Naviguer : Accueil > Analyses, Business News F1 > Blog article: F1 – Le business modèle de Brawn pour 2010 et au delà

F1 – Le business modèle de Brawn pour 2010 et au delà

Posté le 26 août 2009 dans la catégorie : Analyses, Business News F1

Hier, Nick Fry indiquait que l’équipe Brawn « Ne s’inquiétait pas pour cette année, ni l’année prochaine et les prochaines sur nos finances ». La satisfaction chez Brawn d’avoir signé pour 6 millions d’euros de sponsoring cette année est à mesurer. L’échec est un constat, et la politique de Brawn sur le sujet est la théorie du verre à moitié vide ou à moitié plein.

Pour l’année 2009, le business modèle de l’équipe Brawn GP tourne autour de trois sources de revenus : Sponsoring et subvention et produit dérivés.

Ayant signé pour environ 6 millions d’euros de sponsoring (dont 3 millions pour Virgin, et 1 millions pour MIG), sur un budget de 95 millions d’euros environ, cela représente que 6% du budget. En faite, Honda offre une subvention de 85 millions d’euros sur deux niveaux : Le premier représente les futurs licenciements et salaires du personnel et le second est une compensation des droits TV que l’équipe ne touche pas cette année. Coté produits dérivés, un chiffre d’affaire de 4 millions d’euros est à prévoir pour cette année.

Pour 2010 et au-delà, le business modèle est simple et s’articulera aussi autour de trois sources de revenus. Honda ne financera plus l’équipe via une subvention, place aux Accords Concordes et aux droits TV. Brawn GP espère récolter, pour 2010 et l’avenir, un sponsoring de 10 et 15 millions d’euros. Une rumeur indique que le prochain sponsor principal déboursera 360.000 euros par course minimum pour s’afficher. Coté produits dérivés, l’équipe souhaite l’équilibre par rapport à 2009, soit 4 millions d’euros. Mais coté droits TV le jackpot est de mise.

Si l’équipe termine première du championnat constructeur elle touchera 33.5 millions d’euros (48 m$). Auquel s’ajoutera 33.2 millions d’euros de la « prime Bernie » soit 66,7 millions d’euros (95 m$).

Par rapport à 2009, Brawn GP va économiser près de 20 millions de dollars de charge salariale, ce qui même avec une réduction de budget substantiel, rendra le même rendement opérationnel à l’équipe. Les budgets vont baisser à partir de 2010, la prime Bernie est active jusqu’en 2012, assurant des millions à l’équipe (et aux autres d’ailleurs), ce qui compensera un sponsor principal à 20 millions, très difficile à trouver de nos jours.

Articles connexes :

Commentaires fermés.


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu