Naviguer : Accueil > Technique F1 > Blog article: F1 – La MP4-26 imite la R31

F1 – La MP4-26 imite la R31

Posté le 11 février 2011 dans la catégorie : Technique F1

Hier, à Jerez, comment attendu, la McLaren MP4-26 qui a évolué toute la journée sur la piste espagnole était assez différente techniquement de la machine présentée à Berlin il y a une semaine. Une preuve en a été faite.

Dès le lendemain de la découverte de l’astuce d’échappement de la Renault R31, la rumeur indiquait que la nouvelle McLaren MP4-26 allait être donnée d’un système équivalent. Déception lors de la présentation à Berlin ou aucun échappement de ce type n’a été découverte. Or, hier, à Jerez, Lewis Hamilton a évalué une monoplace dotée de ce système, comme l’annonce Auto Motor und Sport.

Le secret a été gardé durant deux heures hier, la ruse de McLaren a été remarquée après chaque rentrée de Lewis Hamilton aux stands. Le comportement des mécaniciens semblaient suspect. Mais c’est désormais réel. Les ingénieurs de Woking ont suivi la même route technique que leur partenaire d’Enstone. L’échappement de la MP4-26 est bien dirigé vers l’avant pour ensuite être soufflé sur le plancher. Toutefois, le design semble différent de la R31.

Tandis que la R31 dissimule vis un e sorte de tuyau sortant du ponton avant droit pour montrer un coude dirigeant le flux d’échappement au-dessus du plancher de la monoplace. Le principe de la McLaren MP4-26 s’intègre lui dans la monocoque, en utilisant le design particulier de ses pontons. Mais le flux est aussi expédié de la même manière.

L’avenir nous donnera plus de détails…

Articles connexes :

9 Commentaires pour “F1 – La MP4-26 imite la R31”

  1. F1 only dit:

    Bon j’arrive à comprendre malgré fautes de grammaire et la composition « hasardeuse » de quelques phrases… ;-)


  2. Loyola dit:

    Tout ce mouvement autour de la solution présentée initialement par Lotus Renault, semble montrer que c’est une idée qui est dans l’air du temps depuis un certain temps.

    Les systèmes présentés ne semblent pas être des copie ou des imitation rapide de la démarche de Lotus Renault, mais le fruit d’une réflexion initiée depuis un certain temps.


  3. Cronos dit:

    Déjà l’an passé ça bossait beaucoup sur les échappements, c’est donc pas étonnant qu’on nous met au point une nouveauté de ce coté là.

    Pour changer de sujet, Valence veut arrêter la F1, on sait que Spa est en danger du point de vue budgétaire, et maintenant c’est Melbourne qui pose problème, serait-ce le début d’une crise au niveau des villes organisatrices ?


  4. Stands-up dit:

    Pour améliorer la portance d’une aile, il faut soit recoller la couche limite en l’aspirant, soit accélérer le flux d’air. Dans le cas d’une voiture la seconde solution est la plus légale, on n’a plus le droit s’aspirer sous la coque.
    Reste à gérer l’incidence, la puissance du flux, les micros vortex, le décollement brutal, les effets de compression, bref la routine. :mrgreen:


  5. Lebéarnais dit:

    Voici l’emplacement exact des échappements de la Mc Laren, surement vers l’avant :

    http://a.yfrog.com/img615/9469/15npl.jpg


  6. Limacher Marc dit:

    @ Lebéarnais

    Oui sur la version de présentation à Berlin. Mais dans la version de Jerez hier…
    [Edit] McLaren semble balader beaucoup de personnes avec ses échappements…


  7. SupertomtomGPS dit:

    Je dis peut-etre une betise mais rien n’interdit d’aspirer l’air sous une formule 1 mais ils ont interdi les moteurs d’appoint qui servaient à alimenter les ventilateurs des voitures utilisant l’effet venturi (comme la Chaparal au Mans et la Brabham (je crois) en F1)


  8. Stands-up dit:

    @ supertomtom, ;-) Rien n’interdit, mais aucun système autorisé ne le permet : le problème est que l’on ne peut le faire que par la forme, en créant une forme d’aile ou un crénelage, ce qui est très limité en raison du fond plat, ou par un orifice, ce qu’avait inauguré Brawn il y a deux ans.
    On pourrait éventuellement jouer sur l’aspect de surface du fond en créant des vagues de rugosité, mais le risque d’encrassement rend l’idée précaire. :roll:
    La Chaparal puis la Brabham aspiraient l’air sous la voiture de façon mécanique, moteur d’appoint pour la Chaparral et ventilateur surpuissant pour la Brabham.
    L’effet Venturi est passif puisqu’il joue sur le phénomène de compression/détente du flux d’air sur l’extrados d’une surface, ce qui donne une aile. Mais, tu remarqueras que les avions à décollage court soufflent l’air des turbines sur l’aile pour augmenter la portance, on y revient avec la Lotus Renault, la Mac Laren et bientôt ? :?:


  9. Loyola dit:

    @SupertomtomGPS,

    Effectivement rien n’interdit explicitement d’aspirer l’air sous la monoplace, mais la question est : quel dispositif réglementaire pourrait induire cet effet ?

    Comme l’écrit très justement stand-up le seul degré de liberté semblant ouvert et d’abonder le flux.



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu