Naviguer : Accueil > Actualités, Analyses, Business News F1 > Blog article: F1 – A quoi joue BMW avec son équipe ?

F1 – A quoi joue BMW avec son équipe ?

Posté le 6 août 2009 dans la catégorie : Actualités, Analyses, Business News F1

BMW Sauber 240M$

Après l’échec des négociations entre BMW et Peter Sauber, l’interrogation surgit, quelle est la stratégie de BMW pour son équipe de F1 ? L’urgence a guidé Peter Sauber pour sauver son équipe. Son projet étant de préserver l’usine de Hinwill et une partie du personnel n’a pas été retenu…pour des raisons financières surtout.

L’argent et plus value ?

Lorsqu’ en 2005 la marque allemande prend le pouvoir dans l’équipe Suisse, elle a habillement jouée le jeu. Prenant 16% des parts de Peter Sauber et 64% sur trois saisons (gratuitement en échange de sponsoring pour le Crédit Suisse), l’opération n’a couté réellement que 16 millions de dollars, évaluant à 100 millions l’équipe à l’époque. Quatre ans plus tard, l’équipe a été estimée à 240 millions de dollars récemment, mais cela englobe toute l’équipe (Châssis et Moteur). Peter Sauber avait proposé de reprendre 16 ou 20 % pour 16 à 20 millions d’euros (23 à 29 millions de dollars) avec l’aide du pétrolier Petronas, actuel sponsor de l’équipe BMW-Sauber. Une proposition soutenue par certain membres du directoire de Munich, mais une minorité. Deux camps s’affrontent : celui des pros-Sauber et les autres pour vendre à plus value, autour de 100 à 150 millions de dollars. Plus que ne pouvait supporter Peter Sauber.

De plus, l’échec et la non signature des Accords Concordes, par l’équipe l’exclue donc du jeu et ainsi le repreneur perdra les 25 millions de dollars des droits TV que Bernie Ecclestone offrira à l’équipe l’année prochaine si il y avait eu un repreneur. Au lieu de cela, tout est perdu.

L’avenir ?

En fin de contrat avec l’équipe à la fin de cette année 2009 le pétrolier était près à aider Peter Sauber pendant environ trois saisons. Le retour de Sauber Petronas était écrit, mais BMW en a décidé autrement Cette affront pourrait être un prétexte prou le pétrolier de quitter aussi al F1, un manque à gagné de 40 millions d’euros de sponsoring. Le feuilleton Honda et l’environnement économique actuel va nous démontrer que la liste des repreneurs ne va pas être longue. Le duo Petronas-Sauber out, certaines équipes évincées de l’appel d’offre de Juin pourrait venir étudier le projet, nous pensons à Prodrive surtout. Superfund est aussi un client, selon les médias Allemands. La piste Piquet n’est plus prise au sérieux, tout comme celle d’Epsilon Euskadi.

Articles connexes :

Commentaires fermés.


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu