Naviguer : Accueil > Analyses > Blog article: F1 – la FIA étend son influence et son maillage idéologique

F1 – la FIA étend son influence et son maillage idéologique

Posté le 20 mai 2009 dans la catégorie : Analyses

Avec l’officialisation du règlement 2010. La FIA renforce ses positions mais pourrait faire biens des concessions.

Historique. Ferrari c’est fait déboutée, humiliée après la délibération du Tribunal de Grande Instance de Paris. Un recours juridique qui allait au-delà de la simple plainte, c’était une question d’image pour la Scuderia, et surtout une question de vie ou de mort. La défaite en rase campagne francilienne causera des dégâts, plus importants que ce qui auraient été prévu.

Dès le matin de la délibération, la Scuderia, dévoilait son jeu avec maladresse, sans subtilité aucune. Moquant les noms des équipes « qui remplaceront des noms prestigieux ». Mais la défaite aura des effets psychologiques pour Toyota, Renault et Red Bull, voir Williams. La date du 29 Mai approchant, la Scuderia se retrouvera bien seul face à Max Mosley et la FIA. Durant le procès, les avocats avaient habillement déplacés le sujet sur les intérêts personnels de Ferrari dans cette histoire. Anticipation de l’effet domino de la défaite.

Cette défaite ne sera pas le stade ultime de l’affrontement entre la FIA et la FOTA (ou ce qu’il en restera). Bernie Ecclestone a déjà affirmé que l’idée du règlement à deux vitesses sera oubliée, ce qui laissera Mosley sur sa faim. En effet, même avec un budget plafonné, les nouvelles équipes (de 3 à 6 selon les sources) n’auront plus d’avantage que de vraisemblablement subir un budget plafond qui n’aura plus aucun intérêt pour eu hormis financier. Un compromis sera trouvé mais le mal est fait.

Du coup, Ferrari ne pourra guère aller plus loin après cela. Continuer sur le terrain de la justice ne sera que perdu d’avance (elle a encore droit de faire appel). Seul le retrait pur et simple de la F1 ou du moins le faire croire de manière contrainte et non sur la base de mots, permettra à chacun de se rendre compte du désastre. Nous n’en sommes pas encore là.

Pour autant rien ne va plus, la FOTA s’en trouvera affaiblie par cette annonce et la FIA étendra son maillage de manière plus habile et renforcé. La bataille des équipes est ouverte.

Tags:

Articles connexes :

3 Commentaires pour “F1 – la FIA étend son influence et son maillage idéologique”

  1. Starbuck dit:

    Ça va être très intéressant.
    Si Ferrari et, j’espère, RedBull, Toyota et Renault ne s’inscrivent pas pour 2010… il va y avoir un sacré vide, car des nouvelles équpes prêtes à courire dès la saison prochaine… je n’en vois qu’une ou deux et encre c’est optimiste et je me base sur des décarations faites à la presse pour dire ça, autant dire pas grand chose. (USF1 et LOLA+Prodrive)

    D’un autre côté j’ai jamais aimé Ferrari… mais j’aime encore moins Mosley et la FIA.

    En bref c’est très bien… ou c’est très mal… moi je vais préparer du popcorn.


  2. Limacher Marc dit:

    C’est confirmé : Ferrari étudie bien des alternatives juridiques à la décision d’aujourd’hui…


  3. Starbuck dit:

    Alors qu’il y a tant d’autres alternative bien plus dans l’air du temps…
    Attentats, assassinats, voiture piégée… aucune imagination chez Ferrari, vraiment.
    :neutral:



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu