Naviguer : Accueil > Actualités, Analyses > Blog article: F1 – Le sponsoring B2B de Renault F1

F1 – Le sponsoring B2B de Renault F1

Posté le 29 septembre 2009 dans la catégorie : Actualités, Analyses

Renault F1Renault F1 Team, avec le retrait de ING Bank et Mutua Madrilena est un manque à gagner de près de 48 millions d’euros pour l’équipe. L’équipe, par la voix de Jean François Caubet, nouveau président de l’équipe par intérim, indiquait que l’ère des grands sponsors était terminé et qu’une nouvelle forme de sponsoring pouvait voir le jour (voir : Sponsoring : Quand Renault imite Honda).

La stratégie pour la marque française sera donc de s’efforcer de promouvoir des modèles alternatifs de sponsoring en Formule 1, qui sont prometteur : « Nous commençons à nous confronter avec les modèles B2B. Si quelqu’un souhaite un partenariat avec Renault, il peut également parrainer l’équipe. Mais des modèles de parrainage comme dans le passé, je ne crois plus qu’il soit possible. Cela est vrai pour d’autres constructeurs tels que Mercedes ou Toyota. »

Le principe B2B n’a pas été expliqué dans le détail. Mais il existe déjà chez Mercedes et Toyota justement. Mobil 1 par exemple, a un accord avec la marque à l’étoile et reverse une part à l’équipe McLaren. Denso, sponsor Toyota, est un équipementier de la marque japonaise et dispose aussi d’un partenariat B2B avec l’équipe.

Le projet B2B est simple : Si une entreprise souhaite un partenariat avec Renault, celle-ci en échange proposera des espaces publicitaires pour son équipe de Formule 1. Ceci apporte un bénéfice certain à la marque car elle possède ses espaces publicitaires et se faire rembourser au fur et à mesure des partenaires. Un peu à la manière de Marlboro avec Ferrari pour simplifier.

Articles connexes :

Un Commentaire pour “F1 – Le sponsoring B2B de Renault F1”

  1. Stands-up dit:

    Cela peut aussi s’appeler taxer ses fournisseurs ! :mrgreen: En gros si vous voulez travailler avec le groupe ou si vous êtes déjà un fournisseur conséquent, il vous est loisible d’être lisible sur les voitures pour la saison ou sur certains grand prix. C’est en fait assez facile à gérer et astucieux car on vend toujours plus cher au détail qu’en gros. :smile:



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu