Naviguer : Accueil > Actualités, Analyses > Blog article: F1 – L’accord Lotus Renault GP remonte à Août 2010

F1 – L’accord Lotus Renault GP remonte à Août 2010

Posté le 18 février 2011 dans la catégorie : Actualités, Analyses

En réponse aux déclarations, destinées selon Team Lotus à entretenir le trouble dans l’affaire, du constructeur Proton, l’équipe de Team Lotus a publié un long communiqué de deux pages qui explique certain point de contradiction. Dont un qui est assez intéressant.

Le communiqué indique le double discours entre Proton et Group Lotus :

Proton a déclaré pour la première fois que 1MRT pourrait avoir remédié aux manquements dans le contrat de licence et a continué à utiliser le nom de Lotus Racing en 2011. Rien de tout cela est vrai et est en contradiction directe avec les raisons données au moment de la résiliation de la licence qui a déclaré que les manquements allégués n’étaient pas susceptibles de recours.

En outre, dans un certain nombre d’articles de presse récents, il est devenu clair que le Renault F1 Team ont travaillé sur la livrée or et noir de leur voiture 2011 en en août 2010, bien avant que la licence d’exploitation du nom de Lotus Racing par 1MRT ait été arrêtée.  La seule raison possible est que cette livrée était prévu pour promouvoir le parrainage de  Lotus Cars avec Renault F1 Team, en utilisant une livrée  classique de l’équipe Lotus F1dans leur relation publique.

Cela soulève la question évidente – Si Proton ont été heureux de permettre à 1MRT de continuer à fonctionner en vertu de la licence et l’utilisation du nom de Lotus, pourquoi leurs employés ont travaillés avec le Group Lotus à négocier un accord de sponsoring avec Renault F1, qui a été en violation directe de la licence exclusive donnée à 1MRT…

Malheureusement l’affirmation de  Proton que 1MRT aurait pu continuer à utiliser le nom de Lotus Racing en 2011 est faite pour éviter la conclusion évidente que le Group Lotus elle-même était en violation fondamentale de la licence 1MRT, comme le prouvent  leurs propres partenaires de Renault F1 qui annonce qu’ils ont commencé à travailler avec le Group Lotus sur leur contrat de sponsoring avant la résiliation. Fondamentalement Proton a dit très clairement qu’ils ne voulaient plus travailler avec 1MRT et les faits de la présente seront pris en charge dans le procès à venir.

Il est vrai que les déclarations des dirigeants de Lotus Renault GP ont été très contradictoires. L’accord de sponsoring remonte en plein cœur de l’été et n’a été dévoilé que lors du week-end du Grand Prix du Brésil 2010. Cet épisode est intéressant à plus d’un tire pour la suite des événements….

Articles connexes :

6 Commentaires pour “F1 – L’accord Lotus Renault GP remonte à Août 2010”

  1. Loyola dit:

    Il y a du progrès, ils se désigne sous l’identité 1MRT :mrgreen:


  2. plastik dit:

    Je pense que c’est là le fond du problème : Group Lotus a-t-il négocié avec Renault et donc rompu de façon anticipée avec Lotus Racing avant que Fernandez ne rachète le nom Team Lotus, rompant de la même façon le contrat qui le liait à Proton ?
    En gros, qui a fauté en premier, même si on ne connait pas d’éventuelles clauses qui auraient permis à l’un ou l’autre de rompre le contrat plus tôt que prévu.


  3. Loyola dit:

    Je penses que nous y verrons peut-être un peu plus claire le jour où nous aurons réellement les éléments de la procédure.

    pour l’instant nous brodons sur quelques quelques miettes à prendre avec des pincette que fistule la communication des parties.

    nous ne savons in-fine quasiment rien avec certitude.

    Il nous reste a être patient.


  4. plastik dit:

    Désolé de m’être exprimé sur le sujet.


  5. Loyola dit:

    Mais je ne te reproche nullement ton propos :shock: ;-)

    Tu as ta vison, j’ai la mienne, d’autre en ont une autre :cool:

    ça la diversité de ces points de vue qui fait une richesse.

    De plus ton point de vue est tout à fait défendable et est une hypothèse tenant la route.

    Il est possible que tu es raison.

    Je suis peut-être trop frileux ou trop paranoïaque pour m’engager alors que je trouve manquer cruellement d’information recoupée :grin: ;-)


  6. Lotus62 dit:

    @Plastik

    Je ne suis pas convaincu que le seul fait que Fernandez ait négocié le rachat de « Team Lotus » est constitutif d’une violation de licence. Il était, en effet, intéressant pour 1MRT (Société mère de Lotus F1 Racing dont le nom a toujours figuré sur les Lotus T127) de racheter ce nom et de pouvoir l’utiliser dans le cadre des accords avec Group Lotus: il était ainsi plus facile de jouer sur la continuité avec Chapman. Je ne vois, personnellement, rien qui interdisait d’utiliser le nom de Team Lotus en bon accord avec Group Lotus… c’est ce qui a été fait de 1983 à 1994 car après la mort de Chapman sa veuve et ses enfants ont du vendre leurs parts dans Group Lotus tout en conservant Team Lotus qui était une société totalement indépendante… mais en excellents termes.



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu