Naviguer : Accueil > Analyses, Business News F1 > Blog article: Circuit F1 – Ambiance à la baisse sur Bernie Ecclestone

Circuit F1 – Ambiance à la baisse sur Bernie Ecclestone

Posté le 21 février 2011 dans la catégorie : Analyses, Business News F1

« Le Grand Prix de Melbourne pourrait avoir été une bonne affaire en 1996, quand il a coûté au gouvernement que 1,7 millions de dollars. Mais, avec une foule en baisse et des contribuables devant désormais payés 50 millions de dollars par an, le gouvernement devrait réduire ses pertes et faire face au problème » lance Michael Dandy au parlement et rapportée par l’agence Reuters.

Une déclaration qui pourrait provoquer un véritable raz de marée pour le modèle de Bernie Ecclestone, instaurée depuis 20 ans,  sans problème. Un modèle qui défini la chose la plus simple : le plus riche l’emporte toujours. Adieu Magny-Cours, adieu Imola, Estoril et de temps en temps Montréal et SPA-Francorchamps, place à des pays pouvant se permettre de payer des sommes folles pour organiser des Grand Prix. Sauf que ce modèle subi  plusieurs revers.

Melbourne ne souhaite plus débourser les 37 millions d’euros que demande en 2011 la Formule 1,  pour organiser son Grand Prix. La Chine a fait baisser de 40% sa dote annuels (voir ici) et Barcelone hier souhaite la même chose (voir ici pour souvenir), la situation semble tendue pour Ecclestone…

Articles connexes :

5 Commentaires pour “Circuit F1 – Ambiance à la baisse sur Bernie Ecclestone”

  1. Loyola dit:

    Amusant de constater la métonymie qui fini par s’installer entre F1 et Ecclestone. :grin:

    La situation est-elle tendue pour Ecclestone ou pour la F1 ?
    Qu’a vraiement à perdre un nonagénaire milliardaire qui a connu un tel destin ?

    Cette homme a fait de la F1 une machine à cash et un des événements sportifs les plus valorisé au monde en quelques décennies et a pris ses bénéfices depuis longtemps.

    Ne nous y trompons pas, ce n’est pas tant la valorisation de la fortune de Bernie qui est en jeu ici, mais la décote de la F1 sur certains marchés en des temps de crise. :cool:

    A ce niveau de valorisation, le retour sur investissement de l’organisation d’un GP peut être questionné dans bien des pays développé.

    Faut-il réserver les GP de F1 à des pays riches en mal d’image et d’événements ?

    A des pays représentant une cible privilégiés pour les acteurs économique de la F1 ?

    Quel est rationnellement en temps de crise l’intérêt pour un pays développer de financer un GP ?

    Ecclestone n’est pas confronté à un tarissement des volontés d’organisation de GP, mais au fait que bien des anciens bastions de la F1 ne voient plus trop l’intérêt de dépenser des fortunes pour les organiser.


  2. Sauber.F1 dit:

    Une révultion du Jasmin en Formule 1 ???

    On en est proche….
    Si même les Gp exotiques ont des soucis ….


  3. Loyola dit:

    Attention le cas de la Chine est fort différent : En bon commerçant ils jouent sur la nécessité de l’existence de ce GP pour les acteurs de la F1 comme levier de négociation.

    Pour l’Espagne et l’Australie la question est tout autre : qu’avons nous a gagner en dépensant un argent qui pourrait peut-être être mieux utilisé en ces temps difficile.


  4. Lotus62 dit:

    @Loyola: d’accord mais le résultat pour la F1 reste le même: soit on va dans des pays fort économiquement (ou bien où les sponsors veulent absolument aller, ce qui revient au même) et c’est eux qui mènent la danse (Chine, USA, Canada,…) soit on va dans des pays exotiques qui acceptent de payer le prix fort… jusqu’à ce que le nouveau jouet ne lasse… ou que le gouvernement qui a accepté de payer ne soit mis à la porte (BAHREIN,…)

    Si Ecclestone, vu son âge, n’a aucune raison de parier sur le long terme, les écuries feraient bien, elles, de s’inquiéter et de favoriser, au moins, une base stable: d’accord pour quelques GP exotiques: cela fait rentrer de l’argent et cela fait rêver le touriste; mais avec une base stable pour éviter que l’édifice ne s’effondre. Il fut une époque où Long Beach avait obtenu une réduction pour rester en F1 car c’était le seul GP aux USA correctement organisé… les écuries peuvent aujourd’hui regretter que cette politique n’a pas été poursuivie car la F1 n’a jamais plus été capable de s’installer durablement aux USA depuis.


  5. Loyola dit:

    N’oublions pas que ce qui compte le plus pour les annonceurs c’est la couverture télévisuelle et médiatique, bien plus que la localisation du GP qui permet certes d’organiser quelques événement mais reste anecdotique en terme d’impact marketing.

    L’intérêt principal des pays émergeant tel la Chine ou l’Inde et d’ouvrir le canal de la diffusion télévisuelle de masse en se rendant sur place.

    L’exposition médiatique de la F1 en France a-t-elle particulièrement eu a souffrir de la disparition du GP de France ? Non.

    L’exposition médiatique de la F1 en Chine c’est-elle fortement développé depuis l’introduction du GP de Chine ? Oui.

    Pour le reste, la grande difficulté de la F1 au USA est que l’organisation d’un GP sur son territoire ne suffit pas a créer réellement l’événement, le GP de Monaco étant plus regardé au USA que leur GP national quand il a lieu.

    L’enjeux pour les USA n’est pas tant d’y organiser un GP mais de transformer cela en événement de porté nationale et là ce n’est vraiment pas simple.

    Les USA n’ont pas grand chose a gagner avec la F1 et le public américain n’est pas dans une situation de désire inassouvi de compétitions automobile.

    La F1 y est in-fine souvent un événement local issue de la volonté d’entrepreneur ayant des visés assez pragmatiques et nullement nationales.

    A titre personnel je ne crois pas en une installation durable de la F1 aux USA, nous aurons des projets réguliers durant ce qu’ils peuvent.

    In-fine le vraie enjeux pour la F1 est pour moi sa capacité a conserver et a conquérir de l’audience ce qui passe par sa capacité a suscité du désir et de la passion par un spectacle de qualité.



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu