Naviguer : Accueil > Actualités > Blog article: F1 – La revue de presse du Grand Prix d’Allemagne

F1 – La revue de presse du Grand Prix d’Allemagne

Posté le 26 juillet 2010 dans la catégorie : Actualités

Voici un tour d’horizon de la presse européenne et mondiale suite au Grand Prix d’Allemagne de la saison 2010. Au sommaire aujourd’hui : Le Royaume-Uni, l’Italie, l’Espagne, l’Allemagne et le Brésil…

Royaume-Uni

- The Guardian :  » Ferrari peut être dépouillée de la première et la deuxième place lors du Grand Prix d’Allemagne après avoir été reconnue coupable d’une violation des règles concernant les consignes d’équipes. Ils ont reçu une amende de 100 000 dollars et la question sera soumise au Conseil Mondial du Sport Automobile. Conseil dont la date n’a pas été fixée, mais la FIA a le pouvoir de disqualifier Ferrari au profit de Red Bull Racing et Sebastian Vettel qui ont terminé troisième. La controverse de la victoire a gâché un retour spectaculaire de Ferrari, même si le résultat n’a pas l’épaisseur au Championnat. Lewis Hamilton et Jenson Button terminent 4ème et 5ème après un week-end difficile pour l’équipe McLaren, ils pourraient toutefois encore terminer 2ème et 3ème si le Conseil Mondial prend une bonne décision à l’encontre de Fernando Alonso et Felipe Massa. « 

- The Daily Mail :  » Fernando Alonso et Ferrari ont construit un doublé lors du Grand Prix d’Allemagne, mais avec l’odeur d’une consigne d’équipe. Pour le souvenir de son accident lors du Grand Prix de Hongrie, il y a tout juste un an, Felipe Massa a été contraint de se contenter de la deuxième place après avoir mené la majeure partie de la course. Un message codé est passé par là ! Il a aidé l’espagnol a remporté son 23ème succès en course et le second pour Ferrari cette saison, cela permet à Fernando Alonso de revenir au contact au Championnat du Monde des pilotes, toujours dominée par Lewis Hamilton qui termine 4ème. Sebastian Vettel complète le podium, après un départ catastrophique qui lui a coûté la victoire. Finalement, Sebastian Vettel avait raison de croire que la menace serait du côté de Fernando Alonso.  »

Italie

- Gazzetta dello Sport :  » Fernando Alonso à la conquête du monde, mais une amende gâche la fête. Un podium froid entre Felipe Massa et Fernando Alonso, le brésilien n’a pas aimé la méthode, la Scuderia a écopé d’une amende de 100 000 dollars et d’une étude devant le Conseil Mondial. C’est un grand Felipe Massa qui a dû se plier à la raison d’Etat, qui exige que Fernando Alonso soit l’homme du titre pour Ferrari. Après le 49ème tour, Ferrari a offert les 25 points qu’elle jugeait plus important à Fernando Alonso. Comprendre le choix de Ferrari est également comprendre la froideur avec laquelle Felipe Massa a vécu la cérémonie du podium. En dehors de dire que Ferrari a gagné avec un énorme discrédit, elle est dos au mur et les F10 ont été les seules à rivaliser face à Sebastian Vettel et sa Red Bull Racing. Finalement la victoire finale a été construite dès le départ, avec le solo de Felipe Massa. Critiquer Ferrari, c’est oublié ce qui a été dit à la radio après le Grand Prix d’Angleterre chez Red Bull… « 

- Tuttosport :  » Une victoire de Fernando Alonso par défaut. Il est difficile de se réjouir après une telle victoire du côté du Brésil. Deux nouvelles toutefois à retenir : La première est que Ferrari est de retour pour gagner avec Fernando Alonso. La seconde est que le succès de l’espagnol a un arrière goût qui fait mal à la Formule 1, même si cette méthode a été souvent vue sur les pistes. Finalement le choix de Ferrari est compréhensible, éviter l’accident entre les deux pilotes comme l’a fait Red Bull Racing. Bien sûr, il y aura discussions, on parle aussi de sanction plus importante que les 100 000 dollars pour violation des règles. La FIA jugera pour une sanction supplémentaire. La course restera un monologue rouge que seul Sebastian Vettel et sa Red Bull Racing ont pu suivre de loin.  »

Grand Prix Allemagne 2010

Espagne

- Marca :  » Felipe Massa défigure une victoire et un doublé. La Formule 1 attire l’attention, cette fois c’est sur Ferrari que les regards sont tournés après le Grand Prix d’Allemagne. Ce qui aurait été une grande fête avec un doublé mérité et passionnant a été défiguré par la manière dont il a eu lieu. Fernando Alonso et Felipe Massa ont joué la victoire, sauf que le brésilien n’a pas relâché ses effort pour attribuer la première place… A signaler, le mauvais départ de Sebastian Vettel qui termine 3ème et des McLaren, loin de leur niveau mais toujours en tête du classement pilotes et constructeurs. « 

- AS :  » Fernando Alonso revient avec son écuyer Felipe Massa. L’espagnol remporte le Grand Prix d’Allemagne devant son équipier et Sebastian Vettel, il prend les commandes après avoir été plus rapide que le brésilien. Ferrari a nettement dominé la course du début à la fin. De toute manière, tôt ou tard, Fernando Alonso aurait dépassé Felipe Massa pour obtenir la victoire, la deuxième de l’année. Cette victoire démontre que l’espagnol est le vrai successeur de Michael Schumacher. Pour Fernando Alonso, Felipe Massa est le Rubens Barrichello de Michael Schumacher. L’Espagne rayonne dans le sport avec des victoires en tennis à Roland Garros puis Wimbledon, une Coupe du Monde de football, un probable Champion en MotoGP, des succès en NBA : Fernando Alonso s’invite dans cette grande année pour le pays.  »

Allemagne

- Bild :  » Le scandale Ferrari ! Comment peut-on recevoir que 100 000 dollars d’amende et ne pas perdre de points et l’emporter ? Beaucoup pensait que Zeltweg 2002 était loin, il y avait eu une amende d’un Million de dollars à l’époque. Deux poids, deux mesures. Après les idiots de Red Bull Racing, qui au moins combattent les uns contre les autres, le contraste est énorme avec l’ambition de tricherie de l’écurie Ferrari. « 

Brésil

- Folha :  » Dimanche a été une honte pour Fernando Alonso et Felipe Massa, pour la Formule 1 et le sport en général. Parce que le souvenir de l’Autriche 2002 n’a servi à rien, Ferrari a rendu une copie scandaleuse pour inverser les positions entre les deux pilotes. Ajoutons que l’ordre a été expressément et honteusement exécuté. Felipe Massa avait de grande chance de gagner un Grand Prix et il est faux de dire qu’il avait un problème de boîte de vitesses, comme l’a indiqué « Radio Maranello » à l’espagnol. Si Felipe Massa n’avait pas donné sa position, Fernando Alonso n’aurait jamais été en mesure de l’emporter. « 

Articles connexes :

9 Commentaires pour “F1 – La revue de presse du Grand Prix d’Allemagne”

  1. edamn dit:

    Le journal espagnol AS est effrayant… de c******


  2. Shogun_971 dit:

    Tout à fait d’accort avec Tuttosport; quant à AS, perso je trouve qu’il leur manque un S.
    ASS me conviendrais mieux, et serait plus à leur niveau que premier.


  3. steve dit:

    de as: »De toute manière, tôt ou tard, Fernando Alonso aurait dépassé Felipe Massa pour obtenir la victoire ».

    Bien sûr,c’est pour ça qu’il est resté plus de 40 tours derriere massa en pleurnichant comme une gonzesse qu’il est.


  4. maclarenboy dit:

    j espere que la scuderia sera disqualifié du grand prix durant le conseil de la fia.Dommage pour Massa, car c est lui le dindon de la farce dans l histoire, mais cela ne fera pas de mal à ce connard d alonso.
    Tout ce que j espere, c est qu il ne sera plus jamais champion du monde.


  5. Drexter Sertorius dit:

    Tout à fait d’accord avec les interventions précédentes, rien à ajouter si ce n’est que mon mépris pour Alonso ne cesse d’augmenter chaque année. Le nombre de victoires trafiquées de l’Espagnol sont de plus en plus nombreuses (et bien plus de 2 car sans l’affaire d’espionnage chez Mc Laren, il n’est pas sûr qu’il aurait atteint les 20 victoires dans sa carrière). A sa décharge, il a gagné ses deux titres avec le soutien du mafieux Briatore (un nom parfait), il semble maintenant certain qu’il conservera ce type de méthodes jusqu’à la fin de sa carrière de « grand champion ».


  6. iceluc dit:

    quelle classe ce fernando!


  7. loo- dit:

    ah ces espagnols alalalalalalalala,

    encore les italiens qui défendent leur écurie mouai, mais les espagnols.. trop fort


  8. kimi80134 dit:

    alonso a toujours fait des coup bas et il les fera toujours sauf que maintenant il se cache plus! si ferrari n’a pas de sanction sa va faire une très mauvaise image de la f1 un peu comme le tour de france!!!


  9. LesNouvellesRSS.com dit:

    GP de Hongrie · Victoire de Mark Webber…



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu