Naviguer : Accueil > Analyses, Transferts > Blog article: F1 – Piquet, l’échec du système Briatore

F1 – Piquet, l’échec du système Briatore

Posté le 24 juillet 2009 dans la catégorie : Analyses, Transferts

Flavio Briatore« Le problème est tout simplement qu’un contrat en Formule 1 n’a plus beaucoup de valeur. Nous avons déjà vu beaucoup de cas ou le pilote ou l’équipe ont cassé leur contrat. Cette situation n’a pas changé. » Indique Nelson Piquet dans le paddock du Grand Prix de Hongrie. Analyse du système Briatore qui s’essouffle.

Souvenir d’une période pour Flavio Briatore avait 3 voir 4 pilotes sous sa coupe (Alonso-Webber-Piquet, Kovalainen et autrefois Trulli), un système crée au milieu des années 90 pour répondre aux soucis budgétaires de la plupart des teams managers de F1, coincés dans l’étau du rendement des monoplaces et des exigences des sponsors et des motoristes (constructeurs donc). « Soyons réalistes : la F1 peut se gérer comme la F3000, en s’ouvrant plus franchement aux jeunes, qu’elle ne le fait. Il ne suffit pas d’inciter les écuries à bouger pour le seul plaisir de se remuer. Il faut surtout leur éviter de se tromper dans leur choix, après tout il n’y a jamais plus que deux volants dans une équipe. » Indiquait Flavio Briatore en 1997. Cette analyse correspond à son dilemme d’aujourd’hui.

Flavio Briatore cherche à se débarrasser de Piquet Jr,  estimant qu’il c’est trompé. Mais le contrat de ce dernier est extrêmement solide. La fameuse clause de performance, seule capable de se séparer d’un pilote sans signer un chèque, n’a pas été respecté par Renault F1 jusqu’à présent, ce que n’ont pas manqué de souligner les avocats du pilote brésilien. La guerre froide s’établit en coulisse, et montre l’échec de Flavio Briatore en terme de gestion de pilote.

Le renouvellement de Mark Webber hier chez Red Bull pour l’année 2010, n’a pas permis une augmentation substantielle souhaitée par l’italien. Le statu quo en termes de salaire entre 2009 et 2010 est entendu mais signifie aussi l’échec du système Briatore.

Le cas Kovalainen reste à définir, McLaren-Mercedes ne souhaitant pas renouveler son contrat pour 2010, le finlandais pourrait rebondir chez Williams ou revenir à la maison. Fernando Alonso ayant quitté le nid en 2008.

Quel avenir ? Romain Grosjean peut être, mais dans quelle disposition contractuelle un CNE (Contrat Nouvelle Embauche, tristement célébre) ?

Articles connexes :

Commentaires fermés.


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu