Naviguer : Accueil > Actualités, Analyses, Business News F1 > Blog article: F1 – Les dessous des Accords Concordes

F1 – Les dessous des Accords Concordes

Posté le 10 août 2009 dans la catégorie : Actualités, Analyses, Business News F1

Les Accords Concordes signés, la couleur de l’argent apparait et les équipes vont hériter d’un joli pactole et Bernie Ecclestone applique le principe de Donner pour mieux recevoir.

L’an dernier, la Formule 1, a généré un chiffre d’affaire de 1,25 milliards de dollars (voir ici le détail). Le document signé par les équipes indique que la part revenant aux équipes s’élève à 25%, c’est-à-dire 312.5 millions de dollars. Dans les faits une équipe comme Red Bull Racing, si elle remporte le titre de champion du monde des constructeurs, elle touchera une prime de 48 millions de dollars. Force India touchant 15 millions environ. En faite, RBR va toucher moins que si elle avait été championne du monde l’année dernière (70 millions de dollars) c’est pourquoi Ecclestone à promis une prime fixe au membre de la FOTA.

Cette prime est la somme rétroactive des droits de 2004 à 2007. Depuis cette période, aucun Accord Concorde n’a été signé et un mémorandum a géré la F1 entre 2006 à 2008 à raison de 50% des revenus de la F1 au lieu de 25%, cette saison les équipes n’ont d’ailleurs rien touchés. Pour séduire les équipes afin qu’elle signe les Accords, l’argentier de la F1 avait promis une prime de 252 millions de dollars, dans le détail c’est deux partie qui seront distribués 182 millions de dollars (130 millions d’euros) répartie sur 5 ans de 2008 à 2012. Payés à la fin de chaque année. Soit environ 20 millions de dollars annuel par équipe.

Auquel s’ajoute une autre prime de signature de 70 millions de dollars (50 millions d’euros, soit environ 5.5 millions d’euros par équipe) qui sera payés en fin de cette année. Une bouffée d’oxygène pour Brawn voir Renault. Williams ayant déjà touché une partie par avance sa prime en début d’année.

Par calcul, une équipe comme Renault F1, touchera (si elle termine 5ème du championnat), 29 millions de dollars, auquel s’ajoute environ 40 millions de 2008 et 2009 de primes rétroactives et enfin la prime de signature de 7,5 millions de dollars, soit 76.5 millions de dollars (55 millions d’euros). C’est-à-dire plus que les modestes 42 millions de dollars qu’elle aurait touché sans Accord Concorde.

Cette prime est indispensable, car économiquement, même si cela n’est pas une affaire, elle a permis aux yeux des institutions bancaires d’augmenté de 9% la valeur de la Formule 1, une bonne nouvelle pour le CVC et Ecclestone donc.

Articles connexes :

Un Commentaire pour “F1 – Les dessous des Accords Concordes”

  1. Tomorrownewsf1.com » Blog Archive » F1 - Brawn GP : 2010 coté finance et technique dit:

    [...] prochaine par la signature des Accords Concordes. Le bonus accordé par Bernie Ecclestone (voir ici pour en savoir plus) sauve financièrement l’équipe. Au point que le budget pour 2010 sera équivalent à celui [...]



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu