Naviguer : Accueil > Actualités, Analyses > Blog article: F1 – Quand Renault menace pour 2013

F1 – Quand Renault menace pour 2013

Posté le 16 juin 2011 dans la catégorie : Actualités, Analyses

Renault Sport et son président, Jean François Caubet tente de faire le forcing autour du futur moteur turbo de 2013. Dans Autosport, le français a indiqué des précisions dans son argumentation, qui toutefois sont assez troublantes pour le constructeur français.

Le constructeur au losange a annoncé qu’il avait débuté l’étude de ce moteur dès Septembre 2010. Au moment, ou rien n’était encore défini réellement. En Décembre, la FIA donne sa décision, mais celle-ci doit être approuvé visiblement par la FOTA, ce qui n’est pas encore le cas aujourd’hui. La première question est de savoir, si Renault n’a pas été un peu vite dans ses décisions.

Surtout qu’il semble clair que ce moteur 2013 est lié à l’avenir de la marque dans la discipline reine : « J’ai expliqué à Jean Todt et Bernie Ecclestone ce qui nous pousse à favoriser le nouveau moteur. Nous avons trois raisons : la première est que nous voulons travailler avec des technologies qui permettront de créer un lien plus fort entre la Formule 1 et le produit automobile. La seconde est la réduction des coûts et la troisième est la capacité d’obtenir de bons résultats. » L’argument donne l’impression que le moteur 2013 a été vendu à la direction de Renault- Nissan autour de ses trois points :

  • Créer un moteur qui a un rapport avec la voiture de Monsieur tout le monde
  • Réduire les coûts (alors que ce moteur coûtera une fortune)
  • Obtenir de bons résultats (discréditant les performances remarquables de son V8 actuel).

Mais Jean François Caubet est plus intéressant pour la suite : « Le problème de la pertinence de la production est un point clé pour nous. » Sous-entendu que le moteur 4cyl soit adopté quoi qu’il arrive, sinon Renault quittera la Formule 1, en suivant ses intérêts.

Articles connexes :

21 Commentaires pour “F1 – Quand Renault menace pour 2013”

  1. Yohann dit:

    Petite remarque sur la performance jugée « remarquable » du moteur Renault. Je trouve ça un peu exagéré quand on sait qu’il est l’un des moins performant du plateau avec le Cosworth. Le Mercedes étant répute au dessus des autres. Et surtout aussi quand on voit que le moteur ne peut plus influencer significativement sur la perfomrance d’une F1 depuis le gel d’inovation il y a 3 ou 4 ans…

    Quant à savoir si la F1 à besoin de Renault, je pense que la F1 à besoin de Ferrari, McLaren, Spa, Monaco, Silverstone, Suzuka, la difusion gratuite des grand-prix, une présence sur les 5 continents… Mais Renault ou pas Renault, ça ne changera pas grand chose…


  2. Limacher Marc dit:


  3. f1 only dit:

    Aussi performant que les autres depuis sa remise à niveau !


  4. Yohann dit:

    OK mais d’une manière aussi importante que Renault veut bien nous faire croire ? J’en doute… McLaren et Mercedes se sont distingués sur les lignes droite du Canada…


  5. Limacher Marc dit:

    N’oublie pas que les configurations aéro ça compte aussi.


  6. geoffrey dit:

    En tout cas je comprends très bien Renault, et je crois que la seule solution est l’équivalence technique. Comme ça Ferrari pourra garder ses chers V8!


  7. Yohann dit:

    Tout a fait Marc ! C’était le but de ma première intervention (loupée) ! :mrgreen:

    Ce que je veux dire en fait c’est que l’importance des moteurs est de plus en plus faible aujourd’hui et on s’aperçoit que sur l’un des rares circuits où le peu de reste d’efficacité du moteur joue (Canada), c’est un moteur Mercedes qui gagne, et une concurrence de Ferrari en qualification plus forte. Donc le moteur Renault… :???:

    Avec le pneu unique, si l’on enlève le pilote, la perfomance d’une voiture se joue à 95% sur le chassis et l’aéro… Renault n’est qu’un simple fournisseur… Sinon l’écurie mère ne se battrait pas pour la 4ème ou 5ème place des constructeurs…


  8. Yohann dit:

    Bonne solution geoffrey ;) Mais attention de ne pas tomber dans des guerres politiques « du voisin qui a toujours plus d’avantage que l’autre » ! Au risque de voir deux catégories en une façon Le Mans qui se résume à une course entre deux marques… Pas très intéressant je trouve…


  9. patatrice dit:

    Caubet prépare la sortie de Renault en claquant la porte , la petite porte, tout simplement.
    Renault se désengage de la F1, on l’a vu d’une manière cyclique……..et 2013 pourrait bien coller avec la zone la plus obscure du cycle.


  10. Kékémaniak dit:

    L’amélioration des performances du moteur Renault se sont-elles faites au détriment de la consommation (un avantage du Renault par rapport à ses concurents la saison passée, mais est-ce que ça fait encore du sens…)?


  11. Kékémaniak dit:

    @Patatrice: J’ai bien peur qu’il y ait un fond de vérité dans ce que tu dis… :???:
    @Geoffrey: En théorie, l’équivalence technique est séduisante… Mais si je me rapelle la dernière saison des moteurs atmos face aux turbos (1988?) ou Thierry Boutsen était sacré officieusement « Champion du monde des pilotes F1 atmo », je me souviens très bien qu’il y avait 2 catégories distinguables de voitures en course et on ne doit pas oublier que son classement de 4e au général résultait (outre son talent de pilote) d’un moteur fiable par rapport à ceux équipés de turbos. Bref l’équivalence des moteurs me semble une très mauvaise idée. :sad:


  12. geoffrey dit:

    @Yohann : Tu as raison il y a ce risque mais je pense que si les règles sont convenablement définies au début (pas évident ça avec la FIA…) le choix du moteur se ferait d’après les intérêts de chaque équipe. Et de toute façon, si renault est seul avec un 4 cylindres, soit Renault gagne et les autres en construiront l’année d’après soit c’est un échec et Renault s’en va par la petite porte…


  13. f1 only dit:

    derniére info: la FIA limite à 10% (via cartographie moteur) les gaz échappement à la décélération…Vont pas être content chez Lotus-Renault…


  14. geoffrey dit:

    @Kékémaniak : je n’ai pas connu cette époque :mrgreen:


  15. Jipeg dit:

    Franchement après longue reflexion je rejoins l’idée de ferrari.
    La F1 se doit de rester ultime dans tous les domaines, et faire un moteur de 4 cylindre alors que les plus belle mécanique et bijou de technologie en possède au moins 6…
    Non je pense qu’un V6 Bi turbo du taille plus petite 1800cm3 biturbo serait vraiment une puissance et une architecture plus noble.
    Qu’ils limitent le poids de carburant pour la course il feront forcement des moteurs aux rendement jamais inégalés.


  16. Devon dit:

    La FIA est pour un petit moteur donc à mon avis on y arrivera. La question est quand. En 2013 comme le veut Renault ou en 2015 comme le veulent les autres.

    Aprés comme dit au dessus, si Renault part ça ne changera rien car il y en a d’autres qui aimeraient vendre plus de moteur…


  17. Kékémaniak dit:

    @geoffrey: Je ne mettais plus de culottes courtes déjà! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:


  18. f1 only dit:

    @ Mickschum: yes Peugeot avec un diésel ! :grin:


  19. geoffrey dit:

    effectivement pourquoi pas un moteur diesel!
    plutôt V8 ou 4 cylindre turbo? :mrgreen:


  20. Lotus62 dit:

    C’est un fantasme récurent des grands constriucteurs: faire de la compétition avec une technique ou un véhicule ressemblant à la grande série.

    A part en NASCAR, cela a toujours été un échec: le Tourisme (devenu WTCC) n’a jamais vraiment décollé (un seul constructeur aujourd’hui), le DTM dans le passé (qui ne se porte pas trop mal…mais n’attire que les constructeur allemands), les Groupe 5 « Silhouette » dans les années 70-80 (où il n’y avait guère que Porsche), etc…

    En plus, il faudrait rappeler à RENAULT que la F1 n’a JAMAIS été une catégorie réservée à des techniques issue de la grande sértie. C’est le but, comme pour le GT en Endurance, que de construire des véhicules exceptionnels.

    Si c’est le seul argument de RENAULT que de vouloir faire de la F1 avec des moteurs de Clio, alors qu’ils quittent la F1 et fasse du Tourisme (c’est justement la catégorie prévue pour cela).

    Personellement, je pense de plus en plus que RENAULT cherche une porte de sortie: ils veulent quitter la F1 mais en déclarant qu’en fait ce sont les autres qui n’ont rien compris. (Comme PEUGEOT après l’interdiction de la 205 Turbo 16).

    La position (pour une fois) de FERRARI, MERCEDES et COSWORTH paraît beaucoup plus constructive.

    Quant à l’idée de l’équivalence: allez demander à Henri PESCAROLO ce qu’il en pense!!!


  21. Shogun_971 dit:

    +1 Lotus62



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu