonne opération pour Virgin Group. Elle n’a payée que deux années (20 millions d’euros sur les 40 ou 50 prévus) en échange d’une participation majoritaire gratuite, quelle vends à Marussia pour un total estimé entre  20 et 40 millions d’euros. Ce qui permet à la marque Virgin d’être visible en F1 pendant 7 ans (2009 avec Brawn GP et depuis 2010 et jusqu’en 2015 avec le team Manor-Virgin- Marussia Racing. Un sponsoring qui n’a presque rien coûté.

Raikkonen – l’histoire d’un buzz…

7 novembre 2011 | 26 commentaires
Catégorie : Marketing, Media

La dernière rumeur indiquait que Kimi Raikkonen allait être annoncé cette semaine par Williams pour 2012. Le pilote finlandais fait gonfler les statistiques et les ventes de papiers au point de provoquer certaines tensions entre journalistes. Je vais vous raconter une histoire, que l’on m’a récemment contée sur le sujet.

Lors d’une conférence de presse du GP d’Inde, un journaliste pose la question à Adam Parr sur la prochaine arrivée de Kimi Raikkonen chez Williams en 2012. Le Team Principal anglais, le sourire en coin, indique simplement, qu’effectivement le pilote finlandais est une option pour le team, mais que la porte reste ouverte etc… Une réaction qui a été suffisante pour provoquer une page une du quotidien sportif, auquel le journaliste travaillait, annonçant ouvertement que Raikkonen allait être chez Williams en 2012.

Réaction immédiate de la profession et d’autres journalistes spécialisés, qui demandent des explications au journaliste auteur du scoop. Ses derniers temps, d’autres sources donnent plus Adrian Sutil comme favoris, depuis que Romain Grosjean se dirige vers Lotus Renault GP en 2012. La confusion est telle, que les sources internes de Williams surfent sur la vague Raikkonen. La dernière sortie de Toto Wolff, actionnaire important de l’équipe Williams, ne racontant guère plus qu’Adam Parr une semaine avant, relance les histoires et confirme la thèse du retour.

Revenons rapidement à notre journaliste auteur du scoop. Un collègue lui demande, pourquoi il a fait cela. La réponse a été clair : « car Raikkonen fait vendre du papier. » Ceci est donc clair et la réalité pourrait bien être une désillusion. Donc préparez vous à ne rien entendre d’officiel à Abu Dhabi sur le champion du monde 2007. Les chances existent, mais elles semblent minces. Le buzz va continuer aussi longtemps que possible. Force India doit annoncer un line-up dont dépendra certainement Williams. Le réalisme et le pragmatisme l’emportera sur l’espoir et la manipulation.

Red Bull engagée sur le long terme en Formule 1

4 novembre 2011 | 3 commentaires
Catégorie : F1 Leaders, Marketing

Bien entendu il faudra du temps pour atteindre la noblesse d’équipes comme Ferrari ou McLaren, mais Red Bull a déjà gagné ses premiers grands galons en l’espace de sept saisons, avec 4 titres déjà au compteur.

« Je pense que la marque Red Bull est investie en F1. Dietrich Mateschitz est passionné et si on prend la période Sauber (sponsor et actionnaire à l’époque, ndlr), cela fait 15 ans environ que Red Bull est en F1. Notre objectif est de construire pour le futur et lorsqu’on regarde les classements, là où Red Bull se trouve, c’est déjà une belle réalisation. Nous sommes passés devant d’illustres noms en très peu de temps, » déclare Horner.

« L’audience globale de F1 est une plateforme énorme pour Red Bull. Il est impossible de corréler la vente de canettes avec notre visibilité en F1 mais quand on voit la couverture dont on a bénéficié pour Red Bull et nos partenaires, c’est juste incroyable, » ajoute-t-il.

Red Bull est en phase ascendante et a amélioré cette année les résultats déjà exceptionnels de l’an passé. Horner ne voit pas pourquoi cela ne pourrait pas encore être meilleur à l’avenir. « La stabilité est importante à mon sens. On est toujours une équipe jeune et cette année nous avons été plus forts dans tous les domaines que lors de n’importe laquelle de nos saisons précédentes. Nous avons été forts opérationnellement et stratégiquement. Notre rythme de développement a été très bon, nous avons une voiture très rapide, une fiabilité fantastique : c’est une combinaison de facteurs et de notre apprentissage des dernières années que nous avons bien appliquée cette année. »

« Parfois nous n’avions pas la voiture la plus rapide le dimanche mais nous avons tout de même réussi à gagner. Cela démontre la force de notre équipe qui travaille à l’unisson et en totale harmonie. Voilà ce qu’on a réussi cette année et nous allons utiliser cela pour bâtir le futur, » conclut Christian Horner.

Source  : NextGen Auto

Commission F1 : Virgin voudrait également changer de nom

1 novembre 2011 | 5 commentaires
Catégorie : F1 Leaders, Marketing

La Formule 1 de la saison 2012 va un peu plus prendre forme cette semaine lors de la réunion de la Commission F1 à Genève, prévue jeudi 3 novembre.

A l’ordre du jour il y a notamment les changements de nom de Team Lotus et Lotus Renault GP. Les deux équipes se sont mis d’accord pour mettre un terme à l’ambiguïté qui règne sur le nom Lotus en Formule 1 depuis un an maintenant.

Sauf surprise, Team Lotus deviendra Caterham (Caterham F1 Team ou Caterham GP sont deux possibilités) et Lotus Renault GP, officiellement Renault, deviendra Lotus F1 Team.

Cependant un troisième changement de nom devrait être à l’étude, celui de Virgin Racing. L’implication de Marussia dans le budget de l’équipe est devenue très importante au point que l’équipe souhaiterait devenir Marussia. L’information rapportée par le Sunday Times n’a toutefois pas été officiellement confirmée.

Parmi divers sujets, sera aussi discutée la notion de constructeur en Formule 1, qui a fait des vagues en Inde (lire notre information complète ici). Le débat sur la troisième voiture (châssis client) sera réouvert.

Source  : NextGen Auto

Alguersuari, CEPSA et la campagne pub 2012

27 octobre 2011 | 4 commentaires
Catégorie : Marketing

L’équipe Toro Rosso hésite pour 2012 autour de quatre options : Sébastien Buemi, Jaime Alguersauri, Daniel Ricciardo et Jean Eric Vergne. Frantz Tost, qui gère l’équipe, mais dont l’avis sur el line-up n’est que consultatif, souhaite garder un des deux pilotes actuel, pour des raisons de continuités techniques. Un indice qui permet à la presse suisse et espagnole de traquer les signes.

Au-delà des performances en piste entre Buemi et Alguersuari et des remarque du Dr Marko, l’aspect commerciale est aussi pris en compte. Le journal AS indique que le nouveau sponsor de l’équipe Toro Rosso, Cepsa, qui est appelé à devenir le principal partenaire du team italien dès l’an prochain, à l’ambition de faire une grande campagne publicitaire pour 2012 autour des deux sports majeurs qu’il parraine : le football et la Formule 1.

Cette campagne doit mettre en lumière le caractère espagnol de la communication, donc, AS estime que Jaime Alguersuari sera le mieux placé dans cette perspective et, donc, restera chez Toro Rosso l’an prochain pour sa 3ème saison complète.

Le pilote espagnol dispose d’un contrat de sponsoring personnel avec la société de lubrifiant ibérique, tout comme David Villa et Iker Casillas.

Le deal entre l’équipe italienne et Cepsa/IPIC a été long à se mettre en place. Annoncé en Mai, il n’a été signé qu’en Septembre, après un mois d’Août ayant forcé les deux parties à négocier et provoquer un conseil d’administration d’urgence à la fin de ce mois là, pour valider le sponsoring 2011 et 2012 avec option pour 2013, qui commençait à prendre trop de temps pour sa validation. Toutefois, ce retard pris en compte, la marque Cepsa souhaite accélérer les choses et met en place cette campagne pour le début de l’année 2012, afin de maximiser la rentabilité de l’investissement.

Le GP de Corée espère voir Hyundai en F1

18 octobre 2011 | 8 commentaires
Catégorie : F1 Leaders, Marketing

Après un Grand Prix de Corée 2010 particulièrement décevant, à tous les niveaux, les organisateurs de cette course se félicitaient dimanche soir du fait qu’il y avait 84.174 spectateurs dans les tribunes dimanche passé.

« Ce chiffre doit inclure les moustiques et les poissons et ces derniers ont dû être comptés deux fois, » se moquait l’équipe Red Bull via son compte Twiter.

Pour renforcer l’intérêt de cette course auprès des Coréens, il faudrait qu’il y ait un pilote de cette nationalité au départ de la course ou à défaut un constructeur comme Hyundai associé à une équipe.

« Le niveau intermédiaire du management de Hyundai est très enthousiaste, mais il reste à convaincre le patron. Je pense toutefois que cela arrivera à l’avenir, du moins je l’espère, » déclare Shin Young, le porte-parole du circuit de Yeongam.

Source  : NextGen Auto

Renault donne son accord pour Lotus

11 octobre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : F1 Leaders, Marketing

,

Le programme de changement de nom de l’ex équipe Renault F1 Team, pour une utilisation plus large de Lotus dès 2012,  a été approuvé par le constructeur automobile français, car ce dernier souhaite désormais dissiper toute confusion avec son ancienne équipe.

Une décision sera prise le 3 Novembre par la Commission F1, qui doit aussi délibérée sur le changement de nom de Team Lotus de Tony Fernandes en Caterham, pour l’an prochain également.

L’approbation de Renault permettra d’apporter plus de clarté à une situation héritée de l’affaire de Singapour 2008. Jean François Caubet, Directeur Général de Renault Sport F1, salue le projet et soutien l’équipe.

« Nous avons vendu l’équipe il y a deux ans et la stratégie a été de ne pas couper l’ensemble des relations que nous avions avec l’équipe, parce que, quand vous êtes constructeur automobile, vous ne pouvez pas arrêter comme cela. » lance Caubet sur Autosport, qui précise que la décision d’une stratégie de sortie étape par étape était la seule solution, pour ne pas trop changer les choses.

« Nous n’avons pas poussés à trop changer les choses, mais nous avons demandé à Bernie s’il pouvait nous aider et Lotus sera une bonne solution. » conclu Caubet qui donne un élément intéressant, car cela signifie que Bernie Ecclestone est d’accord sur le principe du changement d’identité et passe l’éponge d’une situation compliqué pour la F1.

Renault Sport continuera de fournir ses moteurs à l’équipe d’Enstone et un nouveau contrat jusqu’en 2016/2017 est dans l’air entre les deux parties.

La crise d’identité de LRGP dans les médias

6 octobre 2011 | 4 commentaires
Catégorie : Marketing

Lorsque l’affaire du SingapourGate a fait trembler les murs de l’usine d’Enstone, la FIA a été clair en sanctionnant l’équipe Renault F1 Team de trois ans avec sursis, avec obligation pour le constructeur d’être encore visible dans le nom de son équipe jusqu’à la fin des Accords Concordes du moment. Ses derniers se terminant en 2012.

Le fond d’investissements luxembourgeois Geniii Capital, inconnu jusqu’alors, devient le propriétaire de ce qui restait d’une équipe en décomposition, avec cette contrainte : avoir le nom de Renault jusqu’en 2012. 2010 étant passé, la signature d’un contrat de sponsoring important (30 millions d’euros par année au total) avec Lotus Group – Proton comprenait un principe de Naming.  Une manière astucieuse de contourner la sanction de la FIA. L’équipe se nommant LRGP pour Lotus Renault Grand Prix.

Las, une équipe d’origine française, dont le propriétaire est luxembourgeois  et sponsorisée par un constructeurs de voiture de sport anglais, lui-même propriété du constructeur Proton, sous le contrôle bienveillant de l’Etat de Malaisie. Cela fait compliquer pour obtenir une image de marque.

Durant l’été 2011, une tentative de rapprochement sur un axe français, (avec demande de licence française) avait du sens. Un pilote français (Romain Grosjean), dans une voiture française sur le futur GP de France (Paul Ricard). Un tiercé gagnant qui a subi des secousses politiques.

Obligé d’avoir encore le terme Renault dans son nom en 2012, l’équipe se dirige vers une prolongation du terme LRGP pour l’an prochain. Certes Lotus Group dispose d’une option d’entrer dans le capital, mais pas avant 2014,  selon nos informations. Soit lorsque Genii Capital sera le total propriétaire de l’équipe. Mais, il semblerait que cette idée ne soit plus à l’ordre du jour, car les dirigeants de Proton, ont publié un communiqué très discret durant le GP de Singapour, soulignant, avec étonnement « l’impact marketing de la marque Lotus dans le monde ». Précisant plus loin que «rien ne changera dans le partenariat entre les deux parties à l’avenir. » Si Lotus bénéficie d’une image forte en étant sponsor, rien ne sert pour elle d’être propriétaire.

La situation de l’équipe est donc compliquée. Construire une identité sur une contrainte majeure de préserver un nom jusqu’en 2013, tout en construisant sa vie, n’est pas facile et n’est visiblement pas compris par des médias à la puissante influence (ou par intérêt aussi).

Cela aurait été plus facile si l’équipe avait eu le droit de se nommer  Gravity Team par exemple, mais Genii Capital ne pouvait pas. C’est un fait.

Le parc Ferrari World à Valencia à la place du GP ?

5 octobre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Economie, Marketing

Dès l’inauguration du parc à thème Ferrari à Abu Dhabi l’idée d’un similaire en Europe à Valencia a été à l’étude. C’est ce que laisse entendre le vice président d’Almor Sport, Jorge Aspar Martinez.

« Je souhaite qu’a Valencia, il y ait la possibilité de construire un parc à thème financée par des investisseurs et qui sera le seul en Europe a revendiqué le label Ferrari World Europe. » lance le vice-président.

Aujourd’hui il existe des discussions entre les promoteurs et Ferrari. La marque italienne semble séduite par le dynamisme de la ville espagnole et son climat.  L’investissement serait autour de 150 millions d’euros.

Une rumeur indique que ce projet de parc Ferrari serait une alternative au Grand Prix au-delà de 2014, date de fin du contrat entre Bernie Ecclestone et Valencia.

Williams vise le Qatar pour obtenir Kimi Raikkonen en 2012

5 octobre 2011 | 10 commentaires
Catégorie : Marketing

L’axe Williams – Kimi Raikkonen continu de se dessiner pour 2012. L’équipe anglaise tente d’obtenir les services du champion du monde 2007 en séduisant des partenaires des Emirats.

La piste des Emirats (Qatar, Dubaï, Bahrein, Abu Dhabi) est une solution qui a déjà été entrevue entre 2007 et 2009. En effet, Kimi Raikkonen séduit les partenaires de ce coin du monde. Ferrari avait signé avec Etihad Airway et Mubadala (25 millions d’euros de sponsoring par années) grâce au finlandais. Il semble que cette piste soit exploitée par Williams pour 2012.

Selon le site d’information Ilta Sanomat, l’équipe Williams est en discussion actif avec la Qatar National Bank. Depuis 2009, Frank Williams tente de séduire l’établissement qatari en vain. La possibilité d’obtenir Kimi Raikkonen dans l’équipe anglaise, dès 2012, pourrait séduire la plus grande banque du Qatar et un chèque d’environ 30 millions d’euros pourrait être envisagé, au profit de l’équipe Williams.

L’équipe anglaise est très impliquée au Qatar. Elle dispose de son centre technologique WTC (Williams Technology Center) et vient de signer un contrat avec Silatech,  pour encourager la création d’entreprises chez les jeunes dans le pays.

Notons aussi qu’en Novembre 2010, alors que la piste Venezuela – Maldonado était favorite, il existait un plan B avec plusieurs sociétés du Qatar. Le pays est très actif dans le sport (rachat du PSG durant l’été 2011) et souhaite faire briller l’image de leur pays dans le monde. Malgré la crise économique.

Perez, Ferrari et Santander pour 2013

28 septembre 2011 | 6 commentaires
Catégorie : Marketing, Transferts

Les récentes déclarations de Stephano Domenicali sur Sergio Perez et son avenir semblent avoir une raison. Même si Ferrari aimerait que le pilote mexicain prolonge son aventure avec Sauber en 2013 et 2014, la réalité semble différente. Selon le journal MARCA, Sergio Perez sera pilote Ferrari, en remplacement de Felipe Massa, et ce choix serait dicté par Banco Santander.

Le remplacement de Felipe Massa a toujours fait l’objet de spéculations, mais il semblerait que son avenir, au-delà de 2012, soit entendu pour de bon. La Scuderia Ferrari est sous la pression des résultats et sous la pression de son commanditaire principal, la banque espagnole Santander. Présente sur trois saison (2010-2011 et 2012), l’établissement discute activement avec l’équipe italienne pour prolonger l’aventure jusqu’en 2014 (voir plus).

Depuis le renouvellement de Fernando Alonso jusqu’en 2014 - 2016, les discussions avec Santander restent gelés. Santander a compris que le duo composé du pilote espagnol et de l’équipe italienne n’était positif que lorsque que l’ensemble gagne. Mais ne suffit pas comme tel. Au contraire de l’accord initial qui devait faire augmenter le sponsoring de 20% en cas de renouvellement, la banque souhaite réduire son investissement de 50 à 30 millions d’’euros, ce qui n’est pas pour plaire à Maranello, qui mise beaucoup sur l’établissement à l’avenir. Un compromis doit être trouvé et le statu quo financier, c’est-à-dire 50 millions d’euros pour 2013 et 2014, semble se dessiner.

L’ombre Perez est intéressante, d’autant que le Mexique est important pour le développement de Banco Santander. L’an dernier, 6% du résultat financier provenait du Mexique et la stratégie est agressive dans la région. L’annonce de l’introduction de Sergio Perez serait une manière de donner un signe fort en direction de la banque ibérique.

Red Bull : Valeur médiatique 2010 de 200M€

27 septembre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Marketing

Souvenez vous en début d’année, Lewis Hamilton a avait jugé Red Bull comme une simple marque de boisson. Depuis le début de son aventure en F1 en 2005, comme constructeur, la Formule 1 a toujours été considéré comme un vecteur de promotion dans le monde. Le plus important d’ailleurs, avec un investissement de 750 millions d’euros sur la période.

Depuis 2009, l’équipe Red Bull Racing est une équipe gagnante (en course et en titre) et l’impact en valeur médiatique est devenu immense. En 2009, cette valeur médiatique était évaluée à 157.6 millions d’euros. Pour l’année 2010, le chiffre de 200 millions d’euros n’est pas une exagération, grâce à sa double présence en Formule 1, via Red Bull Racing et la Scuderia Toro Rosso.

En 2009, l’investissement sponsoring de Red Bull était estimé à 110 millions d’euros environ, pour 2010, le total représentait 107.5 millions d’euros selon le BusinessBook GP.

UBS restera attentif à son sponsoring F1

23 septembre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Marketing

Le conseil d’administration d’UBS tien table à l’hôtel Ritz –Carlton à Singapour, depuis Mercredi et jusqu’à ce vendredi. Pour le moment rien ne filtre sur les futures mesures du groupe financier helvétique et sur le maintien de confiance, après un vote, du directeur général Oswald Grübel. Toutefois, hier, certains membres du conseil ont jugé le cadre du GP de Formule 1 légèrement inapproprié, par rapport à la crise que subit la société.

Présent à Singapour, les hauts cadres d’UBS utilisent la Formule 1 comme un outil de relation publique, afin de démontrer une certaine assurance et une solidité. L’établissement bancaire indique aux journalistes économique qu’il  est incapable de se prononcer sur l’impact de son sponsoring F1, mais qu’il reste vigilant sur les coûts à l’avenir.

« La F1 est une plate forme de commandite à long terme qui constitue un élément clé de nos activités de marque. » a déclaré un porte parole d’UBS à Singapour.

UBS : quel impact pour la F1 ?

16 septembre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Economie, Marketing

Journée noire pour la banque suisse UBS. Une chute de près de 11% de son action en bourse, suite à la découverte d’une fraude de deux milliards d’euros provoqué par un trader, via des transactions non-autorisées.

La filiale banque d’investissements de la banque UBS, UBS Investment Bank, première banque de gestion de fortunes d’Europe (Michael Schumacher est un client historique) va présenter des pertes financières lors du troisième trimestre, suite à cette affaire.

C’est un coup dur pour la banque qui est dans l’œil du cyclone depuis trois ans. UBS avait annoncé, fin août, une suppression de 3.500 emplois devant faire économiser environ 2 milliards de francs suisses d’ici la fin 2013. Victime des subprimes de 2007 et de la crise économique de l’automne 2008, l’établissement suisse a été sauvé par le gouvernement de Berne. Une première dans l’histoire du pays. Depuis quelques temps, UBS avait redressé son image. La banque helvétique est le sponsor principal de la Formule 1 (pour une période de 5 ans et 200 millions de dollars au total). Il se pourrait bien que cet investissement puisse être remis en cause,  à très court terme, accentué par les affaires de corruptions avec Bernie Ecclestone, qui ne rassure nullement les marchés financiers.

Le cas UBS va relancer le cas d’une séparation, à terme, des banque de dépôts, et du secteur de la banque d’investissements. Certains analystes estiment que l’établissement suisse devra vendre sa banque d’investissements, tandis que d’autres pensent que le PDG d’UBS, Oswald Grübel,  quittera ses fonctions  (il est à la base du redressement de la banque et du contrat sponsoring avec la Formule 1). Il est l’homme qui avait augmenté de 1.500 emplois les effectifs d »UBS Investment Bank. Il est déjà entendu que ce milliers d’emplois sera licenciés à partir de Novembre.

Red Bull devient équipe usine Renault

14 septembre 2011 | 1 commentaire
Catégorie : Marketing, Technique F1

Red Bull est maintenant la nouvelle équipe d’usine de Renault, c’est ce que clame le patron de l’équipe autrichienne, Christian Horner, après la prolongation de contrat de cinq ans annoncée à Monza.

« Le partenariat avec Renault/Nissan est très important pour l’équipe. Il nous garantit la stabilité et fait de nous la première équipe d’usine pour Renault Sport. Ainsi nos hommes et ceux de Renault travailleront main dans la maison, » déclare Horner.

Le Britannique ajoute que Red Bull et Renault créeront également une joint venture pour fournir boîte de vitesses et KERS à d’autres équipes. Team Lotus est déjà cliente, HRT pourrait le devenir.

« C’est une marque de confiance réciproque entre deux champions du monde. Deux champions du monde qui décident de s’associer sur une période inhabituellement longue dans le monde de la Formule 1. Ca représente un engagement que je qualifierai de profond et de stable. Vous savez que dans notre monde, la stabilité des équipes techniques de haut niveau qui travaillent ensemble de manière très étroite produit des résultats. Et nous savons aussi que l’équipe technique de RBR a une créativité extrêmement poussée dans le domaine de l’aérodynamique châssis. Nous savons très bien que le moteur ce n’est pas simplement un niveau de puissance ou un niveau de couple, c’est la capacité à produire des caractéristiques qui permettent au châssis d’être redoutable d’efficacité sur le plan aérodynamique. Donc nous avons à cœur au travers de cette collaboration rapprochée non seulement de rester le meilleur moteur du plateau mais aussi celui qui permet au châssis, par ses qualités, d’être le meilleur à son tour en terme d’aérodynamique », ajoute Carlos Tavares, le bras droit de Carlos Ghosn chez Renault.

Red Bull aidera également Renault sur son futur V6. « Pour développer ce V6 turbo et son système électrique, nous avons besoin de travailler avec une grande écurie. Nous sommes à l’aise sur la partie V6 turbo. Mais pour parfaitement intégrer le système électrique à la monoplace, nous sommes persuadés qu’il faut travailler avec une équipe du calibre de Red Bull, » conclut Jean-François Caubet.

Source  : NextGen Auto

GP Italie 2011 – BusinessNewsF1

13 septembre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Marketing

Red Bull Racing a prolongé son accord deux ans avec Geox. La marque italienne sera toutefois plus présente sur les monoplaces RB8 et RB9 qu’aujourd’hui. En effet, en plus de fournir en chaussure l’équipe autrichienne et de vendre une gamme de produit aux couleurs du team,  le logo Geox sera visible sera visible sur l’aileron arrière et avant des prochaines monoplaces. Estimation du deal : 5 millions d’euro sur deux ans.

L’équipe Marussia Virgin a annoncé l’arrivée d’un partenaire de Jérôme d’Ambrosio, Soleco, une société basée à Opglabbeek, et spécialisée dans l’énergie solaire. L’accord comprend la présence de la marque sur la MVR-02 jusqu’à la fin de la saison.

Niki Lauda a signé un accord de trois années avec la société des Emirat, Aabar pour que ce dernier devienne le sponsor de sa célèbre casquette. Estimation du deal : 2.2 millions d’euros sur trois ans.

Le sponsor de l’équipe Lotus Renautl GP, TW Steel, a présentée une nouvelle collection aux couleurs de l’équipe F1. Les éditions TW677 (45mm) et TW678 (48mm) Pilot étaient présentées exclusivement avec un chronomètre à chiffres et aiguilles principales blancs brillants sur un cadran noir, ce qui les distingue mieux visuellement.

La société Trimo, spécialiste bardage de façade, a signé un accord avec l’usine McLaren Technoly Center pour l’adaptation de son bardage spécial Qbiss afin de recouvrir les 32.000 m2 de l’usine McLaren de Woking.

Red Bull prolonge jusqu’en 2016 avec Renault

9 septembre 2011 | 3 commentaires
Catégorie : F1 Leaders, Marketing

Red Bull Racing et Renault Sport F1 sont heureux de confirmer l’extension de leur partenariat pour une durée supplémentaire de cinq ans. Au cours de cette période, un nouveau moteur V6 Turbo de 1.6L et système de récupération d’énergie, plus économe en carburant sera introduit et bénéficiera pleinement de cette collaboration étendue.

Renault Sport souhaitait un accord long terme avec son partenaire champion du monde 2010. L’objectif était de faire de Red Bull l’équipe de développement du futur moteur V6 français. Les précédentes discussions entre les deux parties indiquaient un accord 2012-2013, avec une option pour 2014. La création d’une Joint-Venture technique entre Red Bull Technology et Renault Sport F1 est une solution d’intégration, trouvée par le constructeur français, pour garder son partenaire jusqu’en 2016.

Le communiqué entre les deux parties laisse sous-entendre un partenariat privilégier entre Red Bull Racing et Renault Sport F1 dans la conception du futur moteur V6. « qui sera disponible pour les autres partenaires. » Un détail intéressant, signifiant probablement que RBR aura le bénéfice d’un moteur gratuit pour 2014-2016.

Etihad Airways prolonge de 4 ans pour rester le sponsor du GP d’Abu Dhabi

7 septembre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Grand Prix, Marketing

La compagnie aérienne nationale des Emirat Arabes Unis, Etihad Airways, restera le sponsor titre du Grand Prix d’Abu Dhabi jusqu’en 2015.

Le précédent contrat de trois ans de 60 millions de dollars, a été prolongé par un nouveau contrat de quatre années, mais sans augmentation financière. La nouvelle entente tourne autour de 20 millions de dollars annuels (13.5 millions d’euros environ)

Dans le cadre du partenariat, Etihad va continuer à promouvoir l’événement au niveau mondial à travers ses différents canaux de communication et de marketing. La compagnie aérienne continuera aussi à voler avec deux de ses appareils aux couleurs de la Formule 1. Un de ces avions spécialement peint fera un survol du Circuit Yas Marina pour l’ouverture de l’événement 2011.

LRGP signe pour 10M€ de sponsors pour la fin 2011

7 septembre 2011 | 9 commentaires
Catégorie : Marketing

L’équipe Lotus Renault GP a annoncé ce matin l’arrivée de quatre nouveaux partenaires pour cette fin de saison 2011 et visible dès le Grand Prix d’Italie à Monza : Gillette, Embratel, Auden McKenzie et OGX.

Si Gillette et OGX était déjà visible depuis le Grand Prix de Belgique sur les R31, l’introduction d’Embratel confirme les liens (directs et indirects) autour de Bruno Senna. Auden McKenzie est très agressif depuis quelques temps, après avoir signé le jeune fils de Damon Hill, Josh Hill, la semaine dernière.

Selon les estimations, ses 4 nouveaux accords rapporteront environ 10 millions d’euros à l’équipe pour 7 courses.

  • Gillette : 3.5 M€
  • Embratel : 3.5 M€
  • OGX : 1.75 M€
  • Auden McKenzie : 875.000€

Un accord intéressant pour Gravity

7 septembre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Marketing

Gravity Management a signé un accord avec la société luxembourgeoise MyClimateLux dans le but de réduire ses émissions CO2.

La société MyClimateLux a calculé les émissions produites par les activités de Gravity Managements et les deux partenaires ont établi la meilleure manière de les compenser sur une période de 2 ans 1 /2. Les courses, vols avions, trajets en voiture et même les trajets voitures au bureau de Gravity, seront réduit à l’avenir.

Un projet intéressant car l’accord avec MyClimateLux permettra de distribué 80% des coûts compensés au profit de ses projets spéciaux. Une solution permettant de réduire les émissions de CO2 tout en apportant une contribution importante au développement durable.

Ce type d’accord est représentatif des nouveaux accords Business to Business, que propose les équipes de Formule 1 pour séduire de nouveaux partenaires.


Page 3 sur 512345


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu