Naviguer : Accueil > Archive by category 'Transferts'

Webber – Ferrari 2013 : l’étonnante réaction de Red Bull Racing

7 mai 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : Analyses, Rumeurs, Transferts

Une ruse de sioux ? Depuis 2010 la méthode est la même et démontre l’ampleur du problème de relation entre Mark Webber et Red Bull Racing. La réaction de Christian Horner en fin de semaine dernière symbolise l’ambiance qui abrite le team autrichien depuis quelques mois. Une simple rumeur alliant Mark Webber chez Ferrari en 2013 et le Team Principal de RBR indique qu’il est prêt sur le champ à signer une prolongation de contrat avec l’australien. Une disproportion de propos.

Depuis deux ans la méthode est la même. Suite au Grand Prix de Turquie 2010, périlleux pour la communication de l’équipe Red Bull Racing suite à l’accrochage des deux pilotes. Le contrat de Mark Webber a été prolongé pour 2011 sur les mêmes bases que son équipier Sébastian Vettel. Le scandale a été évité et l’épisode a été l’objet d’un remake pour 2011.

Lors du GP d’Angleterre 2011, Mark Webber ne respecte pas les consignes d’équipes et provoque un mini-scandale dans l’équipe. Quelques semaines plus tard, un nouveau contrat avantageux est signé pour 2012. Une aubaine. Alors jamais deux sans trois ? Ce sera plus difficile.

En effet, depuis deux saisons, Webber bénéficie d’un traitement de salaire équivalent à celui de Sébastian Vettel. Selon le BUSINESS / book GP 2012, l’australien et l’allemand touchent 10 millions d’euros cette saison. Mais, à partir de l’an prochain, le double champion du monde touchera 16 millions d’euros. Une augmentation qui ne pourra justifier Webber pour 2012. Ce qui signifie qu’il y aura nécessaire un poste de N°1 et de N°2 dans l’équipe (en termes de salaire du moins) et une faveur envers Vettel.

La rumeur d’El Confidential, la semaine dernière, a été la seule information de la semaine dernière relativement croustillante. Elle a dont été l’objet d’un large relai. Cela ne signifie pas qu’il y a une crise chez Red Bull Racing au point de signer un pilote aussi tôt dans la saison. A moins que cette rumeur démontre l’ampleur du mal dans l’usine de Milton Keynes en ce début de saison 2012. Auquel cas, une prolongation serait cette fois-ci perçu comme un aveu de faiblesse et non de force, contrairement aux autres années.

F1 – Webber chez Ferrari en 2013 ?

30 avril 2012 | 12 commentaires
Catégorie : Rumeurs, Transferts

Mark Webber serait le candidat numéro 1 pour remplacer Felipe Massa selon les informations du journal espagnol EL Confidential.

Selon une source proche, un accord préliminaire pour 2013 a été conclu entre l’équipe italienne et le pilote australien, actuellement chez Red Bull Racing. L’option Webber serait préférée à celle de Sergio Perez, actuel pilote Sauber -Ferrari. Le mexicain reste un pilote d’avenir, mais encore en manque de maturité, selon les responsables de Ferrari en OFF. Ce qui signifie que la signature prochaine (ou pas) du pilote australien serait transitoire.

Dans l’ombre, un homme agit : Flavio Briatore. Le personnage n’est plus officiellement aux affaires, mais reste influent dans la carrière de Mark Webber. C’est d’ailleurs lui que nous entendons régulièrement depuis 2010 et qui guide l’australien dans ses négociations avec Red Bull Racing. Il est aussi un puissant guide pour Fernando Alonso depuis 2007.

L’intérêt de Ferrari envers Webber existe depuis que Fernando Alonso est aux commandes de l’équipe italienne comme premier pilote. Les deux hommes s’apprécient et souhaite visiblement collaborer. L’an dernier, une rumeur indiquait un possible transfert de l’australien pour 2012. Briatore ayant réalisé plusieurs voyages à Maranello, ce qui aujourd’hui pourrait expliquer la mise ne place d’un préaccord depuis ce moment-là entre les parties.

Notons que Webber est traité à égalité technique avec son équipier Sébastian Vettel chez Red Bull Racing. Le salaire est le même, le matériel est également le même. Toutefois le résultat est dissonant.  L’équipe autrichienne ne souhaite plus ce traitement de faveur à son pilote australien pour 2013. En marge de ses affaires, le cas de Felipe Massa était déjà entendu depuis environ 9 mois maintenant dans les couloirs de l’usine de Maranello.

F1 – Alguersuari : l’exemple du management pilote de Red Bull

27 avril 2012 | 7 commentaires
Catégorie : Management, Transferts

La Formule 1 est une affaire d’amitié et surtout de trahison d’intérêt. Il semble que c’est ainsi que la carrière de Jaime Alguersuari évoluera à l’avenir. Selon El Mundo Deportivo, Red Bull a sacrifié son pilote ibérique durant l’hiver pour des raisons assez obscures.

Raymond Blancafort, dans le journal ibérique raconte qu’en Novembre 2011, Lotus Renault GP (aujourd’hui Lotus F1 Team) est intéressé par le profil de Jaime Alguersuari pour 2012. Le jeune pilote a indiqué à Gérard Lopez et Eric Boullier, qu’il avait été confirmé par Franz Tost et Helmut Marko à son poste de pilote titulaire pour Toro Rosso quelques jours auparavant. Avec le résultat que nous connaissons.

Le 25 Novembre 2011, jour des essais libres du GP du Brésil, le duo autrichien annonce à Alguersuari qu’il est confirmé chez STR en 2012. Le lendemain, le duo Lopez – Boullier sonde le pilote espagnol, enfin le 27/28 Novembre, Jean Eric Vergne signe son contrat avec Toro Rosso et Red Bull pour la saison 2012. En présence d’Helmut Marko.

Un épisode classique de management Red Bull. Tonio Liuzzi, Scott Speed et Christian Klien ont aussi eu la même histoire à raconter. Ainsi va le management pilote de la boisson énergisante depuis 2005.

F1 – Karthikeyan menacé chez HRT de ne pas finir la saison 2012 ?

27 avril 2012 | 5 commentaires
Catégorie : Business News F1, Transferts

Le pilote indien Narain Karthikeyan a déclaré hier dans la presse de son pays, qu’il n’était pas facile de trouver des sponsors, à cause de la crise économique. Même pour un pilote indien comme lui. Une des solutions principale est de développer des manifestations pour faire parler de lui. Il existe un projet dans la capitale touristique indienne d’une démonstration F1.

« Si les autorités le permettent, je voudrais faire une démonstration. Nous sommes  dans la haute saison touristique et une démonstration serait intéressante. D’ailleurs une démonstration du même genre a été réalisée dans des villes comme Delhi et Mumbai. Je propose la ville de Kerala, qui est fortement touristique et dans le sud du pays. » Explique le pilote indique d’Hispania Racing Team.

Une déclaration intéressante car cela signifie que Karthikeyan n’a pas encore vraisemblablement bouclé son budget avec l’équipe espagnole. Annoncé disposant de 8 millions d’euros pour la saison 2012, sa recherche de sponsors actuelle dans son pays démontre qu’il n’a pas bouclé encore son budget. A moins que le team ibérique demande plus d’argent.

L’an dernier, le duo Karthikeyan – Ricciardo avait rapporté 12 millions d’euros à HRT. Il n’est pas impossible que l’apport de l’indien ne soit pas suffisant et qu’il doit trouver des moyens supplémentaires pour terminer la saison. Comme l’an dernier. Ce qui signifie aussi que l’équipe espagnole n’est pas dans une santé financière satisfaisante et pourrait le remplacer dès la mi-saison 2012 par un pilote à la mallette pleine de Dollars ou d’Euros…

F1 – Kolles, l’homme de l’ombre de Williams ?

19 avril 2012 | 3 commentaires
Catégorie : F1 Leaders, Management, Rumeurs, Transferts

Depuis le départ d’Adam Parr de la direction de l’équipe Williams, cette dernière indique qu’elle ne remplacera pas l’anglais à la tête de la direction dans le courant de l’année 2012. Des rumeurs indiquaient en marge du GP de Chine que l’homme d’affaire et actionnaire Toto Wolff, assisté par l’ex pilote autrichien Alex Wurz prendrait la tête de l’équipe. Le duo a refusé de commenter la rumeur. Pour le moment, Nick Rose, a pris la direction par intérim de l’équipe de Grove.

Dans l’ombre, un homme attend toutefois son heure. En effet, une rumeur de plus en plus insistante place Colin Kolles à la tête de l’équipe Williams. Selon le souhait de Bernie Ecclestone, définitivement influent dans les murs de l’équipe Williams depuis l’éviction d’Adam Parr fin mars, l’ex patron de Force India et Hispania Racing Team, pourrait revenir aux affaires avec Williams F1.

Un choix dicté par plusieurs pressions. D’abord Bernie Ecclestone veut signer Williams pour les Accords Concordes et semble prêt à offrir une prime équivalente à Ferrari (ou presque), à la condition que l’équipe dispose d’une stabilité politique et managériale sur le long terme. Idem pour les émirs du Qatar, discrets actionnaires du groupe anglais, côté en bourse de Francfort, qui réalisent un lobbying puissant pour que la structure du groupe et surtout de l’équipe soit stable. Certaines personnes pensent que Kolles sera présenté dès le GP d’Espagne à la tête de l’équipe de Grove et qu’il prépare en secret son plan de développement.

Kolles est connu pour est l’homme développant de la valeur pour une équipe. Sous sa direction, l’équipe Midland a été vendu le double de sa valeur au constructeur Spyker, puis encore majoré lors que le team de Silverstone est devenu Force India. Dernièrement, HRT, qui ne dispose pas vraiment de valeur a été vendu pour 50 millions d’euros au fond d’investissement Thesan Capital. La méthode est connu (voir ici pour souvenir) et il pourrait être l’homme fort dont Williams a besoin pour son avenir.

Il serait surtout l’homme intermédiaire capable d’apaiser les relations entre Frank Williams et Bernie Ecclestone. Car depuis l’éviction de Parr, les relations ont été refroidies au point d’être dramatique entre les deux hommes.

F1 – Button et l’ombre du contrat Ferrari

2 avril 2012 | 5 commentaires
Catégorie : Rumeurs, Transferts

Jenson Button aurait reçu une offre de la Scuderia Ferrari l’an dernier, avant que le champion du monde 2009 prolonge son aventure avec McLaren. Selon l’agence de nouvelle, Agencia Estado, le britannique a eu des entretiens avec Ferrari en 2011, pour remplacer Felipe Massa en 2012, voir en 2013.

Pourtant, il semblerait bien qu’entre Mai et Septembre, la Scuderia Ferrari ait fortement envisagée le cas Jenson Button. En Juin 2011, le tabloïd News of the World avait indiqué que l’équipe italienne avait sondée l’entourage de l’anglais, pour savoir sa disponibilité en 2012, voir éventuellement en 2013. A l’époque, Ferrari était prête à mettre un contrat de trois ans (2013-2014-2015) d’un total de 54 millions d’euros.

Finalement, l’annonce de l’intérêt de l’équipe italienne a provoquée d’activation de la clause 2012 du contrat de Button avec McLaren et la victoire du GP du Canada, a simplement activée l’élaboration d’un nouveau contrat de trois années (2012-2013 et 2014), sur la base d’un salaire de 16 millions d’euros en 2012 et une augmentation en cas de titre de champion du monde. Soit un total de 54 millions d’euros.

Ce que confirme Agencia Estado, c’est que McLaren a réagi à une menace considérée par beaucoup comme lointaine, mais prise au sérieux à Woking. Les liens Button – Ferrari ont servi à activer l’option 2012 à un moment ou l’équipe anglaise ne le souhaitait pas vraiment et surtout à élaborer un nouveau contrat à l’avantage du pilote anglais, annoncé en Octobre 2011.

Mercedes, Hamilton, Schumacher, Alonso et Vettel

30 mars 2012 | 10 commentaires
Catégorie : Transferts

Alors que le contrat de Nico Rosberg a été prolongé jusqu’en 2015. Le choix du second pilote est toujours d’actualité chez Mercedes AMG F1. Michael Schumacher est une priorité, mais il existe d’autre piste, comme Lewis Hamilton, Fernando Alonso, voir plus lointain, Sébastian Vettel. Norbert Haug parle à SportBild de ses possibilités de manière intéressante.

A propos de Lewis Hamilton : « Le rumeur que Lewis Hamilton remplacera Michael, je la rejete de la main. Ce n’est qu’un bruit. Lewis a été et est un pilote Mercedes. Mais, il n’existe pas d’accords ou de conversations dans cette direction. »

A propos de Michael Schumacher : « J’ai plutôt actuellement comme priorité de faire faire transformer la vitesse en qualification de la W03 en course et ensuite j’entrerais en discussion avec Schumacher. »

Concernant Fernando Alonso : « Pas de polémique entre Ferrari et nous, mais Fernando à un contrat très long terme avec Ferrari. Nous ne sommes certainement pas dans l’objectif d’être une caisse enregistreuse pour pilote. »

Enfin, concernant Sébastian Vettel : « Nous avons un bon contact mutuel. Sébastian est en de bonnes mains avec Red Bull, il est un modèle de développement des jeunes pilotes Red Bull et il est juste envers l’équipe. »

Il est intéressant de constater que Haug trouve un argument pour chacun des remplaçants de Michael Schumacher. Lewis Hamilton est un pilote Mercedes, mais aussi et surtout un pilote McLaren et visiblement cela indique que l’avenir entre le constructeur allemand et l’équipe anglaise continuera d’exister en commun. Pour le bonheur de la marque à l’étoile.

Le cas Alonso est intéressant, car Mercedes ne souhaite pas de conflit politique avec Ferrari, ce qui signifie aussi que le champion du monde espagnol est stratégique pour l’équipe italienne. Enfin, cela signifie que Mercedes ne souhaite pas débourser des dizaines de millions pour un pilote comme Alonso. Le prochain contrat du pilote ibérique sera de 25 millions d’euros avec Ferrari, trop coûteux pour un constructeur qui souhaite maitriser ses coûts.

Enfin, Vettel est un cas à part. Un rêve de Mercedes qui discrètement tente de mettre en place des liens d’avenir. Tout en saluant la fidélité du double champion allemand envers Red Bull. De la diplomatie médiatique, cachant la réelle volonté. En cela, Vettel est le vrai et unique objectif de Haug à long terme (pas pour 2013, mais 2014 ou 2015). Notons que le salaire de Vettel pour 2013 et 2014 sera fixé autour de 15 ou 16 millions d’euros. Soit une cible accessible pour Mercedes.

Jaime Alguersuari pilote d’essais Pirelli 2012

30 mars 2012 | 1 commentaire
Catégorie : Transferts

Jaime Alguersuari sera le nouveau pilote d’essais Pirelli pour le développement des pneumatiques 2013 pour cette année. Il sera au volant de la Renault R30.

Selon le quotidien AS, les négociations entre les deux parties ont traîné ses dernières semaines, bien que le manufacturier de pneumatiques italiens avait une préférence pour le pilote espagnol. Mais, la pression médiatique italienne plaçait aussi Jarno Trulli dans la course. L’annonce finalement est en faveur du pilote ibérique.

Une bonne nouvelle pour Alguersuari qui augmentera son bagage technique qui sera très précieux pour l’an prochain sur le marché des transferts 2013.

F1 – L’avenir de Michael Schumacher au-delà de 2012

27 mars 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : Exclusif, Transferts

Depuis que Mercedes -Benz a annoncé le 23 Décembre 2009, la situation stagne. Le plan triennal des deux parties et la clause 2012, allant dans le sens du constructeur allemand sont les seuls éléments d’évolution à revendiquer. Un retour avec beaucoup d’espoirs et largement critiqué (même encore aujourd’hui). Le conseil d’administration confortablement installé à Stuttgart, au siège du constructeur Daimler, regarde cette saison 2012 avec intérêt. Norbert Haug et Ross Brawn entame leurs troisièmes années, avec l’objectif de succès. Toutefois, c’est surtout le cas Michael Schumacher qui interroge les responsables de la marque allemande.

Sa bonne position en qualification lors du Grand Prix de Malaisie, prouve qu’avec une bonne voiture, il reste le champion légendaire qu’il a été. Au point qu’il existe un plan chez Daimler pour renouveler son contrat. Dès le début de la saison, le PDG du groupe allemand, Dieter Zetsche  avait laissé entendre une prolongation pour 2013 (du moins avec option pour 2014 possible) du contrat de Schumacher. Avec une évolution : à savoir un salaire fixe et une indexation sur le sponsoring de l’équipe. Soit un salaire cumulé de 15 millions d’euros environ selon les estimations. Sauf qu’en réalité c’est une autre affaire qui attend le constructeur allemand.

Ross Brawn a indiqué en marge du Grand Prix d’Australie 2012, que si Michael Schumacher prolongeait son contrat au-delà de l’année 2012, cela signifie que l’équipe a atteint ses objectifs. A savoir la 3ème place du championnat du monde et au moins une victoire, selon les échos du paddock. Les discussions entre les deux parties ont déjà débuté et s’annoncent longue et intense. Schumacher ne souhaite pas d’un rôle de pilote d’essais en 2013, en cas d’échec. Il souhaite continuer l’aventure, mais son salaire pourrait exploser finalement.

On parle d’un salaire compris entre 20 et 35 millions d’euros. En réalité, Mercedes-Benz subit sa propre fièvre. Convoitant Sébastian Vettel à l’horizon 2015, elle est prête à des sacrifices énormes, voir un salaire exorbitant pour le séduire. Prouvant ainsi sa capacité financière sans limite à ses pilotes. Nico Rosberg touchera l’an prochain un salaire de 11 millions d’euros. Michael Schumacher et son entourage estime que si la saison 2012 est bonne, un salaire digne de la légende est admissible.

Ce qui est loin de convenir au siège de Daimler à Stuttgart, qui pensait simplement renouveler le contrat sur les bases d’aujourd’hui. Un détail à observer d’ici le Grand Prix d’Allemagne 2012…

F1 – Massa et les propos étonnants de Domenicali

23 mars 2012 | 7 commentaires
Catégorie : Rumeurs, Transferts

Felipe Massa a très mal débuté sa saison 2012. La F2012 de Ferrari n’est certes pas compétitive pour le moment, mais Fernando Alonso a toutefois fait illusion lors du Grand Prix d’Australie. Le brésilien, quant à lui s’est accroché violement avec la Williams de Bruno Senna. Relançant le débat sur ses accrochages de 2011 avec Lewis Hamilton…

Une situation qui faisait pointer dans la presse italienne, essentiellement, l’option d’un remplacement en cours d’année de Massa par Sergio Perez, voir Jarno Trulli. Si Perez a démenti rapidement cette intention, le pilote brésilien a été relativement agressif en accusant les médias de colporter de mauvaises choses. Ambiance donc.

Toutefois, la déclaration en conférence de presse de son patron, Stefano Domenicali ne va pas calmer les esprits. L’ambiguïté est de mise : « Les rumeurs parlent de beaucoup de chose. Pas question de rumeurs, mais nous allons donner une bonne voiture à Felipe et il est concentré (sur ses objectifs). Après la saison est très longue, donc nous allons voir… » La phrase s’abandonne dans le silence progressif…

Ses derniers mots ouvrent la possibilité d’un changement. A suivre donc…

Red Bull abandonne la piste Hamilton pour 2013

13 mars 2012 | 10 commentaires
Catégorie : Transferts

Lewis Hamilton est le top pilote au centre des intentions et des attentions. La semaine dernière le champion du monde 2008 était dans les petits papiers de l’équipe Mercedes AMG F1, avant que plusieurs démentis fournis de Norbert Haug. Voici désormais que la piste Red Bull est lancée…médiatiquement au moins.

Dans les colonnes du Daily Telegraph, Christian Horner parle de la piste Lewis Hamilton, en remplacement de Mark Webber en 2013. L’an dernier, l’option avait été envisagé et un préaccord conclu, mais ce dernier a expiré avec le temps courant 2011. Le pilote anglais ne souhaitant pas s’engager avant la fin de son contrat McLaren, qui expire à la fin de l’année.

« Je pense que c’est difficile d’envisager Lewis dans notre équipe. Je pense qu’il est à l’aise dans l’environnement où il est et nous sommes certainement à l’aise avec les deux pilotes que nous avons. » explique Horner dans le quotidien anglais.

Schumacher, l’argument marketing de la F1 aux USA

12 mars 2012 | 11 commentaires
Catégorie : Marketing, Transferts

La phrase ne fait pas beaucoup d’échos dans les médias, mais pourrait avoir un impact pour l’avenir de la Formule 1. Un avenir à court terme. Dans son interview de présaison pour le compte du site officiel Formula1.com, Bernie Ecclestone parle de Michael Schumacher en ses mots :

A la question si Schumacher pourra confirmer son come-back en 2012, lors de sa troisième année de contrat, l’argentier de la Formule 1 lance un : « Si la voiture est assez rapide oui. J’espère que c’est le cas, pour lui et tous les fans de Schumacher. » Pour ensuite donner un argument à faire réfléchir : « Il est encore un grand nom et nous profitons tous d’un succès de Michael Schumacher que de le voir battu. Demandez aux Etats-Unis, il est toujours le plus grand nom. »

D’un point de vue marketing il y a deux choses à tirer de la phrase d’argument d’Ecclestone :

  • 1 – Si Michael Schumacher gagne une course l’impact sur la Formule 1 sera grand
  • 2 – Aux USA, il est le seul nom connu pour pouvoir attirer les foules.

Avec une course à Austin en fin d’année 2012 et une nouvelle au New Jersey, il est largement possible d’imaginer que le pilote allemand prolongera l’aventure de son contrat Mercedes au-delà de 2012. D’un point de vue marketing et non sportif. Car il est le seul nom connu aux Etats-Unis. De là à imaginer que la course d’Austin au Texas soit remportée par Michael Schumacher et sa Mercedes…

F1 – Hamilton, le plan B de Mercedes GP ?

5 mars 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : Rumeurs, Transferts

Norbert Haug a immédiatement réagi hier en indiquant qu’il n’y avait pas de plan B pour le remplacement de Michael Schumacher chez Mercedes AMG F1 Team. Entre Brackley ou la prudence est de mise concernant Ross Brawn et la volonté affiché dans les médias des dirigeants de la marque à l’étoile de renouveler le vétéran allemand au-delà de son contrat expirant 2012, un flou artistique. Un tel brouillard que les spéculations débutent déjà en Allemagne.

Le quotidien populaire allemand BILD  am Sonntag indique que le plan B de la marque allemande est de signer Lewis Hamilton pour 2013. Les relations entre les deux parties sont très bonnes. Hamilton a été champion du monde avec un moteur Mercedes en 2008 et son contrat actuel est subventionné par la marque allemande jusqu’à cette année, (50% de son salaire).

Dès la présentation de la MP4-27 dans les murs de l’usine de Woking, le pilote anglais a indiqué aux journalistes qu’il souhaitait rapidement renouveler son contrat avec l’équipe anglaise, afin d’éviter les spéculations en cours de saison. Dans le même temps, les rumeurs sur le renouvellement de Michael Schumacher, orchestré par la presse outre-rhin et sur la base de déclaration de haut responsable du groupe Daimler, se rependaient sur la base d’une prolongation de deux ans (2013 et 2014 avec indexation sur les revenus sponsorings de l’équipe (voir ici).

Désormais géré par l’agent Simon Fuller, Lewis Hamilton pourrait souffrir du manque d’expérience de ce dernier dans le domaine de la Formule 1. Fuller souhaite que Hamilton dispose d’un salaire important (18,5 millions d’euros en 2013), alors que Martin Whitmarsh semble disposer à rester sur la même base de salaire que pour Jenson Button. A savoir 16 millions d’euros de salaire avec évolution en cas de titre de champion du monde. Depuis une année, les discussions entre Fuller et McLaren aboutissent à un statuquo sur de nombreux domaines. Voir ici par exemple. De plus, du côté de l’usine de Brackley, l’ombre de Sébastian Vettel est aussi présente et un projet à l’horizon 2014 semble se dessiner (+).

La rumeur Mercedes, après celle de Red Bull Racing l’an dernier, ressemble assez à un moyen de pression. A moins d’être une réelle volonté stratégique de la marque de la marque allemande. Auquel cas, la situation serait intéressante à observer. McLaren négociant actuellement avec son partenaire allemand pour une fourniture moteur au-delà de 2013 (payante ?), l’avenir de l’usine de Woking se jouera dans les prochains mois, ainsi que l’avenir de Lewis Hamilton.

F1 – Rosberg et l’avenir chez Mercedes

28 février 2012 | 3 commentaires
Catégorie : Transferts

Alors que les médias sont concentrés sur le renouvellement de Michael Schumacher après 2012. L’offensive est toujours d’actualité selon toute vraisemblance. Nico Rosberg est un pilote convoité par la Scuderia Ferrari. Pourtant le pilote allemand a renouvelé son contrat jusqu’en 2015. Mais, sous la forme d’options et non via un contrat ferme. Ce qui laisse une porte ouverte.

En Mai 2011, l’équipe italienne demande des renseignements sur le contrat de Nico Rosberg et Mercedes GP. Jusqu’à présent les intérêts de changement de Ferrari étaient limités à de simples contacts. Ici, une consultation a été établie. Malgré les démentis à répétition de l’équipe de Maranello, afin de rassurer Felipe Massa sur son sort. La chose est entendue.

Rosberg, en Novembre, a toutefois signé un contrat avec Mercedes jusqu’en 2015. Signifiant que l’affaire était clause. Mais, en réalité non. Le nouvel accord, est une extension sous la forme d’options en faveur du pilote. Dans les faits, ce contrat est une assurance pour Rosberg. Inspiré par son père Keke Rosberg, le nouveau accord avec Mercedes est confortable, mais doit répondre à une problématique de réussite évidente.

Les récentes déclarations du jeune pilote envers son équipe Mercedes GP sonne comme une fidélité sous forme d’avertissement. Dans Sport Bild, Rosberg indique : « Je me sens très bien chez Mercedes été si nous réussissons, ce sera gigantesque. » Ou encore : « je crois en la réussite. Nous devons gagner et gagner encore. Etre le premier allemand à remporter une victoire et un titre dans une flèche d’argent est un rêve absolu pour moi. »

Déclarations étonnantes. Car si la réussite n’est pas au rendez-vous ? Que fera Rosberg ? Norbert Haug indique que 2012 doit être l’année ou Mercedes AMG doit se rapprocher de Ferrari, McLaren et Red Bull, afin de viser le titre à partir de 2013/2014. En somme, il faut que l’équipe de Brackley soit en mesure de viser régulièrement le podium et la pole position pour pouvoir garder Nico Rosberg à l’avenir.

Reste une autre question. L’aspect financier. Ferrari semble vouloir réduire les prétentions de Felipe Massa de moitié (en cas de renouvellement), et ne souhaite pas offrir plus de 10 millions d’euros de salaire au second pilote, au côté de Fernando Alonso. Alors que Rosberg touchera 11 millions d’euros en 2013 et jusqu’à 15 millions d’euros en 2015.

Ferrari: Quand Trulli a refusé la Scuderia !

22 février 2012 | 29 commentaires
Catégorie : Histoire F1, Transferts

Récent retraité de la F1 (forcé précisons-le), le pilote Jarno Trulli a indiqué ces derniers jours que par le passé il avait reçu une offre de Ferrari, alors qu’il était chez Toyota entre 2005 et 2009. Piloter pour Ferrari est un mythe et l’aboutissement d’une vie pour un pilote. Encore plus s’il est italien. Jarno Trulli a en fait reçu  cette offre de Jean todt, à l’époque où il pilotait pour Toyota entre 2004 et 2009. Une offre que le Transalpin s’est permis de refuser ! A l’époque, il avait signé un engagement à long terme avec son écurie. Nous étions alors en 2006.

« Personne ne le sait, mais actuellement je peux remercier Jean Todt publiquement car il a été l’un des rares dirigeants d’un top team qui m’a pris en considération tout au long de ma carrière. Personne ne le sait, mais Todt m’a offert un volant Ferrari. » lance le vétéran italien au magazine Autosprint. Après son éviction en fin de saison 2004 de Renault F1 Team, Jarno Trulli avait signé un contrat de deux ans de 10 millions de dollars pour deux ans en 2005 et 2006. En parallèle, la Scuderia Ferrari de Jean Todt avait signé un contrat avec le jeune brésilien Felipe Massa pour la saison 2006 uniquement.

Toutefois, Trulli a signé un contrat de 45 millions de dollars environ sur trois ans avec Toyota en septembre 2006. Peu de temps avant, Felipe Massa était prolongé uniquement pour la saison 2007, la dernière de Jean Todt comme Team Principal de la Scuderia Ferrari. Toutefois, rien n’est encore perdu pour l’italien. Ferrari n’a pas encore désigné son 3ème pilote pour la saison 2012. Son profil et son expérience pourrait séduire Maranello afin d’aider Fernando Alonso et Felipe Massa à faire revenir l’équipe italienne sur le devant de la scène.

Source Sportune.fr

Trulli, Liuzzi victimes des restrictions budgétaires

21 février 2012 | 1 commentaire
Catégorie : Transferts

Cruel destin des pilotes italiens en 2012. Jarno Trulli et Tonio Liuzzidébute cette saison de Formule 1sur le bord de la piste. Le marché des transferts a eu raison de ses deux talents, au profit de l’argent (ou manque d’argent) des équipes.

Jarno Trulli, pilote de Formule 1 depuis 1997 a été remplacé par le russe Vitaly Petrov en échange d’un total de 12 millions d’euros au profit de l’équipe Caterham F1 Team de Tony Fernandes. Environ trois millions d’euros serviront à rémunérer le vétéran italien pour qu’il quitte son volant en 2012. Le reste permettra à l’équipe anglaise d’augmenter légèrement ses revenus marketings, peu élevé depuis 2010. Notons que Vitaly Petrov n’a signé qu’un contrat d’une année (2012) et que son avenir dépendra surtout du suivi de ses partenaires économiques. L’opération se conclue pour Jarno Trulli qui termine la troisième année de son contrat avec l’équipe de Tony Fernandes, hors du volant.

De la même manière, Tonio Liuzzi avait signé un contrat de trois saisons avec l’équipe Hispania Racing Team. Mais, cette dernière ayant changé de propriétaire durant l’été 2011, plus des perspectives économiques médiocres du budget 2012, ont forcé à casser le contrat de l’italien au profit de l’indien Narain Karthikeyan et du jeune Dani Clos. Ses deux pilotes apportent un total de 11 millions d’euros. Liuzzi, lui, touchera 2 millions d’euros pour rupture anticipée de son contrat.

Les deux italiens ont été victime de l’économie des petites équipes de Formule 1. Forcées de trouver des financements par des pilotes payants, à défaut de briller par leurs résultats en piste, afin d’augmenter leurs budgets marketings et financer leurs saisons.

Source Sportune.fr

Qui pour être 3ème pilote Ferrari en 2012 ?

21 février 2012 | 1 commentaire
Catégorie : Transferts

Il y a quelques semaines, le jeune Davide Rigon a été confirmé comme pilote de réserve (simulateur) de l’année 2012, pour le compte de la Scuderia Ferrari. Toutefois, le départ de Jules Bianchi comme 3ème pilote de Force India cette année, laisse la place libre à un baquet de 3ème pilote Ferrari en 2012. Pour qui ?

En interne, il est indiqué que Rigon est encore trop inexpérimenté pour aider Fernando Alonso et Felipe Massa. L’italien devra donc apprendre dans le simulateur à se parfaire avant d’aider les autres à progresser. Pat Fry, inspiré par les méthodes McLaren, souhaite un pilote expérimenté dans le profil de Pedro de la Rosa, pour seconder les titulaires cette année dans le simulateur.

Rigon a indiqué discrètement qu’il était à la disposition de la Scuderia, mais qu’il n’était pas 3ème pilote pour pouvoir remplacer un titulaire. Il y a quelques temps, une rumeur indiquait que le pilote allemand, Adrian Sutil était pressenti pour ce rôle à Maranello. Toutefois, sa récente condamnation (avec sursis certes), lui ferme des portes pour la saison 2012. Comme l’a récemment avoué son agent, Manfred Zimmerman.

La récente sortie de Stefano Domenicali sur l’éviction de Jarno Trulli de Caterham est intéressante. Car Ferrari a été la seule équipe à c’être exprimée sur le sujet la semaine dernière. Le profil de Trulli, pilote expérimenté, pourrait séduire la Scuderia pour un poste de 3ème pilote. Rappelons qu’en 2010, Giancarlo Fisichella était le 3ème pilote de l’équipe italienne. Avec un certain succès.

Il faut faire vite, car déjà dans les murs de Maranello, la saison débute mal et les tests de Barcelone sont déjà annoncés comme cruciaux pour le championnat 2012. Il faut rassurer par l’expérience et Pat Fry commence à faire muter l’usine italienne vers des standards McLaren qui ont démontré un certain succès ses dernières années.

Felipe Nasr et son nouveau plan de carrière

20 février 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : Transferts

L’écurie française DAMS a recruté le brésilien Felipe Nasr comme pilote titulaire pour son équipe GP2. Le jeune pilote continu sa montée progressive pour être présent en Formule 1 à l’horizon 2014. Selon le plan de son agent, Steve Robertson.

Soutenu par la Banco do Brasil et le pétrolier OGX (bien connu pour être des soutiens passé et présent de Bruno Senna), Nasr a un plan de carrière bien défini. Une année 2012 en GP2 pour viser le titre et un poste de 3ème pilote de type Hulkenberg chez Force India en 2013, afin de devenir titulaire en 2014. Toutefois, il faut noter que Steve Robertson n’a pas réussi à convaincre les équipes Ferrari et McLaren de miser sur son protégé.

La Scuderia mise sur le duo Jules Bianchi et Sergio Perez, tandis que McLaren a récemment misé sur le jeune Kevin Magnussen. Steve Robertson avait un plan et visait surtout Ferrari. L’anglais avait demandé que son jeune brésilien signe un contrat de 5 ans, avec un salaire record de 1 millions d’euros et l’assurance d’être titulaire chez Sauber en 2013 ou 2014 à la place de Sergio Perez. Il semble que ce plan doit être revu.

Désormais, Nasr est soutenu par des sponsors brésiliens et devra démontrer sa valeur en piste et comme 3ème pilote. Cela aura un coût important et un certain poids sur les épaules du jeune homme, qui est présenté comme le futur champion du monde de Formule 1 brésilien.

F1 – Petrov chez Caterham, les dessous

18 février 2012 | 14 commentaires
Catégorie : Transferts

C’est officiel, Vitaly Petrov remplace le vétéran Jarno Trulli chez Caterham F1 Team. L’équipe de Tony Fernandes à fait un choix important pour l’avenir. Le russe dispose d’un contrat d’une année (2012), disposant de clauses de renouvellements pour l’avenir. Cela dépendra de ses performances et surtout de la capacité de ses soutiens économiques.

L’équipe de Tony Fernandes avait pourtant annoncé Jarno Trulli comme essayeur de la CT01 le 10 Février dernier. L’italien a réalisé 117 tours, loin des temps des autres équipes. Ses derniers tours en 2012, car dans l’ombre Vitaly Petrov a réussi l’impossible. Obtenir le budget pour pouvoir le remplacer.

Il manquait 6 millions d’euros à Petrov, pour décrocher le sésame de la saison 2012. Le 6 Février, un sponsor russe important et disposant de cette somme d’argent bloquait. La pression a augmentée lorsque le secrétaire général adjoint de la FIA, Najima Tattochane, a précisé que la date d’inscription ultime pour participer à l’intégralité de la saison 2012 était fixé le 10 Février. Quelques heures avant cette date, l’entourage de Petrov apporte les garantis à l’homme d’affaire malaisien. Le contrat est signé dans la foulée, ainsi que l’inscription pour 2012. Au moment où Jarno Trulli réalisait ses tours à Jerez. Paradoxe.

Petrov apporte avec lui 12 millions d’euros, pour obtenir son volant Caterham. 3 millions d’euros serviront à payer le salaire 2012 de Jarno Trulli, qui ne réalisera pas sa 15ème saison de Formule 1. Le solde permettra à Caterham F1 Team d’augmenter son budget et de soulager les investissements de Fernandes dans son équipe. Toutefois, précisons que le sponsor russe de dernière minute a uniquement apporté des garanties financières et n’a encore rien versé. Ce qui dépendra des prestations de Petrov en piste selon toute vraisemblance et ouvrant une autre porte pour le reste de la saison 2012 de l’équipe Caterham.

L’avenir de Petrov chez Caterham dépendra de la capacité de ses sponsors à le soutenir. L’objectif est que le pilote russe soit présent à Sotchi pour le premier Grand Prix de Formule 1 en Russie en 2014. Le russe disposera d’un traitement d’égalité avec son nouvel équipier, Heikki Kovalainen, mais ce dernier a signé un plantureux salaire et sera désigné pilote numéro 1 en 2012 et sur la durée de son nouveau contrat expirant en 2014.

Schumacher: Son nouveau contrat Mercedes en détails…

10 février 2012 | 10 commentaires
Catégorie : Exclusif, Transferts

Le contrat de Michael Schumacher arrive à expiration le 31 décembre 2012 avec l’écurie de F1 Mercedes AMG. Et il semblerait que le conseil d’administration du groupe allemand Daimler soit d’accord pour renouveler le septuple champion du monde. « Il est toujours l’icône du sport automobile », indique simplement le PDG de Daimler, Dieter Zetsche à l’agence de presse DPA. Un renouvellement de Michael Schumacher serait « une opportunité intéressante » pour le constructeur Mercedes-Benz et l’équipe Mercedes AMG. Toutefois, une évolution de ce contrat est à prévoir.

Lorsque Schumacher a signé son contrat en décembre 2009, le projet était séduisant sur le papier. Le pilote allemand touchait 8 millions d’euros de salaire fixe et 70.000 euros par point inscrit, ce qui cumulé en 2010 représente un salaire de 13 millions d’euros. En 2011, ce cumul s’établira également à 13,2 millions d’euros. Une bonne affaire pour Mercedes-Benz, mais pour 2012, le constructeur a mis en place une option à la baisse pour le salaire de Schumacher. En effet, l’accord entre les deux parties permet à Mercedes-Benz, lors de la troisième année contractuelle, de faire le choix du mode de rémunération du pilote allemand. C’est ainsi qu’une évolution intéressante est à signaler.

Pour 2012, Michael Schumacher devrait toucher un salaire équivalent, c’est-à-dire 8 millions d’euros, mais, ne touchera plus de primes aux points inscrits. Une En revanche, ce nouvel accord permettra de toucher 10% environ selon nos estimations des contrats de l’équipe. Sachant que le team touche en 2012 environ 60 millions d’euros de revenus sponsoring, cela permettra au pilote allemande de toucher une prime de 6 millions d’euros. Ce qui permettra à Michael Schumacher de toucher 14 millions d’euros en 2012 de salaire.

Pour 2013, il n’est pas impossible que le salaire reste à  8 millions d’euros et que la prime ne soit que de 5 millions d’euros sur les sponsors. Soit un total de 13 millions d’euros. Plus que ce que touchera son équipier Nico Rosberg…

Source Sportune.fr


Page 1 sur 3912345102030...Last »


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu