Naviguer : Accueil > Non classé > Blog article: Des constructreurs atophobiques

Des constructreurs atophobiques

Posté le 17 décembre 2008 dans la catégorie : Non classé

Une annonce bizarre de Norbert Haug. Le patron des sports de Mercedes annonce que des emplois seront perdus suite aux mesures de réductions des coûts. Une annonce relativement étonnante dans le contexte actuel.

Les économistes français, et même anglais ont tous racontés que la crise que nous vivons était pire que celle de 2002, après l’éclatement de la bulle Internet. Hors, trois mois après le début de la chute de l’empire boursier et ses scandales à répétitions, et alors que l’industrie automobile est fortement touchée, ce qui n’était pas le cas en 2002, un parallèle étonnant est à faire.

En effet en 2002, le secteur du sport automobile a été fortement touché par les investissements marketing ralentie par le contexte économique. Avec Arrows (-230 personnes), Reynard (-270 pers), plus les 50 licenciés de Minardi UK, 100 personnes de Jordan, 50 chez Bar, 74 chez Jaguar, sans compter Asiatech 200 personnes et Prost GP en début d’année 2002 et ses 250 personnes. Bref une hécatombe.

Hors hormis Super Aguri et ses 75 personnes et l’équipe Honda, en quête d’un repreneur, avec 668 personnes à l’inventaire, aucun licenciement pour cause de crise économique majeure, non juste une déclaration félicitant la réduction des coûts.

Ce type de comportement qui me fait poser une question simple : Qui ment dans cette histoire ? Les économistes ? Ou alors les constructeurs qui réclament tous de l’argent auprès de leur gouvernement ?

* L’atophobie est la peur de la ruine et de tout perdre.

Tags:

Articles connexes :

3 Commentaires pour “Des constructreurs atophobiques”

  1. Axl dit:

    les menteurs ? les constructeurs et les gouvernements !


  2. Starbuck dit:

    Comme dirait le Docteur House, « Tout le monde ment »


  3. firecracker dit:

    Je crois que ce que veut dire le patron des sports mercedes, c’est que la réduction des coûts entrainera une suppressions de postes au sein des écuries. Certains « métiers » n’auront plus lieu d’exister ou d’être doublés. Par exemple, moins de moteurs en exploitation entraineront moins de techniciens pour l’assemblage, les vérifications, les test.



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu