Naviguer : Accueil > Analyses > Blog article: Conservatisme technique : Ferrari et son histoire 1997-2000

Conservatisme technique : Ferrari et son histoire 1997-2000

Posté le 3 mai 2011 dans la catégorie : Analyses

L’aveu de Nikolas Tombazis sur le conservatisme de Ferrari ses dernières années permet de faire un rappel de l’histoire technique de la Scuderia Ferrari. Depuis le retour aux avants postes de la marque italienne (à partir de 1996), le conservatisme décrié aujourd’hui à permis de mettre les bases d’une domination importante. Toutefois, cela signifie aussi que la période actuelle de la scuderia est à la construction.

Retour sur une méthode de John Barnard – Ross Brawn

Depuis les concepts F2007 et son évolution F2008, développés sous le regard de Rory Byrne, Ferrari avait réalisé une F60 en 2009 passable. Notons qu’elle était déjà moins performante que la Red Bull RB5 en début de saison (cette dernière ne disposant pas de KERS, ni du double diffuseur à l’époque, donc un bon exemple de comparaison). Tandis que la F10, de l’an dernier a été perçue comme une copie italienne de la Red Bull 2009.

Mais souvenons nous de 1997. Ferrari présente une 310B très belle, mais en faite une parfaite synthèse de design. John Barnard, son maître d’œuvre, l’avait présenté comme telle à l’époque. Si l’avant ressemblait à une Williams, la partie centrale reprenait le design des Benetton et l’arrière un mélange Ferrari 1995 – Williams. Pourtant, la F310B a été performante et fiable. Mais son évolution s’inspirait des autres (par exemple, l’arceau de sécurité inversé, directement inspiré de Jordan).

A l’époque, cette voiture était présentée comme le projet de base de l’équipe. Un concept pour l’avenir. D’ailleurs les machines de 1998 – 99 et 2000 avaient un profil similaire. Notons que la F300 de 1998 avait imité le concept de la Williams FW19 de l’année d’avant, en décalant le poste de pilotage sur l’arrière. (Stewart avait fait la même chose, comme Benetton et McLaren la même année). L’équipe c’est battue pour le titre, comme en 1997, mais, hormis les échappements hauts, les évolutions restaient classiques à l’époque. Ce sera la même chose pour la F399,  qui a surtout été fiable, à défaut de dominer la concurrence.  Un concept « Benetton » typique du duo Brawn-Byrne à l’époque. La F2000 a toujours représentée une interprétation du concept de la MP4-14 de 1999 qui était extrême. Le titre de champion du monde pour Ferrari a toutefois permis de lancer le concept F2001 et surtout la série autour de la F2002, qui n’étaient pas des « inspirations. »

A regarder la F10 et la F150 aujourd’hui, l’impression de revenir sur la période 1997-1998 est désormais forte et acquise. Une méthode de travail qui a fait son succès pas le passé. Mais, qui semble aujourd’hui dépassé…

Tags:

Articles connexes :

Un Commentaire pour “Conservatisme technique : Ferrari et son histoire 1997-2000”

  1. Marco dit:

    le rapprochement entre ces deux époques est très intéressant !



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu