Naviguer : Accueil > View > Blog article: Edito F1 – Le « modèle F1  » un disque rayé

Edito F1 – Le « modèle F1  » un disque rayé

Posté le 4 mai 2009 dans la catégorie : View

Comment convaincre les équipes que les seuls potions magiques connues pour sauver la Formule 1 ont un goût amer ? Que certains sport US, que Max Mosley regarde avec ironie, ont déjà pris le problème à bras le corps et se portent pas si mal ? Que le système réglementaire de la FIA est trop rigide pour s’adapter au show télévisuel que doit représenter le sport, qu’en protégeant à l’excès les manœuvres de dépassement par des règles ont fini par faire fuir le spectacle et définir des courses insipides ? Comment convaincre les constructeurs que les 3 nouveaux arrivant en 2010 ne vont pas leur piquer la place et que c’est un bien nécessaire pour la F1 d’avoir un plateau plein ?

Le modèle F1 est invendable en effet mais tout le monde s’en inspire. Samedi dernier, le Moto GP annonçait le remplacement de la catégorie 250 par une 600 cm3 de 150cv Honda, pour le moteur. La Moto GP à la mode GP2. La F1 est un modèle pour nombreux sports européens, mais un modèle qui se cherche encore. Non le modèle F1 n’est pas le meilleur du monde, ce n’est pas la faute de la méchante FOTA que rien ne va dans le bon sens, la menace de Ferrari de partir ne rajoutera qu’une couche aux discours, mais ne serait-t-il pas temps de changer de disque ?

Oui la F1 peut se passer de Ferrari, comme elle c’est passé de Lotus depuis 1995, qui était tout aussi importante dans l’histoire de la F1 de part ses innovations et sa présence depuis 1958. La F1 se passera aussi de Williams et de McLaren s’il le faut, c’est la vie. Renault a innové à la fin des années 70, partie au milieu des années 80 pour revenir ensuite, tout comme BMW. La F1 a besoin d’un autre modèle, technique, sportif et économique. La crise va encore durée jusqu’en 2012/2013 selon les analystes, largement le temps pour Mosley et Ecclestone de revoir leur copie. Les 15 ans de la disparition d’Ayrton Senna le 1er Mai, nous a fait visionner des images du triple champion brésilien avec son drapeau national tenu du bout des doigts dans sa monoplaces après une victoire. Une belle image et un acte qui a été interdit par Mosley car trop dangereux pour la prise d’air. Qui y croit vraiment à cet argument ?

Articles connexes :

5 Commentaires pour “Edito F1 – Le « modèle F1  » un disque rayé”

  1. Lebéarnais dit:

    Si Ferrari quitte la F1, certains circuits risquent d’être en faillite faute de spectateurs. Il suffit de regarder le nombre de drapeaux du cheval cabré à chaque rencontre :lol:


  2. Limacher Marc dit:

    C’est clair mais lorsque je regarde aussi le MotoGP hier en Espagne et que je vois les spectateurs soutenir les pilotes et non les équipes, je me demande si la F1 ne se trompe pas de cible.


  3. mikl dit:

    c’est ce que je me suis dit aussi hier, cependant on parle plus des pilotes que des teams en motogp, le grand defaut de la f1

    cependant, je pense qu’il ne faut pas prendre trop serieusement cette menace de di montezemolo


  4. Limacher Marc dit:

    D’autant plus que Bernie Ecclestone vient de dire à la presse qu’il ne permettra pas a Max Mosley de détruire la F1 en poussant Ferrari à la porte. Question de business quoi.


  5. Starbuck dit:

    Sur ce coup là, je pense que bernie et Max font semblant de s’opposer. Ils sont ensemble contre la FOTA, faut pas l’oublier. Leur but c’est de la déstabiliser.
    Un jour ils sont amis ces 2 là et le lendemain ils sont « ennemis ». Je n’y crois pas une seconde. C’est préparé.



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu