Naviguer : Accueil > Analyses > Blog article: F1 articifice – Priorité à la réalisation TV ?

F1 articifice – Priorité à la réalisation TV ?

Posté le 3 mars 2011 dans la catégorie : Analyses

L’idée de provoquer la pluie durant un Grand Prix fait son chemin et le débat. Une réaction de Paul Hembery, directeur de Pirelli Motorsport est intéressante à relever dans l’argumentaire.

« Le Grand Prix de Singapour est un bon exemple. La course se déroule sous une lumière artificielle, mais elle est l’une des courses les plus spectaculaires de la saison. » L’exemple est facile, mais il met en lumière l’aspect artificiel du sport.

En 1994, la FIA réintroduit les ravitaillements pour favoriser le spectacle. La majorité des décisions sportives des 10 dernières années n’étaient destinés qu’à favoriser le spectacle. Le retour au pneu slick est le dernier exemple. Il devait favoriser les dépassements, tout comme le KERS en 2009 et l’aileron arrière ajustable de cette année.

Plus loin, la course urbaine de Monaco est aussi un artifice. Longtemps la course la plus médiatique de la Formule 1, elle ne tient son intérêt que par le nombre de centimètre qui sépare une roue d’un rail. En fait, cela n’est pas le fond du problème.

Le problème principal reste la réalisation qui est loin d’être dynamique. Monaco est spectaculaire, mais loin d’offrir des sensations visuelles. La réalisation est la même depuis 20 ans. Vous avez plus de sensation en regardant le tour de 1991 d’Ayrton Senna que le tour de Vettel en 2010, par exemple. Le danger n’est pas visible, les dépassements filmés de manière passive. Visuellement l’impression de vitesse est nulle. Les dépassements ont été visibles en 2010, comme en 2009, mais cela manque de dynamique.

Mouiller une piste à un intérêt, mais dynamiser la réalisation pour vraiment offrir un spectacle est plus intéressant.  En Avril 2010, Luc Besson et Bernie Ecclestone ont signé un accord pour la réalisation du futur et rendre plus dynamique la Formule 1 (voir ici pour en savoir plus).

Un vrai artifice ? faire voter par SMS le moment ou la pluie tombera sur la piste…

Articles connexes :

7 Commentaires pour “F1 articifice – Priorité à la réalisation TV ?”

  1. Nando7 dit:

    Les artifices on ne joue pas à Mario kart là.
    La f1 se ridiculiserait je pense s il utilisait ce genre de procédé pour sois disant améliorer le spectacle. Pour moi ce sont les circuits à ameliorer avec les pilotes.
    Je n ai pas eu la chance de voir les GP dans les années 80 et même avant, mais d’aprés les videos qui circulent les courses avaient l’air interessante à voir et il n y avait aucun artifice les pilotes jouaient avec leur vie à tout moment.
    Gaspiller de l’eau alors que dans certain pays des miliers de personnes meurent de soif … il y pense pas le Bernie, comme quoi richesse et intelligence ne sont pas toujours liés


  2. Walda dit:

    Crotte j’aurais du lire cette article avant de commenter le précédent.
    Marc tu pourrais effacer mon commentaire sur l’article précédent stp ? je reposte ici.


  3. Walda dit:

    Éclairer une piste la nuit pour courir dans une situation diurne n’affecte pas le spectacle et c’est plutôt joli comme rendu en termes d’images, tout du moins ça change.
    Arroser la piste par moment… toute la saison, je serais réticent. Par contre, sur le même principe que les courses de nuit, on pourrait envisager qu’un des circuits qualifiables de « chiants » (circuits Tilke Mickey Mouse quoi) organise la Danse de la pluie,… pardon la « Course de la pluie ». Une fois par an, UNE course du calendrier que l’on sait déjà ennuyeuse serait avec conditions artificiellement changeantes, ça ne nuirait pas à la légende, et resterait au stade de la curiosité spectaculaire et non nuisible. La course étant déjà ennuyeuse à cause du tracé.

    Quelqu’un a le numéro de Bernie ? :twisted:

    Quant à la réalisation TV, j’ai souvenir que la FOM envisageait de filmer en 3D avant de convertir l’image en 2D. L’avantage étant la profondeur de champ procurée par la 3D. De cette manière, on pourrait espérer la réduction de l’effet d’écrasement de l’image comme nous la subissons depuis trop longtemps.


  4. Naleth dit:

    Tout à fait d’accord avec Nando7 sur l’utilisation de l’eau.

    J’aime la F1, mais j’ai parfois l’impression qu’elle se perd, ou plutôt qu’elle ne sait pas où aller. Tous les ans, le même débats sur le spectacle. Les artifices pour provoquer plus de spectacle se multiplient (KERS, aileron mobile, pneu à faible durée de vie et j’en passe) et je doute fortement de leur efficacité. Comme à un patient souffrant de névrose à qui on donne des antidéprésseurs, ces artifices cachent le mal de la discipline mais ne le guérisse pas.

    Au USA, les disciplines phares ont moins de problème mais ne sont pas comparable à la F1. Le NASCAR, par exemple, est sûrement la discipline qui connaît le plus de dépassement et le plus de carambolage, sans que la sécurité ne soit mise de côté. Mais cela se fait au détriment de la recherche technologique et la discipline se pratique presque exclusivement sur circuits ovales. Est-ce que c’est cela que l’on attend de la F1 ?

    Pour ma part, non. Pour moi, la F1 doit être un labo géant de recherche, où les pilotes se battent à coup de centième plutôt qu’à coup de pare-choc.

    De mon avis de simple spectateur, je pointe 2 problèmes :
    - les circuits,
    - l’économie.

    Pour les circuits, Stewart l’a redit, et le débat sur Tilke est lancé depuis un certain temps : en plus d’être l’unique concepteur des circuits depuis plus de 10 ans, je le juge (bien que je suis loin d’avoir ses compétences) plutôt moyen. Un renouvellement serait très souhaitable.

    L’économie est aussi un problème. La F1 était un endroit où on laissait libre court à l’imagination, avec des ingénieurs au cerveau débridé et aux moyens conséquents. Avec la crise et l’augmentation exponentielle des coûts, un frein devait être mis aux dollars, certes. Mais, avec la suppression des essais privés, la hiérarchie a tendance à rester figée pendant une saison, et parfois même d’une saison à une autre. Les nouvelles écuries (hors HRT) seront intéressantes à surveiller pour constater leurs progressions.

    Bref, tout ça pour dire que plutôt d’imaginer des solutions bancales pour la F1 faisant plus office de rustine, je préférerais une vraie révolution, quitte à « choquer ». Je pense par exemple à un nouveau format des qualifications, avec un tour unique par pilotes, réservoir vide, comme il y a quelques années, qui procure plus de tension, notamment pour le pilote, et une meilleure visibilité pour les sponsors.
    Pour les courses, j’imagine un découpage en 2 parties, avec une session de 20 minutes suivi d’une autre de 1h15, avec grille inversée pour les 12 premiers. De même que du leste, en faible proportion par rapport au WTCC, afin de ne pas ruiner les recherches des ingénieurs.
    Et pourquoi pas une ou deux courses sur des ovales ? Je ne dirais pas non…

    Mais, pour conclure, je pense qu’une vraie remise à plat de la discipline serait plus intéressante plutôt qu’imaginer des solutions hasardeuses et finalement peu économiques.


  5. Forza Dédé dit:

    Et de la neige? hein? pourquoi pas de la neige?
    Allons! Les Gps sont suffisamment passionnants sans y rajouter des ailerons machins, alors la pluie artificielle…

    Favoriser les dépassements? rien de plus facile : boite manuelle.D’accord, ca fait une pédale en plus, mais des boutons en moins sur le volant.

    Tout à fait d’accord avec Naleth pour l’organisation des Gps. Pourquoi pas le même format que le GP2? Les courses y sont passionnantes, lorsque bien sûr la piste le permet.

    Allez, vivement la fin du mois, en espérant que les voyants bleus ne viennent pas trop ternir ce début de saison.

    Forza !


  6. Tarod dit:

    Pour la réalisation faut pas chercher loin, que ce soit aux States pour la Nascar ou en Australie pour le V8 supercars on peut dire que la réalisation est clairement un cran au dessus que celle de la FOM pour la F1.
    Pourtant je suppose qu’ils subissent les mêmes contraintes de visibilité de la part des sponsors divers et variés…


  7. Limacher Marc dit:

    Absolument d’accord avec toi Tarod, Lundi soir, au hazard d’un zapping sauvage je suis tombé sur AB Moteur et j’ai vu le résumé de la dernière course de NASCAR (content de la victoire de Jeff Gordon moi) et je dois dire que les voitures sur l’anneau allaient « qu’à » 250km/H en pointe, mais tu voyais la vitesse, les caméras 360, les ravitaillements simultanés et le chrono bref j’adore.



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu