Naviguer : Accueil > Analyses, Technique F1 > Blog article: F1 – 2010 : soufflerie vs CFD

F1 – 2010 : soufflerie vs CFD

Posté le 28 décembre 2009 dans la catégorie : Analyses, Technique F1

La principale nouveauté de l’année 2010 sera aérodynamique. Non pas visuellement, mais dans le principe. L’année prochaine sera la première année, depuis environ 30 ans,  qu’une monoplace de Formule 1 ne sera pas développée dans une soufflerie. USF1 et Virgin Racing ont imaginé leur prochaine monoplace en utilisant le programme CFD. Une première pour la conception à 100% d’une monoplace.

Le CFD est une technologie  qui permet de reproduire sur ordinateur les données que fournit une soufflerie, avec des possibilités supplémentaires, comme l’analyse des fluides aérodynamiques en virage. C’est une véritable alternative aux souffleries. Renault F1, en 2007,  avait investit 36 millions d’euros dans son projet. Toutefois, le CFD était vu comme un complément à une deuxième soufflerie. Les équipes BMW Sauber, Renault et McLaren ne disposant que d’une unité de soufflerie performante, ont donc investit dans ce procès. Par contre, Williams, Ferrari et Toyota, par exemple,  disposaient de deux souffleries équivalentes et n’ont pas investit dans cette technologie. Sauf que depuis  la limitation des essais en tunnel cette année, la contrainte a poussée certaines équipes à investir massivement dans cette technologie.

Il est dit qu’en 2009, certaines pièces des voitures ont été développé entièrement avec le CFD. Une idée qui se rependra pour 2010 avec la mise en piste des prochaines USF1 et Virgin Racing,  qui seront les premières de l’histoire à être entièrement faite par ordinateur.

Il sera intéressant de voir l’évolution de ses deux équipes, par rapport à Williams ou Lotus par exemple, qui ont une  approche plus traditionnelle. Mais autant Virgin fera confiance à cette technologie, autant USF1 disposera d’une soufflerie de complément  d’ici Janvier.

Articles connexes :

12 Commentaires pour “F1 – 2010 : soufflerie vs CFD”

  1. Lebéarnais dit:

    Les souffleries à échelle 1 sont interdites en F1 :wink:


  2. francis dit:

    Ne t’inquiètes pas Lebéarnais, c’est leur « source » qui leur a dit… :lol:


  3. Limacher Marc dit:

    faux messieurs. Les souffleries échelle 1 existent encore, mais c’est leur utilisation qui a été réduite de 40%.


  4. Moimem dit:

    Vous aimez le blog de James Allen?


  5. Limacher Marc dit:

    non pourquoi il a écrit quoi ?
    Je ne lis pas James Allen, désolé.

    Edit : Je suis allé lire James Allen sous la recommandation de Moimen, mais je suis désolé je ne vois pas vraiment le rapport entre ce que j’ai écris, qui était sur la base d’une réaction à la déclaration de USF1 et la projection d’Allen sur la F1 du futur.
    Mais bon j’ai probablement loupé un truc…


  6. Lebéarnais dit:

    Voici le règlement FIA :

    Ce sont des extraits qui concernent l’utilisation de la soufflerie :

    iii) eight six one day aerodynamic tests carried out on FIA approved straight line or constant
    radius sites between 1 January 2010 and the end of the last Event of the Championship. Any
    of these days may be substituted for four hours of wind-on full scale wind tunnel testing to be
    carried out in a single twenty four hour period.

    h) With the exception of the full scale testing permitted in 22.1(a) above, no wind tunnel testing may be
    carried out using a scale model which is greater than 60% of full size.
    i) No wind tunnel testing may be carried out at a speed exceeding 50 metres/second.

    Référence :

    http://argent.fia.com/web/fia-public.nsf/B113B92B22ACE29CC125768D002AF688/$FILE/1-2010%20SPORTING%20REGULATIONS%2011-12-2009.pdf


  7. Limacher Marc dit:

    @ Lebéarnais

    Le texte indique que les essais doivent être réalisés via des maquettes à 60%. Mais moi je parle des souffleries qui sont construites pour l’échelle 1 mais qui sont adaptées à 60%.

    Nous ne parlons pas de la même chose. Une soufflerie Echelle 1 reste une soufflerie Echelle 1 dans sa conception, c’est juste le modèle réduit qui est à 60%.

    Toi et moi on a raison, toi sur la forme et moi sur le fond. Donc rien que pour toi, je modifie mon texte et je te fais un bisous.


  8. Stands-up dit:

    On fait de la CFD, mode simulation, en avion et en bateaux depuis pas mal de temps, idem pour les TGV ! L’intérêt est de pouvoir simuler les interactions entre les voitures, les bosses, les délestages, les virages, les températures et hygrométries ainsi que les variations de pression. La base de connaissances que l’on peut établir ainsi est remarquable par rapport à celle obtenue par une soufflerie. Autre avantage, on peut apporter la CFD sur la piste ce qui est moins facile avec une soufflante ! Pour mémoire, le leader du domaine reste Catia de ESD. Et bonne année à toutes et à tous. :wink:


  9. Limacher Marc dit:

    Tu as raison Stand Up ! Tu rafraichie même ma mémoire !

    Je me souviens avoir travaillé brièvement avec une ingénieure spécialisée en dynamique des fluides, qui utilisait l’ordinateur pour faire des simulations.
    J’avais eu une idée pour la Mini, et elle avait pût être testé dans l’heure qui a suivit l’idée oralement ou via un dessin sur papier.

    Oula ça remonte ! Merci Stand up de m’y avoir fait penser en tout cas…je n’avais pas fait le rapprochement.


  10. Stands-up dit:

    De rien Marc, c’est un plaisir, d’ailleurs moi aussi, si je travaille les courbes et les pleins avec des ingénieures j’éprouve un peu de mal à me concentrer ! Mais les résultats de cette technologie sont fascinants, on peut par exemple modéliser les formes d’une valve cardiaque en fonction des flux quelle affrontera, comme prédire les performances d’un courant de marée pour des turbines sous marines, etc. Alors, je pense que la F1 le valait bien… :lol:


  11. théo dit:

    Stand Up, quand on affirme quelque chose, on se renseigne… Catia est un logiciel qui permet de construire virtuellement en 3D, mais ne sait faire aucun calcul. Il y a 2 leaders principaux sur le marché CFD: Star CD de Adapco (partenaires de renault F1, Mclaren…) et Ensight. Ensuite, le champ d’application de ces logiciel est immense. Un petit lien pour vous donner une idée: http://www.cd-adapco.com. On retrouve des applications en architecture, en médecine, dans l’automobile, l’aéronautique et le nautisme, on s’en sert pour les oléoducs, pour les centrales… Tout ce qui s’écoule peut être simulé, avec plus ou moins de bonheur, l’expérience de l’ingénieur étant prépondérante pour la qualité des résultats obtenus.

    D’autre part, la CFD est présente chez tous les constructeurs de F1, au moins au niveau du moteur (circuit de refroidissement) et des freins.


  12. théo dit:

    Correction, les deux logiciels leaders sont Star CD et Fluent. Désolé.



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu