Naviguer : Accueil > Actualités > Blog article: F1 – Tensions entre Fernando Alonso et Luis Garcia Abad

F1 – Tensions entre Fernando Alonso et Luis Garcia Abad

Posté le 19 janvier 2011 dans la catégorie : Actualités

Quelques scènes ont été visibles lors de la manifestation Ferrari de Madonna di Campiglio la semaine dernier. Fernando Alonso et Luis Garcia Abad ont une relation tendue. Le double champion du monde, qui a réalisé une saison 2010 plus que correct avec Ferrari à des reproches à faire à son agent.

Selon une sérieuse source espagnole, les relations entre l’agent et le pilote sont plus que tendue depuis plusieurs mois (accentué depuis Abu Dhabi), le pilote Ferrari reproche à son agent d’avoir mal négocié la saison 2009.

En effet, Fernando Alonso souhaitait rester chez Renault uniquement pour la saison 2008 et ensuite passer chez Ferrari en 2009 pour mieux préparer la saison 2010. Au lieu de cela, Luis Abad n’a pas réussit à faire casser le contrat de Felipe Massa ou celui de Kimi Raikkonen alors que l’équipe Ferrari était en difficulté dans la gestion de ses contrats pilotes.

De plus et malgré un transfert chez Ferrari devant magnifier son image, sa marque de vêtements FASTER est en forte difficulté commerciale.

Une situation qui explique que Fernando Alonso, imite Michael Schumacher par le passé avec l’introduction de Sabine Khem dans son entourage aux cotés de Willi Weber, en embauchant l’ex responsable de presse de Valentino Rossi, Roberta Vallorosi, qui a récemment travaillée dans le bureau de presse de Ferrari.

Articles connexes :

19 Commentaires pour “F1 – Tensions entre Fernando Alonso et Luis Garcia Abad”

  1. Lotus62 dit:

    S’il continue à donner une image de sale gosse gâté (voir sa réaction face à VETTELM et surtout PETROV), je doute que son image s’améliore.

    ‘est un grand pilote mais je ne le trouve pas très sympathique.C’est un avis purement personnel… mais si je ne suis pas le seul, cela peut expliquer sa « mauvaise image ».

    Un SENNA n’était pas toujours très sympathique non plus mais il avait un charisme qu’ALONSO (ou SCHUMACHER) n’aura jamais. Ce n’est peut-être pas juste mais c’est comme cela.


  2. bencoull dit:

    J’aime pas Alonso , incapable de doubler si on s’écarte pas , c’est peut être pour ça que Di Montezemafioso veut 3 F1 par team :twisted:


  3. magnum dit:

    bah la preuve que non , étant un supporter , je le supporte bien davantage qu’en 2006 par exemple , peut être suis je un cas isolé …en tout cas moi je m’en fou de sa vie privé ou tout ce qui se passe en externe , je me fis seulement à ce qui se fait sur la piste , après si les autres aiment des pilotes qui s’achètent une image , tant mieux pour eux …


  4. magnum dit:

    ce qu’il faut pas entendre , senna au bord de la ferrari n’aurait pas dépassé petrov…


  5. Lebéarnais dit:

    Ne vous en faites pas même dans son pays il y a un tas d’anti Alonso :mrgreen:

    Meilleur fayo que lui, je meurs :lol:


  6. zeze dit:

    @Magnum : sur la piste donc…Quand il pleurniche parce qu’il n’arrive pas à dépasser Felipe MASSA ou quand il s’en prend à Petrov qui est (je le rappelle) un concurrent lors du dernier GP, ca lui donne une mauvaise image. Et là, pas d’histoire d’achat d’image…


  7. Mike du 94 dit:

    J’adorais Alonso en 2005-2006, quand il écrasait la concurrence en étant tout jeune ( à l’image d’un Vettel). Mais depuis il n’a cessé d’accumuler les bourdes : en 2007 quand il pleurnichait chez Mclaren en 2008 avec le crashgate en 2010 en se lamentant d’être plus rapide que Massa en Allemagne ( pourquoi n’a-t-il pas pu le dépasser dans ce cas ? ) ou Petrov ( il voulait qu’il le laisse passer lui aussi?). Alonso est talentueux et super à l’aise au volant de n’importe quelle F1 mais à force de donner une image de pleurnichard malheureux ( alors qu’il roule quand même pour Ferrari ce qui n’est pas si désespérant ) il a baissé dans mon estime. Voilà c’est mon avis.
    PS : il n’a pas à en vouloir à son agent parce qu’il était chez Mclaren en 2007, et avec Ferrari c’était l’équipe la mieux préparée pour 2008, il a pris une mauvaise décision en rejoignant Renault.
    Quant à sa marque de vêtement, il devrait peut-être se demander si son attitude ne joue pas un rôle sur l’image de sa marque.


  8. Loyola dit:

    ne nous emballons pas ce n’est jamais qu’un pilote de F1 contemporaine, donc rien de très important en terme d’image :mrgreen:


  9. steve dit:

    @ magnum
    silteplait, ne compare pas le plus grand pilote de tous les temps avec cette pleureuse.Il faut comparer ce qui est comparable.Evidemment que Senna aurait dépassé Petrov.


  10. Loyola dit:

    c’est beau le fanatisme et la dévotion :shock: :shock:


  11. starbuck dit:

    Senna dépassait n’importe qui de toute façon ;-)
    Il n’aurait pas fait que dépasser Petrov, non, il l’aurait fait avec style.


  12. starbuck dit:

    Je rectifie… Senna n’aurait jamais été derrière Petrov. ;-)
    Ou alors en lui prenant un tour (ou deux… ou trois).


  13. Loyola dit:

    :lol: :lol: :lol:

    ils ont vu dieu.

    :shock: :shock: :shock:

    les grands pilotes sont visiblement condamné a subir ce type de fanatisme aveugle et pire encore d’avoir droit a une béatification ridicule pour peu qu’ils aient disparu tragiquement.

    n’est-il donc pas possible d’apprécier et d’admirer un pilote sans tomber dans ce type de travers ?


  14. Loyola dit:

    PS: Senna fût un des pilotes qui m’impressionnât le plus, sa mort ma profondément touché, mais de là a tomber dans de tel excès …


  15. starbuck dit:

    C’était du second degré ;-)
    Senna est bien sûr mon pilote préféré, toutes époques confondues, mais je n’étais pas complètement sérieux dans mes propos. Je l’adorais de son vivant et sa mort m’a fait chialer (j’avais 11 ans).

    On dérive du sujet ceci-dit…
    Je n’aime pas Alonso. Et je n’argumenterai pas. :mrgreen:


  16. Super Alonso dit:

    C’est la marque des tout grands d’être des personalités controversées.

    Senna, par son aggressivité en piste et ses manoeuvres d’intimidation, ne faisait et de loin pas toujours l’unanimité. Prost avait même reconnu que Senna, dans son comportement, lui faisait peur.

    Sa mort tragique a marqué les esprits et modifié la perception que nous gardons de lui.

    Pour Alonso, il ne fait aucun doute qu’il fait partie des tout meilleurs pilotes de F1. C’est pour cela que je suis un immense fan. Et ses travers, sa mauvaise foi, ça ajoute du piment. Avec un personalité trop lisse et sans relief, on s’ennuie.

    Gracias Fernando


  17. Loyola dit:

    Je ne suis pas si certain que le fait d’être controversé est l’élément discriminent permettant de détecter la grandeur d’un pilote.

    Bien des controverses ont porté sur des pilotes de second plan voir de troisième zone.

    Bien des géant de l’histoire de la F1 n’ont pas eu a subir ce type de controverse.

    Donc ce critère ne me semble pas opérant.

    La controverse n’est ni un élément révélateur, ni un outil discriminant.


  18. Loyola dit:

    Au a passage, Alonso est pour moi incontestablement un des meilleurs pilote de sa génération qui est globalement celle des gamins tête à claques.

    Et on ne peut même pas le leur reprocher tant cette attitude est le produit d’un dispositif sur lequel ils n’ont pas prise.


  19. Loyola dit:

    @Starbuck

    Désolé l’ironie de ton propos m’avait échappé :oops: ;-)



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu