Naviguer : Accueil > Business News F1 > Blog article: F1 – Le modèle économique de Cosworth

F1 – Le modèle économique de Cosworth

Posté le 15 octobre 2010 dans la catégorie : Business News F1

cosworth_k11Depuis le début de son retour en Formule 1, Cosworth dispose d’un modèle économique basé sur les déclarations de Max Mosley, à savoir quatre équipes. Mais, dans les faits, la perte de Lotus Racing n’aura pas d’effet majeur sur le petit constructeur anglais.

En effet, Cosworth a basé son équilibre sur trois équipes. Mark Gallagher, directeur technique de Cosworth, indique : « notre modèle économique est basé sur trois équipes. Quand nous avons signés durant l’Eté 2009, nous n’avions que Campos, USF1 et Virgin. Puis Lotus et Williams sont venus vers nous. Nous avons ajusté notre modèle d’affaire sur cinq équipes. Nous avons aussi pris en compte, dès l’automne 2009,  qu’il n’y aurait pas de nouvelles équipes par la suite. »

Avec la chute de l’équipe américaine USF1, l’échec d’une 13ème équipe et le départ de Lotus, Cosworth retourne donc vers un équilibre, juste,  de trois équipes (Williams – Virgin et HRT). Mais le constructeur reste à l’affût d’un nouveau client. Des discussions avec Red Bull (Toro Rosso) ont eu lieu vers la fin de l’Eté,  sans aller plus loin.

La FOTA soutien le projet Cosworth est estime que le constructeur anglais doit bénéficier de ses trois équipes. L’association estime que ses constructeurs (Ferrari-Mercedes-Benz et Renault) ne doivent fournir les équipes que suivant un intérêt stratégique et financier. Ce même intérêt anime désormais Cosworth, qui a modifié son rôle : De fournisseur la société a évolué durant l’année en partenaire technique indispensable auprès de ses clients. Une volonté de Williams F1,  étendue à l’ensemble des clients du constructeur anglais.

Chaque équipe débourse 6,5 millions d’euros en 2010 pour la fourniture des V8 Cosworth.

Articles connexes :

Un Commentaire pour “F1 – Le modèle économique de Cosworth”

  1. Lotus62 dit:

    Le problème c’est HRT… les chances de les voir l’année prochaine s’amenuise de jour en jour: ils n’ont aucun bureau d’étude et, donc, n’ont aucun moyen de produire leur voiture 2011 en interne et il commence à être tard pour faire sous-traiter (il n’y a plus guère que Toyota qui pourrait encore en aussi peu de temps dériver quelque chose de correct de sa voiture 2010 mort-née).

    Donc, Cosworth risque de se retrouver avec seulement deux clients.



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu