Naviguer : Accueil > View > Blog article: F1 – L’art d’oublier un pilote

F1 – L’art d’oublier un pilote

Posté le 22 juillet 2009 dans la catégorie : View

L’ignorance, voir l’oublie reste la pire chose qui puisse arriver pour une personne en règle générale. Faire quelque chose qui n’est pas reconnue par le succès (critiques) ou pas quelqu’un offre un sentiment de frustration. Mais lorsque tout ceci est du fait d’une cassure de contrat, tout est différent et cela fait encore plus mal.

Souvenir de Fernando Alonso, le pilote ayant cassé son contrat avec McLaren pour « dégradation d’image » fin 2007, le double champion du monde a tout simplement été rayé de l’histoire de l’équipe anglo-allemande. Dans les statistiques les 4 victoires de Fernando Alonso n’existent pas, passant ainsi des victoires de Montoya et Raikkonen en 2005 aux victoires de Lewis Hamilton en 2007. Le double effet : Alonso n’a pas le droit de critiquer McLaren sur une période donnée (peut être 18 mois ou 2 ans, le temps de la durée de son contrat initiale) et McLaren ne dit rien sur Alonso et le raye de sa communication passé.

Le même cas semble s’établir pour Sébastien Bourdais, à la différence ici que Toro Rosso déploie des trésors de communication pour éviter le sujet et surtout éliminé le pilote français de son histoire. Avec le temps cela fonctionnera.

Cela a débuté par une remarque de Giorgio Ascanelli, dès le lendemain de l’annonce de l’éviction de Bourdais : le directeur technique italien annonce que « Vettel manque à la Scuderia Toro Rosso« , réduisant à néant le travail du pilote français dans son implication dans l’équipe. Suivra ensuite le remplacement du pilote par Alguersuari, aucune remarque, juste Tost indiquant  » qu’un pilote ne convenait plus à l’équipe «  plus de nom…déjà….et l’éloge sur Sébastien Buemi, établissant un parallèle dans le temps.

L’histoire retient souvent des photographies d’un instant, des moments éternels. Alguersuari, plus jeune pilote de F1 de l’histoire était le meilleur moyen d’éliminer des esprits Bourdais, les médias ne parlerons que de cela, que le pilote fasse un résultat ou non, l’image restera. Ajouter au silence du pilote français (probablement contractuelle) et vous obtenez l’art d’oublier un pilote.

Articles connexes :

Un Commentaire pour “F1 – L’art d’oublier un pilote”

  1. Yohann dit:

    Tu pense que Bourdais va se taire quand même ?? J’en doute personnellement. Car il est capable de faire parler de lui en utilisant la STR en les prenant à contre pieds sur leur propre terrain de jeu non ? Nicolas Todt est à bonne école pour ce genre de chose… :wink:



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu