Naviguer : Accueil > Actualités > Blog article: F1 – la Ferrari F150 contre Ford Motors

F1 – la Ferrari F150 contre Ford Motors

Posté le 10 février 2011 dans la catégorie : Actualités

Lorsque Ferrari a présenté sa nouvelle monoplace sous le label F150, cela signifiait F pour Ferrari et 150 pour le 150ème anniversaire de la réunification de l’Italie. Une belle idée et un bon sentiment. Sauf que Ford Motors Compagny de l’entend pas de cette manière.

En effet, la marque américaine possède un modèle très populaire de sa gamme, le pick up F150 (plus de 500.000 exemplaire par an depuis 30 ans), qui est LA voiture la plus vendue aux USA. Un classique, au point que la marque exige une indemnisation de 100.000 dollars (environ 73.000 euros) en vertu de la loi de protection des consommateurs Anticybersquatting Consumer Protection Act (cette loi interdit la création de noms de domaines web qui pourrait dérouter les utilisateurs des vrais produits par exemple). Estimant que le nom de la Ferrari F150 peut être utilisé en Amérique du Nord (Canada surtout).  Dans les faits, Ford souhaite stopper l’importation de produit dérivée de la Scuderia, afin que cette dernière ne réalise pas de bénéfices aux Etats-Unis grâce à l’utilisation du nom F150. Indique la plainte.

Cette plainte indique aussi que Ferrari utilise le nom de F150 « afin de capitaliser et tirer profit de l’acquisition de marché mis au point par Ford pour la marque F-150, afin d’établir un gain financier sur son compte et non de Ford. »

C’est le procureur Marc Lorelli, qui a déposé la plainte pour Ford, l’homme n’était pas disponible pour un commentaire. Ford n’a pas répondu aux demandes de commentaires non plus.

« Il s’agit d’une marque importante pour nous depuis de nombreuses années, nous avons dépensé en publicité pour la bâtir. Nous prenons cela très au sérieux. Il est l’un de nos véhicules les plus important » exprime le porte parole de la marque à l’ovale dans le Detroit News.

Rappel historique, ce n’est pas la première fois que Ford Motors a des soucis d’identités de marque avec une marque du Groupe FIAT. En 1994, lorsque le moteur V8 ZETEC-R qui permettra à Michael Schumacher de conquérir son premier titre mondial, a été présenté, il était baptisé à l’origine ZETA. Or, cette marque appartient au groupe FIAT qui a rapidement exigé une indemnité et son retrait. Chose entendu et le moteur a été rebaptisé ensuite.

Notons que la F-150 est stratégique pour Ford Motors. Elle a rapporté depuis 1997 le chiffre d’affaire de 132 milliards d’euros à son constructeur…

Tags:

Articles connexes :

11 Commentaires pour “F1 – la Ferrari F150 contre Ford Motors”

  1. Stands-up dit:

    Mince, moi qui voulais impérativement avoir enfin un pick-up Ferrari, bien plus pratique que leurs jouets de drugstore, je suis très choqué. Déjà que Modène sort un break je pensais que le monospace et les utilitaires suivraient.
    Ford aurait pu la jouer humoristique « F-150 le Pick-up qui inspire la F1″ ou « F-150, comment certain cherchent à devenir célèbres » « F-150 la vraie technologie », mais non. :mrgreen:
    PS: les slogans sont déjà déposés. ®


  2. Loyola dit:

    Ford risque d’autant moins d’être souple dans cette histoire que FIAT est maintenant devenu l’actionnaire de référence de Chrysler.

    En plus il y a un vieux passif autour de Ford/Ferrari et FIAT :mrgreen:


  3. Lotus62 dit:

    Cela dit, cela fera les pieds à Ferrari qui est d’une rigueur implacable à l’encontre des sociétés qu’ils accusent de plagiat.

    Cela dit, Peugeot avait interdit à Porsche d’utiliser le nom de 901 (à cause du 0 au milieu) pour celle qui est devenue la 911.

    D’un autre côté, si Renault ne réssuscite pas le nom Alpine, c’est peut-être aussi parce que sa protection n’est pas complète notamment en Angleterre.

    Team Lotus et Lotus Group peuvent aussi témoigner de ces problèmes de dénommination protégée ou non :mrgreen:


  4. luc-de-3 dit:

    Un élément qui prouve bien le ridicule de la situation c’est le ridiculement faible montant de l’indemnité demandé par Ford, ça discrédite leur demande!! :mrgreen:


  5. Loyola dit:

    Cette demande là ne semble que concerner que l’usage d’un nom de domaine.

    La procédure pourrait largement s’étendre à bien d’autre aspects, comme par exemple l’interdiction d’importation de produit dérivé qui est, semble-t-il, déjà en oeuvre et bien d’autre aspects.

    Ce type de problème trouve en général son règlement en dehors des tribunaux.

    Nous ne sommes là que face aux premiers jalons posant le casus belli :cool:

    Wait & See


  6. Limacher Marc dit:

    La demande concerne l’ensemble des produits financiers autour de la marque F150.
    Le nom de domaine est une illustration et j’ai oublié le « par exemple »


  7. Loyola dit:

    « Un classique, au point que la marque exige une indemnisation de 100.000 dollars (environ 73.000 euros) en vertu de la loi de protection des consommateurs Anticybersquatting Consumer Protection Act (cette loi interdit la création de noms de domaines web qui pourrait dérouter les utilisateurs des vrais produits par exemple) »

    luc-de-3 relativisait la porté de la procédure au regards du montant des indemnités demandées.

    Il me semble bien que ce dédommagement concerne la part online.

    Ou alors il y a un problème de sens dans le post ;-)


  8. Limacher Marc dit:

    oui il faut la relativisé, mais cela ne concerne que le marché US pas le monde. Précision aussi à donner. De plus, après renseignement, la somme est normale dans un premier temps, mais pourrait augmenter par la suite si Ferrari fait la sourde oreille et là cela pourrait tourner autour de plusieurs millions de dollars. En 1994 il y avait déjà eu le souci, FIAT avait demandé une indemnité et FORD avait rebaptisé ses moteurs F1 et même civil.

    Je pense que tu n’a pas lu le post correctement. Je donne un exemple en parlant du web. il y a bien écrit « Par exemple » ou alors je le supprime car tu n’a pas compris ?
    Il n’y jamais été dit ou écrit (et j’ai vu 10 sources) que cela ne concerne que le net….


  9. Loyola dit:

    Nous n’allons pas faire de l’analyse de texte :grin: ;-)

    Mais :oops:

    « une indemnisation de 100.000 dollars (environ 73.000 euros) en vertu de la loi de protection des consommateurs Anticybersquatting »

    La chaîne de causalité articulé sur le « en vertu » est bien :

    Anticybersquatting Consumer Protection Act-> 73 k$
    ;-)

    Le « par exemple » ne sert qu’a expliciter les raison d’être du Anticybersquatting Consumer Protection Act.
    :cool:


  10. plastik dit:

    En tout cas, Ferrari a changé le nom de la désormais « F150th »


  11. Loyola dit:

    C’est effectivement très italien le th

    nous sommes en plein risorgimento :mrgreen:



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu