Naviguer : Accueil > Automobile, Marketing > Blog article: F1 – La logique Lotus Cars

F1 – La logique Lotus Cars

Posté le 10 décembre 2010 dans la catégorie : Automobile, Marketing

lotus-logoLe temps et l’argent, voici une des raisons de l’engagement de Lotus Cars en Formule 1 avec l’équipe Renault. Dany Bahar, dans une interview pour le quotidien anglais Metro a précisé la stratégie du constructeur anglais en Formule 1.

« Groupe Lotus n’a pas le temps et les ressources à consacrer à une équipe qui débute. Une telle entreprise nécessite une énorme quantité d’investissement et beaucoup de temps à attendre pour obtenir un résultat, et rien ne garantit qu’il le fasse. Le lancement d’une nouvelle équipe de F1 est une entreprise de grande envergure et, à son tour, nous n’avons que du respect pour ce qu’a fait 1Malaysia Racing. »

Notez que Bahar ne parle pas de Team Lotus, mais de 1Malaysia Racing, ajoutant encore plus de confusion alors qu’il annonce depuis quelques temps qu’il souhaite être très clair. De plus, alors que la communication du constructeur est axée sur « l’investissement dans la communication et non la filiation à Colin Chapman en F1 », ce petit détail est intéressant et démontre le contraire.

« Renault, en tant que partenaire, nous permettra de lutter à l’avant poste dès le début. Enstone sait comment gagner des championnats du monde, et je suis convaincu que l’équipe va gagner de nouveau,  bientôt. »

La logique de temps toujours, construire une équipe prendra 5 années alors qu’Enstone c’est l’assurance d’être champion du monde dans trois années ? Souvenir de l’équipe Benetton en 2000, l’année du rachat par Renault, avait terminée 4ème du championnat avant de se reconstruire (7ème en 2001 – 4ème en 2002 – 4ème en 2003 et 3ème en 2004). Après avoir terminée 5ème en 2010 dans une phase ascendante, l’image promet un avenir intéressant, mais restons prudent, surtout que Red Bull, McLaren, Ferrari et Mercedes GP sont devant au classement…

« Cela ne veut pas dire que je ne pense pas que 1Malaysia Racing ne pourra pas faire de grandes choses, et nous leur souhaitons le meilleur, mais vous devez comprendre qu’en tant que constructeur automobile, il est important que nous allions avec les plus forts. Nous voulons être avec Ferrari, Red Bull, McLaren et Mercedes. »

La même logique que l’analyse plus haute, Renault F1 Team ayant terminé 5ème du championnat est au niveau des 4 autres équipes cités. Pas de place pour la passion et la construction d’un projet. La rentabilité prime et surtout Bahar cite dans ses déclarations souvent 2015 comme échéance ultime d’un avenir. N’oublions pas que c’est la dernière chance de Lotus de bien figurer avec Proton comme soutien.

Tags:

Articles connexes :

8 Commentaires pour “F1 – La logique Lotus Cars”

  1. Loyola dit:

    Ces propos tiennent du truisme.

    Il faudrait être vraiment stupide pour ne pas saisir l’opportunité de s’associer à une structure ayant prouver sa valeur pour courir apré une chimérique construction d’écurie dont les chances de sucés sont lointaine et très aléatoire.

    Il n’y a la que du bon sens. :cool:


  2. Lotus62 dit:

    Tout à fait d’accord. Si BAHAR a réellement les moyens de ses ambitions, il devait racheter Renault F1 plutôt que Lotus Racing.

    Les deux seuls problèmes que j’ai souligné à plusieurs reprises c’est tout d’abord qu’il fallait aller au bout du raisonnement et racheter les droits sur l’appelation Team Lotus et régler le problème avec Fernandez (deux Team Lotus, cela ne fait pas vraiment sérieux) et surtout s’assurer que Lotus Renault aura bien les moyens d’être Champion du Monde avant 2015. On a un peu l’impression que Genii Capital n’a pas réussi à financer correctement son projet et qu’ils cherchent avant tout un sponsor… mais il faudra aussi développer l’équipe qui a veilli et cela demandera plus d’argent. Si Lotus possède 25% de l’équipe et finance 100% sans être maître de l’équipe, le deal me paraît bancal.


  3. Loyola dit:

    Lotus est un sponsor disposant d’une minorité de blocage.

    Quant à savoir si ce partenariat durera très longtemps est une autre histoire.

    Genii construit pierre par pierre la valorisation de son travestissement.

    Pour l’instant ils s’en sortent plutôt bien que ce soit d’un point de vue sportif, managériale ou stratégique.

    Après, il est de nombreux aspects qui restent des questions assez classique dans le cadre d’une structure tel Genii qui par sa nature peut rester un rien opaque sur bien des points financiers.


  4. plastik dit:

    S’il te plaît Loyola arrête de faire de grandes phrases, car les fautes d’orthographe gachent tout. :wink:

    Sinon, tout à fait d’accord qu’il est bien plus probable de rencontrer le succès avec l’équipe Renault multiple championne du monde qu’avec une nouvelle structure.
    Par contre, le succès de cette équipe ne démontrera absolument pas les capacités d’ingénierie de Lotus (l’équipe reste la même qu’actuellement), et Lotus Group aurait dû trouver un accord avec Fernandes pour le nom du team, car pour le grand public, les Lotus de fond de grille seront de la même marque que les Lotus qui se batront à l’avant, ce qui est moyen commme publicité.


  5. plastik dit:

    « battront » à l’avant, désolé.


  6. Loyola dit:

    Tu crois que la F1 sert à montrer les capacités d’ingénierie d’un constructeur :shock:

    Tu en es resté au temps de la réclame là :mrgreen: :wink:

    La F1 ne sert principalement qu’a créer de l’exposition médiatique et de la notoriété. :cool:


  7. plastik dit:

    C’est sur que Renault ne s’est jamais servi de ses titres en F1 pour mettre en avant une maîtrise des hautes technologies…
    Et comme tu le dis toi-même, la F1 sert PRINCIPALEMENT à créer de l’exposition médiatique, et non pas uniquement à ça.
    On peut même remarquer que la FOTA travaille à rapprocher les technologies utilisées en F1 et celles employées pour la série (notamment des nouveaux moteurs 4 cylindres).


  8. Loyola dit:

    Le marketing est la communication ont grandement évolués sur les dernières décennies.

    Les cibles sont bien moins naïve et bien plus consciente qu’elles ne le furent et faire croire qu’il y a un lien entre la maitrise technologique d’un succès en F1 et les produits de série relève aujourd’hui de la gageure .

    La F1 sert avant tout a créer de la notoriété globale pour une marque, notoriété qui sert de socle à un travail marketing plus ciblé et plus orienté directement vers l’achat.

    Elle sert ensuite a créer une image de marque à laquelle pourra s’identifier la cible.

    Une communication du type « nous venons de dominer le championnat du monde de F1 profitez de notre excellence technologique au quotidien en achetant nos produits » ne tient plus la route, particulièrement pour un constructeur généraliste.

    Ce qu’a le plus gagné Renault de part son implication en F1 sur la dernières décennie? Une monté en flèche de sa notoriété spontanée dans les études globale qui pourra lui servir dans la conquête des marchés émergeant ou dans les partenariat sur les dit marchés. Après en terme d’impact direct sur les ventes ce n’est pas l’enjeu.

    La F1 est un puissant outil de Brand Building global qui est la première lame d’une stratégie marketing, ce qui fait vraiment vendre c’est la deuxième lame de ce marketing qui elle est bien plus ciblé et n’est pas véhiculé par la F1.



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu