Naviguer : Accueil > Actualités > Blog article: F1 – Deux changements intéressants de la FIA

F1 – Deux changements intéressants de la FIA

Posté le 12 décembre 2009 dans la catégorie : Actualités

FIA Dans son communiqué hier, voir ici pour en savoir plus, le conseil mondial de la FIA a proposée plusieurs changements dans son fonctionnement.

Nouveau groupe de décision

Pour améliorer la crédibilité des organismes de réglementation, Un petit groupe permanent de Commissaires F1 (8 ou 10) sera associé à d’anciens pilotes de F1 expérimentés (2 ou 3)  pour former un panel permanent de trois ou quatre commissaires, avec un commissaire représentant l’autorité locale lors de chaque Grand Prix de F1. Il n’y aura plus de Président sans droit de vote et chaque groupe de commissaires élira son propre Président parmi eux pour chaque course. L’utilisation de la vidéo et des échanges radio devrait permettre de prendre des décisions avec une plus grande efficacité.

La FIA a également annoncé la création d’un poste de commissaire du championnat. Cette personne sera chargée de la gestion de la F1 au quotidien et elle sera au cœur des négociations avec la FOM, qui gère l’aspect commercial, et la FOTA. La création de ce rôle était également souhaitée par Jean Todt dans son programme d’élection.

Une commission pour les femmes dans le sport auto

La FIA a crée le Women & Motorsport Commission (WMC) avec pour objectif de faciliter la participation des femmes dans tous les aspects du sport automobile. Cette commission devrait mettre en place des stratégies et des politiques qui promeuvent l’éducation et la formation des femmes dans le sport automobile. Mettre en œuvre des actions et des événements afin de permettre le partage d’expériences et des réflexions sur la manière de renforcer la participation des femmes (comme pilote, responsable ou agent) dans le sport automobile.

L’ancienne pilote de Rallye, Michèle Monton a été nommée présidente du CFB. La commission sera composée de 10 autres membres. Une évolution intéressante et à suivre avec intérêt.

Tags:

Articles connexes :

7 Commentaires pour “F1 – Deux changements intéressants de la FIA”

  1. stands-up dit:

    Jean Todt donne l’impression d’être meilleur président que candidat, c’est rare. Se dégager de la F1 et de ce qu’elle implique de reconnaissance et de courbettes est l’acte humble qui a tant manqué à ses prédécesseurs. par ailleurs, créer une commission féminine est une très bonne chose, à condition que cela n’affecte pas à terme la naturelle mixité des courses. A ce propos, écrire que sa responsable est une certaine Michèle Monton s’apparenterait presque à une fraude de trappe. :mrgreen:


  2. RR dit:

    Pourquoi toujours parler d’augmenter la crédibilité des commissaires F1 en charge de donner les pénalités ?

    Le pire a été en 2008 à Spa :
    le règlement, ou du moins la coutume, veut que celui qui coupe la chicane n’en tire aucun avantage et laisse passer ses concurrents avant la fin du tour.

    Lewis avait coupé la chicane, il en a tiré un avantage mais il a gardé beaucoup de cet avantage, d’ou une pénalité de 25 sec.

    Je comprenais tout de meme la réaction de McLaren contre cette pénalité en 2008 mais ils auraient du se plaindre de cette règle avant que le problème n’arrive.

    Et, cette année, je ne me rappelle que d’une pénalité qui n’a pas été donnée : celle que méritait Webber au Brésil après avoir bloqué Kimi.

    Donc globalement, pourquoi augmenter la crédibilité d’un organe qui fait bien son boulot?


  3. isa dit:

    je suis contre les pénalités en course. mais quelle solution est la bonne? déclasser les pilotes après l’arrivée c’est pas génial non plus comme solution.

    alors? limiter les perfs de la voiture en course du pilote qui a commis une faute, je ne sais pas si c’est possible, mais ça me paraitrait juste:
    « tu laisses passer les trois voitures derrière toi pour avoir coupé la chicane » ou « tu es limité à 250 km/h pendant 20 secondes »
    plus des pénalités financières pour faire bonne mesure à destination de la fédération du pays d’origne du pilote.


  4. RR dit:

    pas con comme idée ISA.

    le ralentissement de la voiture pendant 10 secondes à 150 KM/H par exemple serait une bonne idée.

    Ainsi, la course ne serait pas détruite pour le pilote et le spectacle serait toujours au rendez vous car le pilote pénalisé aurait toujours la possibilité de remonter.


  5. isa dit:

    ne pas trop réduire la vitesse, car le risque d’accident serait énorme, et le manque de vitesse deviendrait pénalisant pour les voitures qui suivent, en sortie de virage rapide par exemple! de plus, les températures ne seraient plus maintenues, gros risque mécanique donc.


  6. RR dit:

    ouai, c’est vrai qu’il vaudrait finalement peut etre mieux adapter la vitesse à la vitesse moyenne du circuit (cf. Monza et Monaco par exemple)


  7. Franck dit:

    Je pense aujourd’hui à tout ceux qui chiaient à la bouche de Todt avant son élection… Priceless tout cela.



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu