Naviguer : Accueil > Archive: décembre 2010

Marketing F1 – de la logique du C2B au B2B

31 décembre 2010 | 20 commentaires
Catégorie : Business News F1

Selon Adam Parr, nouveau patron de l’équipe Williams F1, Pastor Maldonado n’est pas un pilote payant dans le sens propre du terme. Une évolution de langage dans le marketing sportif qui passe simplement du B2C au C2B sur la forme, mais pas vraiment sur le fond.

Auparavant un pilote payant était un client d’une équipe, via des sociétés qui voulait communiquer vers le grand public. Un dérivé du C2B (Consumer to Business), qui a fonctionné durant des décennies. Mais depuis deux ans, un nouveau phénomène marketing apparait : le B2B.

Le Business to Business met en relation les entreprises dans le cadre d’une architecture Clients/Fournisseurs (pour faire simple). Un système devant permettre aux entreprises clientes d’utiliser la plate forme F1 pour une promotion de ses produits. Au-delà de la simple publicité.
B2BvsC2B

Pastor Maldonado, comme Vitaly Petrov, mais aussi Fernando Alonso sont dans cette logique indirecte du pilote payant. Une subtilité car le pilote est réellement soutenu par le pétrolier vénézuélien PDVSA à hauteur de 10 à 15 millions d’euros annuels. Adam Parr argumente d’ailleurs de cette manière à propos de l’argent : « L’argent n’est pas pertinent. Le sponsor de Fernando Alonso (Santander) est le plus gros de la F1. »

F1 – Le come-back réussi de Michael Schumacher

30 décembre 2010 | 21 commentaires
Catégorie : Analyses

Voici ma vision des choses face aux idées reçues et à ce que la plupart de mes collègues journalistes sous-entendent, car je pense que le retour de Michael Schumacher en Formule 1 est loin d’être un échec absolu. A y regarder de plus prêt, à tête reposée, sa saison 2010 n’est pas du tout aussi ratée que ce qu’on veut bien nous faire croire. Je vous explique pourquoi…

D’abord il y a le résultat brut : Michael termine cette saison 9ème du championnat du monde des conducteurs avec comme meilleurs résultats trois 4èmes places (en Espagne, en Turquie et en Corée du Sud). Nico Rosberg, son équipier chez Mercedes, termine quant à lui 7ème du championnat avec en point d’orgue trois 3ème places (en Malaisie, en Chine et en Grande-Bretagne). Voilà pour les faits. Place maintenant à l’analyse.

Lire la suite sur le blog de David Bénard en cliquant ici

F1 – La folle (et fausse) rumeur Santander – HRT

29 décembre 2010 | 8 commentaires
Catégorie : Rumeurs

poissonLe 28 Décembre en Espagne est un peu comme le 1er Avril pour nous petit Français. Les rumeurs les plus folles sont dans l’air et, même si hier a été calme de l’autre coté des pyrénéens, il y a une rumeur qui va rapidement prendre le haut de l’affiche : le rachat d’HRT par Santander.

Selon le site espagnol motor21.com, il semblerait que Santander prendrait 40% d’HRT pour « un montant raisonnable » (tu m’étonne) et que 2011 sera une année de transition avec un moteur Cosworth, puis un Ferrari en 2012 (étonnant pour une année ?). Ce rachat a aussi ressuscité le contrat Toyota Motorpsort (comme par hasard) et un changement de nom (Santanter Hispania Racing alias SHR whaouuu). Enfin, Pedro de la Rosa sera pilote (ben oui logique) l’an prochain d’une équipe à mesure de son ambition.

Le pire, c’est qu’il est étonnant de voir le sérieux que cette rumeur suscite. Certes, HRT a indiqué négocié avec une des 5 plus grosses sociétés espagnoles et reste d’accord pour ouvrir 25% de son capital pour survivre, mais, en tout cas, cela fera parler durant 24h….

Vive le 28 Décembre !

F1 – Red Bull entre VW et son propre moteur en 2013

29 décembre 2010 | 3 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses

Webber - Red Bull« Nous sommes en stand-by pour un partenariat intéressant » avait déclaré il y a quelques temps le patron de Red Bull, Dietrich Mateschitz. Toutefois, Christian Horner précise qu’il sera possible pour l’équipe d’avoir des options ouvertes pour l’avenir.

Ayant prolongé jusqu’en 2012 son contrat moteur avec Renault Sport, Red Bull Racing étudie fortement deux options : un moteur VW/Audi et la conception de son propre moteur.

Le 5 Novembre dernier, le patron de Red Bull avait indiqué qu’il n’était pas impossible que Red Bull Racing dispose de sa propre motorisation en l’horizon 2013 (voir ici). Mais, quelques jours auparavant, une rumeur précisant que le groupe VW a été approché par RBR, McLaren et Williams (voir ici).

Les liens entres le groupe VW et Red Bull étant très fort, le lien n’est pas impossible si l’équipe F1 maintient son rythme en 2011 et 2012. « Avec la vision de Didi sur Red Bull, tout est possible » conclu Horner sur le site autrichien Laola.at.

HRT : Les 5 plus grosses sociétés espagnoles

27 décembre 2010 | 1 commentaire
Catégorie : Business News F1

Hispania Racing Team annonce qu’un grand accord financier avec une des 5 plus grandes sociétés espagnoles est en phase de finalisation. Estimant que le nouveau consultant marketing de l’équipe se nomme Joan Villalonga et qu’il a été patron de Telefonica, le lien est évident. Ce grand sponsor devrait apporter,  selon les estimations, 15 millions d’euros annuels.

Ci-dessous les 10 plus grandes sociétés cotées à l’indice Ibex35 avec leurs valeurs en milliards d’euros. Telefonica est la plus grosse société ibérique devant Banco Santander. Dans les 5 plus grandes sociétés : 1 société de télécom, 2 banques, un sidérurgiste et un fabricant de textile (Inditex = la marque Zara).

ibex35

Notons enfin que José Ramon Carabante a précisé qu’il vendait aussi jusqu’à 25% de son équipe en plus d’un partenariat de sponsoring. Alors le sponsor sera-t-il la deuxième banque du pays (BBVA) ou alors le premier opérateur télécom de la péninsule (Telefonica) ?

HRT : « Le Cosworth ne rentrait pas dans la Toyota »

27 décembre 2010 | 7 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses

hispania Racing Team - HRTHispania Racing Team fabriquera bien sa propre monoplace pour 2011. Pas un produit dérivé du bureau d’étude Formtech (ex Super Aguri), mais une monoplace originale développée sous la houlette de Geoff Willis.

Réellement la prochaine Hispania sera un mécano technique qui bénéficiera de l’apport de plusieurs fournisseurs. Une solution de rechange pour remplacer le fiasco Toyota. Selon José Ramon Carabante, « Le Cosworth ne rentre pas dans la Toyota. » et pire « Le contrat avec Cosworth ne peut pas être rompu, cela aurait été possible si le moteur avait été en manque de fiabilité. Ce n’était pas le cas. » lance le patron espagnol.

Avec le recul, le cas Lotus Racing-Cosworth laisse donc songeur : HRT n’a pas d’argent pour rompre un contrat, c’est désormais sûr.

F1 – Ferrari et Ducati avec un peu plus de blanc ?

27 décembre 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Rumeurs

Intéressante stratégie de communication de Phillip Morris en MotoGP qui pourrait avoir des répercutions en Formule 1. En effet, selon la Gazzetta dello Sport, Ducati prépare sa révolution avec Valentino Rossi, mais aussi coté design.

Selon le quotidien sportif italien, Ducati cédera sa couleur rouge pour un rouge fluo avec inserts de blancs, comme sur les McLaren de Formule 1 des années 80/90. Toutefois, le choix du design n’est pas définitif et contournerait la loi anti-tabac qui interdit l’apparition de marque tabac, mais aussi l’identification de la marque via un design.

Le design Marlboro pour la Formule 1 date de 1974 et reste le plus réussit de tous dans l’imaginaire collectif. Ducati et Ferrari ayant ce même sponsor.  Mais imaginons une Ferrari en 2011,  ou peut-être à l’avenir si le manufacturier de tabac prolonge son accord avec la Scuderia,  avec un peu plus de blanc sur les machines de Maranello ?

Joyeux Noël à tous (Happy Christmas to all)

24 décembre 2010 | 9 commentaires
Catégorie : Divers

red-merry-christmas1

Bonjour à tous,

La fin d’année approche doucement et je vous souhaite à vous, ainsi qu’a votre famille un heureux réveillon et un joyeux Noël !

L’année 2010 a été longue, rayonnante et éprouvante aussi et mérite une petite trêve de quelques jours avant d’accueillir 2011.

Bon réveillon à tous, n’abusez pas de foie gras, ni de dinde (oui oui) et je vous donne rendez vous Lundi 27 Décembre !

Marc

F1 – Mosley, Red Bull et le RRA

24 décembre 2010 | 4 commentaires
Catégorie : Analyses

Max Mosley_FIASelon Max Mosley, qui est désormais un homme libre, jeudi dernier, une réunion de la FOTA a mis en lumière le désir de Red Bull Racing d’obtenir une dérogation sur une dérive de ses dépenses en 2010.

«  À la dernière réunion de l’équipe de la FOTA, jeudi dernier, Red Bull a demandé une dérogation, pour  le non-respect du plan de réduction des coûts. Ce qui ne peut signifier que : Red Bull a dépensé plus que permis, ou utilisés plus de ressources que permis  et maintenant ils demandent aux autres équipes qu’elle a battu pour le titre une dérogation. Il m’intéresse de savoir comment ses rivaux vont réagir » lance l’ancien président de la FIA à Auto Motor und Sport.

L’effet limité du RRA

Depuis un moment déjà, sur ce blog vous avez tous compris que cet accord de réduction des coûts (RRA) était finalement limité et surtout pouvait être passablement contourné. Molsey précise que si l’accord a été si facilement accepté par les membres de la FOTA, c’est que l’effet était minime. Donnant ainsi un exemple intéressant :

Un exemple simple : Les équipes sont limitées, y compris avec un certain nombre d’employés. Disons 100. Alors, si je marche dans le paddock avec beaucoup d’argent, alors je vais trouver le meilleur des 100 personnes. Ceux qui calculent juste obtiennent un résultat juste. Donc, je n’ai jamais eu une chance contre les équipes riches. Cette contrainte de ressources est une imposture. La seule chose qui fonctionne est une limite de budget. Il serait également beaucoup plus intéressant car,  il met l’accent sur l’intelligence et non pas sur combien d’argent que je dépense. En conséquence, cela aurait augmenté le nombre des équipes compétitives. Le même budget est d’abord une chance égale. Un budget plus important est comme un moteur plus puissant. »

Le cas Red Bull Technology

Lors de la récente déclaration de revenus de l’équipe Red Bull Racing il a été indiqué qu’en 2009, seulement 61 employés travaillaient pour l’équipe autrichienne sur un effectif total de 592 personnes ! (voir ici pour en savoir plus). Sur le principe du RRA, l’effectif en 2011 doit tourner à 250 personnes. Mais, la Scuderia Toro Rosso a déjà annoncé qu’elle allait avoir un effectif de 280 personnes en 2011 ! Le problème se pose de la manière suivante : le RRA est très assouplit, comme l’avait affirmé le président de la FOTA, Martin Whitmarch.

En effet, il semblerait bien que l’objectif 180 personnes en 2017 soit un objectif et non une obligation dès 2012. Ce qui ne changerait donc pas grand-chose dans les faits. Idem pour le budget limité à 50 millions d’euros environ à partir de 2011, d’après les échos, il serait permis d’obtenir 50% de marge à l’avenir.  Si, cette rumeur est vraie, la déception sera réelle et les volontés de Max Mosley légitimes avec le temps.

L’avenir nous le dira.

La Famille Chapman et l’héritage Lotus

24 décembre 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Histoire F1, Marketing

classic-team-lotus-La prise de position de la famille Chapman, hier en fin d’après-midi, n’a rien d’étonnant. Voici ce qui était écrit dans le magazine Retroviseur N0218 de Décembre 2006 à propos des relations entre le Team Lotus Classic de Clive Chapman et Lotus Group :

Le Classic Team Lotus est basé à Hethel, en face de l’usine Lotus Cars. Si les deux sociétés sont indépendantes l’une de l’autre. La marque apporte tout de même un soutien moral et matériel à l’équipe de Clive Chapman : « nous avons d’excellente relations avec la marque. Le fait qu’ils nous laissent utiliser la piste d’essais constitue une vraie valeur ajoutée pour notre team, surtout lorsque nos clients américains et japonais souhaitent tester une voiture le week-end. »

Le Classic Team Lotus est le dépositaire historique des monoplace Lotus produite de 1957 à 1990. Environ 15 machines sont sous la responsabilité de l’équipe, qui restaure et fait courir des monoplaces Lotus (de sa propriété ou de celle de tiers). En fait, l’organisme se présente surtout comme l’héritier historique de l’aventure de Colin Chapman en Formule 1. Ceci explique probablement cela !

La famille Chapman a soutenu Tony Fernandes, mais surtout Lotus Cars dans sa démarche en début de l’année 2010, lorsque l’équipe de l’homme d’affaire malaisien courait sous licence. Ce n’est désormais plus le cas et il est compréhensible pour les héritiers Chapman de voir l’émergence d’un retour du nom Team Lotus faire un parallèle sur leur organisme historique qui surfe sur l’image d’un glorieux passé.

F1 – La famille Chapman soutien Lotus Cars !

23 décembre 2010 | 7 commentaires
Catégorie : Actualités

Volte face de la famille Chapman autour du nom de Lotus en Formule 1. Autrefois, soutien de Tony Fernandes au début de l’aventure, la famille du fondateur Colin Chapman s’annonce en faveur de Lotus Group dans la bataille autour de l’utilisation du nom Lotus, au point qu’elle préférerait même que le nom de Team Lotus ne revienne pas en Formule 1 !

Loin le temps ou Clive Chapman avait offert la casquette historique de Colin Chapman à Tony Fernandes et affirmé son soutien au début de l’aventure.  Dans un communiqué publié ce jeudi, la famille Chapman indique être solidaire de l’action du PDG de Group Lotus, Dany Bahar.

La famille Chapman est impressionnée par le développement au sein du Groupe Lotus, et il est très reconnaissante envers Proton pour les investissements considérables qu’ils sont faits, pour garantir un avenir solide à l’usine de Hethel.

En 2010, la famille Chapman et Classic Team Lotus (dirigé par Clive Chapman) ont été heureux d’appuyer le Groupe  Lotus à bien des égards. En consultation avec Proton, il s’agissait de soutenir l’utilisation du nom de Lotus en Formule Un, qui a été autorisée par le Groupe Lotus.

La famille Chapman a été impressionnée par les réalisations de Lotus Racing en tant que nouvelle équipe, et apprécié son respect pour l’histoire de l’équipe Lotus. Toutefois, la licence d’utilisation du nom de Lotus a été arrêtée et les choses ont changé.

En 2010, la famille Chapman, selon les besoins, a clairement fait savoir à ceux qui sont impliqués qu’elle préférerait que le nom de Team Lotus ne doit pas être utilisé en Formule Un. effet, les assurances à cet effet ont été reçues.

L’identité de Team  Lotus représente l’héritage de Colin Chapman, qui a été conservé par la famille Chapman et investi dans Classic Team Lotus. L’association de Groupe Lotus avec Lotus Racing était une histoire est très appréciée et tout à fait approprié, d’autant qu’il est en accord avec la façon dont les choses ont été du temps de Colin Chapman.

La famille Chapman est impatiente de continuer à apporter son soutien au Groupe Lotus, qui est l’entité Lotus en cours, créée par Colin Chapman et Hazel. Après tout, la marque Lotus est de la responsabilité du Groupe Lotus, et Hethel est la maison de Lotus. « 

Team Lotus Black and Gold Show Car

23 décembre 2010 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités

Team Lotus a présenté sa livrée noir et or qui aurait dû être utilisée en 2011, mais abandonné entre temps, suite à l’accord entre Lotus Cars et Renault F1 Team.

Team Lotus a donc abandonné le concept pour revenir aux couleurs Vert et Or de 2010, mais propose un show-car utilisant le dessin gagnant (que nous vous avions présenté il y a quelques jours)

team-lotus Black Gold Show car

Le design est l’oeuvre de Raphael Campos et peut être consulté en cliquant ici

Vers des F1 à pare-brise ?

23 décembre 2010 | 12 commentaires
Catégorie : Technique F1

Selon Autosprint, la FIA souhaite améliorer la sécurité des pilotes en mettant en place un système de protection contre les roues ou les carambolages du type Schumacher -Liuzzi lors du GP d’Abu Dhabi 2010.

Les ingénieurs proposent une série de structure et le site propose une vue d’artiste assez troublante.
F1 pare-brise

Notons que LOLA, l’an dernier, avait proposé dans une étude la solution d’un spoiler (voir l’article).

lola_mb011

Et vous en pensez quoi ?

F1 – Adrian Newey et Ferrari

23 décembre 2010 | 8 commentaires
Catégorie : Actualités

Selon l’Express.de, Ferrari aurait fait une offre à Adrian Newey pour rejoindre Maranello. Une « proposition indécente » selon les dire de Luca di Montezemolo. Sollicitation toutefois refusé par l’ingénieur anglais. Pour la énième fois d’ailleurs.

Adrian Newey est l’ingénieur de plus cher du marché. On estime qu’il a cumulé depuis les années 90 un salaire de 90 millions de dollars (voir le graphique ci-dessous). Aujourd’hui son salaire est estimé à 7,5 millions d’euros annuels (sur une base de 10 millions de dollars négocié en 2006 avec Red Bull Racing). Il est estimé que la proposition de Ferrari tournerait autour de 10 millions d’euros annuels.

Newey Career F1

Toutefois,  Ferrari n’est pas à sa première tentative pour approcher Adrian Newey. Retour en 1993/1994. A l’époque, Ferrari étant dans une phase de reconstruction et Jean Todt était au commande. Le français, souhaitant remplacer John Barnard au poste de directeur technique, avait dressé deux noms sur une liste pour l’avenir de l’équipe : Ross Brawn et Adrian Newey. A l’époque, Newey était payé 250.000 dollars par Williams. Une proposition de 1 millions de dollars de Ferrari va redistribuer les cartes et pousser Williams à augmenter le salaire de son ingénieur star. Officiellement, Marigold, son épouse ne souhaitait pas vivre en Italie.

Ensuite, Todt c’est tourné avec Ross Brawn avec le succès que l’on sait. Mais, avec le retour en grâce d’Adrian Newey chez Red Bull Racing, l’intérêt de l’équipe italienne pour le génie anglais est sérieux. D’autant que l’organigramme technique avec l’introduction de Pat Fry redonne un accent anglais au village de Maranello. Reste à savoir si Newey franchira le pas un jour. Lui qui n’a jamais travaillé qu’avec des équipes basés en Angleterre.

F1 2012 – Vettel et Ferrari

23 décembre 2010 | 5 commentaires
Catégorie : Analyses, Rumeurs, Transferts

Vettel champion du monde 2010Vettel chez Ferrari. C’est ce que raconte le magazine allemand Express, plutôt précis dans ses rumeurs. Estimant que la Scuderia vise le nouveau champion du monde pour l’installer en 2012 aux cotés de Fernando Alonso et à la place de Felipe Massa.

Luca di Montezemolo aurait parlé du pilote allemand lors de la célébration de Noël de l’équipe Ferrari en ces thermes : « Sébastian est rapide, intelligent et jeune. Tôt ou tard, il sera au volant d’une voiture rouge. » Le ton est agressif et répond aux sollicitations médiatiques entourant ce possible transfert. Toutefois, nous pensons, au contraire de l’Express.de qu’il est trop tôt pour que Ferrari ait déjà entamé des démarches de précontrats ou d’accord pour obtenir Vettel.

Surtout qu’il y a un détail à ne pas négliger : Vettel est champion du monde. Imaginons le scénario suivant : Vettel remporte le titre en 2011, il sera double champion du monde et donc l’équipier de Fernando Alonso ? Curieuse idée, sachant que l’un représente l’avenir et l’autre déjà le passé récent (la Formule 1 est injuste mais c’est ainsi). Il est donc logiquement inconcevable de voir les deux hommes ensemble dans une même équipe. Vettel remplacera Alonso à l’horizon 2013.

Reste enfin qu’il existe un autre facteur d’importance pour l’équipe Ferrari : ses jeunes pousses. EN effet, Jules Bianchi (le plus prometteur) débutera en 2012 en Formule 1 selon toute vraisemblance. Chez Ferrari ou ailleurs, mais les options sont de plus en plus réduite aujourd’hui et l’époque Massa – Sauber évolue politiquement. De plus, Quid de Santander, considéré comme le futur grand sponsor de la Scuderia Ferrari, si l’image de Fernando Alonso est mise à mal ? Enfin, la piste Kubica reste des plus sérieuses pour le remplacement de Felipe Massa.

L’ombre de McLaren

Cette année, la gestion du duo Lewis Hamilton – Jenson Button chez McLaren a été reconnue par beaucoup de personnes dans le paddock. Deux champions du monde dans la même voiture est un succès médiatique et sportif, si le management est intelligent. Une ambition que Ferrari peut reproduire avec un duo de champion du monde : Fernando Alonso – Sébastian Vettel en 2012. Reste à voir la gestion.

Vitaly Petrov prolonge chez Renault en 2011 et 2012

22 décembre 2010 | 44 commentaires
Catégorie : Actualités, Transferts

Vitaly PetrovCe mercredi, chez lui, Vitaly Petrov a convoqué une conférence de presse. Le jour du pilote russe pour annoncer son programme 2011 et 2012.  La rumeur indiquait depuis quelques temps qu’il resterait chez Renault, rebaptisé Lotus Renault GP. Ce qui a été confirmé.

« Nous sommes très heureux de confirmer que Vitaly restera avec nous pour 2011 et 2012, afin que lui et l’équipe puisse s’appuyer sur sa prometteuse campagne 2010. (…) Robert (Kubica) constitue un repère remarquable pour l’équipe et nous sommes certains que Vitaly se rapprochera de ce niveau de performance l’année prochaine. » lance Eric Boullier.

Gérard Lopez indique ceci à propos de la reconduction de Petrov : « La saison dernière, il a montré à plusieurs reprises qu’il a clairement le potentiel de bien faire. C’était juste une question de tout mettre ensemble pendant les week-ends, course après courses et ce sera le cas en 2011. En outre, grâce à Vitaly et l’équipe, la Russie est ouverte sur la Formule 1. Au cours des derniers mois, nous avons établi des liens étroits avec ce pays et avec certaines de ses entreprises les plus solides. »

Petrov est lui très content de continuer l’aventure et reconnait la pression sur ses épaules : « Je suis très heureux de continuer avec l’équipe et fier de représenter Lotus Renault pour 2011 et 2012.  J’ai beaucoup appris sur ce sport, les circuits et la voiture cette année. Cela va m’aider à améliorer encore plus à l’avenir. Je suis très heureux de travailler avec cette grande équipe une fois de plus et je suis persuadé que je fournirais de bons résultats. Je suis prêt à relever le défi. »

Notons que d’après nos informations, Vitaly Petrov ne payera pas son volant en 2011 et 2012. Mais, son image apportera des sponsors Russes. Une réelle différence par rapport à 2010.

Transfert 2011 : le point (Update: 21/12)

21 décembre 2010 | 4 commentaires
Catégorie : Transferts

Le jeu des chaises musicales est toujours actif:  Jérôme D’Ambrosio annoncé chez Marussia Virgin Racing avec son équipier Timo Glcok, Vitaly Petrov prolongé chez Renault.  Jaime Alguersuari confirmant qu’il sera bien chez Toro Rosso en 2011 et Vitaly Petrov qui expliquera son avenir demain 22 Décembre. Coté Force India, si Sutil a déjà signé son contrat, le deuxième volant est toujours en attente. Voici pour le point sur les transferts :

Voici le point sur les rumeurs et les line-ups :

  • Red Bull : Vettel – Webber
  • Ferrari : Alonso – Massa
  • Mercedes : Schumacher – Rosberg
  • McLaren : Button – Hamilton
  • Renault : Kubica – Petrov
  • Toro Rosso : (Buemi – Alguersuar)
  • Lotus : Trulli – Kovalainen
  • Force India : Sutil, (Liuzzi, Hulkenberg, Di Resta)
  • Virgin : Glock – D’Ambrosio
  • HRT : (Valsecchi- ????)
  • Sauber : Kobayashi – Perez
  • Williams : Barrichello – Maldonado

Virgin confirme Jerome D’Ambrosio

21 décembre 2010 | 5 commentaires
Catégorie : Actualités, Transferts

De sources anglaises proches de l’équipe Virgin Racing nous pouvons vous dire que Jerome D’Ambrosio sera le second pilote de l’équipe aux cotés de Timo Glock.

L’annonce sera faite dans quelques heures (minutes) et confirmera que le pilote belge sera bien titulaire en 2011.

Jérôme D’Ambrosio :« Je suis ravi d’avoir atteint mon objectif de courir en Formule Un siège avec Marussia Virgin Racing. Quand je suis arrivé dans l’équipe en Septembre de cette année, C’était tout ce que je pouvais espérer. Cela a été aussi une rude épreuve parce qu’il y avait beaucoup de concurrence pour ce volant, mais en même temps je me suis bien avec l’équipe. Je me sens très à l’aise avec eux – ce sont des gens très professionnels et ambitieux et il est excitant de penser que je peux être une partie de l’avenir de l’équipe. Je tiens à remercier tous le monde dans  Marussia Virgin Racing pour la foi qu’ils ont montrés en moi et tout le monde chez Gravity Sport Management pour le soutien qu’ils ont apporté à ma carrière. »

John Booth :« Jérôme avait été sur notre écran radar depuis un certain temps et nous devrions sérieusement l’envisager pour 2011. Nous avions suivi ses progrès en GP2 de près et il était clair qu’il était «à surveiller», mais lorsque nous l’avons mis dans la voiture pour les quatre week-ends de course et le test d’Abu Dhabi, il a dépassé toutes nos attentes. Il c’est parfaitement intégré dans l’équipe et tout le monde a c’est entendu avec lui, y compris nos partenaires et les médias. Mis à part son talent évident au volant d’une Formule Un, c’est un gars jeune et plaisant dans son comportement. Il a obtenu ce volant sur le mérite et je pense que couplée avec Timo et Luiz nous avons le parfait mélange de jeunesse, d’expérience, de vitesse et le potentiel qui nous permettrons d’atteindre nos objectifs la saison prochaine.

Timo a fait un excellent travail pour nous durant notre première saison, souvent dans des circonstances difficiles. Il ne fait aucun doute qu’il nous a aidés à établir une fondation solide pour développer l’équipe. Nous avons hâte d’être dans une bien meilleure position pour livrer la voiture qu’il mérite en 2011.

Enfin, je tiens à remercier Lucas di Grassi pour le rôle important qu’il a joué dans l’établissement de l’équipe. Il a beaucoup contribué à notre développement et nous lui souhaitons plein succès dans sa future carrière, dont nous ne doutons pas quelle sera des plus excitantes. « 

Saison 2010 – TomorrowLine – Episode 14

20 décembre 2010 | 3 commentaires
Catégorie : Tomorrow TV

Vidéo résumé des 11 questions du sondage de Tomorrownewsf1.com :

Les ambitions de Marussia

20 décembre 2010 | 6 commentaires
Catégorie : Business News F1

marussia-muska-par-igor-krasnovL’an prochain l’équipe Virgin Racing deviendra Marussia Virgin Racing. L’accord a déjà été largement commenté sur ce blog, mais beaucoup estime qu’il est étonnant de voir un si jeune constructeur (fondé en 2007), se lancer en Formule 1. Avec quel fonds ?

Jusqu’à présent Marussia n’a rien produit dans ses usines. Ses voitures B1 (série limité de 2999 exemplaires) et B2 ne seront fabriqués qu’en 2011 dans des usines russes, allemandes et belges. Ses modèles sont dérivés de la Pagani Zonda. Le constructeur italien ayant vendu les dessins de ses châssis à Marussia. Il est entendu qu’en 2011, lors du Salon de Frankfort, le constructeur présente 7 modèles (nouveau coupé sportif, un SUV, une berline et une petite voiture urbaine sont déjà annoncés). Donc l’argent ne provient pas de la production.

Si le nom du fondateur Nikolai Fomenko, ex roi de la pop de l’époque soviétique et présentateur tv est connu. Il y a un deuxième homme, Andrei Cheglakov, plus discret qui a constitué un empire de l’électronique grand public à l’époque de l’Union Soviétique en utilisant une faille du brevet de la console Nitendo NES au début des années 90 pour produire une console équivalente en URSS. Nitendo a reconnu son erreur de ne pas avoir déposé son brevet dans le pays et a conclu un accord avec Cheglakov. Sa fortune est estimée à plus de 500 millions d’euros.

L’objectif est que d’ici 5 années, Marussia puisse, de par sa production, continuer d’investir dans le sport automobile de manière autonome. Les projections estiment que le constructeur vise 20 à 30.000 voitures par années d’ici 2015.


Page 1 sur 512345


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu